La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les 5 à 7 du Montmartre Un lieu où poser nos questions et débattre nos intuitions ! Question du jour ? « Les médias disent-ils la vérité ?»

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les 5 à 7 du Montmartre Un lieu où poser nos questions et débattre nos intuitions ! Question du jour ? « Les médias disent-ils la vérité ?»"— Transcription de la présentation:

1 Les 5 à 7 du Montmartre Un lieu où poser nos questions et débattre nos intuitions ! Question du jour ? « Les médias disent-ils la vérité ?»

2 Démarche choisie : Projection dun vidéo produit par le Collège-des-Bernardins. (22 minutes). Données sur les termes de la question. Commentaires, questions, débat…

3

4

5

6

7 Les médias disent-ils la vérité ? MÉDIAS COMMUNICATION VÉRITÉ

8 MÉDIA : désigne tout moyen de diffusion (outil) le langage, lécriture (livres, journaux, magazines), laffiche, technique : la radio, la télévision, le cinéma, internet, etc permettant la communication dun message Institutions, entreprises qui se sont bâties une crédibilité en développant et en perfectionnant lart de rapporter au plus grand nombre (médias de masse) ce qui se fait, se vit, se raconte. 2 objectifs : 1. Communiquer un message 2. Faire de largent.

9 COMMUNICATION : Émetteurs Récepteurs messages Les médias : leurs propriétaires : privés actionnaires commanditaires publiques (États) démocratiques (droit) dictatures ou régimes où la liberté de presse est restreinte les professionnels de linformation : journalistes éditorialistes chroniqueurs chefs dantenne photographes cinéastes publicistes, etc Les publics visés : international national régional local ethnique religion langue âge sexe scolarité idées politique et sécurité arts et culture sports mode économie et finance CONSOMMATION etc Vendus ou gratuits

10 Traitement de linformation ENCADREMENT (limites) Loi constitutionnelle Code criminel Code civil Loi sur la presse Loi sur les journaux Loi sur le CRTC Code de déontologie Conseil de presse, etc

11 5 Filtres qui guident pour choisir les sujets à traiter : 1.Orientations des propriétaires 2.Dépendance des grandes sources de revenus publicitaires 3.Firmes de relations publiques, pas du tout objectives, chargées de fabriquer le consentement du peuple 4.Critiques des têtes dirigeantes (intellectuels, gens daffaires, etc) 5.Hostilité des médias envers tout groupe, mouvement, personnes souhaitant bousculer lordre établi AUDIMAT ET LES 4 «S» 1.LE SHOW BUSINESS 2.LE SEXE 3.LE SPORT 4.LE SANG

12 POUVOIRS DES MÉDIAS : DANS LA SÉLECTION DES FAITS DANS LEUR INTERPRÉTATION DANS LEURS COMMENTAIRES DANS LA HIÉRARCHIE DES FAITS (DÉTAILS VS ESSENTIEL) DANS LIMPORTANCE DU TRAITEMENT (PAGE, ESPACE, PHOTO, RÉCURRENCE, ETC) CONCENTRATION ET CONVERGENCE Le contenu est de plus en plus le même, dun média à lautre. Au Québec, 97% des impressions quotidiennes sont partagées entre 2 groupes : 1.52% à GESCA (La Presse, Le soleil, Le Droit, La Tribune, La voix de lEst, Le Nouvelliste, Le Quotidien) 2.45% à Québécor (Journal de Montréal, Journal de Québec) 3.3% au DEVOIR

13

14 VÉRITÉ ? qualité de ce qui est vrai ; conformité de « lidée » avec « son objet » qualité de ce qui donne une représentation fidèle de la chose observée conformité de ce que lon dit ou pense avec le réel, les faits du point de vue judiciaire, « ce qui est vrai » cest ce dont on peut rapporter la preuve Définition ??? « Laccord de nos jugements de perception ou de connaissance avec la réalité » ??? LIMITES DU LANGAGE ? Difficulté de conceptualiser, de rendre compte du réel ! Représentations idéalisées, approximatives ou encore générales.

15 VÉRITÉ Linformation na pas dautre horizon que celui de la vérité. Les faits existent bien. Par conséquent, ils doivent être rapportés avec exactitude, analysés et commentés objectivement, avec honnêteté intellectuelle. JOURNALISTES PRESSÉS PAR LE TEMPS « SCOOPS» DANGERS POUR LES JOURNALISTES DE SEN REMETTRE AUX RUMEURS AUX PRÉJUGÉS AUX IDÉES REÇUES AUX MODES AUX AUTRES JOURNALISTES SANS VÉRIFICATION ADDITIONNELLES PERSONNELLES (AGENCES DE PRESSE : AFP – REUTERS – ASSOCIATED PRESS) LE DEVOIR DE VÉRITÉ A UN COROLLAIRE : LE DROIT À LERREUR LERREUR DOIT ÊTRE AVOUÉE ET RÉPARÉE

16 VÉRITÉ ET OBJECTIVITÉ TENTATIONS POUR LES PROFESSIONNELS DE LINFORMATION. PRÉSSÉS PAR LE TEMPS, ILS NE FONT PAS TOUTES LES VÉRIFICATIONS ET ANALYSES NÉCESSAIRES : ILS RENONCENT À LOBJECTIVITÉ EN SE DONNANT BONNE CONSCIENCE DE PRÉSENTER DES POINTS DE VUE DIVERGENTS. ON QUITTE LE DOMAINE DES FAITS POUR LUNIVERS DE LA CONFRONTATION, DES OPINIONS. PARFOIS DÉSÉQUILIBRES DES OPINIONS PRÉSENTÉES ET DES INTERVIEWÉS DOÙ LE RÔLE DES MÉDIAS DANS LA CONSTRUCTION DE LOPINION PUBLIQUE ET DE NOTRE OPINION !!! ???

17 VÉRITÉ - LIBERTÉ - DÉMOCRATIE La liberté des médias est : vitale pour nos démocraties vaine si avec la complicité du public, il y a renoncement à la recherche de vérité et de sens. La liberté est une condition pour la recherche de la vérité. Liberté et vérité ont besoin lune de lautre. Elles peuvent avoir aussi leurs dérives, leurs tentations, leurs excès. La recherche de lune doit trouver dans celle de lautre une limite (besoin de boussole, de garde-fou).

18 Notre période réflexive et de débat Votre propre constat face aux médias ? Tout doit-il être dit ? Tout peut-il être dit ? Le secret est-il par nature néfaste ? Est-ce que la transparence absolue est nécessaire à la démocratie ? Que penser de la liberté de presse actuelle ? Les nouvelles technologies médiatiques sont-elles un avantage ou une menace à la vérité et la liberté ? Quelle attitude à adopter face aux médias ?

19 Seulement 39% des Québécois font confiance aux journalistes !. En 2002 : 53% En 2010 : 44% À la question «quels médias francophones offrent la meilleure qualité dinformation?» 49,3% des répondants au Baromètre des médias 2010 ont accordé leur faveur à Radio-Canada, contre 26,2% aux filiales de Quebecor et 11,4% à celles de Gesca. De plus, à la question parmi les trois entreprises médiatiques suivantes, laquelle utilise le plus ses journalistes pour servir les intérêts économiques ou politiques de ses dirigeants? 49,9% pointent Quebecor, 22,7% Radio-Canada et 8,1% Gesca. SONDAGE LÉGER MARKETING


Télécharger ppt "Les 5 à 7 du Montmartre Un lieu où poser nos questions et débattre nos intuitions ! Question du jour ? « Les médias disent-ils la vérité ?»"

Présentations similaires


Annonces Google