La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 LOrientation Terrestre 1ère partie Ce Cours a été conçu et réalisé par Claude Chapoix Bibliographie: Guide dorientation de Paul Jacob – Carte, boussole.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 LOrientation Terrestre 1ère partie Ce Cours a été conçu et réalisé par Claude Chapoix Bibliographie: Guide dorientation de Paul Jacob – Carte, boussole."— Transcription de la présentation:

1 1 LOrientation Terrestre 1ère partie Ce Cours a été conçu et réalisé par Claude Chapoix Bibliographie: Guide dorientation de Paul Jacob – Carte, boussole et GPS1 de Lord et Pelletier Diaporama manuel

2 2 Plan Général I. Systèmes géodésiques II. Les Coordonnées géographiques III. La Cartographie

3 3 I.La Géodésie La géodésie est une discipline, qui décrit la surface de la terre et les objets sur la terre comme base de la cartographie. La géodésie sappuie sur le géoïde de référence qui est une surface passant par le niveau moyen des océans; cest laltitude zéro. Pour la France, cette altitude de référence est mesurée au marégraphe de Marseille,.

4 4 Pour être en mesure de définir une position, il faut commencer par définir un modèle simple de la forme de la terre. On en retiendra 2: Lellipsoïde et le géoïde 1.Représentation du globe terrestre

5 5 a) Lellipsoïde: Qui est une surface géométrique assez simple. En pratique, cest une sphère légèrement aplatie aux pôles. La différence entre les rayons aux pôles et à léquateur est dune vingtaine de kilomètres seulement. On définit lellipsoïde de manière à ce quil épouse aussi fidèlement que possible la forme du globe

6 6 Il y a des ellipsoïdes mondiaux et des ellipsoïdes locaux. Il y a des ellipsoïdes mondiaux et des ellipsoïdes locaux. Les ellipsoïdes locaux sont définis de manière à sapprocher davantage de la topographie dune région ou dun pays.

7 7

8 8 b) Lellipsoïde de Clark: Lellipsoïde de Clark 1880 français est fondé sur la réseau de points de triangulation NTD ( Nouvelle Triangulation Française). Cest le système géodésique national définit à partir de 1870 par les services de larmée et repris par IGN à sa création. Point fondamental : Le centre croix de la coupole du panthéon Méridien dorigine : Paris Projection: Lambert Réseau: sites géodésiques

9 9 c) Le Géoïde: Cest par contre une surface complexe qui épouse la forme des mers et des océans, supposés calmes et au repos (sans marée), prolongée virtuellement sous les continents. On pourrait penser que cest une sphère, mais elle présente de nombreuses irrégularités dues aux anomalies de la pesanteur. Cest une surface équipotentielle avec une même pesanteur partout celle-ci étant par conséquent perpendiculaire à la verticale.

10 10

11 11

12 12 Le géoïde ne correspond à aucune définition mathématique, il sert de niveau de référence à laltitude et doit être construit point par point à laide dobservations précises sur le terrain. On peut considérer que le géoïde est unique alors quil y a une multitude dellipsoïdes différents.

13 13 Un système géodésique (ou Datum en anglais) se définit par: 1. un ellipsoïde 2. Un point fondamental ( jusquà lavènement de la géodésie spatiale, cétait le lieu où lellipsoïde tangentait le géoïde, ses coordonnées était définies par rapport aux astres) 3. Un méridien dorigine: Greenwich, Paris.. 4. Une projection plane associée 2.Notion de système géodésique

14 14. Systèmes locaux en usage en France : Systèmes locaux en usage en France : Système NTF : (Nouvelle triangulation Française) achevé en 1991 Système NTF : (Nouvelle triangulation Française) achevé en 1991 Point fondamental : Croix du Panthéon Point fondamental : Croix du Panthéon Ellipsoïde associé: Clark 1880 IGN Ellipsoïde associé: Clark 1880 IGN Projection associée :Lambert I,II,III, IV Projection associée :Lambert I,II,III, IV Méridien dorigine : Paris Méridien dorigine : Paris Cétait, jusquen décembre 2000, le système réglementaire en France. Depuis cest le système RGF

