La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Projet CES: EY 2012 Analyse des réponses au questionnaire Larnaca (Cy), 4 et 5 octobre 2012 1 Bd du Roi Albert II, 5 - B - 1210 Bruxelles Tel: +32/(0)2/224.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Projet CES: EY 2012 Analyse des réponses au questionnaire Larnaca (Cy), 4 et 5 octobre 2012 1 Bd du Roi Albert II, 5 - B - 1210 Bruxelles Tel: +32/(0)2/224."— Transcription de la présentation:

1 Projet CES: EY 2012 Analyse des réponses au questionnaire Larnaca (Cy), 4 et 5 octobre Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

2 2 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

3 Quelques observations générales... Lorsquil sagit de réponses statistiques, les taux de réponses varient entre 100% et 71% En revanche, en ce qui concerne les « actions syndicales » à entreprendre, le taux de réponses tombe à 67% Idem pour les initiatives à prendre par la CES : 63% Et lorsquest abordé le niveau européen, quil sagisse de la MOC, on a un taux de réponse de 59%, Ou dautres initiatives qui pourraient être prises par le Parlement, le Conseil ou la Commission, 48,97% (donc moins dune réponse sur deux) estiment ces interventions pertinentes/nécessaires... 3 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

4 Des chiffres significatifs qui confirment lampleur des défis à relever par les organisations syndicales tant au niveau européen que national 4 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

5 Sortie du système scolaire sans qualification 5

6 Niveau secondaire 6

7 Niveau supérieur 7

8 % du budget consacré au LLL 8

9 Les difficultés liées à laccès à lemploi ou à son maintien ? 9 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

10 Les problèmes rencontrés par les jeunes (the young « NEET » generation - Not in Employment, Education and Training) 10 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

11 En guise dintroduction...quelques chiffres parmi dautres... En Espagne, 51% des jeunes de 16 à 24 ans, sans emplois. En Croatie, 40% Au Portugal, 50,16% des jeunes qui ont un emploi, sont en CDD et 45,73% de ces CDD <6 mois En France, 80% des jeunes commencent par travailler avec un contrat « atypique » et 50% des moins de 25 ans Pour faire face à la crise et à ses effets négatifs sur lemploi peu dutilisation du Fonds Social Européen par les Etats membres (que ce soit pour les jeunes ou les plus âgé(e)s) 11 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

12 Quelques constats significatifs... Un chômage structurel qui touche particulièrement les jeunes sans diplôme et/ou dorigine étrangère: ils/elles sont les premières victimes de la crise et faillites qui en découlent (Be), (Bg) (Croat) (Dk) (Pl) (Ro) Ils/elles sont particulièrement exposé(e)s aux contrats précaires et « flexibles » (It) (Lux) (Pt) (Sw) (De) Exposition conjuguée à une absence de connaissances des droits ou de la législation du travail (Bg), (Croat) (Lat) (Pl) ou craintes de les réclamer (Sw) (Tch : avec modification de la législation du travail en ce sens) Et à un manque de places dans les formations de qualité, y compris dans les formations en alternance pour celles et ceux qui quittent précocement lécole. (Be) (Es) (F) (De) (DK) Quand ces contrats atypiques ne deviennent pas une forme déguisée de « périodes dessais » (F) (It) Un point commun toutefois: de médiocres conditions de travail et/ou salariales (Sw), (De) 12 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

13 Pourquoi?... Inadéquation entre les besoins du marché du travail et les formations dispensées (Bg) (Croat) (Es) (Hu) (It) (Nl )(Pl) (Tch)ou surqualification (Es) (Sl) (UK) et aussi, inadéquation entre les qualifications demandées (trop élevées) et le niveau de tâches effectuées (Be), (Es) (F) (Pl) Les exigences des employeurs: «Expérience professionnelle » toujours requise, même pour un premier emploi (Be), (Bg), (Croat) (Fl) (Hu) (Mt) (Nl) (Sl) (Sw) (Tch) Mais également leur absence de volonté dinvestir dans la formation des jeunes et leur absence de vision stratégique voire leur propre insuffisance de formation (PME au Pt) (Sl) (Bg) (Pl) (Tch) Et parfois, aussi le peu dempressements des salarié(e)s à jouer ce rôle (tutorat ?) (Bg) (Pl) (Tch) Lacunes des services des agences pour lemploi (information et orientation professionnelle, absence de coordination entre ces institutions et les prestataires de service…) et absence de transition entre léducation et lemploi (Bg) (It) (Pl) (Cy) (Pt)(UK) Freins matériels à laccès à lemploi (mobilité, transport, logement trop cher...ainsi que le manque de structures daccueil pour les enfants, qui fait que jeunes femmes mères de famille ne peuvent accéder à lemploi) (F), (Sw) (Be)(Mt) 13 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

