La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA VISION: UNE CONSTRUCTION CEREBRALE. TESTS Lœil permet la formation dimages du monde qui nous entoure et génère des messages nerveux. Lœil permet la.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA VISION: UNE CONSTRUCTION CEREBRALE. TESTS Lœil permet la formation dimages du monde qui nous entoure et génère des messages nerveux. Lœil permet la."— Transcription de la présentation:

1 LA VISION: UNE CONSTRUCTION CEREBRALE

2 TESTS Lœil permet la formation dimages du monde qui nous entoure et génère des messages nerveux. Lœil permet la formation dimages du monde qui nous entoure et génère des messages nerveux. Mais la vision nécessite que cette information soit transmise et analysée par le cerveau… Mais la vision nécessite que cette information soit transmise et analysée par le cerveau… Voici une série de tests destinés … à piéger votre cerveau! Voici une série de tests destinés … à piéger votre cerveau!

3 PEINTURE FRAICHE Après avoir répondu, cliquez pour accéder aux commentaires

4 MOTS EN VRAC Lisez lentement cette liste de mots: Lisez lentement cette liste de mots: SUCRERIE, FRIANDISE, CONFISERIE, RECOMPENSE, GOURMANDISE, ENFANT, SUCETTE, REGLISSE, CARAMEL. SUCRERIE, FRIANDISE, CONFISERIE, RECOMPENSE, GOURMANDISE, ENFANT, SUCETTE, REGLISSE, CARAMEL. Nous en reparlerons plus tard… Nous en reparlerons plus tard…

5 CELEBRITE Regardez attentivement les 2 photos de ce célèbre acteur. Regardez attentivement les 2 photos de ce célèbre acteur. Laquelle est la plus agréable à regarder? Laquelle est la plus agréable à regarder?

6 DALMATIEN Regardez attentivement limage ci-contre. Regardez attentivement limage ci-contre. Que voyez-vous? Que voyez-vous?

7 DALMATIEN Regardez maintenant cette vignette ci-contre extraite de la première image, sur laquelle les contours dun dalmatien qui renifle la neige ont été ajoutés. Regardez maintenant cette vignette ci-contre extraite de la première image, sur laquelle les contours dun dalmatien qui renifle la neige ont été ajoutés. Une fois que vous avez repéré ce chien dans la 1 ère image, fermez les yeux et refaites le test. Une fois que vous avez repéré ce chien dans la 1 ère image, fermez les yeux et refaites le test. Que voyez-vous maintenant? Que voyez-vous maintenant?

8 EN RELIEF Regardez bien cette image. Selon vous, les lignes entre les grandes cases noires et blanches sont-elles: Regardez bien cette image. Selon vous, les lignes entre les grandes cases noires et blanches sont-elles: Légèrement courbées Légèrement courbées Parfaitement droites Parfaitement droites

9 DISPARITION Regardez attentivement cet avion pendant quelques secondes… Regardez attentivement cet avion pendant quelques secondes…

10 DISPARITION Regardez tout aussi attentivement cet avion; Regardez tout aussi attentivement cet avion; Selon vous est-ce exactement la même image? Selon vous est-ce exactement la même image?

11 COMBIEN DE « D » Prenez 10 secondes pour compter le nombre de « d » présents dans cette phrase: Prenez 10 secondes pour compter le nombre de « d » présents dans cette phrase: « Laddition des erreurs de déductions dans les dédales du cerveau conduit à de formidables capacité de discernements. » « Laddition des erreurs de déductions dans les dédales du cerveau conduit à de formidables capacité de discernements. » Nombre de « d » : ? Nombre de « d » : ?

12 JEUX DOMBRE Regardez cette figure, et plus spécifiquement les carrés A et B. Regardez cette figure, et plus spécifiquement les carrés A et B. Quelle est votre impression visuelle? Quelle est votre impression visuelle?

