La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L ÉDUCATION N ATIONALE … L E SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS : L ÉCOLE, LE COLLÈGE, LE LYCÉE Formation dAdaptation à lEmploi des Auxiliaires de Vie Scolaire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L ÉDUCATION N ATIONALE … L E SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS : L ÉCOLE, LE COLLÈGE, LE LYCÉE Formation dAdaptation à lEmploi des Auxiliaires de Vie Scolaire."— Transcription de la présentation:

1 L ÉDUCATION N ATIONALE … L E SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS : L ÉCOLE, LE COLLÈGE, LE LYCÉE Formation dAdaptation à lEmploi des Auxiliaires de Vie Scolaire

2 S OMMAIRE Le ministère de l'Éducation nationale, de 1789 à nos jours L'administration centrale de l'éducation nationale Les textes fondateurs du système éducatif Les grands principes du système éducatif Lorganisation du temps scolaire Les chiffres clés du système éducatif Les niveaux et les établissements denseignement 2

3 L E MINISTÈRE DE L 'É DUCATION NATIONALE, DE 1789 À NOS JOURS Les précurseurs L'idée d'une prise en main par l'État des affaires d'enseignement a été évoquée dès De l'Université impériale au Conseil royal de l'instruction publique Fondation de l'Université impériale Nomination dun Grand-maître de l'Université par l'Empereur et lui rend compte directement Création dune Commission de l'Instruction publique, placée sous l'autorité du ministre de l'intérieur, est nommée en 1815 pour remplacer le Grand-maître 3

4 L'instruction publique devient un ministère Enfin, en 1828, l'instruction publique devient un ministère à part entière De l'instruction publique à l'éducation nationale En 1932, le gouvernement d' Édouard Herriot décide de rebaptiser l'instruction publique « éducation nationale » 4

5 O RGANIGRAMME DE L ' ADMINISTRATION CENTRALE DE L ' ÉDUCATION NATIONALE Pour élaborer et mettre en œuvre sa politique, le ministre de l'éducation nationale est assisté : d'un ensemble de directions, services et bureaux qui constituent l'administration centrale de son ministère d'inspections générales d'organismes rattachés d'organismes consultatifs 5

6 6 Ministère de lEducation Nationale Cabinet du ministre Ministre déléguée chargée de la réussite scolaire Cabinet de la ministre déléguée Bureau du cabinet Inspection générale de lEducation Nationale IGEN Direction générale de lEnseignement Scolaire DGESCO Organismes rattachés au ministère de léducation nationale Services sous autorité conjointe du ministère de léducation nationale et du ministère de lenseignement supérieur et de la recherche

7 L ES TEXTES FONDATEURS DU SYSTÈME ÉDUCATIF Les grandes lois en vigueur La loi n° du 23 avril 2005 d'orientation et de programme pour l'avenir de l'École met en œuvre des priorités pour élever le niveau de formation des jeunes Français : faire réussir tous les élèves, redresser la situation de l'enseignement des langues, mieux garantir l'égalité des chances et favoriser l'insertion professionnelle des jeunes et l'emploi. loi n° du 23 avril 2005 d'orientation et de programme pour l'avenir de l'École La loi d'orientation n° du 10 juillet 1989 fait de l'éducation la première priorité nationale Les lois de décentralisation ont transféré aux communes, aux départements et aux régions les charges de fonctionnement et d'équipement des locaux scolaires, et ont fait des collèges et lycées des établissements publics locaux d'enseignement. Le code de l'éducation Le code de l'éducation réunit l'ensemble des dispositions relatives au système éducatif français, portant sur les principes généraux et l'administration, les enseignements scolaires, les enseignements supérieurs et les personnels.code de l'éducation 7

8 L ES GRANDS PRINCIPES DU SYSTÈME ÉDUCATIF "l'organisation de l'enseignement public obligatoire gratuit et laïc à tous les degrés est un devoir de l'État « La liberté de l'enseignement La gratuité La neutralité La laïcité L'obligation scolaire 8

9 L' ORGANISATION DU TEMPS SCOLAIRE Le nombre de semaines de travail et les moments clés de l'année scolaire pour les enseignants, les élèves et les parents d'élèves sont déterminés au niveau national. Les rythmes scolaires : L'année scolaire comporte 36 semaines au moins réparties en cinq périodes de travail, de durée comparable, séparées par quatre périodes de vacances des classes. Un calendrier scolaire national est arrêté par le ministre de l'Éducation nationale pour une période de trois années. À l'école maternelle et élémentaire, la durée de la semaine scolaire est fixée à 24 heures d'enseignement Au-delà des 24 heures d'enseignement hebdomadaires dispensées à tous les élèves, les enseignants consacrent deux heures par semaine à l'aide personnalisée aux élèves rencontrant des difficultés d'apprentissage. 9

10 Au collège, les collégiens ont entre 25 et 28 heures 30 de cours par semaine. Au lycée, selon la série et les options choisies, l'enseignement oscille entre 30 et 40 heures par semaine. Les temps forts de l'année scolaire Rentrée scolaire, élections des représentants de parents délèves, inscriptions aux examens, conseil de classe, conseil décole, évaluation, journées portes ouvertes, examens…. 10