15 15 ED 50 ( European Datum 1950) ED 50 ( European Datum 1950) Point fondamental : Postdam Point fondamental : Postdam Ellipsoïde : 1909 Ellipsoïde : 1909 Projection : UTM (Universal Transverse Mercator) Projection : UTM (Universal Transverse Mercator)

16 16 Système spatiaux: Système spatiaux: RGF93 (réseau Géodésique Français) RGF93 (réseau Géodésique Français) Est devenu le système légal français. Lambert 93 est la projection associée à ce sytème Cest un réseau spatial, tridimensionnel compatible avec les systèmes européens. Cest un réseau spatial, tridimensionnel compatible avec les systèmes européens. Issu de plus dun millier dobservations par GPS, il a une précision centimétrique. Issu de plus dun millier dobservations par GPS, il a une précision centimétrique.

17 17 Le système WGS84 (World System 1984) cest celui qui nous intéresse. Le système WGS84 (World System 1984) cest celui qui nous intéresse. Il est utilisé pour exploiter les signaux radiodiffusés du GPS Il est utilisé pour exploiter les signaux radiodiffusés du GPS Exactitude de lordre du mètre Exactitude de lordre du mètre Ellipsoïde associé : IAG-GRS80 Ellipsoïde associé : IAG-GRS80 Projection associée : UTM Projection associée : UTM Il apparaît sur les Séries Bleues et Top 25 sous forme dun cadrillage en surimpression bleue

18 18 Une fois le système géodésique défini, la localisation dun point sur la terre sexprimera sous la forme de coordonnées. Il faut pour cela choisir 2 lignes de références de ces coordonnées à la surface de lellipsoïde: un méridien de référence un méridien de référence et léquateur et léquateur 3.Les systèmes de coordonnées géographiques

19 19 II.Les Coordonnées Géographiques 1. La latitude Cest langle mesuré au centre de la terre de gravité de la terre, entre léquateur et le navigateur. Lorsque la latitude est au nord de léquateur elle est notée Nord, quand elle est au sud de léquateur elle est notée Sud Tous les points ayant la même latitude sont situés sur un cercle nommé parallèle Tous les points ayant la même latitude sont situés sur un cercle nommé parallèle

20 20 La Latitude varie entre 0 et 90°. Elle est négative dans lhémisphère sud

21 21 2. La Longitude et le plan méridien: En un point de la surface de la terre, le plan méridien est un plan parallèle à laxe des pôles contenant la verticale physique locale. Par accord international on a choisi le méridien de Greenwich, observatoire de Londres comme méridien dorigine. On appelle longitude dun point, langle de son plan Méridien avec la plan du méridien dorigine. Elle se compte de 0° à 180°, positivement vers lest et négativement vers louest

22 22 3.les méridiens Si léquateur est lorigine des parallèles et des latitudes, le méridien de Greenwich, est lorigine des méridiens et des longitudes et il a été fixé par convention Si léquateur est lorigine des parallèles et des latitudes, le méridien de Greenwich, est lorigine des méridiens et des longitudes et il a été fixé par convention Un truc: LONGitude se rapporte aux longs méridiens, alors que les parallèles peuvent être très petits près des pôles. Un truc: LONGitude se rapporte aux longs méridiens, alors que les parallèles peuvent être très petits près des pôles.

23 23 4.Coordonnées dun point du globe en DMS,DMDM,DMCM,DMMM Nimporte quel point de la surface du globe terrestre peut donc être situé en coordonnées géographique: latitude et longitude. Nimporte quel point de la surface du globe terrestre peut donc être situé en coordonnées géographique: latitude et longitude. Exemple: Exemple: Lat: N 44° Long.:W 004° Long.:W 004° (44 degré, 34 minutes et 21 dixièmes de minutes)

