La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

16/06/03 version 01 - PP LES STUPEFIANTS. 16/06/03version 01 - PP LES STUPEFIANTS Réglementé par décret du 31 mars 1999 relatif aux substances vénéneuses.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "16/06/03 version 01 - PP LES STUPEFIANTS. 16/06/03version 01 - PP LES STUPEFIANTS Réglementé par décret du 31 mars 1999 relatif aux substances vénéneuses."— Transcription de la présentation:

1 16/06/03 version 01 - PP LES STUPEFIANTS

2 16/06/03version 01 - PP LES STUPEFIANTS Réglementé par décret du 31 mars 1999 relatif aux substances vénéneuses et à l'organisation de la pharmacovigilance. Décret n° du 29/07/04 relatifs aux actes professionnels et à lexercice de la profession, Manuel daccréditation: OPC – référence 9

3 16/06/03version 01 - PP LES STUPEFIANTS Toxiques: (liste 1) - dose thérapeutique proche de la dose toxique – cadre rouge – ATB, tranquillisants Dangereux: (liste 2) effets secondaires et/ou allergies – cadre vert – anti convulsivants Stupéfiants: risque de dépendance physique et psychologique – double cadre rouge Produits nouveaux / Les sans tableaux

4 16/06/03version 01 - PP Détention des stupéfiants dotation Unité de soins dotation de stupéfiants armoire à pharmacie, (fermant à clef), compartiment séparé fermant à clef ou disposant dun mode de fermeture. (coffre banalisé). déterminée par médecin chef - pharmacien - cadre, assurer besoins urgents, révisée tous les ans, liste qualitative et quantitative des médicaments correspondant à cette dotation (coffre + pharmacie).

5 16/06/03version 01 - PP

6 16/06/03version 01 - PP Détention des stupéfiants Sauf accord écrit du prescripteur, les médicaments dont il dispose à l'entrée lui seront retirés. Un protocole écrit ( vols, pertes,falsifications,) : des documents, des tampons, des clefs, des stupéfiants.

7 16/06/03version 01 - PP

8 16/06/03version 01 - PP Détention des stupéfiants détention des clefs Sous la responsabilité du cadre et/ou de linfirmière, Liste nominative des personnes habilitées à détenir la clef du coffre (établie par le CI), Renouvelable tous les ans, avec une partie émargement, Clef du coffre non identifiable et non fixée à un trousseau à clefs, Transmission à chaque relève ( inventaire stock contradictoire ), Tracabilité dans la transmission des clefs sur un recueil (qui remet, qui prend, date et heure) – archivage 3 ans – entreposée dans le coffre.

9 16/06/03version 01 - PP La prescription Seuls les médecins identifiés à la pharmacie sont habilités à prescrire des stupéfiants. Ordonnance (à lhôpital) est rédigée sur un feuillet extrait dun carnet à souche / ordonnance. Doit comporter POSOLOGIE ou nombre dunités thérapeutiques écrites en toutes lettres. Archivage: un volet dans le dossier du patient, un volet reste sur le carnet à souche, un volet ira à la pharmacie.

10 16/06/03version 01 - PP Carnet à souche ordonnance nominative 2 feuillets

11 16/06/03version 01 - PP La prescription Patients non hospitalisés, la prescription est rédigée sur une ordonnance protégée.

12 16/06/03version 01 - PP La prescription La durée de la prescription : Limitée à 7 jours : Rapifen® (IV), Fentanyl,Morphine, Fortal,Dolosal, R1406, Eubine,(suppo), Ultiva, Limitée à 14 jours (fractionnement pour 7 jours): méthadone, Limitée à 28 jours (fractionnement pour 7jours): Actiq®. Limitée à 28 jours (fractionnement pour 14jours): Durogésic®, Oxycontin®, Sophidone®, Actiskénan®, Sévredol®, Moscontin®, Skénan LP®, Kapanol®, Limitée à 30 jours : Temgésic

13 16/06/03version 01 - PP La Dispensation Le personnel infirmier Doit vérifier lidentité du malade, les médicaments au regard de la PM. Doit inscrire sur le relevé nominatif (carnet à souche) : La date, lheure, le nom et prénom du malade, la dénomination du médicament, le nom du prescripteur, la dose administrée, son nom + sa signature.