14 les problèmes rencontrés par les « seniors » 14 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

15 Quelques constats significatifs... Sous-investissement dans la formation des plus- âgé(e)s (Be), avec comme conséquence ( ?) des préretraites précoces pour eux (elles) (Bg) (F) (It) et à la charge de la SS (Pt) Comme les jeunes, voire les femmes, ils (elles) sont victimes de la crise globale sur le marché du travail, mais subissent leffet « centrifugeuse » du marché du travail en crise, à savoir qui exclut aux deux extrémités (jeunes et plus âgé(e)s (F) (Be) (Gr)(It) (Tch) Avec une constante: la dérégulation du marché du travail fragilise les plus âgé(e)s (Cy) Et une spécificité: quand ils (elles) connaissent le chômage, cest plus difficile pour elles (eux) de retrouver du travail (Es)(Fl) (Lux) Et, après un licenciement, sils (elles) retrouvent du travail, cest souvent dans des conditions moins avantageuses (F) (Pt) 15 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

16 Pourquoi?... Discrimination à lâge (Be) et préjugés relatifs à la productivité des plus âgé(e)s ou à leur moindre moins « flexibles » ou quils (elles) seraient plus souvent malades… (Be) (F) (it)((Lat) (Lux) (Pl) (Pt) (Sl) (Sw) (Bg), (Hu) (Nl) Ils ont souvent, de faibles compétences informatiques et linguistiques et on ne leur offre pas de formation pour suivre les évolutions ou sadapter aux nouveaux emplois (Be),( Bg), (Cy), (Croat)(F) (Hu)(lux)(Pl) (Pt) (Mlt) (De) La plupart des salarié(e)s âgé(e)s au chômage nont pas de diplôme détudes secondaires et il y a une sous-utilisation des outils existants pour la reconnaissance des compétences acquises en dehors de léducation (Be) (Fl) (Lux) Les coûts salariaux : Salaires plus élevés comparés aux jeunes qui commencent (Be), (Cy) (Hu) (Nl) (Sl) Avec lintroduction des nouvelles technologies : moins de salarié(e)s âgé(e)s nécessaires et surtout remplacement par quelques jeunes hautement qualifié(e)s (Cy) 16 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

17 La dimension de genre intervient-elle? Autrement dit, les femmes au travail rencontrent-elles des problèmes spécifiques? 17 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

18 Quelques constats significatifs... Remarque initiale : les femmes sont aussi des jeunes et des seniors, donc les problèmes que ceux-ci rencontrent, elles les rencontrent également... Mais les réponses au questionnaire font, toutefois, remonter quelques spécificités qui les caractérisent dans leur vie professionnelle La plus récurrente, ce sont les écarts salariaux persistants H/F, voire des carrières plus morcelées, qui se répercutent quand elles sont pensionnées (Be) (Cy) (Dk) (Es) (Sl) (Sw) (De) (Nl) Bg, Fl, Pt, F Ou le fait quelles travaillent davantage dans des secteurs frappés par la crise qui étaient aussi, souvent, des secteurs les moins bien payés et/ou dans des filières demplois traditionnellement féminin : secteur public, « care », textile, céramique, agriculture... (Croat) (Tch) (Pt) (F) (Lat) (Tch) Ou la difficulté daccéder à certains emplois due au fait, notamment que les normes de sécurité et les conditions de travail élaborées sur des normes « masculines » (F) (Nl) (Be) Les préjugés concernant le mariage et léventualité de naissances, sont autant de handicaps/ de frein pour leur embauche/leur carrière (Bg) (Cy) (Croat) (Hu) (Pl) (Pt)(Sl) Le « plafond de verre » (Glass Ceiling) : peu de femmes en position de managers dans les entreprises grandes ou petites et même avec des formations plus élevées (Cy) (Croat) (Es) (It) Elles font plus souvent lobjet de harcèlement ou de violences (Es) (F) (UK) 18 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

