La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 & Charte graphique Outils graphiques. Charte graphique ? Définition Le but de la charte graphique est de conserver une cohérence graphique dans les.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 & Charte graphique Outils graphiques. Charte graphique ? Définition Le but de la charte graphique est de conserver une cohérence graphique dans les."— Transcription de la présentation:

1 1 & Charte graphique Outils graphiques

2 Charte graphique ? Définition Le but de la charte graphique est de conserver une cohérence graphique dans les réalisations graphiques d'une même organisation, projet ou entreprise quels que soient les différents intervenants de la production 2 LO18

3 Les intérêts de la charte 1 L'identité graphique reste intacte quelles que soient les réalisations graphiques, afin que l'organisation, le projet ou l'entreprise (qui sont une somme d'individualités) parle « d'une seule voix ». Les anglophones parlent de corporate design (littéralement : dessin de l'entreprise). 2 La charte graphique permet au récepteur d'identifier facilement l'émetteur et, par habitude si la cohérence est respectée, de se repérer visuellement dans les différentes réalisations graphiques, et au sein même d'un même support graphique (ce qui facilite la lecture). Une charte graphique bien conçue doit laisser suffisamment de liberté en constituant des "méta-règles" souples, c'est-à-dire en évitant les interdictions, et en envisageant le maximum de contextes où des règles doivent s'appliquer pour l'utilisation des signes graphiques de l'identité graphique 3 LO18

4 La charte papier –Les polices de caractères utilisées dans les documents afin de permettre de créer différents niveaux de textes et d'apporter un bon confort de lecture. La typographie est l'une des composantes essentielles de l'univers graphique d'une entreprise pour sa reconnaissance. Dans certains cas comme, on va jusqu'à créer une police de caractères spécifique. –Les jeux de couleurs déclinables sur les différents supports de communication : d'une manière générale la charte indique les valeurs Pantone, CMJN, RVB et hexadécimale de chaque couleurPantone –L'utilisation des élements graphiques tels que les filigranes, détail du logo agrandi, courbes et traits spécifique à l'entreprise. –Les principes du 'choix des images et des illustrations. 4 LO18 Chaque signe graphique utilisé par l'organisation est classé par thème en précisant son sens et en effectuant une liste des concepts qui s'y rattachent. Il ne s'agit pas d'appliquer ces codes dans leur intégralité mais d'en sélectionner quelques-uns afin que tout nouveau document émis par la société participe à la construction de son image. L'essentiel est de rester dans l'univers graphique de l'entreprise, ou parfois de le créer. La charte graphique s'applique à définir : Le logotype : ses couleurs définies grâce aux Pantone, sa position dans la page sur tous les supports (papier à en-tête, documents officiels, plaquettes, dossier et chemises, camion, etc.), la zone d'exclusion (espace protégé minimum autour du logo), ses déclinaisons sur des fonds blancs et de couleurs. La charte peut également définir les interdits : par exemple, l'interdiction d'apposer le logo sur un fond noir, de redimensionner le logo sans garder un rapport d'homothétie …

5 Charte multimédia La charte graphique internet/intranet est un document papier ou un mini-site qui permet de définir la position des différents éléments qui constituent les principales pages d'un site avant la programmation de celle-ci. Le but, voisin du précédent, est de valider les principes de navigation entre les pages du futur site internet ou intranet. Il s'y ajoutera des temps de navigation plus courts (les éléments graphiques étant contingentés et présents dans le cache), participant à la bonne perception de l'entreprise par le visiteur. 5 LO18

6 Charte Graphique UTC LUTC sest doté dune véritable charte graphique (consultable sur lintranet > vie pratique). Pour compléter cette démarche lUTC a uniformisé ses documents papiers et les propose au téléchargement > bureau électronique Le logo sest vu remanié –Couleurs conservées Jaune, pantone 116 Gris, cold grey 10C –Passage de « la porte » à « la passerelle » 6 LO18

7 Charte formation multimédia 4 grandes couleurs ont été choisies pour symboliser, les secteurs de lUTC –Formation : orange pantone 1655 –Entreprises : Cyan –Recherche : Vert –Institutionnel : Jaune UTC 7 LO18

8 Les « Outils » 8 LO18 dédiés à la création de site internet Médias Logiciels Démarches Recommandations Standards Ergonomie