24 24 Ces deux angles peuvent être exprimé dans différentes unités: Ces deux angles peuvent être exprimé dans différentes unités: Degrés sexagésimaux : Degrés sexagésimaux : Degrés, minutes, secondes 46°2030 Degrés décimaux : Degrés décimaux : Degrés, Minutes, dixième de Minutes 46°20.5 Degrés, Minutes,centièmes de Minutes Degrés, Minutes,centièmes de Minutes 46° °20.50 Degrés; Minutes, millième de Minutes Degrés; Minutes, millième de Minutes 46° ° Ou en grades et radians Ou en grades et radians

25 25 Approche numérique 1° = 60 = °360° = 200gr 400gr = rd ou П rd 2 П 1° de latitude = 111km 1° de Longitude = 111km X cosinus de la latitude 1 mètre = Au quart de la 1/ ième partie du méridien terrestre

26 26 5.Equivalences Entre les angles et les distances: Entre les angles et les distances: La circonférence de la terre étant de Km; La circonférence de la terre étant de Km; 400 grades représentent Km 400 grades représentent Km 100 grades ou 90° le long dun méridien ou le long de léquateur représentent donc Km minute darc représente à la surface d la terre une distance de 1852 m. cette unité est appelé mille marin ou mille nautique 100 grades ou 90° le long dun méridien ou le long de léquateur représentent donc Km minute darc représente à la surface d la terre une distance de 1852 m. cette unité est appelé mille marin ou mille nautique

27 27 Entre le temps et les angles: Entre le temps et les angles: La terre tourne avec une période de 24 heures; il faut donc approximativement 6 heures pour quun point à la suraface de la terre tourne dun angle de 90° ou 100gr; donc en 1 heure on parcours 90°/6=15 degré ou 100gr/6=16,67gr La terre tourne avec une période de 24 heures; il faut donc approximativement 6 heures pour quun point à la suraface de la terre tourne dun angle de 90° ou 100gr; donc en 1 heure on parcours 90°/6=15 degré ou 100gr/6=16,67gr Entre Nice et Ouessant on trouve on trouve une différence de longitude de 13,8gr ce qui représente un décalage horaire de 0h49mn41s Entre Nice et Ouessant on trouve on trouve une différence de longitude de 13,8gr ce qui représente un décalage horaire de 0h49mn41s

28 28 Si lon veut passer dune surface à peu près sphérique (la terre) à une surface plane (une carte) on doit recourir à une projection… Si lon veut passer dune surface à peu près sphérique (la terre) à une surface plane (une carte) on doit recourir à une projection…

29 29 III.La Cartographie - Généralités sur les cartes - Les systèmes de projection - Échelles et distances - Les cartes topographiques - Les logiciels de cartes - Les cartes bathymétriques - Les photographies aériennes

30 30 1.Les Systèmes de projection La terre est ronde… La terre est ronde… La façon de reproduire une surface ronde sur une surface plane sappelle : « projection ».Le système parfait de projection nexiste malheureusement pas. Il faut faire des compromis entre le respect des surfaces (système équivalent) ou des angles La façon de reproduire une surface ronde sur une surface plane sappelle : « projection ».Le système parfait de projection nexiste malheureusement pas. Il faut faire des compromis entre le respect des surfaces (système équivalent) ou des angles (système conforme).

31 31 Les deux principaux groupes de projections: Les deux principaux groupes de projections: Cylindriques Cylindriques Coniques Coniques

32 32 a)Le Système de projection Lambert Une Projection conique conforme Une Projection conique conforme Cest une transformation conforme (conservation des angles) Cest une transformation conforme (conservation des angles) Le cône sera tangent sur un parallèle de tangence. Le cône sera tangent sur un parallèle de tangence. Cest à ce niveau que la carte sera la plus réaliste Cest à ce niveau que la carte sera la plus réaliste représentation fidèle des angles et des distances. représentation fidèle des angles et des distances. Dès quon séloigne de ce parallèle de tangence, la carte déforme la réalité du globe. Dès quon séloigne de ce parallèle de tangence, la carte déforme la réalité du globe. La France est couverte par 4 cônes: nord, centre, sud et Corse. La France est couverte par 4 cônes: nord, centre, sud et Corse.

