La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Baccalauréat professionnel TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE La sous épreuve E21 : Analyse et exploitation de données techniques CCF ? Quelle procédure.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Baccalauréat professionnel TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE La sous épreuve E21 : Analyse et exploitation de données techniques CCF ? Quelle procédure."— Transcription de la présentation:

1 Baccalauréat professionnel TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE La sous épreuve E21 : Analyse et exploitation de données techniques CCF ? Quelle procédure je vais mettre en place ?

2 RAPPEL DES FINALITES DE LA CONSTRUCTION A CE NIVEAU DE FORMATION 1.Communiquer pour Décoder des représentations, développer une culture technique. 2.Analyser pour comprendre le fonctionnement des systèmes, développer une culture métier. 3)Construire pour acquérir les compétences de base en construction mécanique et maîtriser la définition dun produit et comprendre le comportement des mécanismes (utilisation des simulateurs mécaniques). Baccalauréat professionnel TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE

3 Baccalauréat professionnel TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE La construction sexprime de manière explicite dans les compétences C1 : Identifier et interpréter les données de définition dun ouvrage ou dun matériel. C2 : Vérifier les caractéristiques dun ouvrage ou dun matériel. La construction sexprime de manière implicite dans les compétences liées : à linstallation de lenvironnement de production à la réalisation de la fabrication au contrôle des pièces

4 Baccalauréat professionnel TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE LES SAVOIRS ASSOCIES ( niveaux taxonomiques) Analyse des ouvrages ( niveau 3 et niveau 2) Analyse fonctionnelle (niveau 2) Analyse structurelle et solutions constructives niveau 3 Eléments de construction (niveau 2) Communication technique ( niveau 3 et niveau 2) Règles et normes de représentation des ouvrages (niveau 2) Spécifications normatives et réglementaires (niveau 2) Exploitation dun modeleur volumique (niveau 3) Caractéristiques des matériaux ( niveau 1 et niveau 2)

5 Baccalauréat professionnel TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE LES SAVOIRS ASSOCIES ( niveaux taxonomiques) Etude de comportement modélisation (liaisons, actions mécaniques) ( niveau 3) Statique (2 à 3 forces coplanaires) (niveau 3) cinématique (du point en R et T) (niveau 2) dynamique (principe) (niveau 2) RDM (niveau 2 ( Sollicitations simples, expression des contraintes ( niveau 3) (utilisation des logiciels retenus au niveau académique)

6 Baccalauréat professionnel TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE Nouveau règlement examen, arrêté du 28 février 2011 Candidats de la voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, Candidats de la voie scolaire dans un établissement privé, CFA Candidats de la voie de la formation professionnelle continue EpreuveUnitéCoefModeDuréeModeDuréeModeDurée Epreuve E2 : Epreuve technique 6 Sous épreuve E21 : Analyse et exploitation de données techniques U113CCF Ponctuel écrit 3hCCF Sous épreuve E22 : Elaboration dun processus de fabrication U123CCF Ponctuel écrit 3h CCF

7 Baccalauréat professionnel TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE Situation dévaluation E21 Sous-épreuve E21 Maître dœuvre : Professeur de génie mécanique construction Travail déquipe avec les professeurs des enseignements professionnels pour le choix du support et aussi avec les professeurs de mathématiques sciences Sujets de la sous-épreuve E 2.1 mode ponctuel ( session 2012) Point dappui pour la constitution dune situation dévaluation

8 Baccalauréat professionnel Maintenance des Equipements Industriels Contenu de la sous-épreuve E 21 Cette sous-épreuve évalue les compétences du candidat liées à la compréhension des solutions constructives dun ouvrage de la spécialité et à la vérification de ses caractéristiques au plan mécanique et fonctionnel. Cette sous-épreuve est en relation avec les tâches professionnelles suivantes : Identification de la fonction et du mode dassemblage des éléments constitutifs de tout ou partie dun ouvrage. Extraction des données de définition dun élément à partir dun dessin densemble. Décodage des dessins de définition, des plans isométriques et des nomenclatures. Identification des contraintes réglementaires liées à une norme.