14 16/06/03version 01 - PP CARNET A SOUCHE relevé nominatif date heure Nom prénom malade Dénomination médicament Nom signature prescripteur Dose administrée

15 16/06/03version 01 - PP Le Renouvellement doit être accompagné de : 1 relevé nominatif tiré dun carnet à souche, signé du médecin, 1 ordonnance nominative tirée du carnet à souche, signée du médecin, 1 relevé de létat de la dotation en besoins urgents, signé du médecin, 1 bon de commande de pharmacie, Des ampoules vides = à la quantité consommée. Transport dans chariots ou contenairs clos + système de fermeture.

16 16/06/03version 01 - PP Dotation pour besoins urgents Désignation médicament Réserve normale Quantité consommée Quantité demandée

17 16/06/03version 01 - PP +

18 16/06/03version 01 - PP En pratique Stupéfiants coffre fermant à clef, Protocole sur la gestion des toxiques ( retrait des ampoules, inscription sur le carnet à souche, passation de la clef,…), au dernier moment, Stupéfiants préparés au dernier moment, Ne pas utiliser la même ampoule pour plusieurs administrations.

19 16/06/03version 01 - PP En pratique Si fraction dampoule utilisée pour UNE administration - le reste doit être détruit par lIDE, (par élimination dans un évier par ex). Si perte accidentelle ( ampoule cassée, flacon renversé ), la sortie doit être notée comme telle sur le carnet à souche de relevé nominatif. + fiche de déclaration dincident (mentionnant le problème), lors de son retour à la pharmacie. (lettre manuscrite). Ampoules vides et/ou emballages de comprimé sont à conserver (après utilisation), les replacer dans le coffre aux toxiques. échangés contre des ampoules pleines lors de la commande. (ou par de nouveaux comprimés ).

20 16/06/03version 01 - PP En pratique Dépannage dune autre unité : exceptionnel, la plus petite quantité possible donnée, Le relevé nominatif reste en possession de l'unité qui effectue le dépannage. La sortie est notifiée en indiquant lunité de destination et le nom du patient qui recevra le médicament. Contrôle à chaque vacation : décompte des produits administrés à lunité (ampoules, comprimés, doses unitaires, …) Ampoules utilisées + Ampoules non utilisées = stock réel (contrôle contradictoire). Lors du renouvellement du stock, les carnets à souches et de commande doivent être signés par le médecin prescripteur (signature déposée à la pharmacie). Ne pas déconditionner les ampoules ou les comprimés.

21 16/06/03version 01 - PP

22 16/06/03version 01 - PP En pratique Respecter la prescription du médicament – respect de l'horaire maintien de l'analgésie de façon continue. évaluer et signaler au médecin: toxicité morphinique (dépression respiratoire, somnolence, myosis), évaluer la douleur.

23 16/06/03version 01 - PP Conseils patient Absence de gaz, distension abdominale, constipation: encourager le patient à consommer plus de fibres alimentaires et de liquides + laxatifs +/- prescrits. Inciter le patient à uriner toutes 3 à 4 h. Assister les patients qui se lèvent: lever lent car risque hypotension orthostatique. Effet sédatif: ne pas conduire véhicule.

24 16/06/03version 01 - PP Conseils patient expliquer au patient et/ou sa famille: Signes de surdosage, Consulter le médecin si dose inefficace, Respect des horaires (pics douloureux), Éduquer sur la peur de la dépendance.

25 16/06/03version 01 - PP

26 16/06/03version 01 - PP

27 16/06/03version 01 - PP

28 16/06/03version 01 - PP


Télécharger ppt "16/06/03 version 01 - PP LES STUPEFIANTS. 16/06/03version 01 - PP LES STUPEFIANTS Réglementé par décret du 31 mars 1999 relatif aux substances vénéneuses."

Présentations similaires


Annonces Google