33 33

34 34

35 35 Le méridien dorigine est le méridien de Paris Le méridien dorigine est le méridien de Paris Les méridiens se transforment en des lignes droites, les parallèles se transforment en des cercles sur le cône développé Les méridiens se transforment en des lignes droites, les parallèles se transforment en des cercles sur le cône développé

36 36 Le cône vient en contact avec la Terre tout le long dune courbe qui ceinture le globe et quon appelle parallèle moyen. Cette courbe passe par le secteur à cartographier. Le cône vient en contact avec la Terre tout le long dune courbe qui ceinture le globe et quon appelle parallèle moyen. Cette courbe passe par le secteur à cartographier. Si on modifie la distance entre la pointe du cône et la surface de la terre, les points de contact du parallèle moyen se déplaceront, soit vers le nord soit vers le sud. Si on modifie la distance entre la pointe du cône et la surface de la terre, les points de contact du parallèle moyen se déplaceront, soit vers le nord soit vers le sud.

37 37

38 38

39 39 Le quadrillage LambertLe quadrillage Lambert Les axes du quadrillage sont le Méridien de Paris pour laxe des y Les axes du quadrillage sont le Méridien de Paris pour laxe des y et le parallèle de tangence pour laxe des x. et le parallèle de tangence pour laxe des x. Pour ne pas avoir des chiffres identiques dans les coordonnées rectangulaires on a décalé les origines de la numérotation de 600km vers louest pour laxe de y et de 200km vers le sud pour laxe des x

40 40

41 41 Le quadrillage nest pas représenté mais on peut le reconstituer en joignant les amorces kilométriques disposées le long du cadre de la carte et en utilisant les petites croix espacées de 4cm et mesurant 2mm disséminées sur la carte. Le quadrillage nest pas représenté mais on peut le reconstituer en joignant les amorces kilométriques disposées le long du cadre de la carte et en utilisant les petites croix espacées de 4cm et mesurant 2mm disséminées sur la carte. Ce quadrillage permet détablir les coordonnées rectangulaires dun point Ce quadrillage permet détablir les coordonnées rectangulaires dun point

42 42 b)La projection Mercator Le système de projection de Mercator nous vient de Gerhard Kremer ( ) qui conformément à la mode de lépoque, a latinisé son nom qui est devenu ainsi Gerardus Mercator. Cest en 1569 pour la publication de sa mappemonde que ce cartographe flamand met au point le système de projection qui porte son nom. Le système de projection de Mercator nous vient de Gerhard Kremer ( ) qui conformément à la mode de lépoque, a latinisé son nom qui est devenu ainsi Gerardus Mercator. Cest en 1569 pour la publication de sa mappemonde que ce cartographe flamand met au point le système de projection qui porte son nom.

43 43 Une projection Cylindrique conforme Une projection Cylindrique conforme

44 44 La Projection de Mercator est une transformation conforme sur un cylindre vertical daxe confondu avec laxe des pôles et tangent à léquateur avec lellipsoïde du système ED50. La Projection de Mercator est une transformation conforme sur un cylindre vertical daxe confondu avec laxe des pôles et tangent à léquateur avec lellipsoïde du système ED50.

45 45

46 46 Lutilisation de cette projection est limitée à des latitude inférieures à 70°, au-delà les déformations sont trop importantes. Lutilisation de cette projection est limitée à des latitude inférieures à 70°, au-delà les déformations sont trop importantes.

47 47 Pour bien visualiser ces distorsions il suffit de regarder le Groenland. Il est beaucoup plus large sur une carte utilisant la projection Mercator que sur le globe terrestre. Pour bien visualiser ces distorsions il suffit de regarder le Groenland. Il est beaucoup plus large sur une carte utilisant la projection Mercator que sur le globe terrestre.

48 48

49 49 Ce système est surtout utilisé pour: Ce système est surtout utilisé pour: Les cartes marines Les cartes marines et aéronautiques Les Atlas des régions intertropicales Les Atlas des régions intertropicales

50 50 c)Projection UTM ou Universal Transverse Mercator Cest au physicien allemand Gauss (1777 – 1855) que nous devons ce système de projection établi au XIX° siècle. Cest au physicien allemand Gauss (1777 – 1855) que nous devons ce système de projection établi au XIX° siècle.

