La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PROJET DE SCULPTURE MONUMENTALE A MULHOUSE « La planète se réchauffe…Nayons pas froid aux yeux! »

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PROJET DE SCULPTURE MONUMENTALE A MULHOUSE « La planète se réchauffe…Nayons pas froid aux yeux! »"— Transcription de la présentation:

1 PROJET DE SCULPTURE MONUMENTALE A MULHOUSE « La planète se réchauffe…Nayons pas froid aux yeux! »

2 1. LA CONCEPTION DU PROJET La thématique proposée « La planète se réchauffe…Nayons pas froid aux yeux! », touchant lécologie et la disparition du grand Nord, cest donc vers ce phénomène que nous nous sommes tournées. Quel animal représenterait mieux le grand Nord que lours polaire? Il nous fallait maintenant trouver la façon de représenter cette disparition à travers notre ours. C est à ce moment là que nous avons pensé à la perforation de celui-ci, comme sil avait été attaqué par une arme à feu, une arme humaine. Premières recherches

3 2. LA REALISATION Notre première étape était de trouver un matériaux qui nous permettrait de réaliser de la façon la plus simple notre ours perforé. Alors que nous pensions utiliser du polystyrène quon creuserait pour donner la forme de lours, notre professeur dArts plastiques est arrivé avec plusieurs matériaux différents pour nous donner matière à la création. Cest en voyant les différents tubes que lon a trouvé la matière parfaite pour notre ours : Elle nous permettait de réaliser une forme stylisé, alliant notre idée dorigine avec une démarche plastique plus ou moins contemporaine.

4 3. LA FINALISATION Après avoir coupé et assemblé les tuyaux au pistolet à colle, nous obtenions une forme cubique de lours. Avec laide de notre professeur, nous lavons meulé afin den affiner sa forme.

5 4. REALISATION DU RADEAU DE BARILS Réalisation du radeau confectionné à laide de canettes alimentaires collées entre elles au pistolet à colle, puis peintes à la bombe aérosol.

6 5. DISPOSITION FINALE Le radeau de barils, après avoir été peint en noir à la bombe, est disposé avec le corps de lours sur un miroir représentant le bassin.

7 5. MISE EN SCENE DANS LESPACE PUBLIC Réalisation technique: Corps de lours en tubes métalliques, tronçonnés, ébavurés et soudés entre eux. Meulage de lensemble pour affiner la forme. Disposition de lours réalisé, sur un « radeau » de barils de pétrole arrimé au fond du bassin. Le corps de lours est laqué à la peinture blanche renvoyant à la pureté du « monde davant ». Le radeau de barils est laqué à la peinture noire pour symboliser le monde de la pollution dont la vie de lours et par extension les peuples et cultures du Grand Nord dépendent.

8 1. PREMIERES RECHERCHES Ce que nous avons voulu exprimer : Nous avons pris comme élément représentatif de la thématique, « La planète se réchauffe…Nayons pas froid aux yeux ! » une otarie, qui à elle seule, supporte le poids de la Terre. Une Terre qui prend de plus en plus de poids suite à la pollution. Cette otarie, en plus de soutenir la planète, doit faire face à un iceberg qui fond, et montrant que son monde, à elle, est aussi victime du réchauffement climatique, lui- même dû à la pollution. Si la Terre tombe, le monde de l'animal tombe, nous entraînant aussi dans sa perte. Notre travail montre donc linterdépendance de lensemble des êtres vivants. Premier croquis

9 2. REALISATION DE LA MAQUETTE Première étape: la structure Lotarie, réalisée avec des feuilles de papiers rattachées à un fil de fer (qui constitue la colonne vertébrale) supporte une Terre en polystyrène. Le tout sur un support en Polystyrène également.

10 3. FINITION Ajout de la terre réalisée en polystyrène. Les continents sont réalisés à partir de bouteille de plastique découpées

11 4. MISE EN SCENE DANS L'ESPACE PUBLIC Réalisation technique : Le corps de l'otarie sera réalisé en plaques métalliques coupées finement et disposées en cercle autour d'une base, elle aussi en métal représentant la colonne vertébrale de l'animal. La sculpture sera chromée. L'iceberg pourra être réalisé avec des tubes métalliques et la Terre avec des fines lames en métal, telle une cage à oiseaux.

12 1. CONCEPTION DU PROJET Ce que nous avons voulu exprimer : Le thème, « La planète se réchauffe…Nayons pas froid aux yeux ! » nous a inspiré la représentation dun inuit enfermé dans une bouteille. Linuit ne serait quune carcasse vide tenue debout sur une banquise avec un harpon et un squelette de poisson comme attributs.

13 2. REALISATION DE LA MAQUETTE Modelage du corps à laide dun grillage et placement du harpon constitué dune tige métallique

14 2. REALISATION DE LA MAQUETTE Réalisation de la bouteille en fil de fer.

15 2. REALISATION DE LA MAQUETTE Peinture à la bombe aérosol de lInuit Mise en place du harpon

16 3. MISE EN SCENE DANS LESPACE PUBLIC Réalisation technique: Le socle sera découpé, en forme de banquise, dans une plaque de métal. La bouteille sera réalisée à partir de tubes métalliques. Linuit sera modelé dans une grille métallique de façon identique à la maquette. Ce travail sinspire par ailleurs de lœuvre de Magritte, Le Thérapeute.

17 1. CONCEPTION DE LA MAQUETTE La thématique nous a renvoyé à la menace liée au réchauffement climatique qui pèse sur les peuples et les espèces en voies de disparition. Nous avons choisi comme représentation un igloo, le symbole le plus parlant pour le grand nord, pour montrer la disparition des espèces. Premiers croquis

18 2. REALISATION DE LA MAQUETTE Notre igloo a été construit à partir de matériaux recyclables (canettes, fil de fer, cartons). Nous avons tout dabord crée un support en carton pour pouvoir réaliser la structure en canettes, ensuite nous avons fait une entrée qui est construite à laide de canettes, de fil de fer et de papier aluminium.Pour finir, lintérieur est en fil de fer, cartons et polystyrène.

