La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réalité des pharmacies des C.S.B RIAHI Férida Circonscription sanitaire le Kram-la Goulette.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réalité des pharmacies des C.S.B RIAHI Férida Circonscription sanitaire le Kram-la Goulette."— Transcription de la présentation:

1 Réalité des pharmacies des C.S.B RIAHI Férida Circonscription sanitaire le Kram-la Goulette

2

3

4 Plan Introduction Quotidien de la pharmacie du CSB Insuffisances Avantages Conclusion

5 Introduction Le médicament est le pilier central de la relation équipe médicale-malade dans le CSB. Liste restrictive -Nomenclature de Implication de plus en plus importante des médecins dans la gestion de la pharmacie –comités thérapeutiques-

6 Les ordonnances servies au CSB sont de 3 types : –Malades aigus du C.S.B –Malades chroniques du CSB ou ambulatoires internes. –Malades chroniques suivis dans d'autres structures que le CSB ou ambulatoires externes.

7 Il faut savoir qu'une ordonnance délivrée à un malade chronique est, en principe, comptabilisée en autant d'ordonnances que de quinzaines, le traitement étant délivré de quinze jours en quinze jours. Seule la première quinzaine est délivrée dans la structure ou a eu lieu la prescription.

8 Exemple du Kram-Ouest 2005 => 80% de lactivité pour les chroniques

9 Quotidien de la pharmacie Commande mensuelle selon calendrier préétabli Livraison (au vu et au su de la population). Distribution quotidienne pour les différentes catégories de malades en vrac. Comptabilité manuelle et lourde Possibilité de bons de commandes durgences.

10 Insuffisances

11 BUDGETS INSUFFISANTS Budgets insuffisants: –établis sans tenir compte des besoins (activité) AINSI : Le coût moyen d'une ordonnance varie entre DT au CSB Kram-ouest et DT au CSB Taïeb Méhiri. –ne tient pas compte de lévolution de la morbidité: Transitions épidémiologiques et démographiques –évolution –enrichissement- de la pharmacopée. –développement des spécialités dans les structures hospitalières. –augmentation des prix des produits. –pourtant pas dabus de prescription dans le C.S.B –prescription en majorité dorigine hospitalière. –absence de coordination des soins => abus doubles emplois (carnet de santé individuel).

12 Profil du personnel Personnel infirmier ou ouvrier Réticences à travailler à la pharmacie: charge lourde et ingrate. Préparateurs en pharmacie??

13 INSUFFISANCES DE FONCTIONNEMENT Standardisation insuffisante des procédures et des prescriptions. Réglementation en vigueur insuffisamment connue et appliquée. Explications sommaires de lordonnance => erreurs, accidents médicamenteux. Fonctionnement lourd: paperasse (++), pas dinformatique.

14 INSUFFISANCES DE FONCTIONNEMENT Livraison en vrac: difficile, dévalorisante pour le médicament. Rôle de distribution uniquement pour les ambulatoires. Nomenclature rigide. Rythmicité des livraisons insuffisante.

15 Conséquences non délivrance du ttt = échec de de la totalité de lacte thérapeutique. non délivrance du ttt => frustration de léquipe. pénurie => facteur dinobservance pour des malades pour qui lobservance est capitale. Pénurie => conflits, agressivité.

16 La problématique de l'insuline L'Insuline constitue une rubrique très dispendieuse dans notre budget médicament. L'insuline absorbe, à elle seule, 24,6% du budget médicament du C.S.B Kram- Ouest. Elle pourrait en consommer 37,7% si la demande était satisfaite à 100%.

17 La problématique de l'insuline II Au KO 401 malades sont sous insuline, 248 sont suivis ailleurs ( l'hôpital Kheireddine). Ces malades se font délivrer la totalité de leur insuline dans notre CSB, (première quinzaine?). Circulaire ministérielle : un traitement injectable est obligatoirement délivré dans le CSB parce que il y est en même temps exécuté. Si les malades ambulatoires (248) recevaient, dans la structure où ils consultent un flacon d'insuline au moment de la consultation (soit 4 flacons par an), cela nous ferait une économie de 992 flacons =6996, 580 DT (soit 8,5% du budget médicament du CSB).

18 Évaluation du taux de satisfaction des besoins en médicaments antihypertenseurs dans deux CSB de la circonscription sanitaire Il en ressort finalement que les quantités d'antihypertenseurs disponibles dans nos deux CSB ne représentent que la quantité suffisante pour 1/3 à 1/2 des malades dans le meilleur des cas

19 CONCLUSION Avantages des pharmacies des CSB –traitement a moindre cout. –les programmes nationaux sont un facteur de réduction des abus de prescription. –permet de traiter plus de malades –meilleur contrôle des malades. –Contrôle correct du médicament. Remédier aux insuffisances

20

21

22 MERCI


Télécharger ppt "Réalité des pharmacies des C.S.B RIAHI Férida Circonscription sanitaire le Kram-la Goulette."

Présentations similaires


Annonces Google