51 51 Une projection cylindrique transversale

52 52 Ce système reprend le principe dun cylindre, tout comme dans la projection Mercator, dans lequel on place le globe terrestre ; Ce système reprend le principe dun cylindre, tout comme dans la projection Mercator, dans lequel on place le globe terrestre ; mais dans ce cas-ci, le cylindre est horizontal.

53 53

54 54 Le globe est divisé en 60 zones de 6° de longitude de large Le globe est divisé en 60 zones de 6° de longitude de large Les numéros des zones croissent douest en est, à partir du méridien 180°, allant de 1 à 60 Les numéros des zones croissent douest en est, à partir du méridien 180°, allant de 1 à 60 Chaque zone est centrée sur un méridien de façon à ce quil ny ait 3° de chaque côté de ce méridien central Chaque zone est centrée sur un méridien de façon à ce quil ny ait 3° de chaque côté de ce méridien central

55 55

56 56

57 57

58 58 Pour être précis, il faut mentionner que la zone 1 qui débute à la longitude du méridien 180°, qui se trouve à lopposé du méridien 0° ( Greenwitch). Pour être précis, il faut mentionner que la zone 1 qui débute à la longitude du méridien 180°, qui se trouve à lopposé du méridien 0° ( Greenwitch). La France est couverte par les zones numérotées 30, 31, 32 La France est couverte par les zones numérotées 30, 31, 32

59 59

60 60

61 61 Le quadrillage UTM transverse Le quadrillage UTM transverse La terre est ensuite découpée en 20 bandes horizontales, identifiées par une lettre de C à X, les lettres I et O nont pas été utilisées pour navoir aucune confusion avec un chiffre. La terre est ensuite découpée en 20 bandes horizontales, identifiées par une lettre de C à X, les lettres I et O nont pas été utilisées pour navoir aucune confusion avec un chiffre. Nous sommes dans la bande U. Nous sommes dans la bande U.

62 62 Pour affiner le repérage, la surface obtenue est ensuite découpée en carrés de 100 Km de côté, lui-même redécouper pour obtenir une précision kilométrique, cest le quadrillage kilométrique des cartes IGN Pour affiner le repérage, la surface obtenue est ensuite découpée en carrés de 100 Km de côté, lui-même redécouper pour obtenir une précision kilométrique, cest le quadrillage kilométrique des cartes IGN

63 63 Les longitudes sont données en mètres en prenant pour origine le méridien central, celui-ci est considéré comme ayant une coordonnée en X de m ou 500km Les longitudes sont données en mètres en prenant pour origine le méridien central, celui-ci est considéré comme ayant une coordonnée en X de m ou 500km Les latitudes sont données en mètres en prenant pour origine léquateur dont la valeur est 0m pour lhémisphère nord. Pour lhémisphère sud, la valeur de Y à léquateur est m de laquelle on soustrait la distance à laquelle on se trouve de léquateur. Les latitudes sont données en mètres en prenant pour origine léquateur dont la valeur est 0m pour lhémisphère nord. Pour lhémisphère sud, la valeur de Y à léquateur est m de laquelle on soustrait la distance à laquelle on se trouve de léquateur.

64 64

65 65 d)Les Coordonnées planes Pour relever des coordonnées planes, il est nécessaire que la carte comporte un quadrillage kilométrique, ou les amorces permettant de la faire. Pour relever des coordonnées planes, il est nécessaire que la carte comporte un quadrillage kilométrique, ou les amorces permettant de la faire. Attention, dans la plupart des cas, ce quadrillage nest pas parallèle aux bords de la carte, car le découpage de la carte est un découpage géographique. Attention, dans la plupart des cas, ce quadrillage nest pas parallèle aux bords de la carte, car le découpage de la carte est un découpage géographique.

