La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le monde est-il malade ou enfante-t-il ? Réunion Béna du vendredi 9 octobre 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le monde est-il malade ou enfante-t-il ? Réunion Béna du vendredi 9 octobre 2009."— Transcription de la présentation:

1 Le monde est-il malade ou enfante-t-il ? Réunion Béna du vendredi 9 octobre 2009

2 Propos de la présentation Livre de Xavier Sallantin : « Le monde nest pas malade, il enfante. » Vision de Tamera, à la fois changer le monde et guérir le monde par des biotopes de guérisons.

3 Métaphore de la maladie Méthodologie de la guérison, à appliquer aux problèmes actuels Comment guérir dune maladie incurable par la médecine moderne ? Approche spirituelle, changer de vie, et rapidement, faire en 6 mois quon ferait autrement en dix ans, etc. Changement de comportement similaire à ce que réclame lurgence écologique

4 Rapport à la souffrance Intervention de Denis Marquet au Club de Budapest le 30 septembre 2009 : Plutôt que de parler de maladie et de guérison, parler de tâche à accomplir. Il faut accepter la souffrance et se laisser traverser par elle. Il peut y avoir joie dans la souffrance. Pas de souffrance pour la souffrance. La joie se trouve à un autre niveau que la souffrance.

5 Rapport à la souffrance « De la violence à lamour Que serait donc la non-violence et le chemin pour y parvenir ? Tout simplement, commencer par accepter inconditionnellement la vie, y compris dans sa dimension de souffrance : renoncer à bâtir, comme on la fait jusqualors, sa vie et ses actes sur une seule motivation : le soulagement. Le prix de la non-violence, cest renoncer au soulagement de la souffrance : se mettre à sentir plutôt que de sanesthésier. Si lon veut entrer dans la non-violence, il va falloir à un moment où à un autre lâcher nos stratégies de soulagement de la souffrance, accepter quelle nous traverse, quelle vienne et quelle sen aille. Apprendre, au rythme juste, à se laisser traverser par la sensorialité sous toutes ses formes, par la vie. Et commencer à sentir, cest accepter de souffrir, car si on refuse de sentir, cest pour ne pas souffrir. Ce refus de sentir est une violence contre soi, que lon peut appeler tiédeur, et qui est la source de toute violence contre lautre. La seule non-violence se trouve donc dans laccueil inconditionnel, qui consiste à accueillir sans condition tout ce qui se donne à chaque instant : événements sensoriels, sensation de soi, sensation de lautre. Cest se laisser à chaque instant toucher et traverser par la vie. Cet accueil inconditionnel peut sappeler amour. On comprend alors que lamour nest pas préférence : on ne peut aimer que tout ! Cest en cela que lamour est joie. Lamour est un oui total à la vie. » (Denis Marquet)

6 Urgence écologique Réchauffement climatique, fonte des glaces, rapports alarmants du GIEC Chute de la diversité des espèces. Déjà arrivé : île de Pâques, Maya, Angkor (irrigation deau excessive)

7 Transformation du monde plutôt que guérison Image du poussin dans lœuf qui voit ses ressources diminuer, qui casse la coquille pour naître (livre de XS)

8 Ruptures historiques Maîtrise de la nature : Newton, Descartes… Utilisation dénergies fossiles (charbon, etc). Industriels du début du XXe siècle pas intéressés par les énergies propres, pas de financement pour des énergies plus propres (Tesla). Manque de visionnaires qui se joue peut-être à peu de choses.

9 Souffrance du monde Disparition despèces animales. Diversité nécessaire au bon fonctionnement écologiques. Comprendre les animaux permet de mieux se comprendre soi-même.

10 Notion de développement durable Développement qui suit le même modèle, en particulier économique, ne change pas le rapport au monde. Où se trouve la notion démergence dans cette notion ? Pas douverture vers la grâce.

11 Rendre le monde un peu meilleur ? Théoriquement, « un peu » pas suffisant si lon est dans loptique de croire que lhumanité court peut-être à sa fin. Il faut être plus ambitieux. Dans la pratique, progresser pas à pas, donc commencer par « un peu ». Lorsque quelque chose ne va pas, faut-il changer le monde ou notre rapport à ce qui ne va pas ?

12 Rappel sur les quadrants

13 Rendre le monde un peu meilleur ? Il faut aussi rendre lhomme meilleur. Moi Intérieur-Individuel Ça/il Extérieur-individuel Nous (ou Tu/Vous) Intérieur collectif, culturel Ils Extérieur collectif, social Rendre lhomme meilleur : travail sur lintérieur Rendre le monde meilleur : travail sur lextérieur Quadrants de Ken Wilber

14 De quoi accouche le monde ? De quoi accouche lhomme ? Rapport plus intégré au monde. Expressions « planète Terre » et « Mère Terre » (Mother Earth) très différentes. Approches scientifiques et spirituelles équilibrées.

15 Après lhumanité Lhomme devient dieu (Barbara Marx Hubbard). Civilisation galactiques de Michio Kaku Q, être omnipotent dans Star Trek. Êtres galactiques dans lœuvre dArthur C. Clarke

16 Civilisations selon lénergie maîtrisée/consommée TypeÉnergie maîtriséeDurée datteinte estimée Type 0Début dexploitation de lénergie planétaire en brûlant des énergies fossiles (charbon, pétrole). 0 Type IÉnergie planétaire. Peut changer le temps météorologique, prévenir les tremblements de terre, détourner les météorites. 200 ans (Kardashev) Type IIÉnergie stellaire. Devient visible dans lespace ans (Kardashev) Type IIIÉnergie galactique ans (Kardashev) Plusieurs millions dannées (Dyson)

17 Rapport avec la Terre, le monde, lUnivers Rupert Sheldrake : se demande si le soleil a une conscience Ervin Laszlo : champ akashique Dieter Duhm : Matrice sacrée

18 Naissance chez Sallantin Neuf (jeunesse), pareil, engendré Le processus physique se caractérise Temporelle en tant que rénovation, Dynamiquement en tant que reproduction, Spatialement en tant que génération

19 Naissance et individu RegistreNaissanceIndividu TemporelNeufSoi/Autre DynamiqueReproductionIntérieur/Extérieur SpatialEngendrementHomme/Dieu

20 Triple genèse (Livre Zéro) Genèse physique (ce dont on vient de parler) : redéploiement de lhomme dans le cosmos Genèse formelle : comprendre la matrice logique, explication théorique Genèse verbale : « univocité de la communication réalisée grâce à lunité de lexpression physique et lunanimité de linterprétation psychique. »

21 Conclusion Le monde enfante quelque chose de nouveau, mais quoi ? Les conditions de laccouchement ont lair difficiles : se pose la question de la survie de lhumanité qui narrive pas à se développer de manière harmonieuse.

22 À faire Lier ce découpage dimensionnel avec les approches spirituelles (exploration de son soi intérieur, appartenance cosmique au monde, émergence de la transcendance), scientifiques, et les techniques de développement personnel et communautaire. Clarifier les dialectiques horizontales temporelle et dynamiques. Existe-t-il dautres dialectiques horizontales, mélange des deux ? Donner un sens et sa juste place à lécologie. Trouver des actions pratiques.


Télécharger ppt "Le monde est-il malade ou enfante-t-il ? Réunion Béna du vendredi 9 octobre 2009."

Présentations similaires


Annonces Google