9 Médias Aujourdhui et grâce au développement du haut- débit, le panorama des services internet se voit profondément modifié. Pour le développement de certains sites, on parle de « cross-média » tant limbrication des différents médias est importante. ATTENTION : la vidéo et la musique sont des médias consommateurs de bandes-passantes, cela doit rester une expérience pour linternaute pas une « torture ». 9 LO18

10 Les logiciels Il est toujours possible de réaliser un site internet avec un simple éditeur de texte (bloc-notes), mais la création de site est aujourdhui un véritable secteur qui sest structuré et une économie (fleurissante) sest développée, il faut donc faire vite et bien (1 année-web = 3 mois). Le marché est dominé par le géant américain Adobe qui a absorbé son unique vrai concurrent Macromédia. Cependant Microsoft a développé de puissants outils susceptible de gagner des parts de marché. 10 LO18

11 Editeurs html Outils permettant la création de page Internet, aujourdhui les plus performant sont wysiwyg, permettent décrire convenablement tout types de langages : asp, php, html, xml, css … Le logiciel leader est Dreamweaver –Ses concurrents sont : Golive (toujours au catalogue adobe mais se positionne sur un créneau légèrement différent) Expression Web (logiciel Microsoft, conforme au xhtml et autres standards) NVU (éditeur puissant et gratuit issu de lopen source) –Il existe aussi de nombreux éditeurs de texte de type bloc- notes intégrant les principaux langages Internet (UltraEdit, notepad++...), leur légèreté et leur puissance en fait lallié préféré des développeurs 11 LO18

12 Retouche et création graphique Logiciels permettant la création de visuels mais aussi dinterfaces graphiques. Leurs puissances et leurs possibilités ne semblent pas avoir de limites si ce nest celles de lutilisateur (imagination et compétences). Ces logiciels « amusants » et « ludiques » nécessitent un véritable investissement humain pour qui veut en maîtriser plus de 20 % Photoshop règne sur ce secteur, historiquement utilisé en imprimerie, aujourdhui on « photoshop » une photo de famille…. –Il a pour concurrent : The GIMP (gratuit issu de lopen-source) PaintShop Pro (plus orienté grand public) Fireworks (produit trop méconnu) 12 LO18

13 Dessin vectoriel Permet la réalisation dillustrations utilisant des formes géométriques. Souvent intégré dans la création de visuels, car ses performances concernant le travail typographique et des formes le rend indispensable dans la réalisation dinterfaces ou dillustrations modernes Illustrator est aujourdhui sans réel concurrence sur ce segment (peut être un challenger avec l'arrivée du logiciel Microsoft Expression Design ), il sagit ici dun logiciel aussi exigent que Photoshop. 13 LO18

14 Animation vectorielle A leurs début ces logiciels étaient destinés à lanimation. Aujourdhui ces logiciels permettent la création dinterface ou danimations évoluées capables dintégrer de la vidéo ou de récupérer et écrire dans la base de données dun site internet moderne Flash est aujourdhui un outil de développement et sest imposé comme un véritable standard étant aujourdhui présent sur plus de 96% des navigateurs et chacune des évolutions du plugin connaît un taux de pénétration toujours plus élevé. –Le format concurrent et libre est le SVG (scalable vector graphic) –Exemple Mini site Audi R8 Ikea 14 LO18

15 Vidéo Impensable il y a encore quelques années la vidéo est arrivée sur internet et elle offre à linternaute une nouvelle expérience multimédia, les logiciels utilisés ne sont pas des logiciels dédiés. Ils intègrent la possibilité dexporter à des formats reconnus sur internet afin de ne pas pénaliser linternaute. Adobe Première est lun des plus populaires concurrents de Final cut pro (Apple). 15 LO18

16 Démarche le BRIEFLa clef de voûte du succès dun votre projet Internet est comme dans tous les métiers de la communication : le BRIEF Sachez être à lécoute de votre « client » Identifiez votre cible (CSP, âge, sexe…) Ne surtout jamais commencer à créer votre avant validation des maquettes écran et du cahier des charges signé. 16 LO18

17 Symbolique des couleurs La notion à prendre en compte dans le choix de couleurs est la luminosité matérielle. Veillez à toujours tester vos choix sur différents moniteurs, navigateurs et systèmes d'exploitation. Un choix judicieux sur une plateforme commune peut s'avérer catastrophique sur une autre LO18

