La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ETUDE D OUVRAGES IMMERGES TYPE RECIF ARTIFICIEL TYPE RECIF ARTIFICIEL POUR LA PROTECTION DU LITTORAL Groupe 2.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ETUDE D OUVRAGES IMMERGES TYPE RECIF ARTIFICIEL TYPE RECIF ARTIFICIEL POUR LA PROTECTION DU LITTORAL Groupe 2."— Transcription de la présentation:

1

2 ETUDE D OUVRAGES IMMERGES TYPE RECIF ARTIFICIEL TYPE RECIF ARTIFICIEL POUR LA PROTECTION DU LITTORAL Groupe 2

3 NAISSANCE DU SUJET Contexte Définition

4 Lutter contre l érosion de la plage de Sète par l implantation d ouvrages immergés

5 PLAN DE NOTRE EXPOSE Présentation du site Le problème de l érosion et ses solutions Test des aménagements par simulation numérique étude d impact liée à une telle construction La construction de tels ouvrages et impact du chantier

6 back

7 Lérosion du littoral Comprendre le phénomène Limportance de lérosion Les causes de lérosion Faut-il ou ne faut-il pas lutter contre lérosion? Quelques solutions techniques Comment lutter contre l érosion?

8 55% 42% 38% 15% 35% 38% 39% 14% 22% 6% Limportance de lérosion Back

9 Les causes de lérosion L'épuisement du stock sédimentaire côtier Les phénomènes tectoniques Les fluctuations du niveaux des eaux, vents, courants et agitationsLes fluctuations du niveaux des eaux, vents, courants et agitations L'homme Back

10 Les facteurs dévolution back

11 Lactivité humaine back

12 Comment lutter contre lérosion? Attaquer le problème à sa source Essayer dinverser les tendances back

13 Quelques solutions techniques Les méthodes dites « actives » (aménagements dynamiques) Les méthodes dites « passives » (aménagements statiques)

14 Les méthodes dites « actives » Le remodelage de lestran Le rechargement de lestran par apport artificiel de sables La réhabilitation et la création de dunes Le by-passing La création de cordons littoraux artificiels

15 Les méthodes dites « passives » Les ouvrages longitudinaux de haut plage (digues, murs) Les ouvrages longitudinaux de bas de plage et de petits fonds Les ouvrages transversaux ou épis

16 Notre solution technique

17

18 LA MODELISATION Pourquoi? Les outils

19 LES DIFFERENTES ETAPES Choix du domaine Digitalisation des données Maillage Choix des conditions aux limites Réglage des différents paramètres: le coefficient de réflexion la surcôte Résultats

20 back

21 LA DIGITALISATION back

22 LA BATHYMETRIE back

23 LE MAILLAGE back

24 LES CONDITIONS AUX LIMITES back

25 LA SURCÔTE Surcôte prise en compteSurcôte négligée

26 Les objectifs: réduire le temps des simulations, tester les différents paramètres Réglage des paramètres sur un brise-lame REGLAGE DES PARAMETRES Les domaines tests

27 REGLAGE DES PARAMETRES SUR UN BRISE-LAME

28 Le coup de mer: T=6s et H=2m la tempête: T=8s et H=3m la tempête maximum: T=10s et H=5m LE DOMAINE GLOBAL 3 types d événements

29 TEMPÊTE ETAT INITIAL

30 ETAT INITIAL TEMPÊTE ETAT INITIAL

31 TEMPÊTE ETAT FUTUR

32

33 LE DEFERLEMENT

34 ZOOM SUR LES OUVRAGES Etat initial Etat futur

35 ZOOM SUR LES OUVRAGES Etat initial Etat futur

36 CONCLUSION La simulation n est pas une fin en soi La simulation ne remplace pas l ingénieur Elle permet de se faire une bonne idée du fonctionnement des ouvrages elle permet de comprendre la physique du problème

37 L étude dimpact du projet

38 L'étude d'impact du projet- Généralités Les objectifs d une étude d impact Concevoir un meilleur projet pour lenvironnement Eclairer lautorité administrative sur la décision à prendre Informer le public et le faire participer à la prise de décision

39 L'étude d'impact du projet- Généralités Cadre réglementaire Loi sur la Protection de la Nature (1976) Loi Bouchardeau (1983) Loi sur la Protection du Littoral (1986) Loi sur l Eau (1992)

40 L'étude d'impact du projet- Généralités Notre projet est soumis à étude d impact car : le montant des travaux est supérieur à 12 millions de francs l emprise au sol est supérieure à 2000 m²

41 L'étude d'impact du projet- Généralités Contenu réglementaire analyse de l état initial et de son environnement analyse des effets du projet les raisons pour lesquelles le projet a été retenu parmi les partis envisagés les mesures envisagées par le maître d ouvrage pour supprimer les conséquences dommageables

42 L'étude d'impact du projet- Généralités une analyse des méthodes utilisées pour évaluer les effets du projet sur lenvironnement létude des effets sur la santé un résumé non technique

43 L'étude d'impact du projet-L'état initial Analyse de létat initial

44 L'étude d'impact du projet-L'état initial Définir le champ dinvestigation Réunir les données de base Caractériser lenvironnement Trois étapes

45 L'étude d'impact du projet-L'état initial 1. Le milieu terrestre 2. Les données physiques 3. Le milieu biologique 4. La qualité des eaux 5. Les activités touristiques Cinq parties

46 L'étude d'impact du projet-L'état initial Nos conclusions Plage très fréquentée en été

47 L'étude d'impact du projet-L'état initial 4 restaurants Ouvrages de protection

48 Etude des effets du projet sur lenvironnement

49 Effets structurels et fonctionnels du projet Impact temporaires du chantier LesBrise-lames Conformité avec le SDAGE

50 Impacts du chantier Programmation générale du chantier Impact de la construction des brise-lames

51 Programmation générale du chantier Saison des travaux Durée globale Fréquence Impacts du chantier

52 Impact de la construction des brise-lames Apport des matériaux Itinéraire d accès Laccès au chantier Circulation sur la plage et accès au brise-lames Impact sur le milieu marin Impact sur le cadre de vie Bruit et vibration Poussières Circulation et sécurité Impacts du chantier

53 Effets structurels et fonctionnels du projet Impact sur la sédimentologie et sur le trait de côte Impact sur le paysage Impact biologique et écologique Impact sur la qualité des eaux Impact socio-économique (Protection de biens et personnes; effets sur la fréquentation de la plage,sur les activités des loisir, sur la santé et la sécurité, sur les accès et de stationnement)

54 Conformité avec le SDAGE Le SDAGE (Agence de l Eau Rhône- Méditerranée-Corse) Le Schéma de Mise en Valeur de la Mer (Service maritime) érosion = problème majeur

55 Les Matériaux Méthode de construction Présentation technique du projet Les Brise-lames

56 Types de matériaux Dimensionnement des blocs Positionnement Les Matériaux Les Brise-lames

57 Méthode de construction Les Brise-lames

58 Présentation technique du projet Caractéristiques techniques du projet Caractéristiques géométriques de l ouvrage Les Brise-lames

59


Télécharger ppt "ETUDE D OUVRAGES IMMERGES TYPE RECIF ARTIFICIEL TYPE RECIF ARTIFICIEL POUR LA PROTECTION DU LITTORAL Groupe 2."

Présentations similaires


Annonces Google