La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Monnaies Complémentaires MONNAIE SOLIDAIRE Frédéric Bosqué -- Association SOL Powerpoint réalisé avec laide Celina Whitaker, Association Sol.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Monnaies Complémentaires MONNAIE SOLIDAIRE Frédéric Bosqué -- Association SOL Powerpoint réalisé avec laide Celina Whitaker, Association Sol."— Transcription de la présentation:

1 Monnaies Complémentaires MONNAIE SOLIDAIRE Frédéric Bosqué -- Association SOL Powerpoint réalisé avec laide Celina Whitaker, Association Sol

2 Quest ce que la monnaie ? Trois fonctions principales. Moyen déchange Unité de compte Réserve de Valeur

3 Quest ce que la monnaie ? Un outil permettant le développement du commerce et des échanges : Dépasser le troc bilatéral, différer les échanges dans lespace et dans le temps. / 3 Qte / tps Sa Valeur dusage Troc Sa Valeur déchange Monnaie Fiduciaire 1683 Monnaie marchandise Monnaie métallique Monnaie métallique -600 / Lydie Monnaie Scripturale 1742 Monnaie Centrale 1970 * * Plus de garantie en or

4 Quest ce que la monnaie ? Richesse et/ou Monnaie ? La monnaie prend deux états : Un stock ou un flux. Nous avons trop souvent une vision statique de la monnaie… celui de notre portefeuille ! Pourtant, la richesse ne se crée QUE quand la monnaie circule… Petite démonstration…

5 La richesse se crée quand la monnaie circule … P.I.B … mais comment et où circule telle ?

6 Quest ce que la monnaie ? Richesse et/ou Monnaie?

7 Quest ce que la monnaie ? Richesse et/ou Monnaie? La monnaie a deux natures : Permanente ( monnaie centrale ) et temporaire (crédit bancaire) 15% de la monnaie en circulation est une monnaie permanente émise par la banque centrale 85% de la monnaie en circulation est une monnaie temporaire donc issu dun crédit Dans les deux cas sa mise en circulation génère des intérêts qui entre dans le cout dun produit de façon croissante et cumulatives (intérêts composés)

8 La dette Derudder Ed. Yves Michel 2008 Quest ce que la monnaie ? Richesse et/ou Monnaie?

9 La richesse nest comptabilisée que lorsquelle donne naissance à un flux monétaire : Les richesses non marchandes restent invisibles Tout ce qui na pas de prix na plus de valeur Ressources naturelles, énergétiques, humaines Externalités (pollution, exclusion, …) Bénévolats Des indicateurs de mesure devenus aveugles : Deux exemples : Les Bénévoles de LERIKA Le prix dune stère de bois Quest ce que la monnaie ? Richesse et/ou Monnaie? P.I.B

10 Constat / dysfonctionnements monétaires La monnaie est considérée à nouveau pour sa valeur dusage et donc désiré comme un bien en soi. … du coup : Les transactions à 88% se font sur les marchés financiers La création à 85% de la monnaie via le crédit génère des intérêts composés qui se cumulent dans les prix et donc à terme un endettement de plus en plus insoutenable par les acteurs, La comptabilisation par le PIB que des flux monétaire se fait au détriment : de la nature qui elle ne se fait pas payer et des autres formes de richesses qui ne donne pas lieu à des échanges monétaires, De lintégration des externalités ( pollution, …) dans les couts Mais aussi et surtout sa forme de création centralisée se fait au détriment de la résilience de notre système monétaire doù les crashs systémiques actuels..

11 Durabilité dans un Eco-système naturel Resilience ( Efficience (A) (Diversite + Interconnections) (Streamlined) Durabilite Optimum0% 100% Daprès Bernard Lietaer

12 Fenêtre de Vitalité dans des Eco-systèmes naturels Resilience ( Efficience (A) (Diversite + Interconnections) (Streamlined) Durabilite Optimum 0% 100% Fenetre de Viabilite Daprès Bernard Lietaer

13 Application au Système Monétaire Resilience ( Efficience (A) (Diversite + Interconnections) (Streamlined) Durabilite Optimum0% 100% Operation du systeme actuel Fenetre de Viabiite Daprès Bernard Lietaer

14 Application au Système Monétaire Resilience ( Efficience(A) (Diversite + Interconnections) (Streamlined) Durabilite Optimum 0% 100% Crash Systemique Fenetre de Viabilite Daprès Bernard Lietaer

15 Application au Système Monétaire Resilience ( Efficience (A) (Diversite + Interconnections) (Streamlined) Durabilite Optimum 0% 100% Effet des Monnaies Complementaires Operation du systeme monetaire actuel Fenetre de Viabilite Daprès Bernard Lietaer

