La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

RAPPORT DACTIVITE 2010 du CCAS de Châteauneuf-Sur-Loire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "RAPPORT DACTIVITE 2010 du CCAS de Châteauneuf-Sur-Loire."— Transcription de la présentation:

1 RAPPORT DACTIVITE 2010 du CCAS de Châteauneuf-Sur-Loire

2 SOMMAIRE Introduction Réunions du Conseil dAdministration Instruction des demandes daide sociale légale Secours financiers Aide alimentaire Accueil social Accompagnement des bénéficiaires du RSA Service de portage de repas à domicile Repas et cadeaux de fin dannée des personnes âgées Réunions dinformation et de sensibilisation Logements durgence Jardins familiaux Perspectives 2011

3 Introduction Le Centre Communal dAction Sociale anime une action générale de prévention et de développement social dans la commune, en liaison étroite avec les institutions publiques et privées. Ses missions obligatoires sont : - L'aide sociale légale : participation à linstruction des demandes daide sociale légale. - L'analyse annuelle des besoins sociaux de lensemble de la population, et notamment des familles, des jeunes, des personnes âgées, des personnes handicapées et des personnes en difficultés. - Tenir à jour un fichier des bénéficiaires de l'aide sociale légale ou facultative. - Mener une action générale de prévention et de développement social dans la commune en étroite liaison avec les institutions publiques et privées. Ses missions facultatives sont : - Possibilité dintervenir sous forme de prestations remboursables ou non. - Création et gestion de services et établissements sociaux et médico-sociaux (dépourvus de la personnalité juridique).

4 Réunions du Conseil dAdministration Le CCAS est administré par un Conseil dAdministration. Il règle par ses délibérations les affaires du CCAS. Durant lannée 2010, le Conseil dAdministration sest réuni 10 fois.

5 Aide Sociale Légale

6 Instruction des demandes daide sociale légale Nombre de demandes de RSA instruites : 34 (chiffre quasi constant par rapport à 2009 malgré le passage du RMI au RSA) Nombre de demandes daide sociale (hébergement et aide ménagère) instruites : 13 Nombre de dossiers dobligation alimentaire instruits : 8 Nombre de domiciliations réalisées : 21 personnes ont été domiciliées en 2010

7 Aide Sociale Facultative

8 Secours financiers Nombre de personnes aidées : 16 Fonds mobilisés : euros Nombre de secours durgence donnés aux personnes pour leurs besoins primaires : 6 soit 230 euros Nombre de paiements à tiers réalisés (paiement dune facture directement au créancier) : 10 soit euros

9 Aide Alimentaire Organisée dans le cadre de la convention passée entre le CCAS et la Banque Alimentaire Départementale dIngré : - Nombre de distributions organisées par la ville : 26 soit une tous les 15 jours - Nombre moyen de bénéficiaires par distribution : 46 contre 76 en 2009 (28 au minimum et 78 au maximum) - Nombre de colis durgence octroyés : 18 - Valorisation du bénévolat : 10 bénévoles mobilisés au total, nombre total dheures consacrées : 294 heures. Depuis le 10 mai 2010, la distribution alimentaire se déroule dans un local spécialement dédié et aménagé à cet effet. Les bénévoles ont participé à la collecte nationale de la Banque Alimentaire le 26 novembre En juin 2010, deux bénévoles ont également participé avec le travailleur social du CCAS, à une formation relative à lhygiène et la sécurité alimentaire, organisée par la Banque Alimentaire. Grâce au partenariat établi avec lAMAP de Châteauneuf-Sur-Loire, 48 foyers ont bénéficié gratuitement dun panier de légumes bio en Cette action sera reconduite en Enfin, différentes animations ont été proposées aux bénéficiaires lors des distributions : à loccasion de Pâques (distribution de chocolats grâce à la collecte organisée par lécole Genevoix), à loccasion de la journée de la femme, de la semaine du goût, exposition sur les économies dénergie, informations sur la nutrition, sur lhygiène bucco-dentaire, sur les risques liés aux fortes chaleurs, sur la sécurité routière et sur le passage au tout numérique.

10 Accueil social des habitants de la commune (hors RSA) Nombre de rendez-vous fixés par le travailleur social du CCAS : 706 (dont 139 non honorés par les usagers) Nombre de visites à domicile réalisées : 73 Nombre de foyers reçus : 115 soit 135 personnes Nombre de personnes suivies : 17 (entre 6 et 18 interventions par an). Le nombre dinterventions ponctuelles (informations, conseils, accès aux droits et orientations) a été nettement plus important en 2010 quen 2009.