66 66 e)Les coordonnées UTM A lintérieur dune zone, chaque point peut-être défini par des coordonnées kilométriques qui sont: A lintérieur dune zone, chaque point peut-être défini par des coordonnées kilométriques qui sont: Sa distance en kilomètres par rapport à léquateur Sa distance en kilomètres par rapport à léquateur Sa distance en kilomètres par rapport au méridien central de la zone Sa distance en kilomètres par rapport au méridien central de la zone La latitude est facile à exprimer, car quelque soit la zone, cest la distance du point considéré par rapport à léquateur. La latitude est facile à exprimer, car quelque soit la zone, cest la distance du point considéré par rapport à léquateur. Lexpression de la longitude est plus complexe. Pour éviter dobtenir des valeurs de longitudes négatives ( à louest du méridien central), on affecte la valeur 500 Km au méridien central origine Lexpression de la longitude est plus complexe. Pour éviter dobtenir des valeurs de longitudes négatives ( à louest du méridien central), on affecte la valeur 500 Km au méridien central origine

67 67

68 68

69 69 Graduation des longitudes

70 70 Graduation des latitudes

71 71 Relevé de coordonnées topographiques WGS 84 Contrairement aux coordonnée géographiques, les coordonnées topographiques donnent la longitude puis la latitude. longitude puis la latitude. A= mètres E mètres N mètres N B= E N N C= D= ? E= ?

72 72 f)Relevé de coordonnées topographiques WGS 84 Contrairement aux coordonnée géographiques, les coordonnées topographiques donnent la longitude puis la latitude. longitude puis la latitude mètres E mètres N mètres N E N N

73 73

74 74 g)La Grille de coordonnées

75 75 2.Généralités sur les cartes Les types de cartes en général: Les types de cartes en général: Le Globe terrestre est une carte qui permet de situer les continents, les océans et les principales villes. Le Globe terrestre est une carte qui permet de situer les continents, les océans et les principales villes. La mappemonde qui est une représentation en deux dimensions qui a la même utilité que le globe terrestre. La mappemonde qui est une représentation en deux dimensions qui a la même utilité que le globe terrestre. Les cartes routières qui sont les plus connues. Elles sont toutefois rarement très précises pour les détails Les cartes routières qui sont les plus connues. Elles sont toutefois rarement très précises pour les détails

76 76 Les cartes topographiques, appelées aussi « cartes détat-major », car couramment utilisées par les forces armées, sont les plus utilisées pour lorientation. Les cartes topographiques, appelées aussi « cartes détat-major », car couramment utilisées par les forces armées, sont les plus utilisées pour lorientation. Elles visent à représenter le plus fidèlement et le plus exactement possible tous les détails dun territoire. Elles indiquent notamment le relief. Elles visent à représenter le plus fidèlement et le plus exactement possible tous les détails dun territoire. Elles indiquent notamment le relief. Les cartes bathymétriques ou cartes marines qui représentent le relief des fonds marins. Les cartes bathymétriques ou cartes marines qui représentent le relief des fonds marins. Les cartes aéronautiques destinées à la navigation aérienne aux échelles de Les cartes aéronautiques destinées à la navigation aérienne aux échelles de 1/ et 1/ …. Les photographies aériennes qui sont utilisées pour la réalisation des cartes topographiques.(PhotoExplorer) Les photographies aériennes qui sont utilisées pour la réalisation des cartes topographiques.(PhotoExplorer)

77 77 Les types de cartes IGN Les types de cartes IGN La projection cylindrique de Mercator est toujours en usage pour les planisphère, mais pour les cartes de France IGN emploie la projection conique de Lambert, mieux adaptée à notre pays. Le système de cartographie automatique dIGN sappelle cependant : Mercator.

78 78 Limprimerie IGN est installée à St Mandé, dans le Val de Marne. Limprimerie IGN est installée à St Mandé, dans le Val de Marne. Cest là que sont imprimées les cartes IGN Cest là que sont imprimées les cartes IGN

79 79 3.Les cartes topographiques IGN a) Les signes conventionnels

80 80

81 81

82 82

83 83

84 84

85 85

86 86

87 87 b) Les systèmes de Coordonnées Il faut se rappeler que les cartes sont bâties à laide du système de projection Lambert. Ce système aura donc pour base le Méridien de Paris et sexprimera dabord en « grades » qui divise le cercle en 400 parties, donc 100gr = 90°

