La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La communication entre individus Ce que jai à dire (100%) Ce que je pense à dire (90%) Ce que je sais dire (80%) Ce que je dis effectivement (70%) Ce que.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La communication entre individus Ce que jai à dire (100%) Ce que je pense à dire (90%) Ce que je sais dire (80%) Ce que je dis effectivement (70%) Ce que."— Transcription de la présentation:

1 La communication entre individus Ce que jai à dire (100%) Ce que je pense à dire (90%) Ce que je sais dire (80%) Ce que je dis effectivement (70%) Ce que vous entendez (60%) Ce que vous écoutez (50%) Ce que vous comprenez effectivement (40%) Ce que vous admettez (30%) Ce que vous retenez (20%) Ce que vous dites ou répétez (10%)

2 Les canaux de communication entre les individus La voix 38% le son, le ton, le rythme, le débit, larticulation, les silences La gestuelle 55% le regard, les gestes, les déplacements, les mimiques, la posture, lattitude Les mots7% le langage, lorganisation des mots entre eux

3 Organisation stratégique dune communication touristique 1. Que veut-on atteindre ? Quels sont les objectifs publicitaires ? Auprès de quelles cibles ? Contre quelle concurrence ? Avec quelles contraintes ? 2. Comment ? Avec quelle stratégie de création ? Avec quelle stratégie médias ? Avec quel budget ? Sur quelle période et à quel rythme ?

4 Se poser les bonnes questions : Qui parle ? Qui donne le message ? Institutionnel Entreprise privée Indépendant Comment le récepteur du message vous identifie t-il ? Reconnaissance de la marque, notoriété Signe de reconnaissance (logo) Rédactionnel (base line)

5 A qui vous adressez-vous ? Ciblage (qui est votre client ?) Prescripteur (celui qui peut recommander votre produit) De quoi parlez-vous ? De vous : les valeurs de lentreprise, sa notoriété, son image Dun produit : avantage produit, bénéfice client Se poser les bonnes questions :

6 Exemple : communication pour une station de sports dhiver – Multiplicité des acteurs, partenaires, lieux, publics – Saisonnalité de lactivité – Les contraintes incontournables de la météo Les caractéristiques essentielles dun produit touristique de montagne :

7 Les cibles / Les publics En interne – Les habitants – Les acteurs économiques – Les partenaires (RM, hôteliers, commerçants, ESF…) – Les élus – Les correspondants locaux (presse) En externe – Les vacanciers acquis – Les cibles potentielles – Les partenaires (institutionnels..) – Les tours opérators – Les journalistes Exemple : communication pour une station de sports dhiver

8 Les outils de communication COMMUNICATION INTERNE : – Réunions, radio – Gazette, compte- rendu de réunion – Communication ambulatoire – Signalétique – Stages, formations COMMUNICATION EXTERNE : – Éditions – Audiovisuel Comm. Publicitaire Médias (radio, TV, presse, affiches, publi- reportage….) Comm. Hors média (relation presse, salons, foires, comm. Évènementielle, sponsoring) Exemple : communication pour une station de sports dhiver

9 Les différents supports La brochure Brochure dappel Brochure réceptive Les cartes de visite Le papier à entête Les enveloppes Les tenues vestimentaires

10 Les flyers (dépliants) Les affiches Le site internet Le blog La PLV (Publicité sur Lieu de Vente) Les médias La télévision : nationale, régionale, locale, les chaînes thématiques … La radio : nationale, régionale, locale La presse : nationale, locale, professionnelle, gratuite …

11 LA BROCHURE

12 Le chemin de fer Cest la représentation du document, il sert à la régie commerciale et à la conception La page de couv (page de couverture) – Logo, photos, base line La der de couv (dernière page) – Infos pratiques (coordonnées, point GPS,plan daccès, logos partenaires…), les informations légales (siret…), crédits photos Les autres pages

13 Définir le format : Le standard étant un format 21x29,7 Définir le poids du document : Très important pour votre budget « affranchissement » Définir la couleur : Quadrichromie, bichromie, monochromie… Définir le choix du papier : Sa nature, son grammage, sa couleur Définir le cahier des charges: Il contient toute cette réflexion accompagné déléments techniques

14 Rédaction des textes 1. Attention au vocabulaire employé 2. Les phrases doivent avoir une structure grammaticale simple : Sujet + verbe + complément – Éviter les formules négatives 3. Structurer ses idées par paragraphes – Éviter une phrase par paragraphe

15 4. Faire un plan 8 bonnes raisons 1. Classer et éliminer les idées, libérer la mémoire 2. Faciliter la rédaction 3. Favoriser la mise en page 4. Faciliter le choix du lecteur 5. Pour le lecteur, suivre le discours plus facilement 6. Comprendre larticulation des idées 7. Retenir lessentiel 8. Donner limpression de maîtriser son sujet 4. La signalétique = La mise en page qui permet au lecteur de se repérer visuellement

16 Le bon de commande La maquette : Cest le premier document fournis par votre partenaire qui servira de document de référence Le « bon à graver » : B.A.G, le document est finalisé, il vous appartient de le relire ATTENTIVEMENT Le « bon à tirer » : B.A.T. : dernier document avant limpression

17 Le site internet est un outil de communication indispensable. Il se substitue de plus en plus à une communication « papier ». Le site internet