18 Symbolique des couleurs Le jaune 18 LO18 Symbolique générale: Joyeux, spirituel, dynamique, science, conscience, idéalisme, action, luminosité. Thème pour le web: Tourisme, diverstissement. Couleur de l'intuition, il symbolise la jeunesse et l'audace. C'est la couleur de la créativité et de l'intelligence lumineuse, un stimulateur de l'intellect. Le jaune est votre plus grand allié dès qu'il s'agit de rendre plus lumineuse une zone à mettre en valeur, un focus sur texte... le jaune favorise la concentration, la mémoire, le jugement et la prise de décision. C'est également une couleur qui favorise l'assimilation de nouvelles idées et la capacité à comprendre différents points de vue. De plus, il semble que le jaune aide les gens à être mieux organisés et à adopter une attitude optimiste.

19 Symbolique des couleurs Lorange 19 LO18 Symbolique générale: Stimulant, énergie, ambition, enthousiasme, imagination. Thème pour le web: Nature, loisirs. Riche, forte et chaleureuse, la couleur orange est dotée de vertus stimulantes. Elle dessine une ambiance confortable et intime, cherchant la confiance et l'apaisement. Bien que lorange n'a pas réussi à acquérir un symbolisme fort (comparé au jaune et au rouge), il demeure que cette couleur occupe une place importante dans les domaines dépendant d'une bonne visibilité. L'orange est la couleur joyeuse par excellence. Cette couleur stimulante ravive la bonne humeur. Les teintes plus pâles, comme le pêche ou l'abricot, aident à rétablir l'énergie.

20 Symbolique des couleurs Le rouge 20 LO18 Symbolique générale: Chaud, dynamique, stimulant, excitant, force, passion, puissance, interdiction, danger. Thème pour le web: Publicité, médias. Le rouge est la couleur de l'action, de la vigueur, de la joie de vivre, Dans son instinct combatif, elle a des tendances fortes et même agressives. Le rouge est la couleur qui a le plus d'impact sur nos sens. Le rouge est souvent considéré comme la couleur des couleurs. Le rouge est joyeux. Beaucoup de produits destinés aux enfants ou associés au plaisir sont rouges : ballons, jouets, vêtements, bonbons, etc. Il n'est pas nécessaire de placarder du rouge pour profiter des effets bénéfiques de cette couleur.

21 Symbolique des couleurs Le vert 21 LO18 Symbolique générale: Calme, équilibre, repos, activité spirituelle, espérance, nature, immortalité, repos. Thème pour le web: Nature, loisirs. Le vert est symbole de vie, de croissance, et d'harmonie. C'est une couleur qui réconforte, qui détend. Le vert pomme et le vert lime ont un côté plus stimulant ; ils créent une ambiance joyeuse et légère, alors que les teintes plus sombres comme le vert bouteille et l'olive confèrent une touche de calme au décor.

22 Symbolique des couleurs Le violet 22 LO18 Symbolique générale: Tristesse, mélancolie, dignité, politesse, jalousie, mystère, spiritualité. Thème pour le web: Art, culture. Couleur qui renferme une mélancolie certaine, mélancolie qui peut être source de création... Elle crée donc une atmosphère spirituelle ou méditative, emprunte de sensibilité et de créativité. Selon les psychologues de la couleur, le violet favorise le sens artistique. On attribue au violet des propriétés calmantes et apaisantes. Le violet contribue à l'équilibre et est lié au sens artistique et musical, aux grands idéaux, à l'intuition et à la spiritualité. Il favorise la créativité, la sensibilité et la compassion.

23 Symbolique des couleurs Le bleu 23 LO18 Symbolique générale: Calme, sincèrité. Paix, immatérialité, méditation, sagesse, rêverie. Thème pour le web: Informatique, high-tech, médecine. Symbole d'équilibre, c'est la couleur du bien-être, de la sérénité, du contrôle de soi. Il pousse à la bonté et mène à l'intelligence : couleur du ciel, de l'esprit et de la pensée. Le bleu évoque de vastes espaces calmes et sereins. Le bleu est, depuis fort longtemps, la couleur préférée de la majorité des occidentaux. Le bleu pâle favorise la créativité, la sensibilité et l'imagination. L'idéal serait de l'associer à une couleur comme le jaune, qui stimule l'esprit et augmente la concentration et la capacité d'organisation. Le turquoise semble quant à lui faciliter la communication. les nombreuses variantes de bleu permettent de créer des environnements tantôt reposants, tantôt inspirants, selon la fonction que vous désirez attribuer à un espace.