88 88 Jusquau 1er mars 1999, les cartes IGN Jusquau 1er mars 1999, les cartes IGN ne se fondaient que sur le système ED 50 et NTF. Depuis cette date les nouvelles cartes Depuis cette date les nouvelles cartes Série bleue et Top 25 possèdent un quadrillage UTM référé au système WGS84 avec la mention compatible GPS Le système RGF93 et désormais utilisé par les nouvelles cartes IGN à la place du système ED50 Le système RGF93 et désormais utilisé par les nouvelles cartes IGN à la place du système ED50

89 89 c)Les deux échelles figurant dans le cadre portent des chiffraisons kilométriques A lintérieur: A lintérieur: En noir, les amorces du quadrillage kilométrique Lambert « zone » I,II,III,ou IV. La valeur des « Y » des coordonnées Lambert est toujours précédée du numéro de la zone Lambert ( ex.:3196 = m, Lambert III) En noir, les amorces du quadrillage kilométrique Lambert « zone » I,II,III,ou IV. La valeur des « Y » des coordonnées Lambert est toujours précédée du numéro de la zone Lambert ( ex.:3196 = m, Lambert III) En bleu, les amorces du quadrillage Lambert II étendu. En bleu, les amorces du quadrillage Lambert II étendu. Le quadrillage nest pas tracé sur la carte, mais, en plus des amorces dans la marge, des croisillons à lintérieur de la carte tous les kilomètres permettent de le reconstituer Le quadrillage nest pas tracé sur la carte, mais, en plus des amorces dans la marge, des croisillons à lintérieur de la carte tous les kilomètres permettent de le reconstituer En grades, les latitudes et longitudes rapportées au système NTF En grades, les latitudes et longitudes rapportées au système NTF

90 90 Vers lextérieur: Vers lextérieur: En bleu: les amorces du quadrillage UTM du fuseau correspondant à la zone; en limite de deux fuseaux, les amorces coexistent en bleu et noir, les valeurs les plus faibles correspondant au fuseau de numéro supérieur. En bleu: les amorces du quadrillage UTM du fuseau correspondant à la zone; en limite de deux fuseaux, les amorces coexistent en bleu et noir, les valeurs les plus faibles correspondant au fuseau de numéro supérieur. En degrés, les latitudes et longitudes rapportées au systèmeWGS84 ou RGF93 En degrés, les latitudes et longitudes rapportées au systèmeWGS84 ou RGF93

91 91

92 92

93 93 e) Les nouvelles éditions IGN, comportent désormais 2 échelles et 2 chiffraisons: Vers lintérieur, celles des latitudes et longitudes en grades (longitude référée au Méridien de Paris), avec les amorces du quadrillage kilométrique Lambert que lon peut tracer grâce aux petites croix disposées tous les kilomètres Vers lintérieur, celles des latitudes et longitudes en grades (longitude référée au Méridien de Paris), avec les amorces du quadrillage kilométrique Lambert que lon peut tracer grâce aux petites croix disposées tous les kilomètres

94 94 Vers lextérieur, celles des latitudes et longitudes en degrés (longitude référée au méridien international) rapportées au système géodésique mondial WGS84 ou RGF93, avec les amorces bleues en italique en regard du quadrillage kilométrique… Vers lextérieur, celles des latitudes et longitudes en degrés (longitude référée au méridien international) rapportées au système géodésique mondial WGS84 ou RGF93, avec les amorces bleues en italique en regard du quadrillage kilométrique…

95 95

96 96 ATTENTION: ATTENTION: dans la plupart des cas le quadrillage nest pas parallèle aux bords de la carte, car le découpage IGN est un découpage géographique dans la plupart des cas le quadrillage nest pas parallèle aux bords de la carte, car le découpage IGN est un découpage géographique

97 97 4. Echelles et distances Définition: Léchelle numérique cest le rapport entre une longueur déterminée sur une carte et la longueur réelle sur le terrain. Léchelle graphique est la représentation de ce rapport sous la forme dune ligne graduée horizontale. Léchelle graphique est la représentation de ce rapport sous la forme dune ligne graduée horizontale.

