La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

E.P.G. ENTREPÔT PÉTROLÍER DE LA GÍRONDE Réunion du Comité Local dInformation et de Concertation (CLIC) 07 juillet 2011 Christophe ROUGER – Directeur Frédéric.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "E.P.G. ENTREPÔT PÉTROLÍER DE LA GÍRONDE Réunion du Comité Local dInformation et de Concertation (CLIC) 07 juillet 2011 Christophe ROUGER – Directeur Frédéric."— Transcription de la présentation:

1 E.P.G. ENTREPÔT PÉTROLÍER DE LA GÍRONDE Réunion du Comité Local dInformation et de Concertation (CLIC) 07 juillet 2011 Christophe ROUGER – Directeur Frédéric MEYER – Responsable QHSE Stéphane RATIE – Coordonnateur Maintenance

2 1.Quelques rappels sur lactivité dEPG 2.Les actions réalisées dans le cadre de la prévention des risques 3.Bilan 2010 et programme de réduction des risques Les thématiques présentées :

3 1.Quelques rappels sur lactivité EPG : Dépôt dhydrocarbures qui approvisionne près de 700 stations-service de grandes et moyennes surfaces du grand Sud-ouest (Aquitaine, Poitou- Charentes, Midi-Pyrénées, Limousin, Auvergne). Quelques chiffres : – mise en service en 1993 – site de 14 hectares – 14 collaborateurs – 140 bateaux par an environ – 220 camions par jour en moyenne – capacité de stockage dhydrocarbures de m 3 répartis dans 9 bacs – sorties annuelles : 1,980 millions de m 3 Site classé Seveso seuil haut,

4 2.Les actions réalisées dans le cadre de la prévention des risques o Des actions dordre technique : études, entretien du matériel, nouveaux équipements ou nouvelles installations. o Des actions dordre organisationnel : formation du personnel, inspections et contrôles, réalisation dexercices incendie mensuels,… Voici les principales actions réalisées depuis le dernier CLIC (février 2010).

5 Mise en place dune nouvelle unité de récupération de vapeurs (URV) Période des travaux : avril et mai 2010 Coût des travaux : k Intérêt de linstallation : Adapter lunité de récupération à lévolution des volumes à traiter et bénéficier dune unité de traitement plus performante que la première installation mise en place en Améliorer le traitement des composés organiques volatils (COV) et réduire la quantité deffluents gazeux rejetés dans latmosphère. Disposer dune redondance permettant de basculer sur lunité de traitement N°1 en cas darrêt de lunité N°2 (opérations de maintenance, défaut de fonctionnement).

6 Création dun nouveau parking Chantier de juin à décembre 2010 Coût des travaux : k Intérêt de linstallation : Augmenter la capacité de stationnement et ne plus avoir de camion qui stationne aux abords du site Améliorer la circulation des camions et la fluidité du trafic sur le dépôt Proposer aux chauffeurs de meilleures conditions daccueil Renforcer les contrôles des camions et des chauffeurs à lentrée du site

7 Réalisation dune nouvelle réserve incendie Période des travaux : janvier à février 2011 Coût des travaux : 275 k Intérêt de linstallation : Augmenter la capacité de stockage deau incendie sur le dépôt : 2400 m 3 supplémentaire permettant davoir une réserve totale de 6100 m 3. Avoir une réserve dédiée à leau industrielle. Avoir la possibilité de réaliser une réfection du bassin incendie existant tout en ayant les moyens en eau suffisants pour faire face aux différents scénarios de défense incendie.

8 Inspection périodique dun bac Opération réalisée en octobre 2010 Coût des opérations : 80 k Détails des opérations : vidange et nettoyage du bac inspection instrumentée du bac contrôle géométrique et mesure de tassement barèmage réglementaire Intérêt de cette opération : Contrôler en détails létat du bac : mesures de lépaisseur des tôles de fond de bac, de robe et de toit. vérification des soudures du fond et liaison robe/fond Inspection de lécran flottant interne Révision des équipements (vannes, clapets,…)

9 Mesures organisationnelles (1/2) : Mise en place dune démarche damélioration continue dans le domaine de la Qualité, de la Sécurité et de lEnvironnement qui a permis notamment lobtention fin 2010 des certifications ISO 9001 et ISO exercices/entraînements en 2010 sur des thématiques variées : Mise en œuvre des scénarios de défense incendie en automatique Simulation de fuite à lappontement (exercice organisé avec les lamaneurs) Manœuvre et utilisation du matériel incendie Simulation et traitement dune fuite au poste de chargement camions

10 Mesures organisationnelles (2/2) : Formation du personnel sur des thématiques liées à la sécurité : 25 k Un exercice POI organisé avec les pompiers en février 2011 (scénario : fuite enflammée sur une canalisation dusine). Trois inspections en 2010 de la DREAL concernant les thèmes suivants : la maîtrise du vieillissement des installations, le respect de la réglementation concernant le stockage déthanol, la formation du personnel.

11 Mise en place dune infrastructure de déchargement navire sur lappontement 511 faisant suite à la pose dune canalisation de transport entre lappontement et le dépôt EPG au 1 er trimestre Objectif : sécuriser la logistique dapprovisionnement du dépôt à partir dun second appontement. Maintenance périodique dun bac de sept. à nov Mise en place dun nouveau séparateur dhydrocarbures sur le dépôt afin daméliorer le traitement des eaux collectées Remplacement dun bras de déchargement marine à lappontement 501 Ajout de caméras sur le dépôt pour améliorer la supervision des opérations et la surveillance des installations 3 / Bilan en matière de sécurité - environnement Travaux en cours et Projets pour : Sécurité : Aucun accident en Environnement : 1 incident récent qui est en cours danalyse

12 Merci de votre attention A votre disposition pour répondre aux éventuelles questions E.P.G. ENTREPÔT PÉTROLÍER DE LA GÍRONDE

13 Retour sur lincident du 21 juin 2011 : Contexte : Travaux programmés à hauteur du bac G (SP 98), nécessitant louverture dun merlon afin de modifier les supports de tuyauteries Constat : découverte de traces dhydrocarbures dans le sol détection dune fuite sur une ligne de 3 pouces de purge de bac tuyauterie vide en temps normal, pouvant contenir lors des opérations de purge de leau et du SP98. Actions menées par EPG : Isolement de la ligne et remplacement du tronçon mis en cause Information dans la journée de la DREAL Réalisation danalyses de sol par un cabinet indépendant Excavation des terres polluées. Analyses de sol complémentaires Actions restant à réaliser : Traitement des terres polluées Inspection des lignes de purge des autres bacs Intégration de ces contrôles dans le programme dinspection


Télécharger ppt "E.P.G. ENTREPÔT PÉTROLÍER DE LA GÍRONDE Réunion du Comité Local dInformation et de Concertation (CLIC) 07 juillet 2011 Christophe ROUGER – Directeur Frédéric."

Présentations similaires


Annonces Google