16 Des monnaies moyen déchange, des monnaies- outils. Faciliter, accélérer, orienter les échanges. Revient à poser la question : quels échanges, pourquoi, entre qui ? Pour la plupart, elles apparaissent en réponse à un problème qui ne peut se résoudre dans létat actuel de création et distribution de la monnaie « officielle ». Elles sont toujours « complémentaires ». Des « designs » ou architectures monétaires variées. Qui dépendent de la situation spécifique pour laquelle elle a été créée, des communautés qui lutilisent et des types déchange quelles souhaitent privilégier. Un classement possible – Leurs objectifs – Leur unité de compte – Leur mode de création : ancrage euro / crédit mutuel / émission « centrale ». – Le réseau des utilisateurs / le mode de gouvernance Les monnaies complémentaires.

17 5000 monnaies complémentaires dans le monde….

18 Échanges de temps entre personnes. en réponse à des problématiques sociales.Time Bank (USA, Royaume-Uni), Fureai Kippu (Japon)… Monnaies territoriales. Objectif de développement de léconomie locale Allemagne Regios (Chiemgauer), Royaume-Uni (Totnes, Brixton), Berckshare (USA),… Exemples historiques comme Wörgl Monnaies locales pour le développement de lemploi et de lEconomie solidaire. Banco Palmas et Banques communautaires (Brésil), avec la combinaison MC / micro-crédit. Monnaies inter-entreprises. Développer les échanges inter-entreprises et ainsi stimuler leur développement WIR (Suisse, 1934, entreprises), Barter, RES Monnaies Affectées qui dirigent les dépenses. Titres restaurant, chèques culture, etc… Cartes de fidélité.

19 1999 Séminaire et groupe de travail sur les Monnaies plurielles. Organisé par Transversales Sciences Cultures, auquel participent MACIF, Chèque Déjeuner, CDC, Crédit Coopératif, FPH, InterSEL Ile de France,… Mission « nouvelles richesses » et Rapport Reconsidérer la richesse (Patrick Viveret). Proposition 6 : « favoriser léchange et lactivité par une politique audacieuse des temps sociaux et lexpérimentation dune monnaie sociale incitatrice de comportements civiques, solidaires et écologiquement responsables ». 2005: Opportunité EQUAL: démarrage de lexpérimentation SOL Le SOL – origines.

20

21 Rendre visible lensemble des richesses des activités humaines aujourdhui invisibles ou dévalorisées, Faciliter les échanges, créer des mécanismes de solidarité et de coopération entre différents acteurs, Contribuer au développement dactivités économiques respectueuses de lêtre humain et de lenvironnement, ….Dans la perspective dun développement humain soutenable. Le SOL – Objectifs Une carte multifonctions, Une boite à outils. Les collectivités territoriales, CCAS, comités dentreprises peuvent également utiliser le SOL pour renforcer leurs politiques

22 Le SOL – les acteurs. Programme expérimental : Mi 2005 – régions : Ile de France, Nord Pas de Calais, Bretagne, Rhône Alpes et Alsace. (Une dizaine de territoires au total). Quatre entreprises de léconomie sociale : MACIF, MAIF, Crédit Coopératif et Chèque Déjeuner participant au financement de lexpérimentation. – Rendre visible et développer léconomie sociale. – Permettre des mécanismes de solidarité entre acteurs. Collectivités territoriales : conseils régionaux + collectivités des territoires concernés. – Développement de léconomie sociale et solidaire. – Rendre visible lensemble des richesses dun territoire. – Permettre des mécanismes de solidarité au sein du territoire. Association SOL : regroupe lensemble des acteurs partie prenante du projet. Garante de la charte du SOL et de la labellisation des entreprises participantes.

23 Les collectivités territoriales, CCAS, comités dentreprises peuvent également utiliser le SOL pour renforcer leurs politiques Une carte multifonction Une boite à outils

24 Achat de SOLs Remboursement (taxe 5%) Fonte Poco Loco Je reçois des SOLs, je paye en SOL Projets Solidaires

25 Bénéficiaires Collectivité uros Cartes crédités en SOL Remboursement Utilisation Prestataires agrées Activités sportives / Alimentation bio / Economie énergie

26 Pôle danimation « Ici, on échange quoi ? » - des échanges inter associatifs pour faciliter la vie des associations. - des échanges entre jeunes pour faciliter la vie de tous les jours « Ici, on valorise quoi ? » Tel comportement écologique (ex collecte de piles,…) La collectivité accepte des SOL engagement pour laccès à certains activités sportives, culturelles, ….