19 Pourquoi?... Un marché du travail « traditionnel » et/ou une conception de la famille qui reste encore trop souvent « centrée » sur lhomme qui travaille et la femme qui soccupe de la famille (Es) (It) (De)(Pl) (Pt) Difficulté de concilier vie professionnelle /vie privée, faute des structures daccueil (enfants, personnes âgées) suffisantes et/ou donc, plus de travail à temps partiel (« imposé » ?) (Be) (Cy) (De) (Mlt) (Sw) (Bg) (Es) (It) (Irl) (Nl) Voire aussi les horaires scolaires des enfants qui ne coïncident pas avec les horaires de travail des parents (généralement des femmes!)(Be) Et/ou des coupes dans les budgets sociaux qui obligent les femmes à retourner chez elles pour soccuper des leurs (Es) (De) (UK) Difficultés de retrouver du travail après un « congé maternité ou familial » (Pl) Moins dopportunités pour elles que pour les hommes, pour suivre des formations qualifiantes (Be) (Es) Stress et maladie mentale plus fréquents chez les femmes salariées dans des secteurs professionnels très féminisés (Sw) 19 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

20 Autres problèmes rencontrés Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

21 Par les jeunes... Prix de lénergie et/ou des logements - inaccessible pour un(e) jeune seul(e) – associé à la difficulté dobtenir des prêts (effet conjugué de la crise qui rend les banques « frileuses » et de « linsécurité » professionnelle des jeunes) entraînent des phénomènes de « cocooning » ou de jeunes sans domicile fixe, lié au fait quils (elles) nont pas de travail « durable » (Be) (Croat) (Cy) (Dk)(Es) (F) (Gr) (Lux) (Malt) (Pl) (Pt) (Serbie) (Sl) (Sw) (Be) (Dk) (F) (Hu) (it) (Lat) (Sl) Difficulté daccès aux soins de santé, renforcée par certaines récentes modifications négatives du système de santé excluant les > de 26 ans qui ne sont pas « assurés sociaux »… parce quils (elles) nont pas demploi, voire Drogue et alcool (Es) (Cy), (Gr)(Pt) (Fl) Accès aux études supérieures payantes conjuguées à l insuffisance du montant des bourses détudes (Es) ( Hu) (Sw) Préjugés concernant leurs compétences malgré un niveau de formation qui sest amélioré (Pt) Et/ou Inadéquation entre leur formation et laccès au marché du travail (Pt) (Serbie) 21 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

22 Par les seniors... Linsuffisance ou le blocage du montant des pensions en général et/ou pour les retrait(e)s seul(e)s, (aggravé, ou non, par la crise et les mesures daustérité) (Be) (De) (Cy) (Croat) (Es) (F) (gr) (Hu) (It) (Pt) (Serbie) (Slo) (UK) Le coût élevé des centres de soins de longue durée et leur nombre insuffisant (Sl) (Es) (F) (Hu) (Pt) (Tch) (UK) (Be) (Croat) (Fl) (It) (Pl) Laccès ou le prix des logements, du chauffage et/ou des transports (Tch) (Croat) (Es) (F) (Hu) (Nl) (Pt) (UK) La solitude et l accès à linformation (internet) : (It), (Nl) (Pt) (Sw) 22 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

23 Par les femmes, notamment... Les familles monoparentales et/ou femmes seules rencontrent davantage de difficultés et subissent plus durement les effets de la crise, notamment du fait de la hausse du prix de lélectricité, des produits alimentaires (Bg) (Croat) (Be) (Bg) (Nl) (Slo) Les femmes plus âgées et/ou retraitées ont un risque de pauvreté plus élevé (F) (Slo) Davantage encore, si elles sont handicapées ou bénéficiaires de revenus sociaux du fait des coupes importantes effectuées dans les budgets sociaux (F), (Lux) (It) (Tch) 23 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