11 Typologie du public accueilli par le travailleur social

12 Domaines dintervention du travailleur social

13 Remarques Le nombre dinterventions et de personnes reçues en 2010 est en augmentation par rapport à Cela peut sexpliquer de part larrivée du travailleur social en cours dannée en La typologie du public accueilli reste identique. Le nombre dinterventions dans le domaine de laccès aux droits et des orientations est en hausse. Cette observation rejoint celle concernant la baisse du nombre de suivis. Les personnes qui interpellent le CCAS et qui sont reçues par le travailleur social ne relèvent pas forcement de son domaine de compétences. Le CCAS est un lieu daccueil et dinformation bien identifié par les Castelneuviens.

14 Autres domaines dintervention Nombre denquêtes expulsion : 7 Nombre denquêtes en vue de lattribution dune carte de séjour de 10 ans : 2 Nombre denquêtes suite à une demande de regroupement familial : 3 Nombre de demandes de tutelle : 2 Nombre de signalements denfant en danger : 1 Nombre de signalements PPV : 1 Nombre de demandes de MASP : 2 Nombre de dossiers MDPH instruits : 3 Ne sont pas comptabilisées les informations transmises et les orientations réalisées par le travailleur social en dehors dun entretien formalisé par un rendez-vous. En outre, depuis le mois de novembre, le CCAS est Relais Cultures du Cœur.

15 Accompagnement des bénéficiaires du RSA Dans le cadre de la convention signée avec le Conseil Général, le travailleur social du CCAS a accompagné 47 personnes (contre 59 en 2009) soit 46 foyers : 1 couple sans enfant et 45 personnes isolées. Parmi ces personnes, 29 sont des Hommes et 18 des Femmes. 18 personnes ont entre 25 et 40 ans, 26 entre 41 et 60 ans, 3 ont plus de 60 ans. Laccompagnement social est formalisé par la signature dun contrat dengagement réciproque. 34 mesures ont été réalisées dans le cadre de la convention sur les 40 prévues, du fait du nombre dorientation en baisse. En 2011, le nombre de mesures devrait être de 40 également. Le travailleur social du CCAS participe également aux équipes pluridisciplinaires de lUTS (commission de suspension de lallocation RSA) qui ont lieu mensuellement, à la Commission Locale dInsertion (CLI) ; et aux chantiers du Pacte Territorial dInsertion. Enfin, le travailleur social du CCAS co-anime le Groupe Ressource des Professionnels de lInsertion (GRPI), avec lAgent du Relais Emploi. Dans ce cadre, une convention de partenariat est en cours de signature avec les institutions participantes (UTS, Mission Locale, SPIP, Domiciles Services, Étape…) afin de mettre en œuvre de nouvelles actions destinées à améliorer loffre dinsertion sur notre canton.

16 Service de portage de repas à domicile Ce service compte 1 salarié à temps plein et 1 à temps partiel (2 heures par jour). Un contrat a été passé avec la société COMPASS, du 1 er janvier 2009 au 31 décembre 2011, pour la production et la livraison des repas. Le véhicule du service a été remplacé au mois daoût Depuis le mois davril 2010, le mode de facturation du service a évolué. Les frais de portage sont désormais distingués des frais de repas ; ce qui permet aux personnes imposables de bénéficier dallègements fiscaux. En juin 2010, une enquête a été réalisée auprès des bénéficiaires du service. Cette dernière révèle que : 91% des bénéficiaires sont globalement satisfaits du service, 55% sont satisfaits du contenu des repas, 90% sont satisfaits des quantités, et 98% sont satisfaits de la livraison. Les personnes interrogées ne sont majoritairement pas intéressées par la mise en place de repas bio principalement du fait de laugmentation tarifaire. Le projet naura donc pas de suite. Lenquête satisfaction sera néanmoins reconduite en foyers soit 60 personnes ont bénéficié de ce service en hommes et 40 femmes. La moyenne dâge des bénéficiaires est de 80 ans (83 ans si lon exclue les personnes handicapées). Les motifs de fin dintervention sont : décès (13), accueil en maison de retraite (5), préparation du repas par les aides à domicile (4). Seules 2 personnes ne bénéficient daucune autre intervention à domicile que ce service. En tout ce sont repas (9436 le matin et 2047 laprès midi) qui ont été livrés. A cela sajoute potages livrés (soit 1256 le matin et 166 laprès-midi). Au total, ce sont km qui ont été parcourus par les agents.