24 Symbolique des couleurs Le blanc 24 LO18 Symbolique générale: Sobre, fidèle, propre, clair, pure, innocent. Thème pour le web: Cinéma, art, culture. Couleur de la pureté, il symbolise l'innocence et la franchise. Il est signe d'unité par sa neutralité, engendrant calme, détente et confiance. C'est aussi la couleur de la lumière, symbole de la joie et du faste.

25 Symbolique des couleurs Le noir 25 LO18 Le noir est le symbole par excellence de l'élégance, de la modernité. On a qu'à penser au "smoking", aux tenues de cérémonie, aux objets de luxe ; il représente la richesse, le raffinement, voire même, le mystère. Le noir possède des caractéristiques paradoxales : il procure un sentiment de protection, de réconfort, de même qu'une sensation de mystère ; il est associé au silence, à l'infinité. Mais, le noir comporte aussi des connotations négatives : on l'attribue à l'austérité, et il est par tradition, associé au deuil. Le noir, utilisé avec modération, peut être inspirant et met même en valeur les effets des autres couleurs auxquelles il est juxtaposé. Il est cependant mieux de ne pas faire une utilisation abusive du noir, car il pourrait devenir difficile à lire.

26 XHTML Lutilisation des feuilles de styles et dun web sémantique ont été rendus possible dès lors que les éditeurs (Microsoft, Netscape, Mozilla) se sont mis daccord sur lutilisation de technologies communes dans leurs produits. Le HTML 4 à laisser sa place au XHTML LO18

27 XHTML –Il offre une séparation complète du fond et de la forme, la page ne contenant que du contenu balisé de manière sémantique, ces zones et balises étant mises en pages grâce à une feuille de style (CSS). –Disparition des versions propres à un navigateur (même si de nombreux hacks sont a mettre en place pour assurer la compatibilité des différentes versions de navigateurs). Dans de nombreux cas disparition des versions WAP, mais aussi de versions imprimables et les détections de navigateurs étant rendues inutiles (bien que des différences de comportements existent entre navigateurs) –Maintenance et refonte graphique facilitées (www.csszengarden.com) –Affichages des page plus rapide (certains allégements de page pouvant représenter 85%. –Meilleur référencement du site > plus de visites (clients potentiels) > Bénéfice ou Retour sur investissement accru) (site marchand XHTML) 27 LO18

28 Strict ou Transitionnel XHTML transitionnel –Adapté au navigateur « non-conforme » –Transition dhabitude de conception de page (la mise en page xhtml impose au concepteur de revoir sa manière de travailler, ce qui nest pas instantané tout comme le passage à des navigateurs standards du côté de lutilisateur final. –Les navigateurs étant gratuit, les versions les plus anciennes nont plus à être prisent en compte quand à la compatibilité daffichage du site. Il est impossible despèrer faire un produit de qualité en retenant une cible qui a plus de 7 ans (Netscape 4) 28 LO18

29 Strict ou Transitionnel Transitionnel (suite) –XHTML valide pour le balisage (sémantique respectée), on peut aussi choisir le HTML 4.01) –CSS valide pour le contrôle de la typographie, de la couleur, des marges, etc... –Emploi limité des tableaux XHTML pour la mise en page, en évitant toute imbrication profonde. 29 LO18

30 XHTML Strict –Séparation complète de la structure, de la présentation et du comportement –CSS valide pour la mise en page, les tableaux ne sont utilisés que dans leurs but dorigine : la présentation de données tabulaires. –Accent mis sur la structure, aucun « arrangement » avec le balisage –Attention, certaines mises en pages sont rendues difficiles (voire impossibles) il faudra repenser le design. 30 LO18

