La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chapitre 6: Les espaces majeurs de production et d'échanges.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chapitre 6: Les espaces majeurs de production et d'échanges."— Transcription de la présentation:

1 Chapitre 6: Les espaces majeurs de production et d'échanges

2 Introduction: Le port de Shanghai est devenu en moins de 20 ans le premier port mondial. C'est un espace majeur de production et d'échanges comme tant d'autres dans le monde.

3 Problèmatique: Pourquoi les ports sont-ils des lieux privilègiés de la mondialisation des échanges ?

4 I) Les ports de Shanghai: un essor exceptionnel A) Les aménagements portuaires de la ZIP de Shanghai

5

6

7 Shanghai possède 4 ports spécialisés: - Centre ville (Bateaux de croisière) - Waigaoqiao (Stockage, chantier naval) - Luchaogang (Industries lourdes, stockage) - Yangshan(Stockage conteneurs, hydrocarbures)

8 B) Un essor rapide

9 Le port de Shanghai s'est développé à partir des années 1990 et continue de renforcer sa position en créeant de nouvelles zones portuaires (Yangshan). Le port de Shanghai est une ZIP, c'est-à-dire un espace d'échanges et de production. Il reçoit des marchandises qu'il redistribue ou transforme, produit des richesses qui seront exportées par conteneurs. ZIP (Zone Industrialo-Portuaire ) : vaste espace industriel développé en liaison avec un port.

10 II) La ZIP de Shanghai, vitrine de la Chine A) La ZIP de Shanghai, 1° région économique de la Chine

11 Les installations portuaires ont renforcé le poids de Shanghai au niveau national. C'est la 1° région économique du pays, elle produit 20% du PIB et reçoit 50% des investissements étrangers. PIB (Produit Intérieur Brut): ensemble des richesses produites par un pays en un an.

12 B) Un arrière-pays puissant et bien relié aux ports

13 En périphérie des ports se développe des zones industrielles. Elles sont relièes aux ports par de nombreux axes de communications (fleuves, routes, ferré, train à grande vitesse, aéroports). Ces axes permettent d'approvisionner l'arrière-pays.

14

15 - Migrations de travail (campagnes-villes) - Développement de nouvelles zones industrielles (Ex: Kunshan) - Nouveaux axes de communication Arrière-pays : aire d'approvisionnement d'un port ou (Hinterland) Conséquences:

16 III) Shanghai et le monde A) La façade maritime asiatique

17

18

19 Shanghai se situe sur l'une des principales routes maritimes mondiales. Son port est concurrencé par d'autres ports asiatiques (Ex: Corée, Taïwan, Singapour). La Chine domine le classement mondial (Ex: 8 ports parmi les 10 premiers sont chinois). Cette concurrence portuaire a permis de créer une vaste façade maritime qui attire plus de 63% du trafic mondial de conteneurs.

20 B) Vers une littoralisation de l'économie mondiale

21

22 L'accumulation de grands ports produit des façades maritimes. Les plus actives sont situées dans les pays du Nord et en Asie orientale. Ces façades sont reliées entre elles par des routes maritimes, des canaux (Suez) et des détroits (Gibraltar, Malacca).

23 Conclusion Les ¾ des échanges de marchandises empruntent les routes maritimes. L'aménagement de grands ports et l'émergence de façades maritimes participent à la maritimisation de l'économie.


Télécharger ppt "Chapitre 6: Les espaces majeurs de production et d'échanges."

Présentations similaires


Annonces Google