La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réflexions autour de la situation économique des Loisirs actifs en 2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réflexions autour de la situation économique des Loisirs actifs en 2013."— Transcription de la présentation:

1 Réflexions autour de la situation économique des Loisirs actifs en 2013

2 Partenaire des loisirs actifs: surf, planche à voile, char-à-voile, voile, jet-ski, ski nautique, kite-surf, plongée sous marine, ski alpin, ski nordique, snowboard, traineaux à chiens, raquettes à neige, moto-neige, luge, randonnée, karting, 4x4, VTT, quad, skate, roller, canyon, via-ferrata, kayak, hydro-speed, raft, parachute, montgolfières, parapente, ULM, remise en forme, fitness, loisirs équestres, orientation, parcours acrobatiques, etc …

3 Ulm Montgolfières Loisirs équestres Fitness & santé SNPQM SNECCCALGNPK SNEFELT SNAV ProUFBS SNPPAL SNPP SPPS CNPPA UNSAC Eaux vives Karting Quads Motoneiges Chiens de traineaux Capitaines UNA Pro Ski nautique Jet ski Snowboard Délégation Service Public

4

5 Loisirs actifs Loisirs Industriels TPE PME Sociétés Europe Sports and Active Leisure Sport Associatif Fédérations Associations Sport Pro SASP Clubs Associations 50 000 emplois 250 000 emplois 500 000 emplois Source : Améliorer lemploi dans le domaine du sport en Europe par la formation professionnelle – Projet VOCASPORT – Commission Européenne 2003

6 LEmploi en France Nombre d'entreprises Effectif salariés ETP Fitness 3 322 26 159 Lac et Mer 1 101 1 218 Neige 513 5 854 Terre 6 915 19 040 Rivières 256 426 Air 631 1 102 TOTAL 12 738 53 799 Source : SNELM

7 Notre produit : lactivité physique de loisir Mouvements de la Vie Sport Loisirs actifs Performance Au bout de soi-même Plaisir En deca de ses capacités Compétition Loisir Pratiquants Clients Associations Entreprises Sédentaires Sportifs

8 Client vs. Pratiquant Une Facturation différente : o Vente à lunité o Abonnement mensuel Public de sédentaires et durbains o Se divertir o Se détendre o Soxygéner o Samuser Prise en charge du client qui : o Est peu familarisé à lenvironnement o Qui na pas une condition physique extaordinaire o Qui na pas le mental du sportif

9 Crise? Une demande qui devrait croître Le tourisme est une autre source potentielle de création dactivité et donc demploi La dé-sédentarisation est en pleine expansion

10 Pourquoi ne nous développons-nous pas ? Partage du marché avec le secteur associatif Entreprises Associations Equitation... Ski Voile … Aviation Légère Fitness

11 Pourquoi ne nous développons-nous pas ? Des règles du jeu radicalement différentes qui introduisent une distorsion de la concurrence. Pour les associations : Pas de TVA ni Impôt sur les Sociétés Charges sociales réduites Subventions des collectivités locales Mise à disposition gratuite de locaux

12 Tendances de la politique actuelle Emplois davenir Sport Santé Plan Qualité Tourisme Schéma Régional des Loisirs Sportifs de Nature Le risque est de détruire à terme autant demplois quil nen aura été créé

13 Quid de la règle des 4P ? Fiscalisation des associations 1er P : Produit Est dutilité sociale lactivité qui tend à satisfaire un besoin qui nest pas pris en compte par le marché ou qui lest de façon peu satisfaisante. 2ème P : Public visé Sont susceptibles dêtre dutilité sociale les actes payants réalisés principalement au profit de personnes justifiant loctroi davantages particuliers au vu de leur situation économique et sociale (chômeurs, personnes handicapées notamment,...). 3ème P : Prix Nettement inférieur, tarifs modulés en fonction de la situation des clients. 4ème P : Publicité La diffusion de messages publicitaires (passage de messages dans les journaux, à la radio, location de panneaux publicitaires, etc.) sont des éléments susceptibles de remettre en cause le caractère non commercial de la démarche.

14 Les options Soit les associations sur le secteur de lactivité physique de loisir et de santé se fiscalisent et jouent le jeu de la concurrence avec les mêmes règles du jeu que les entreprises. Soit on considère que le secteur de lactivité physique de loisir et de santé est un secteur à part, qui sort de la sphère marchande, pour des raisons dintérêt général. Quen pense lEurope ?

15 Poids du secteur en France Nombre d'entrepri ses Effectif salariés ETP Chiffre d'Affaires HT Bénéfice avant impôt TVA nette versée Impôt Sociétés payé Charges sociales versées Fitness 3 322 26 159 1 984 400 135 700 139 900 27 100 133 400 Lac et Mer 1 101 1 218 297 700 6 899 6 681 1 712 6 250 Neige 513 5 854 374 100 200 77 310 180 90 290 Terre 6 915 19 040 1 904 000 35 686 89 280 7 320 97 076 Rivières 256 426 39 500 1 130 2 090 228 2 134 Air 631 1 102 361 200 4 850 5 675 1 170 5 550 TOTAL 12 738 53 799 4 960 900 184 465 320 936 37 710 334 700 En milliers

16 Info@snelm.org Tel : 01 49 96 98 98


Télécharger ppt "Réflexions autour de la situation économique des Loisirs actifs en 2013."

Présentations similaires


Annonces Google