9 Baccalauréat professionnel TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE Contenu de la sous-épreuve E 21 (suite) Elle permet de vérifier que le candidat a acquis les compétences suivantes : C1 : Identifier et interpréter les données de définition dun ouvrage ou dun matériel. C2 : Vérifier les caractéristiques dun ouvrage ou dun matériel. Lutilisation dun modeleur volumique pour exploiter le dossier technique est requise. En relation avec le savoir suivant :. Construction et étude de comportement (S1),

10 Baccalauréat professionnel TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE Contrôle en cours de formation Lévaluation seffectue sur la base dune situation dune durée maximale de 3 heures ; elle est élaborée et organisée par les professeurs de construction et de spécialité chargés des enseignements du domaine professionnel. La période choisie pour lévaluation pouvant être différente pour chacun des candidats, son choix et son organisation relèvent de la responsabilité de léquipe pédagogique, elle se déroulera au cours du dernier tiers de lensemble de la formation. À lissue de cette situation dévaluation, léquipe pédagogique de létablissement de formation constituera, pour chaque candidat, un dossier comprenant : - lensemble des documents ( numérique ou non) remis pour conduire le travail demandé pendant la situation dévaluation, - la description sommaire des moyens matériels mis à sa disposition, - les documents rédigés par le candidat lors de lévaluation, - une fiche dévaluation du travail réalisé. Contenu de la sous-épreuve E11 (suite)

11 Baccalauréat professionnel TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE Recommandations pour la construction de la situation dévaluation Le support Production et fabrication récupérées soit * Dans une entreprise lors des PFMP * Du plateau technique de la formation Sur les sites relatifs à chaudronnerie industrielle AUCUN MECANISME REEL Les fabrications définies pour la formation

12 Baccalauréat professionnel TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE Les documents Le dossier technique pourra être numérisé Documents techniques numérisés ( Utilisation de banques de données techniques) Lutilisation de documents papiers sera aussi nécessaires au regard des activités professionnelles de ce diplôme. Tous documents présents dans le laboratoire de construction Recommandations pour la construction de la situation dévaluation Les documents remis aux élèves devront être épurés de tout cartouche où de signes qui rappellent lélaboration dun sujet dexamen de lépreuve ponctuelle. Lutilisation daides multimédia permettant au candidat daccéder facilement à la compréhension du fonctionnement du système technique sera privilégiée.

13 Baccalauréat professionnel TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE Les logiciels Le logiciel modeleur 3D Solidworks version 2010 Pour les logiciels de simulation mécanique, Meca 3D et COMOSWORKS, il y a lieu de tenir compte des niveaux de formation et des objectifs que lon doit atteindre avec les élèves. Il convient dexploiter ces logiciels dans une démarche non plus dapprentissage mais dévaluation. Dans un premier temps les situations dévaluation pourront saccompagner dune démarche qui conduit les élèves à répondre par écrit sur des problématiques mécaniques liées aux éléments du système Recommandations pour la construction de la situation dévaluation

14 Baccalauréat professionnel TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE Recommandations pour la construction de la situation dévaluation Problématique de la durée de lévaluation La durée de la situation doit être en référence avec celle de lépreuve ponctuelle. Cest-à-dire 3h. Compte tenu que lenseignement de la construction na pas des séances de 3h en continu, Il nest pas souhaitable de positionner des séances de cette durée pour la situation. Le risque cest que cette situation devienne une épreuve ponctuelle dans létablissement, ce quil faut éviter à tout prix. Cette situation doit sintégrer dans lhoraire de lenseignement de la construction Cette situation se déroulera en deux parties: La partie analyse fonctionnelle se réalisera pendant une séance de 2h en laboratoire de construction ( tous les documents seront repris aux élèves) La partie étude des comportements mécaniques se réalisera pendant une séance de 2h en laboratoire de construction. Dans ce cas, un oubli de la part de lélève en ce qui concerne le fonctionnement du système, peut se produire. le professeur prendra toutes les mesures pour réaliser létude des comportements dans les meilleures conditions.

15 Durant la situation dévaluation le candidat peut faire appel au professeur lorsquil estime quil est bloqué dans sa progression par une difficulté. Si lintervention porte sur un dysfonctionnement matériel ou logiciel, lintervention du professeur na pas dincidence sur lévaluation. Si lintervention du professeur a trait à une compétence évaluée dans le cadre de la sous-épreuve E2.1, elle a une incidence sur lévaluation de la situation. Lintervention et les explications du professeur permettent alors à lélève, de mener à son terme létape de travail en cours et de poursuivre le travail demandé dans le cadre de la situation. Baccalauréat professionnel TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE Recommandations pour la construction de la situation dévaluation

16 LES DOCUMENTS DE PRESENTATION ET DEVALUATION Imprimé de présentation format A3 de la sous-épreuve E 2.1 Fiche dévaluation de la sous-épreuve E 2.1: Baccalauréat professionnel TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE


Télécharger ppt "Baccalauréat professionnel TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE La sous épreuve E21 : Analyse et exploitation de données techniques CCF ? Quelle procédure."

Présentations similaires


Annonces Google