98 98 Distances sur la carte: Toutes les cartes ont une échelle numérique. Le premier nombre qui définit une échelle numérique est lunité, cest à dire le nombre 1 ; le second est la longueur réelle dans la même unité à laquelle correspond le premier nombre. Toutes les cartes ont une échelle numérique. Le premier nombre qui définit une échelle numérique est lunité, cest à dire le nombre 1 ; le second est la longueur réelle dans la même unité à laquelle correspond le premier nombre.

99 99 1/ (ou 1:50 000) signifie quune unité, 1cm par exemple, représente 1/ (ou 1:50 000) signifie quune unité, 1cm par exemple, représente unités dans la réalité, soit : unités dans la réalité, soit : « cm = 5 000dm = 500m = 50dam = 5hm = 0,5km… » « cm = 5 000dm = 500m = 50dam = 5hm = 0,5km… »

100 100 Léchelle au 1:25 des modèles réduits; fait que la maquette est 4 fois plus petite que le modèle original. Léchelle au 1:25 des modèles réduits; fait que la maquette est 4 fois plus petite que le modèle original.

101 101 Questionnaire : I. Pour une échelle au 1: cm =? II. Pour une échelle au 1: mm =? III. Pour une carte IGN au 1: dont les dimensions sont : 0,80mX0,54, calculez la surface réelle de territoire couverte !

102 102 Réponses: I. Pour une échelle au 1: cm = cm ou 700 km II. Pour une échelle au 1: mm = mm ou 25 m

103 103 III. Pour une carte IGN au 1: dont les dimensions sont : 0,80mX0,54m calculez la surface réelle de territoire couverte par la carte ! 1 cm = 250m 80x250m=20 000m = 20 km 54x250m=13 500m = 13,5 km Surface couverte: 20x13,5=270km²

104 104 Les différentes échelles de Cartes IGN: IGN: 1:25 000……….1cm =? 1:25 000……….1cm =? 1:50 000……….1cm =? 1:50 000……….1cm =? 1: ……….1cm =? 1: ……….1cm =? 1: ……….1cm =? 1: ……….1cm =? Echelles des cartes européennes : Echelles des cartes européennes : 1: au lieu de 1: en Suisse et la Belgique 1: au lieu de 1: en Suisse et la Belgique 1: pour la Belgique ……….1cm =? 1: pour la Belgique ……….1cm =?

105 105 5.Les Logiciels de Cartes

106 106 Carto-Explorer

107 107

108 108

109 109

110 110

111 111

112 112 6.Les Cartes Bathymétriques Les cartes bathymétriques sont consacrées aux relief des fonds marins et de tous plans deau, quil sagisse de lac, de fleuve ou de rivières. Les cartes bathymétriques sont consacrées aux relief des fonds marins et de tous plans deau, quil sagisse de lac, de fleuve ou de rivières. (Du grec bathus qui signifie profond..) (Du grec bathus qui signifie profond..)

113 113

114 114 7.Les photographies aériennes Ce sont des phots prises à la verticale à laide de caméra spéciales placées sur des avions à une altitude et une ligne de vol contrôlées. Ce sont des phots prises à la verticale à laide de caméra spéciales placées sur des avions à une altitude et une ligne de vol contrôlées. Elles sont généralement à léchelle: Elles sont généralement à léchelle: 1:15 000….1cm=…..m ? Elles peuvent être le complément des cartes, pour lidentifications de détails, mais elles nont pas la précision métriques des cartes. Elles peuvent être le complément des cartes, pour lidentifications de détails, mais elles nont pas la précision métriques des cartes. IGN diffuse également ce type de photos aériennes et les exploite en parallèle avec IGN diffuse également ce type de photos aériennes et les exploite en parallèle avecCarExplorer…


Télécharger ppt "1 LOrientation Terrestre 1ère partie Ce Cours a été conçu et réalisé par Claude Chapoix Bibliographie: Guide dorientation de Paul Jacob – Carte, boussole."

Présentations similaires


Annonces Google