13 (suite) MOTS EN VRAC En essayant de répéter la liste de mots que vous avez lu tout à lheure (diapo 11), pouvez vous déterminer lesquels en faisaient partie? En essayant de répéter la liste de mots que vous avez lu tout à lheure (diapo 11), pouvez vous déterminer lesquels en faisaient partie? Char dassautfriandise Char dassautfriandise Bonbonmammouth Bonbonmammouth

14 CONCLUSION « Nous vivons dans un monde dimages qui nest en fait quune interprétation de la réalité, entièrement fabriquée par notre cerveau! » écrit Jean Bullier « Nous vivons dans un monde dimages qui nest en fait quune interprétation de la réalité, entièrement fabriquée par notre cerveau! » écrit Jean Bullier Notre cerveau na de cesse de modifier les informations transmises par lœil, dans le but de en rapidité danalyse et en temps de calcul, mais aussi parce que lœil ne transmet au cerveau quune image partielle, instable, floue et peu colorée; il faut donc que le cerveau réalise un gros travail pour nous donner la sensation dun réel cohérent… qui nexiste que dans nos têtes! Notre cerveau na de cesse de modifier les informations transmises par lœil, dans le but de en rapidité danalyse et en temps de calcul, mais aussi parce que lœil ne transmet au cerveau quune image partielle, instable, floue et peu colorée; il faut donc que le cerveau réalise un gros travail pour nous donner la sensation dun réel cohérent… qui nexiste que dans nos têtes!

15 Document réalisé grâce au mensuel SCIENCE ET VIE N° 1044 Septembre 2004 Dossier » Votre cerveau vous trompe » par Hervé Poirier et Nicolas Revoy

16 PEINTURE FRAICHE La réponse attendue est la dernière… Avez-vous remarqué le répétition de larticle « la »? Dans quelques minutes vous penserez avoir lu « fraîche » après peinture…un cas typique de » faux souvenir RETOUR

17 CELEBRITE Celle de gauche? Pourquoi ? Parce quelle correspond au visage que nous voyons habituellement. Celle de droite est limage en miroir de celle de gauche. Nous choisissons intuitivement limage qui nous est visuellement familière. Par contre il y a de fortes chances pour que G Depardieu choisisse celle de droite, qui correspond tout simplement à limage quil a lhabitude de voir dans le miroir! RETOUR

18 DALMATIEN Une fois que le dalmatien a été repéré par votre système visuel, il vous est impossible de ne plus le voir et de retrouver la vision naïve de taches informes et disparates. Cela montre que ce que lon perçoit provient en grande partie dune construction mentale. Le système visuel ne se limite pas à faire remonter linformation des yeux vers le cerveau: des processus très évolués de reconnaissances de formes modifient profondément notre perception visuelle. RETOUR

19 EN RELIEF RETOUR Vos yeux ne peuvent que le constater: les lignes entre les cases apparaissent courbes, et ce dautant plus quelles se rapprochent du centre. Notre système visuel interprète instinctivement cela comme la présence dune protubérance, comme si un objet était caché sous une nappe en damier dont il déformerait le motif, faisant en particulier ressortir le carré du centre. Or, pour notre système visuel, tout est question de cohérence: si une nappe est déformée, les lignes de son damier ne peuvent pas être droites!

20 DISPARITION Selon vous est-ce exactement la même image? Selon vous est-ce exactement la même image? Vous navez sans doute pas remarqué la disparition dune paire de missiles sous les ailes de l avion, car même si vous avez limpression de voir toute limage, votre cerveau nenregistre que lessentiel. Il suffit de tourner une page ou de cligner des yeux pour quun changement passe inaperçu. RETOUR

21 COMBIEN DE « D » « Laddition des erreurs de déductions dans les dédales du cerveau conduit à de formidables capacité de discernements. » Vous avez dû compter 9 ou 10 « d », alors quil y en a 15! Car la plupart des cerveaux se concentrent instinctivement sur les mots importants, oubliant de sattarder sur les articles ou prépositions glissées entre eux. Notre cerveau habitué à la lecture parcourt le texte de façon synthétique, en accordant spontanément très peu dimportance aux mots de liaison, pour se concentrer uniquement au sens global de la phrase. RETOUR

22 JEUX DOMBRE Vous avez probablement limpression que le carré A est plus foncé que le carré B. pourtant si vous placez les 2 carrés côte à côte, vous vous rendrez compte quils ont tous les 2 exactement la même couleur! Pourquoi? Parce que notre cerveau analyse ce que nous voyons en fonction de son environnement, et a en particulier tendance à exacerber les contrastes, afin de mieux détacher lobjet de son contexte. Le carré B entouré de carreaux sombres situé dans la zone dombre est « éclaircit », tandis que nous avons tendance à « assombrir » le carré A car il est entouré e carrés plus clair que lui! RETOUR


Télécharger ppt "LA VISION: UNE CONSTRUCTION CEREBRALE. TESTS Lœil permet la formation dimages du monde qui nous entoure et génère des messages nerveux. Lœil permet la."

Présentations similaires


Annonces Google