17 Évolution de lactivité du service de portage de repas à domicile de 2006 à 2010 Nombre de repas et potages livrésNombre de foyers livrés

18 Évolution des entrées et sorties du service de portage de repas à domicile entre 2007 et 2010 Nombre dentrées et sorties Motifs de sortie

19 Évolution du public du service de portage de repas à domicile entre 2006 et 2010 Moyenne dâge des bénéficiairesRépartition hommes/femmes

20 Observations Aucune donnée nest disponible concernant les années antérieures à 2006 voir Lage moyen des bénéficiaires du service est identique depuis Par contre, le nombre dhommes est en baisse constante. Il en résulte que le nombre de maisons livrées augmentent. Par contre, le nombre de couples livrés est en baisse. En outre, concernant, les quantités de repas commandées par les personnes chaque semaine, ce dernier est en baisse. Ce phénomène explique la diminution du nombre de repas livrés et non de foyers. Les personnes semblent choisir de maîtriser au maximum leurs dépenses. Le nombre dentrées fluctue contrairement au nombre de sorties qui augmente. Les personnes sollicitent le service alors que leur état de dépendance est plus avancé quen Les situations sont plus complexes et nécessitent plus dattention. Le passage des bénéficiaires dans le service est plus court. Ils sortent le plus souvent pour cause de décès ou daccueil en maison de retraite. Un nouveau phénomène est apparu avec lutilisation des chèques emploi services à savoir le recours à une personne tiers pour la préparation de repas à domicile.

21 Animation de fin dannée des personnes âgées de la commune Le CCAS a choisi, lors de son conseil dadministration du 23 mars 2010, Chris et Clo pour réaliser le spectacle de fin dannée. Le spectacle sest déroulé le 12 décembre personnes avaient été invitées. 333 personnes avaient confirmé leur venue. Plus de 350 personnes y ont assisté. Chris et Clo ont enchaîné un répertoire varié avant de proposer pendant la remise des colis à ceux qui le souhaitaient, de danser. La formule et les artistes ont enthousiasmé les présents. A la fin de la représentation, les personnes se sont vues remettre un coffret gourmand fourni par létablissement BADAIRE, situé à Greneville en Beauce (45). En tout, ce sont 940 colis qui ont été distribués à la fin du spectacle ou en Mairie. 53 personnes ont fait savoir quelles ne le souhaitaient pas. Les résidents de lEHPAD de la Vrillière ont reçu le 13 janvier 2011 un bol en céramique garni de pâtes de fruit, fourni par le Couvent des Bénédictines de Bouzy la Forêt.

22 Les réunions dinformation et de sensibilisation 2 réunions dinformation ont été organisées conjointement par le CCAS et des partenaires : Le 18 janvier 2010 : réunion concernant les économies dénergie avec lAgence Départementale dInformation sur le Logement du Loiret (7 personnes présentes). Le 16 mars 2010 : réunion concernant la prévention du cancer avec lAssociation de Dépistage Organisé des Cancers et le CLIC ( 14 personnes présentes). Le CCAS a également été relais dinformation auprès des Castelneuviens concernant larrivée de la Télé Tout Numérique et des aides afférentes. Une vingtaine de dossiers de demande daide financière ont été instruits. Enfin, le travailleur social du CCAS a participé en février au recrutement de la formation OSER et en septembre à lopération de recrutement pour la société Amazon.

23 Les logements durgence Le logement de type 1, situé 13 rue des Déportés, a été occupé par 2 personnes durant 5 mois au total. Tous deux ont accédé à un logement autonome à la sortie de cet hébergement. Le logement, situé 42 boulevard de Verdun, a été libéré fin juin par le Castelneuvien qui loccupait depuis Ce dernier a pu réintégrer sa maison, reconstruite suite à un incendie. Ce logement nest depuis plus en fonctionnement. Il sera en effet détruit dans le cadre dun projet mené avec LOGEM Loiret.

24 Les jardins familiaux Il existe à ce jour 12 jardins familiaux. Les Jardiniers ont accueillis en 2010 deux nouveaux locataires. Une rencontre entre la municipalité et les locataires a eu lieu le samedi 26 juin 2010, dans un esprit de convivialité, de partage et dentraide.

25 Perspectives 2011 Organisation dun Forum des âges le 1 er avril 2011 avec le CLIC du Val dOr Mise en place dun logiciel de gestion des flux, proposé par la Banque Alimentaire Départementale, dans le cadre de la distribution alimentaire Poursuite des travaux de réflexion quant au développement de loffre dinsertion sur le canton avec le Conseil Général et dans le cadre du GRPI (délocalisation dun chantier dinsertion, création dateliers de remobilisation et mise en place dune solution innovante au problème de mobilité) Évaluation budgétaire dune adhésion aux chèques vacances seniors Réflexion sur les conditions dattribution des cadeaux aux personnes âgées de plus de 70 ans.


Télécharger ppt "RAPPORT DACTIVITE 2010 du CCAS de Châteauneuf-Sur-Loire."

Présentations similaires


Annonces Google