24 Alors que faire? Et qui? 24 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

25 En ce qui concerne lemploi Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

26 Les pouvoirs publics et les jeunes Dans certains pays – mais pas dans tous – les pouvoirs publics ont prévu ou mis en place tout un arsenal de mesures visant en particulier (mais pas toujours exclusivement) les jeunes tels que: Des formations et lacquisition de « compétences clés » via des stages (Dk), (De) (Bg) (Cy)(De) (Lat) (Pl) (Pt) (Serbie) Mise en place dune « garantie sociale » pour les jeunes (< 25 ans ou <30 pour les diplômé(e)s) : offre de travail, ou de formation ou détudes, ou daccompagnement, etc… dès les trois premiers mois de chômage, pour trouver notamment les emplois qui correspondent le mieux aux qualifications du jeune… (Fl) (Sw) Ou dun « contrat dinitiation à lemploi » de 12 mois avec de réelles perspectives demploi (80% du salaire social minimum, remboursé à 50% + rembrst de la part « entreprise », à lemployeur du jeune). En cas dembauche lemployeur touche une prime de 30% de lindemnité touchée par le jeune, mais 6 mois après lembauche…(Lux) 26 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

27 Réduction de cotisation pour lemploi des jeunes (Sw) Ou exonérations de cotisations pour lembauche de chômeurs >2 ans ou pour les jeunes mais mesures variables selon le niveau de formation acquis (Hu) Ou encore: Mesures particulières (telles des allocations versées par le gouvernement et suppressions de certaines cotisations sociale pour les employeurs) pour lemploi pour une durée dun an de jeunes chômeurs, sous réserve quune formation soit assurée et quun tuteur soit désigné pour laccompagner (question posée: avec quels moyens de contrôle des pouvoirs publics) (Croat) Mais... Obnubilés par la réduction de la dette, les Etats ont opéré des coupes budgétaires drastiques qui ont empiré la situation : licenciements économiques plus faciles et moins chers, dégradation de la négociation collective, augmentation des contrats précaires… Les jeunes étant les premières victimes (Es (Gr) (Pl) (Tch) (Irl) 27 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

28 Autres initiatives des pouvoirs publics Instauration dune obligation de négocier ou de mettre en place un plan daction sénior avec taxation en cas dabsence daccord ou de plan daction (MAIS la faiblesse des exigences pour échapper à la taxation fait que le nombre dentreprises taxées est anecdotique ainsi que le nombre de séniors bénéficiaires) (F) Ou délaborer un plan de gestion des âges dans les entreprises de>150 salariés (Lux) Envisager par accord entre employeurs et salariés dune réduction du temps de travail pour les >50 ans (lux) Contribution de lEtat à la formation des salariés de>45 ans (Lux) Aides à lembauche de chômeurs âgés > 45 ans (rembrst à lentreprise des cotisations sociales jusquà ce que le salarié arrive à la pension) (Lux) Développement de centres daccueil pour les jeunes enfants pour permettre aux parents de travailler… Mais les heures douverture de ces centres ne coïncident pas avec les horaires de travail (Mlt) 28 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

29 Les partenaires sociaux et lemploi (jeunes, seniors...) En général, peu ou pas dinitiatives à ce niveau: les employeurs se montrant peu ou insuffisamment intéressés(Gr) (De) (Irl) (Mlt) (Ro) (Hu) (It) Toutefois, dans quelques pays, certaines mesures ont pu être mises en œuvre: Ainsi au Portugal, les P.S. poursuivent la mise en œuvre de laccord cadre européen du 25 mars 2010 « Pour un marché du travail inclusif » et un accord tripartite « Pour la croissance, la compétitivité et lemploi » a été signé En France, deux accords signés à lautomne 2011 et en mars 2012 pour lemploi des jeunes et des plus âgé(e)s Ou encore, 4 accords nationaux interprofessionnels jeunes signés au printemps 2011, visant à un accompagnement renforcé des jeunes vers lemploi et à des aides pour laccès à lemploi (mesures nationales déclinées territorialement – résultats attendus 2 ème semestre) En Pologne, programme de formation et dinformation en direction des chômeurs au niveau territorial – mais avec un succès limité toutefois par faute de moyens En Suède, différents accords – au niveau des branches professionnelles – sur la formation pour permettre le remplacement des salarié(e)s âgé(e)s qui quittent lemploi (Sw) En Belgique, crédit temps pour les > 55 ans : possibilité de travailler à 50% ou à 4/5ème de temps avec une compensation de la SS et sans perte en ce qui concerne la pension (Be) Au Luxembourg: Organisation dateliers avec les décideurs, les recruteurs, etc…pour changer les mentalités et les pratiques concernant lemployabilité des séniors 29 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