27 Le SOL - Programme expérimental - résultats Test de lidée et de lintérêt pour les différents acteurs. Mise en place des outils techniques de gestion des échanges. Démarrage des échanges. Accent sur le SOL coopération. Résultats – SOL coopération et affecté « opérationnel » depuis la mi – En décembre 2009, on compte 140 entreprises et porteurs de carte SOL (on ne compte ici que les cartes actives ayant été utilisées au moins une fois). – Volume des transactions à fin 2009 : SOLs ( euros) en circulation dans le réseau, nombre de transactions : transactions de type distribution ou paiement en SOL. – Beaucoup didées pour de la monnaie affectée en SOLs (3 projets en cours). Ces projets demandent un temps de maturation important. – Importance de lappropriation par les acteurs pour que le système fonctionne

28 Changement déchelle nécessaire, Nouveau mode dorganisation Un intérêt croissant pour loutil monnaie complémentaire. De nouvelles fonctionnalités envisagées par les acteurs des territoires : – Monnaies de développement territorial : avec un engagement dynamique des consomacteurs (possibilité de transformer des euros contre des SOLs pour marquer leur préférence, ce qui permet également une augmentation de la masse monétaire dans le circuit pour un réel développement de celui-ci). – Monnaies inter-entreprises ( BtoB). – Support par téléphone et coupons-billet Le SOL – Perspectives Associations locales SOL : Animation des circuits SOL sur les territoires Opérateur technique SOL Association SOL -Collège « membres fondateurs » -Collège « acteurs Locaux » -Collège Solistes

29 Le Sol-Violette BUT EXPERIMENTER puis RENDRE COMPTE sur Toulouse+Agglo de l'usage dune MONNAIE COMPLEMENTAIRE AU SERVICE DES NECESSITES HUMAINES DANS LE RESPECT DE L'ENVIRONNEMENT et dun Développement durable

30 CRITERES QUALITATIFS TOUS LES ACTEURS DU PROJET UTILISENT LE SOL AU QUOTIDIEN ET EN TIRENT UN BENEFICE MESURABLE EN PARTICULIER LES POPULATIONS DEMUNIES, LES PRODUCTEURS LOCAUX ET LA COLLECTIVITE. ILS SAVENT COOPTER DE NOUVEAUX ACTEURS CRITERES QUANTITATIFS 3 TERRITOIRES + 15 ELUES + 15 ACTEURS-SOLS + 3 PARTEN. EMT SOLISTES SOLS (9 K) X 3 SOIT 27K de circulation ->100 / MOIS / SOLISTE -> 300 /acteur sol/mois

31 1OBJ. RECYCLER FACILEMENT ET RAPIDEMENTLES SOLS EXCEDENTAIRES 2OBJ. REUNIR FACILEMENT ET REGULIEREMENT UN CLAS UNI COHERENT ET BIEN MAILLE POUR DECIDER 3OBJ. AGREER ET VENDRE REGULIEREMENT DES SERVICES/BIENS LIES AUX BESOINS REELS ET IMMEDIAT DES SOLISTES 4OBJ. CHARGER LES CARTES DE SOLISTES INFORMES ET FORMES SIMPLEMENT REGULIEREMENT ET EN SUFFISANCE

32 Asso Sol. Agrém. Solistes Acteurs Sol C.L.A.S. Part Fin Les Acteurs du Sol-Violette Élus Agglo. Charte Charte Territoires

33 33 Agrém. Solistes Acteurs Sol C.L.A.S. Part Fin ¨Paiements Sols Élus Agglo. Asso Sol.

34 34 Agrém. Solistes Acteurs Sol C.L.A.S. Part Fin Réception Sols Élus Agglo. sol sol Asso Sol.

35 35 Agrém. Solistes Acteurs Sol C.L.A.S. Part Fin Distribution Sols Élus Agglo. sol Asso Sol. sol Affecté coop

36 36 Agrém. Solistes Acteurs Sol C.L.A.S. Part Fin Paiement Acteurs Élus Agglo. Asso Sol. sol Affecté Coop sol sol sol Affecté coop

37 / Agrém. Solistes Acteurs Sol C.L.A.S. Part Fin Paiement Services Élus Agglo. Asso Sol. sol Affecté coop sol sol sol Affecté coop sol

38 38 infos. Solistes Acteurs Sol C.L.A.S. Part Fin Retour Sols Élus Agglo. Asso Sol. sol retour Agrém.

39 / infos. Solistes Acteurs Sol C.L.A.S. Part Fin Circuits Sols Élus Agglo. Asso Sol. sol retour Agrém. solsol sol sol Affecté coop sol sol Charte

40 Contacts : Contacts : Le Site national du réseau sol : Le site du Sol-violette : Mes Coordonnées : Frédéric Bosqué


Télécharger ppt "Monnaies Complémentaires MONNAIE SOLIDAIRE Frédéric Bosqué -- Association SOL Powerpoint réalisé avec laide Celina Whitaker, Association Sol."

Présentations similaires


Annonces Google