19 2. REALISATION DE LA MAQUETTE Nous avons tout dabord crée un support en carton pour pouvoir réaliser la structure en canettes, ensuite nous avons fait une entrée qui est construite à laide de canettes, de fil de fer et de papier aluminium.Pour finir, lintérieur est en fil de fer, cartons et polystyrène. La surface de ligloo présente des formes évoquant différentes espèces menacées. De plus un coté de ligloo rouillera pour montrer lenvers du décor.

20 Agrafage des canettes

21

22 3. MISE EN SCENE DANS LESPACE PUBLIC Lextérieur de ligloo sera créé à partir de plaques dacier soudées les unes aux autres. Un coté de ligloo sera construit avec un métal qui rouille pour montrer lenvers du décor. Lintérieur de lentrée sera créé à partir de fines tiges dacier qui pendront du plafond, de sorte quavec le vent, elles se cogneront pour créer une légère musique. Les espèces en voie de disparition seront découpés dans les plaques de métal de lextérieur de ligloo et mises en valeur par un éclairage interne pendant la nuit (projecteurs avec différentes couleurs).Une impression de largeur à lintérieur de ligloo par un jeu de miroirs placé sur les murs.

23 1. CONCEPTION DU PROJET La thématique « La planète se réchauffe…Nayons pas froid aux yeux ! », nous a inspiré que la fonte des glaces et la diminution des territoires des Inuits que cela entraîne, chamboule complètement le monde. La représentation de notre igloo disposé à lenvers, symbolise ce monde, sens dessus dessous. Premières esquisses

24 2. REALISATION DE LA MAQUETTE CHOIX PLASTIQUES Dans le cadre du développement durable nous avons choisi des matériaux de récupération comme les vieux journaux, les fils de fer ou le polystyrène demballages dordinateurs par exemple.

25 2. REALISATION DE LA MAQUETTE Réalisé en papier mâché avec structure en fil de fer, banquise en polystyrène, Inuits en polystyrène recouvert de papier mâché et de laine. Le tout sur un socle en polystyrène et en carton.

26 3. MISE EN SCENE DANS LESPACE PUBLIC Réalisation technique : Iceberg et banquise en métal blanc. Iceberg creux comme le modèle réduit. Cannes a pêche en métal de couleurs et formes distinctes comme le modèle réduit.

27 1. CONCEPTION DU PROJET REALISATION DE LA MAQUETTE Notre projet privilégie la rencontre avec lAutre. Cette rencontre se fait après le passage dun monde à lautre symbolisé par larche dans laquelle se découpe une silhouette humaine, invitant à la traversée. Mais se passage est aussi le point symbolique où chacun abandonne les déchets et détritus qui souillent la planète et nuisent à la vie des autres et en particulier des cultures du Grand Nord, fragilisées par nos cultures occidentales polluantes.

28 CONCEPTION DU PROJET Le vide de la silhouette humaine découpée dans le passage, permettra de rejoindre le volume plein cette fois, symbolisant lInuit, dont la rencontre aura été préservée, par notre geste écologique et salvateur.

29 2. REALISATION DE LA MAQUETTE La maquette est constituée de pièces de métal récupéré, collées entre elles.

30 2. MISE EN SCENE DANS LESPACE PUBLIC Réalisation technique Larche sera constituée de treillis soudés identiques à ceux utilisés pour les murs anti-bruits des autoroutes. Le personnage de lInuit sera constitué de pièces de métal de récupération et renvoie aux recyclages des matières jetées au rebut. Chaque personne passant à travers larche et jetant un déchet participera à lévolution de la sculpture, créant ainsi une œuvre interactive.

31 1. CONCEPTION DU PROJET Ce que nous avons voulu exprimer : Le titre « La planète se réchauffe…Nayons pas froid aux yeux ! » nous a incité à représenter un igloo-iceberg pour montrer la fonte des glaces ainsi que la disparition de la culture du grand nord. Le coté métal soppose au côté végétal pour montrer la domination de lindustrialisation au détriment de la nature ce qui rappelle le développement durable. Cependant nous pouvons constater que la nature résiste. Le planisphère sur le coté métallique représente les différentes cultures grâce aux différents symboles propre à chaque continents.

32 2. REALISATION DE LA MAQUETTE Nous avons utilisé le coté métallisé des briques de jus de fruit agrafés les unes aux autres afin de constituer les briques de ligloo-iceberg. Lautre coté est constitué de branches relié par des fils de fer pour représenter la nature. Nous avons également utilisé le coté métallisé des cartons de lait que nous avons ensuite bombé en doré pour représenter les différentes cultures en contact.

33 CHOIX PLASTIQUES Les différents matériaux utilisés respectent de part et dautre la nature car il sagit uniquement de matériaux naturels ou recyclables ce qui se réfère au développement durable.

34 2. MISE EN SCENE DANS LESPACE PUBLIC Réalisation technique: Des plaques de métal rectangulaires soudées entre elles sur lesquelles on déposera des plaques de métal rouillé, découpé selon les différentes formes représentées. De lautre coté sopposerait une plantation darbres qui se développera avec le temps et rendra cette sculpture évolutive, chargée despoir

35 Lycée Lambert Patrick De Pin


Télécharger ppt "PROJET DE SCULPTURE MONUMENTALE A MULHOUSE « La planète se réchauffe…Nayons pas froid aux yeux! »"

Présentations similaires


Annonces Google