18 La mise en place du site web : 1. Brain storming 2. Définition de : lémetteur, le message, la cible 3. Identification des informations 4. Choix du logiciel 5. Nom de domaine et hébergeur 6. Référencement

19 Le remue-méninges 5 points clés ROUE LIBRE ! Se déconnecter du rationnel et de lhabituel PAS DE CRITIQUE « les couteaux au vestiaire » VISER LA QUALITE Ne rien rejeter à priori PILLER SES VOISINS Les idées émises sont à tous TOUT NOTER Collecte intégrale de tout ce qui est dit Le Brain-storming

20 Lémetteur, le message, la cible Lémetteur : Qui ? Le message : Quoi ? La cible : pour qui ? Pourquoi ?

21 Le Rubriquage du site web Organisation de linformation en : Thèmes Sujets Rubriques ….. Pour la mise en place de la navigation, ce qui permet de créer larborescence

22 Définition : Le blog est un site composé uniquement dactus, publiées au fil de leau en ordre ante-chronologique (le plus récent au début) susceptibles dêtre commenté par le lecteur, enrichies de liens externes LE BLOG

23 Les + et les – du blog Les + Outils dynamique Liberté de ton interconnexion Les – Mises à jour fréquentes A double tranchant Attention aux réactions Les termes les plus utilisés « Billet » ou « post » : Note dactualité « blogueur » : celui qui publie un blog « mega blog » : blog consacré aux blogs

24 Répartition des recettes publicitaires générées par laffichage : 25% sur les transports en commun 25% sur le mobilier urbain 50% sur le grand format Laffichage

25 Laffichage Grand format 3 modes dachat : 1. En réseau : ensemble de panneaux pré-sélectionnés selon un concept marketing défini et commercialisé sur 7 jours 2. A lunité : commercialisé à lunité 3. Longue conservation : de 6 mois à 2 ans pour indiquer une enseigne, développer sa notoriété, informer sur des opérations commerciales

26 Transports Lintérêt des annonceurs pour ce type de support à été relancé par un nouveau support : –Les autobus peints Mais il existe aussi : –Les supports extérieurs daffichage comme les coté du bus ou « cul de bus » –Les supports intérieurs (bus, autobus, tramway, ferry, trains, métro …

27 Mobilier urbain les abris de bus, Les sucettes… Ils sont gérés par les mairies ou sociétés privées

28 Comment travailler avec la presse ?? Il faut : Connaître leur métier – Recueillir et diffuser linformation – Discerner le degré dimportance de linfo – Une bonne info pour un journaliste doit être nouvelle et revêtir un caractère dintérêt Savoir cerner et analyser leurs demandes Connaître lexigence propre à chaque média – Presse écrite : bouclage, qualité des photos – Télévision : type démission (personnalité de lanimateur), réactivité – Radio : qualité du son

29 Répondre à lattente des journalistes cest : Donner linfo rapidement Leur permettre de trouver linterlocuteur compétent Être précis et honnête (ne pas enjoliver, ni déformer) Leur facilité laccès au lieu de reportage Avoir des données statistiques, et techniques Respecter la liberté et lindépendance du journaliste

30 Le dossier de Presse Ai-je suffisamment de choses à dire pour faire un dossier de presse ? Il faut : – Fournir aux journalistes des axes rédactionnels – Faire des fiches thématiques – Faire un sommaire paginé – Illustrer et rédiger Il faut « donner du sens aux choses », toujours envoyer une lettre daccompagnement expliquant ce que je veux….

31 LE SOMMAIRE Le plan doit être informatif, un titre indiquant le caractère novateur du produit LHISTORIQUE Racontez lorigine de lentreprise comme une histoire.Cette partie doit figurer à la fin du document LA COUVERTURE La mention « Dossier de Presse » doit figurer sur la jaquette avec les coordonnées du contact Presse LE SONDAGE Les journaliste raffolent des chiffres. Citez vos sources REVUE PRESSE ATTENTION arme à double tranchant, peut signifier que linfo est périmée LE PRODUIT Détails de loffre (prix, point de vente…) Format 21x29,7 Vous avez 3 secondes pour retenir lattention de votre destinataire

32 Le communiqué presse Quoi? Ou ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? – Rédiger un document court, simple, lisible et efficace – Noubliez pas dindiquer vos coordonnées (contact presse, nom, prénom, adresse postale, téléphone fixe et portable, e.mail, site web….) – Nutilisez pas votre jargon professionnel – Nattachez JAMAIS de documents à vos mails et encore moins des photos – Chaque journaliste est libre de mettre en avant telle ou telle partie de votre texte

33 Les principales caractéristiques des différents médias MédiasLes +Les - Presse quotidienne Couverture élevée Souplesse demploi Lien affectif (lecteur/journal) Peu sélectif/prestigieux Ponctuel Radio Grande souplesse Répétition importante Couverture nationale faible Uniquement auditif Télévision Couverture élevée Excellente communication Puissance de pénétration Pas sélectif Coût élevé Délais importants Affichage Bonne visibilité Répétition importante Coût contact faible Coût élevé en National Non sélectif Peu de place pour argumenter Magazine Ambiance valorisante Forte sélectivité Pénétration lente Délais importants


Télécharger ppt "La communication entre individus Ce que jai à dire (100%) Ce que je pense à dire (90%) Ce que je sais dire (80%) Ce que je dis effectivement (70%) Ce que."

Présentations similaires


Annonces Google