31 Conseils généraux Si la structure de votre page nest pas relative (fluide), le W3C recommande de penser sa page pour une résolution écran 1024*768 (~960 px de large, certains monte jusque 996px), à moins que la demande ne vienne de votre client ou quune analyse prouve que plus de 80~85% de vos visiteurs utilisent une résolution suffisante pour laffichage de votre site. Ne jamais priver linternaute de ses repères, éviter les sites « pleines pages », ou ne pas retailler la page comme bon vous semble. Flash version – html version sont à proscrire (sauf dans le cas dagence de communication ou mini-site événementiel), tout comme la page de chargement qui ouvre une seconde page avec votre site animé (full-flash) Ne pas faire de site « full-flash », ils ne permettent pas lindexation de page, un clic sur le bouton page précédente vous renvoit au début du site. Autant de raisons qui agaceront vos internautes et les enverront chez la concurrence. Ne jamais oublier que Flash doit permettre une meilleure compréhension de votre contenu et donc son utilisation doit pleinement se justifier –http://www.fullsail.com (école vidéo et multimédia) Ne tenter pas de réinventer la roue en terme de navigation, lergonomie des sites évolue mais nous pouvons capitaliser un certain nombre de codes (navigation horizontale, verticale, onglet, menu accordéon etc...) 31 LO18

32 Conseils généraux (suite) Le contenu est roi, si vous souhaitez assurer une visibilité optimale à votre site donnez lui du contenu, intégrez vos mots clefs dans vos titres, faites des liens dessus, mettez les en valeurs. Aujourdhui votre site doit être impérativement compatible à Firefox car si il ne représente « que » 10%/15% des utilisateurs, dans certains secteurs dactivité il peut représenter 80% des utilisateurs (secteur de linformatique) Proscrire les introductions flash, les pop-ups imposées (sauf si demande de linternaute), textes clignotants, téléchargements de polices etc... Proposez plusieurs façons daccéder au contenu, si votre internaute à besoin dun moteur de recherche dès la page daccueil vous pouvez revoir la structure de votre site. Dans le cadre dintégration de vidéo la guerre est gagnée par Adobe, car lintégration de la vidéo dans le lecteur flash permet une diffusion multi plateforme intégrale, linternaute na pas à choisir entre différents formats et débits. –www.myscpace.frwww.myscpace.fr –http://video.google.frhttp://video.google.fr –www.youtube.comwww.youtube.com –www.dailymotion.frwww.dailymotion.fr –MSN vidéo est lui aussi passé sous technologie Flash (en attendant Silverlight ?)MSN vidéo est lui aussi passé sous technologie Flash (en attendant Silverlight ?) 32 LO18

33 Conception par grille Utilisation dune grille (comme en PAO) afin de structuré les différents blocs composant les pages dun site Différent scripts et outils existent La conception par grille aide a la lisibilité de votre contenu Penser à la règle des tiers pour structurer vos page,faire appel au chiffre dor (Phi : 1.618)… –http://www.wpdfd.com/browsergrid.htmhttp://www.wpdfd.com/browsergrid.htm –http://www.smileycat.com/miaow/archives/layout_grid.phphttp://www.smileycat.com/miaow/archives/layout_grid.php LO18

34 Conception par grille LO18

35 Conception par grille LO18

36 Conception par grille LO18

37 Reussir son design web 2.0 Simplicité Centrage du gabarit Limitation des colonnes Séparation du bandeau Identification aisée des zones Navigation simple Logo « gras » Mise en valeur du texte Emphase du texte dintroduction Utilisation de couleurs vives 37 LO18 Donner de la matière à vos surfaces Dégradés Effet miroir Utilisation dicônes de navigation Cocardes étoilées

38 Grunge design – « anti-web 2.0 design » Lassé de laspect « propre » et voyant du style 2.0, cette tendance ce caractérise par : –Un aspect « brut » pas nécessairement un aspect sale. –Un aspect souvent plus naturel : menu de navigation reprenant un aspect manuscrit, taches, déchirures, traces de ruban adhésifs, ligne, ratures… –Des couleurs sobres (beige, marron, couleurs pâles) Exemples –http://www.davidhellmann.com/http://www.davidhellmann.com/ –http://www.introzo.com/http://www.introzo.com/ –http://www.scoutingforgirls.co.uk/http://www.scoutingforgirls.co.uk/ –http://ths.nu/http://ths.nu/ –http://www.gotaqua.com/http://www.gotaqua.com/ –http://www.ollyhite.com/http://www.ollyhite.com/ –http://www.designspongeonline.com/http://www.designspongeonline.com/ LO18