11 L ES CHIFFRES CLÉS DU SYSTÈME ÉDUCATIF ANNÉE Plus de douze millions d'élèves fréquentent les écoles, collèges et lycées de notre pays. Ils sont accueillis par près d'un million d'enseignants, de personnels d'éducation, d'administration et de direction. Les élèves écoliers, collégiens et lycéens élèves du premier degré élèves du second degré - dont collégiens - et lycéens dont lycéens professionnels élèves handicapés scolarisés en milieu ordinaire à la rentrée 2011 Les personnels enseignants dans les écoles, les collèges et les lycées 11

12 Les diplômes 84,5 % taux de réussite au diplôme national du brevet (DNB) 84,3 % taux de réussite au baccalauréat Les établissements scolaires écoles, collèges et lycées, publics et privés écoles collèges lycées, dont lycées professionnels 80 établissements régionaux denseignement adapté (Erea) La dépense déducation Dépense moyenne par élève et par an euros par élève du premier degré euros par collégien euros par élève de lycée général et technologique euros par élève de lycée professionnel 12

13 L ES NIVEAUX ET LES ÉTABLISSEMENTS D ' ENSEIGNEMENT L'école maternelle L'école maternelle peut accueillir les enfants avant l'instruction obligatoire qui débute à 6 ans. Il s'agit d'une originalité du système français. Elle est le plus souvent organisée en petite, moyenne et grande section, en fonction de l'âge des enfants. Les locaux des écoles appartiennent aux communes qui ont la charge de leur entretien. En , la France comptait écoles maternelles publiques et 133 privées. Cycle 1 : cycle d'apprentissages premiers (petite et moyenne section de maternelle) Cycle 2 : cycle des apprentissages fondamentaux (grande section de maternelle, Le rôle de l'école maternelle Les apprentissages à l'école maternelle Le fonctionnement de l'école 13

14 L'école élémentaire L'école élémentaire accueille les enfants scolarisés de 6 à 11 ans. Elle est mixte et gratuite si elle est publique. Elle comporte cinq niveaux : le CP, le CE1, le CE2, le CM1 et le CM2. Les locaux des écoles appartiennent aux communes qui ont la charge de leur entretien. En , la France comptait écoles élémentaires publiques et privées. Cycle 2 : cycle des apprentissages fondamentaux (grande section de maternelle, CP et CE1) Cycle 3 : cycle des approfondissements (CE2, CM1, CM2) Les programmes sont nationaux et obligatoires pour tous les professeurs et tous les élèves. Le rôle de l'école élémentaire Le rôle de l'école Les apprentissages à l'école élémentaire Les apprentissages à l'école Le fonctionnement de l'école 14

15 Le collège Le collège est l'établissement de niveau secondaire qui accueille tous les enfants scolarisés à l'issue de l'école élémentaire. Ils y suivent quatre années de scolarité : la sixième, la cinquième, la quatrième et la troisième. Les collèges publics sont des établissements publics locaux d'enseignement (EPLE). Ils définissent et mettent en œuvre un projet d'établissement, qui leur permet de prendre des initiatives et d'être autonomes. La gestion de leurs bâtiments relèvent des départements en application des lois de décentralisation. Cycle d'adaptation : sixième Cycle central : cinquième et quatrième Cycle d'orientation : troisième Organisation du collège Enseignements au collège Le projet d'établissement Le fonctionnement des collèges 15

16 Le lycée À l'issue du collège, les élèves peuvent poursuivre leur scolarité dans un lycée d'enseignement général et technologique ou dans un lycée professionnel. La scolarité y a lieu en trois ans : la seconde, la première et la terminale. Les lycées publics ont un statut d'établissements publics locaux d'enseignement (EPLE). Leur construction et leur entretien relèvent des collectivités territoriales de par les lois de décentralisation, qui ont rattaché les lycées à la région. Chaque lycée a élaboré un projet d'établissement, qui lui permet davoir une politique particulière en fonction de son public scolaire. Cycle de détermination : seconde Cycle terminal : première et terminale Le lycée d'enseignement général et technologique Le lycée d'enseignement professionnel Le projet d'établissement Le fonctionnement des lycées 16

17 Les établissements d'enseignement privé Les établissements privés peuvent être hors contrat, ou bien liés à l'État par un contrat simple (pour les écoles primaires) ou un contrat d'association. Dans les établissements sous contrat, le contrôle de l'État porte sur le respect des programmes et horaires d'enseignement, ainsi que sur le respect total de la liberté de conscience des élèves. 17

18 18

19 19

20 20


Télécharger ppt "L ÉDUCATION N ATIONALE … L E SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS : L ÉCOLE, LE COLLÈGE, LE LYCÉE Formation dAdaptation à lEmploi des Auxiliaires de Vie Scolaire."

Présentations similaires


Annonces Google