30 Et les syndicats? A linitiative pour le développement dun statut pour la formation en alternance au niveau du droit social (Be) Elaboration en cours de mesures (plan daction) pour lutter contre le chômage des jeunes et pour améliorer lemploi des personnes âgées(Be) (Bg) Maintien du droit au travail à temps partiel à partir de 50 ans et assouplissement des mesures restrictives en matière de prépensions (BE) Elaboration, via un « projet européen) dune stratégie syndicale pour le développement des relations industrielles avec des initiatives portant sur plus de sécurité lors des périodes de transition (emploi- chômage, ou chômage- formation/qualification…) et Sensibilisation des élèves des classes terminales du système scolaire, via un matériel pédagogique syndical adapté, comprenant également des interventions en classe, sur le droit du travail et la sécurité sociale (Bg) (BG) Formation assurée et mises en œuvre par les syndicats via des stages, dispensés dans des centres de formations décentralisés, permettant de déboucher sur un emploi, pour les 50 ans sans emplois (Bg) (De) Embauche dans les syndicats détudiants pour développer leur compréhension et les exigences du monde du travail (Sw)(SACO Student Council) et évaluation des accords collectifs pour rendre plus facile laccès des jeunes sur le marché du travail (Sw) 30 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

31 Et les syndicats? Soutien aux meures de formation et de qualification de manière anticipatrice à un redémarrage de lactivité économique (DK) Assurer, dans lentreprise la mise en œuvre des accords concernant lemploi, via des « plans de carrières » individualisés (Fl) Entretien pour chaque salarié(e)âgé(e), >58 ans, pour déterminer les actions et aides pour lui permettre de poursuivre son emploi, y compris dans lorganisation de son travail ou de ses heures de travail (Fl) Adoption dun plan daction pour réduire le travail non déclaré (Serbie) Evaluation des accords collectifs pour rendre plus facile laccès des jeunes sur le marché du travail (Sw 31 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

32 Actions avec les ONGs? Dans de nombreux pays, pas daction avec elles, en ce qui concerne des initiatives pour lemploi) : (Be), (Cy), (Dk) (De) (Fl) (F) (Gr) (Irl) (It)(Lat) (Mlt) (Pl) (Pt)(Sl)(Sw) (Ro) (UK) Quelques actions ponctuelles, toutefois Pour ladoption de la loi anti-discrimination ou concernant les jeunes (Croat) (Hu) Ou pour la formation (Nl) Ou participation, à lélaboration du rapport « Lutte contre la précarité » avec une attention toute spécifique à lintégration des jeunes dans la société et sur le marché du travail (Be) Travail avec ONGs de soutien aux travailleurs immigrés ou pour la réintégration sociale des détenus par travail ou chômeur de longue durée ou de personnes handicapées (Lux) Constitution dune « Plateforme pour la Défense du « Welfare State » et du service public » en février 2012 (ONGs et syndicats) (Es) idem en Tch : Plateforme : « Stop the Government », contre la politique gouvernementale 32 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