39 Conseils généraux C.R.A.P Contraste –Les éléments différents doivent se remarquer, ce qui donne un aspect structuré à votre page, ce qui empêche votre utilisateur dêtre noyé dans une masse de couleurs. Répétition –Lutilisation dune structure cohérente (couleurs et mise en page) tout au long de votre site permet à votre internaute de se repérer plus aisément et dy trouver ses marques 39 LO18

40 Conseils généraux C.R.A.P Alignement –Chaque éléments de la page à besoin dêtre visuellement connecté à quelque chose dautre. Proximité –Le regroupement déléments de mêmes natures permet lidentification de zones et donc lidentification des différents modules contenus dans la page (brèves, Contenu, liens relatifs …. 40 LO18

41 Outils de développement web 41 Outils de développement web

42 Framework Ensemble de bibliothèques permettant le développement rapide d'applications. Il fournit suffisamment de briques logicielles pour pouvoir produire une application aboutie. Ces composants sont organisés pour être utilisés en interaction les uns avec les autres 42 Outils de développement web

43 Framework Un Framework pourquoi faire ? –Réduire le temps de développement –Intégration de nombreuses fonctionnalités prête à lemploi et dont les implémentations sont bien rodées –Gain de temps sur les questions génériques > mise à profit de ce temps sur des parties plus spécifiques. –Un framework est très souvent (pour ne pas dire toujours) le résultat dun travail commun doù bien souvent un meilleur débogage, codage -> plus robuste, gain de qualité au niveau du produit fini. –Eviter de réinventer la roue et éviter les erreurs de conception (bugs, problèmes de sécurité). 43 Outils de développement web

44 Framework P.E.A.R. (Référenciel de composants open-source réutilisables pour PHP Ez Components CakePHP ZendFramework Symfony 44 Outils de développement web

45 CMS/CMF (open-source) Vastes choix, presque 900 (891 le 21/03/07) projets évalués sur Outils retenus permettant la création de projets de toutes tailles (technologies serveurs variées : PHP, J2EE) Dotclear Wordpress Textpattern SPIP Modx typolight Joomla Silverstripe Typo3 Ezpublish Jahia Alfresco Infoglue Umbraco 45 Outils de développement web

46 CMS/CMF Dotclear Wordpress –Il s'agit d'un système de gestion de blog mais grâce à ses nombreuses fonctionnalités (parmi lesquelles la possibilité de créer et gérer facilement des pages statiques), WordPress peut aussi convenir à la gestion d'un site classique. Textpattern –est à la fois simple d'utilisation (interface claire et simple) et extrêmement flexible. Il peut être utilisé comme un outil de blog (grand concurrent de WordPress) mais aussi comme un système de publication. L'installation est multilingue, entièrement francisée. Communauté très active et implication de nombreux développeurs, ce qui a donné naissance à plus de 200 plugins.WordPress 46 Outils de développement web

47 CMS/CMF SPIP –SPIP est l'un logiciel libre de gestion de contenu les plus utilisés en France (environ 25'000 sites) Modx Typolight Joomla –Ancien projet Mambo Silverstripe 47 Outils de développement web

48 CMS/CMF Typo3 Ezpublish Jahia Alfresco Infoglue Umbraco (CMS.net gratuit) 48 Outils de développement web

49 Critères de choix génériques Principaux critères utiles à l évaluation concernant le choix dun système de gestion de contenu pour un projet. 49 Outils de développement web

50 Critères de choix génériques Structuration du contenu –Le contenu est il générique ? –Peut on ajouter ses propres champs de contenus ? –Peut-on indiquer si un champs est obligatoire ou non ? 50 Outils de développement web

51 Critères de choix génériques Gestion des versions –Important lorsque lon gère une base documentaire –Une gestion minimale est bien souvent suffisante 51 Outils de développement web

52 Critères de choix génériques Arborescence –On doit pouvoir créer son arborescence sans limitation et avec une ergonomie efficace. –La possibilité de déplacer une branche complète est une fonctionnalité importante 52 Outils de développement web

53 Critères de choix génériques Contenus et pages –Une page web peut contenir différents contenus et un contenu peut être réstitué dans plusieurs pages. –Loutil permet-il de dupliquer du contenu en divers endroit du site ? –Le contenu est il réutilisable sous un gabarit différent. … 53 Outils de développement web

