La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Docteur… Jai mal au dos. Philippe, 13 ans Douleurs rachidiennes depuis 6 mois d intensité croissante depuis 1 mois Scoliose raide avec gibbosité thoracique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Docteur… Jai mal au dos. Philippe, 13 ans Douleurs rachidiennes depuis 6 mois d intensité croissante depuis 1 mois Scoliose raide avec gibbosité thoracique."— Transcription de la présentation:

1 Docteur… Jai mal au dos

2 Philippe, 13 ans Douleurs rachidiennes depuis 6 mois d intensité croissante depuis 1 mois Scoliose raide avec gibbosité thoracique G Ex.neuro et somatique N Apyrétique Radiographie standard est demandée

3 Courbure scoliotique thoracique G à sommet T5 et rotation des corps vertébraux cyphose N

4 Quelles sont vos hypothèses? Scoliose idiopathique ? Tumeur médullaire ? Ostéome ostéoïde ? Ostéoblastome ?

5

6 Ostéome ostéoïde

7 Commentaires Tumeur ostéoblastique, arrondie empli d un tissu ostéoide (nidus) contenu dans une substance ostéogénique à forte vascularisation et cernée par une sclérose osseuse 10% tumeurs bénigne de l enfant Sexe ratio M/F=3 Rachis=10% localisations Diagnostic souvent tardif

8 Scoliose raide et douloureuse Sédation par l aspirine Scoliose présente dans 9/10 cas Répartition: 40% lombaire 20 % dorsal 40 % cervical Localisation: 40 % lame 21 % pédicule 20 %articulaire post 9 % apophyse transverse 5% apophyse épineuse Guérison spontanée possible mais très rare TRT chirurgical

9 Morarji 30 ans d origine indienne Dorso-lombalgies après port de charges Douleur provoquée à la percussion des dernières vertèbres lombaires Rx standards N VS à 18 TRT par Profenid et Diantalvic

10 Quelles sont vos hypothèses ? Evolution Devant la persistance des douleurs rachidiennes et un fébricule à 38°, un bilan complémentaire d imagerie est demandé

11

12

13 Volumineuse formation kystique englobant le sacrum + extension épidurale antérieure se rehaussant après injection de gadolinium

14 Quel(s) diagnostic(s) ? Tuberculose osseuse ? Hydatidose ? Méningocéle ? Le patient est alors hospitalisé et le bilan complété par de nouveaux clichés et une IRM du rachis dorsal

15 Pincement de T9-T10 et T10-T11 Fuseau paravertébral

16 Anomalie de signal des CV de T9 et T10 et du disque T9-T10 Fuseau paravertébral T9-T10

17 Bilan biologique NFS N VS=69 ; CRP=94 BH=cholestase ECBU négatif hémocultures négatives Recherche de BK dans les crachats et urines négative sérologie hydatidose négative IDR + à 10 mm phlycténulaire

18 Diagnostic Ponction sous scanner de l abcès =40 cc de liquide purulent BAAR + au direct Mal de POTT Evolution rapidement favorable sous quadrithérapie

19 Commentaires Incidence de la tuberculose en France=14,6/ habitants (x 4 pop immigrée) 7467 cas déclarés en 1996 (1/2 Ile de France) FDR: Immunodépression diabète Hémodialysés chroniques Toxicomanes

20 Manifestations ostéoarticulaires 1 à 5% de l ensemble des infections tuberculeuses Spondylodiscites = 50 % Atteinte extra-rhumatologique associée =25 % cas Evolution insidieuse +++ Ex. bio et radio souvent N au début Intérêt +++ de la mise en culture et de l histologie

21 Mme F. infirmière, vit en Cote d Ivoire ATCD : hépatite virale B guérie Lombalgies basses depuis 3 mois irradiant depuis peu à la face externe des 2 cuisses Aggravation à la marche et aux efforts Inefficacité des AINS Etat général bon

22 Examen clinique Raideur rachidienne globale Indice de Schober =10+1 cm Douleur élective en L5 Absence de signe de Lasègue Ex neuro N ADP=0 Ex somatique par ailleurs N

23 Bilan biologique NFS N VS=14 ; CRP inférieure à 1 mg/l BH et créatinine N Calcémie N à 2,57 mmol/l Phosphorémie N à 1,32 mmol/l LDH= 256 UI/l (N inf à 300) ELP et dosage pondéral des Ig N

24 Bilan radiologique

25 Quelles sont vos hypothèses ? Que proposez vous comme prise en charge ? Quel suivi et sous quelle forme ?

26 A 3 mois

27 Hyperfixation punctiforme en regard des pédicules de L5

28 Lésion lytique du corps vertébral de L5 Epidurite postérieure

29

30 Hyposignal de L5 en T1, avec hypersignal en T2 et prise de gadolinium épidurite et probable atteinte discale de contiguïté.

31 Quels diagnostics? Atteinte osseuse parasitaire Atteinte osseuse tuberculeuse Plasmocytome/Myélome Lymphome à localisation osseuse Métastase osseuse d un cancer profond

32 Bilan complémentaire Sérologies hydatidose, aspergillus, histoplasmose négatives BK crachats et urines négatifs RP normale Immunoélectrophorèse urinaire: chaînes légères Kappa monoclonales Myélogramme: moelle osseuse riche plasmocytose à 14 % éléments dysmorphes

33 Diagnostic Biopsie de L5: Prolifération tumorale plasmocytaire avec présences d éléments immatures suspects. La chaîne Kappa est nettement exprimée. Myélome à chaînes légères Kappa


Télécharger ppt "Docteur… Jai mal au dos. Philippe, 13 ans Douleurs rachidiennes depuis 6 mois d intensité croissante depuis 1 mois Scoliose raide avec gibbosité thoracique."

Présentations similaires


Annonces Google