33 Pour les syndicats: Quelles actions prioritaires à entreprendre au-delà de lEY 2012, notamment en terme demploi? Priorité à la formation et à léducation (Cy) (Es) (De)(F) (irl) (Malt) (Sw) Promouvoir lemploi décent pour les jeunes (De) (Hu) (Nl) (Sw) et pour les migrants (Sw) Améliorer les conditions de travail (Cy) (Es) (Pl) Lutte contre laugmentation du chômage (Be) (Bg) Permettre aux plus âgé(e)s de travailler plus longtemps (Be) Amélioration des pensions légales, en améliorant leur financement (Be) Améliorer les pensions en défendant les systèmes publics de pension (lux) Sopposer au recul de lâge légal de la retraite (De) (Irl) Développer les possibilités/modèles de sorties « flexibles » du travail pour les plus âgé(e)s (De) Elaboration dun plan daction ambitieux concernant lemploi dans chaque entreprise pour lemploi des plus âgé(e)s et la qualité de cet emploi : (Be) (DK : mise en place de « Senior clubs ») (lux) Renforcer le dialogue social et la négociation collective (Es)(Serbie Mettre en œuvre laccord ILM des partenaires sociaux (Tch) Développer le tutorat entreprise (F) Reconnaissance de lexpérience acquise dans le travail (Serbie) 33 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

34 Autres thèmes prioritaires pour les syndicats? Sopposer aux mesures daustérité(Cy)/ changer les politiques européennes actuelles (Es) (GR) (It) (Pt) Combattre toutes formes de discrimination/préjugés, y compris en lien avec les ONGs (Croat) (Hu) (it) (Nl)(Slo) Défendre les services publics et améliorer leurs moyens et Assurer la qualité et laccès universel des services publics (Es) (Es) (Pl)(Tch) Réguler le monde des banques et combattre la fraude fiscale et pour une fiscalité plus juste (Be) (Es) Agir sur les prix de lénergie (Be) et des logements (Hu) Pouvoir offrir des perspectives aux plus jeunes (Croat) Promouvoir la santé physique et mentale (Cy) pour permettre aux plus âgé(e)s de demeurer actif (ves) dans la société (Cy) Développer la solidarité et la démocratie (Gr) (UK) Développement durable (Es) Augmentation significative des salaires (Bg) Initiatives visant à plus dinformation (It) (Be) 34 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

35 Sur quoi la CES devrait-elle (se) mobiliser? Mobilisation sur le problème du chômage des jeunes (« Youth Guarantee »)/ lemploi des jeunes ( Be), (Es) (Fl) (It) (Nl) (Slo) Davantage dactions de mobilisations européennes pour plus de solidarité et de justice sociale et fiscale et contre laustérité(Croat) (Es)(Gr) (Pt) Position ferme sur le Livre Blanc des pensions et le renforcement des pensions légales (Be) et Résister au recul de lâge de la retraite (Malt) Attention à porter sur la qualité du travail des plus âgé(e)s (Be) Développer davantage de coordination entre les différentes organisations et structures (Cy) notamment pour le développement des bonnes pratiques (Malt) (Slo) (SW) Création dune plateforme pour combattre la précarité des emplois et pour défendre lemploi décent (Es) Pour développer davantage de DS tant au niveau national queuropéen (SW) (Tch) voire pour introduire des sanctions contre les Etats qui négligent le DS (Hu) Confrontation constante avec lUE sur les questions de droits de lhomme, de parité, de solidarité, du social, de lemploi (It) Pour promouvoir la formation de jeunes syndicalistes à travers lEurope (It) Définir des priorités telles la lutte contre les formes atypiques du travail et la lutte contre le « travail au noir » (Pl) 35 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

36 Quelles interventions européennes pour poursuivre sur la lancée de lEY 2012? Quelle pertinence de la Méthode Ouverte de Coordination (MOC)? 6 réponses (12,24%) estiment quil sagit dun instrument suffisant, voire très satisfaisant (Cy) (Dk) (Mlt) (Nl) (Fl) (Sw) Mais pour la majorité des autres, à lévidence la MOC nest pas linstrument suffisant (du reste totalement éclipsée par la Gouvernance économique) (Be) (Bg) (Croat) (F) (Gr) (Hu) (It)(Pl) (Pt) (Serbie) (Es :good mais non suffisant) Un pays propose toutefois, un agenda social européen plus fort incluant une MOC renforcée (Tch) Quels types dinitiatives à prendre par la Commission, le Conseil, le Parlement? Promouvoir le FSE comme principal instrument pour promouvoir lemploi aussi bien que légalité sociale (Es) Etablir des instruments contraignants contre la réduction de lemploi des jeunes et de lemploi des séniors, via le Dialogue social (F) Consultations par la Commission des PS pour développer une stratégie sur la gestion et la non discrimination à lâge dans lemploi et offrir des incitants financiers aux entreprises qui embauchent des jeunes en CDI (Slo Elaboration dune législation plus forte contre les discriminations (Sw) 36 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

