La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Gestion de la qualité et des approvisionnements Chapitre 4 Le concept de qualité Préparé par Guy Grégoire Automne 2004.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Gestion de la qualité et des approvisionnements Chapitre 4 Le concept de qualité Préparé par Guy Grégoire Automne 2004."— Transcription de la présentation:

1 Gestion de la qualité et des approvisionnements Chapitre 4 Le concept de qualité Préparé par Guy Grégoire Automne 2004

2 Préparé par Guy Grégoire2 sur 10 Comment décrire la qualité La marque de commerce; Les spécifications du produit ou du service; Les plans et devis; Les échantillons; Les normes déterminées par des associations reconnues du marché; Létalonnage (benchmarking); Lanalyse de la valeur dun produit ou dun service. Limage dune nation; La fiabilité; La garantie; La valeur de rebut; La durabilité et lespérance de vie.

3 Automne 2004Préparé par Guy Grégoire3 sur 10 Historique de la qualité Le contrôle de la qualité; Lassurance qualité; La qualité totale

4 Automne 2004Préparé par Guy Grégoire4 sur 10 Lévolution du concept de qualité Années passées –Il faut réduire le nombre de produits retournés. –Il faut accepter les produits défectueux. –Il est important de contrôler la qualité. –La qualité dun produit découle des spécifications de celui-ci. –La qualité ne vise quà satisfaire le client. –Il faut rechercher un niveau de qualité acceptable Années à venir –Il faur assurer le niveau de qualité dès le début de la fabrication du produit. –Il faut offrir un produit ou un service sans défaut. –Il est nécessaire dimplanter un programme dassurance qualité. –La qualité est fonction de ce que désire le client. –Il faut être proactif et dépasser les attentes du client.. –Il importe daméliorer continuellement les équipements de transformation et les intrants.

5 Automne 2004Préparé par Guy Grégoire5 sur 10 Les concepts reliés à la qualité La politique en matière de qualité; La gestion de la qualité; La démarche qualité; La maîtrise de la qualité; Lassurance qualité; Le contrôle de qualité; Le cercle de qualité

6 Automne 2004Préparé par Guy Grégoire6 sur 10 Le contrôle de qualité sur réception On sassure par échantillonnage que les produits correspondent à nos normes. Il y a léchantillonnage simple, c-à-d tester un échantillon dans un lot reçu, léchantillonnage double et multiple. En pratique on choisit léchantillonnage simple. Plan déchantillonnage par attribut lorsque les produits répondent ou non aux spécifications établies au préalable. Dans le cas où il y a une marge de manœuvre qui est tolérée, on parle déchantillonnage par variable. Dans le volume on sen tient au plan déchantillonnage simple. Il existe différentes méthodes ou tables sur lesquelles on peut sappuyer pour évaluer nos échantillons. Par exemple les tables MIL- STD 105D et MIL-STD414, les tables ANSI, ainsi que ISO.

7 Automne 2004Préparé par Guy Grégoire7 sur 10 Conclusion de lexemple Si dans mon échantillon il y 5 ampoules et moins qui sont défectueuses, jaccepte le lot, sinon je le refuse; Un fournisseur qui livrerait 3.32% darticles défectueux se verrait refuser en moyenne 5% des livraisons. Lacheteur acceptera une livraison une fois sur dix (10%) un lot contenant 11.3% dampoules défectueuses soit 68 ampoules (600 * 11.3%).

8 Automne 2004Préparé par Guy Grégoire8 sur 10 Le contrôle de qualité durant le procédé de fabrication On utilise les cartes de contrôle développés par Shewhart dans les années Deux sortes: par variable (carte de contrôle de la moyenne (X), la carte de contrôle de la médiane (M), la carte de contrôle de létendue (E), et la carte de contrôle de lécart-type (S) et par attribut (carte de contrôle des produits défectueux (C), la carte de contrôle de la proportion de produits défectueux (P).

9 Automne 2004Préparé par Guy Grégoire9 sur 10 Exemple avec les cartes de contrôles X et E par variable Exemple page 150; Lorsquon utilise une carte de contrôle X (moyenne), il est préférable dutiliser une autre carte (étendue ou écart- type), pour mesurer la dispersion des données. Carte de contrôle X: –Limite supérieure: X + (A 2 x E) –Limite inférieure: X – (A 2 x E) Carte de contrôle E: –Limite supérieure: D 4 x E –Limite inférieure: D 3 x E

10 Automne 2004Préparé par Guy Grégoire10 sur 10 Exemple avec les cartes de contrôles P par attribut Exemple page 155 On additionne le nombre de produits défectueux de notre échantillon, quon divise par le produit de notre échantillon x le nombre de jours ( 100 x 20). Limite supérieure = P +2 P x (1-P) n Limite inférieure = P -2 P x (1-P) n


Télécharger ppt "Gestion de la qualité et des approvisionnements Chapitre 4 Le concept de qualité Préparé par Guy Grégoire Automne 2004."

Présentations similaires


Annonces Google