54 Critères de choix génériques Contributions –Saisie et modification du contenu. –Il nous appartient détablir la politique de contribution –Doit-elle être décentrée ou bien au contraire tout doit être fait par le webmaster. –Linsertion de contenu doit être une chose aisée. Il faut faire la part entreinterface de contribution et dadministration 54 Outils de développement web

55 Critères de choix génériques Editeur html –Léditeur doit être configurable et flexible. –Aujourdhui la plupart des outils de gestion de contenu proposent un éditeur wysiwyg. 55 Outils de développement web

56 Critères de choix génériques Catégories et meta-données –Ne surtout pas négliger la catégorisation, cela permet de multiplier les moyens de classer linformation 56 Outils de développement web

57 Critères de choix génériques Gabarits –Principe de base de tout CMS, aucun standard nexiste chaque CMS à son propre dispositif. 57 Outils de développement web

58 Critères de choix génériques Formulaires –Le CMS est il capable de générer des formulaires via le back-office ? –Que peut on faire avec ces informations ? 58 Outils de développement web

59 Critères de choix génériques Habilitations en back-office –Capacité du CMS à permettre laccès a divers utilisateurs ou groupes dutilisateur à tout ou partie des interfaces dadministration du site. Lintégration à lannuaire LDAP semble essentielle pour lintégration dun CMS dans une entreprise. 59 Outils de développement web

60 Critères de choix génériques Multi-linguisme des contenus –Peut on traduire les contenus ? –Peut on traduire les rubriques ? –Une traduction automatique est elle proposée ? … La problématique du multi-linguisme dun CMS nécéssite que lentreprise connaisse vraiment ses besoins et se posent de nombreuses questions à ce sujet. 60 Outils de développement web

61 Critères de choix génériques Médiathèque –Classification et hiérarchisation des différents médias contenus dans le CMS Si les objets de la médiathèque sont uniquement des accessoires, un simple répertoire conviendra, mais si ces derniers sont assimilés à du contenu à part entière alors le CMS devra savoir les gérer comme tout autre contenu « classique » 61 Outils de développement web

62 Critères de choix génériques Workflow (de validation) –Plus on décentralise, plus on a besoin dun workflow de validation –La décentralisation des contributions peut favoriser ladhésion des utilisateurs, ces derniers pouvant devenir des acteurs potentiels. 62 Outils de développement web

63 Critères de choix génériques Alerte mails Cycle de vie Recherche –Proposer dans la majorité des CMS –Les demandes avancées ne sont pas toujours nécéssaires et le moteur intégré peut suffire 63 Outils de développement web

64 Critères de choix génériques Synication, export/import –Partage de contenu avec des sites partenaires –Peut on exporter son site (tout ou partie) au format XML afin de réintégrer le contenu, définition des arborescences… ? –De même pour limportation de données dun site extérieur. Lexport est aujourdhui souvent réalisable au format XML (format CSV), mais la récupération de ces données nécessitera souvent beaucoup de travail pour récupérer ce contenu. 64 Outils de développement web

65 Critères de choix génériques Mesures daudiences –Bien souvent les CMS proposent des outils de mesures daudiences Ceux-ci sont une aide mais doivent être complétées par des outils dédiés à cette fonction (ex : AwStats). 65 Outils de développement web

66 Critères de choix génériques Technique –Considération bien souvent primaire réduisant naturellement le CMS avec lequel sera déployé le projet 66 Outils de développement web

67 Critères de choix génériques Référencement –Le CMS doit principement permettre la réécriture dURL à la volée afin de garantir une visibilité optimale au site. 67 Outils de développement web

68 Critères de choix génériques Communauté, pérennité, support –La pérennité du CMS est presque aussi essentielle que lensemble des fonctions couvertes par ce dernier. –Connaître la dimension et lactivité de la communauté –Le contenu est-il modifiable librement ? –Nombre de références à travers le monde, Europe, France. –Existence de livres, newsletter, conférences, formations… 68 Outils de développement web

69 Toutes ces normes, recommandations, standards et conseils ne doivent pas limiter votre créativité, mais vous servir de base pour créer un produit de qualité car on assiste aussi à une certaine uniformisation des sites, la difficulté étant de capitaliser sur ces principes et ne jamais oublier de maintenir la création de sites à létat dart 69 LO18


Télécharger ppt "1 & Charte graphique Outils graphiques. Charte graphique ? Définition Le but de la charte graphique est de conserver une cohérence graphique dans les."

Présentations similaires


Annonces Google