37 Renforcer la Stratégie EU 2020 en lui fixant des objectifs contraignants (F) et créer un Forum permanent, incluant les partenaires sociaux pour évaluer la Stratégie EU 2020 (It) Mettre en place une coordination européenne sur la gestion des âges dans lemploi(Slo) Promouvoir des activités spécifiques incluses dans les politiques européennes pour lemploi et la politique sociale (Be) (Cy) Mettre en place une procédure de contrôle/suivi des initiatives mises en place (Hu) ou de la mise en œuvre des législations concernant lemploi des jeunes et des plus âgé(e)s (Sw) Lancement de campagnes « Générations Unies » pour éviter la rupture entre les générations (UK) 37 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

38 Pour alimenter le débat et nourrir notre plan daction… Sans avoir la prétention de tirer des conclusions... Finalement, que peut-on dégager de ce riche vivier de vos réponses? 38 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

39 Le premier constat que lon peut dresser: les organisations sont plus enclines à faire confiance/agir au niveau national/local quau niveau européen pour trouver les solutions aux problèmes qui se posent... La « sous- qualification » des jeunes, due aux situations déchecs scolaires dans les pays où les taux sont particulièrement élevés, pose un véritable problème pour leur emploi, Dans le même temps, les femmes ont des niveaux de formation plus élevés que ceux des hommes, mais sans que ce soit corrélé par des taux ou des meilleurs emplois « Les effets centrifuges » de la crise font que les difficultés demplois se concentrent aux deux extrémités de la vie professionnelle, accentuées parfois par les questions de genre 39 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

40 Il semble y avoir unanimité dans les réponses pour constater que les questions/problèmes demplois sont prioritaires Mais les problèmes liés à la vie hors-travail sont tout aussi présents, quand ils ny sont pas liés, avec certaines spécificités - pour les jeunes (logement, accès aux soins de santé, par exemple) - pour les femmes (notamment avec le risque de pauvreté accentué pour les familles monoparentales ou labsence et/ou le coût trop élevé des structures daccueil pour les enfants...) Pour les seniors (revenus trop faibles, accès aux soins de longue durée...) 40 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

41 En même temps que sont dénoncées les coupes drastiques dans les budgets publics qui empirent la situation tant en terme demplois que de conditions/qualité de vie de celles et ceux rendus plus vulnérables du fait de la crise A quelques exceptions près, et en dehors de la mise en œuvre de laccord des partenaires sociaux « pour un marché du travail inclusif » (25 mars 2010) Il y a peu dinitiatives conjointes employeurs/syndicats concernant lemploi Idem avec les ONGs 41 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

42 Mais une mobilisation sensible des syndicats qui sont à lorigine de nombreuses initiatives/mobilisations Tant en ce qui concerne lemploi Que les conditions de vie Comme il a déjà été dit, lattente/la confiance est limitée concernant les instances européennes dans leur capacité à apporter des réponses aux problèmes qui se posent Alors que vis-à-vis de la CES il y a une forte attente pour plus de mobilisation/dactions 42 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/

43 Apprendre ou continuer de travailler « ensemble » en faisant sauter les clivages et les préjugés entre les générations... Cest le défi quentendent relever lensemble des organisations syndicales au sein et avec la CES Comme lillustrent et le concrétisent lorganisation de cette Conférence et votre nombreuse et active participation 43 Bd du Roi Albert II, 5 - B Bruxelles Tel: +32/(0)2/ Fax: +32/(0)2/


Télécharger ppt "Projet CES: EY 2012 Analyse des réponses au questionnaire Larnaca (Cy), 4 et 5 octobre 2012 1 Bd du Roi Albert II, 5 - B - 1210 Bruxelles Tel: +32/(0)2/224."

Présentations similaires


Annonces Google