La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé - www.irdes.fr La question de laccès aux soins aujourdhui : éléments de repérage Chantal.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé - www.irdes.fr La question de laccès aux soins aujourdhui : éléments de repérage Chantal."— Transcription de la présentation:

1 Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé - La question de laccès aux soins aujourdhui : éléments de repérage Chantal CASES, IRDES 01/05/2014 1

2 Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé En guise dintroduction… Couverture santé Accès effectif aux soins Santé … Permettre un égal accès aux soins est une condition nécessaire, mais pas suffisante, de légalité en santé Niveau déducation, rapport au corps, expérience passée avec le système de soins, … Inégalité doffre de soins locale, réseau de transport… Interactions médecin-patient, préférences du patient, « fonction de production de santé »…

3 Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé Les problèmes géographiques sont rares en médecine générale 01/05/ Faible densité médicale, forte activité des médecins présents et faibles recours aux soins : de moins de 1% de la population à environ 4 % vit dans une zone sous- dotée, selon les types dapproches

4 Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé Mais laccès ne se fait pas toujours aux tarifs opposables… 01/05/2014 4

5 Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé Les spécialistes plus inégalement répartis que les généralistes Et parfois aussi entre la ville et lhôpital… (psychiatres)

6 Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé Les difficultés daccès aux soins sont surtout économiques … 01/05/ En 2006, 14 % de la population déclarait avoir renoncé à des soins pour des raisons financières Source : IRDES, enquête ESPS Indices de renoncement à sexe et âge équivalents

7 Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé 01/05/ …pour des raisons diverses Des tickets modérateurs parfois élevés –Notamment sur les médicaments, situation renforcée par la « franchise » –Ces co-paiements représentent environ la moitié du reste à charge après AMO Des biens hors paniers de soins (environ 20%) ou à des tarifs dépassant les montants opposables –Sur les honoraires en ville (1,5 Md en 2006) et à lhôpital (0,5Md) –Sur les dispositifs médicaux (8,8 Md)

8 Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé Labsence de complémentaire contribue aux renoncements... Toutes choses égales par ailleurs, les renoncements aux soins pour raisons financières sont deux fois plus fréquemment déclarés chez les personnes sans complémentaire santé Il est difficile dévaluer les conséquences pour la santé de ces renoncements Les personnes couvertes par une complémentaire santé ont des dépenses de soins significativement plus élevées

9 Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé …surtout aux soins bucco- dentaires, optiques et spécialisés 01/05/ Source : IRDES, enquête ESPS

10 Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé La couverture complémentaire sest largement répandue en France Si on inclut la CMUC, environ 93% de la population disposait dune complémentaire santé en 2006 ; 13% des dépenses de soins étaient ainsi financées en 2007 Source : IRDES, enquête ESPS

11 Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé Le taux de couverture complémentaire augmente avec le revenu (Y compris CMUC) Source : Enquête ESPS 2006

12 Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé La couverture complémentaire : un net gradient social (Y compris CMUC) Source : Enquête ESPS 2006 Le plus faible taux de couverture = les chômeurs (82%)

13 Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé Moins de complémentaires chez les jeunes adultes et chez les plus âgés (Y compris CMUC) Source : Enquête ESPS 2006

14 Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé 14 Les contrats collectifs sont peu présents chez les plus modestes Source : enquête ESPS, IRDES Revenus Les contrats collectifs sont moins coûteux et en général ont des garanties plus étendues que les contrats individuels

15 Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé 01/05/ Contrats individuels : des taux deffort parfois élevés, malgré les aides publiques Source : IRDES, enquête ESPS 2006 * Calcul à partir des cotisations et revenus déclarés par les ménages, contrats individuels seulement *

16 Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé La perte dune complémentaire : peu de libre choix Source : Enquête ESPS 2006

17 Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé Ni complémentaire, ni ALD : 5 à 6% de la population, parfois en mauvaise santé « Comment est votre état de santé en général ? » Indices à sexe et âge comparables Dans cette catégorie, sont sur représentés : -Les personnes seules et de familles monoparentales -Les personnes vivant dans lunité urbaine de Paris, -Les chômeurs, de femmes au foyer, douvriers -Les non diplômés … Source : Enquête ESPS 2006

18 Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé Le gradient social des soins de prévention Les soins de prévention sont plus fréquents aussi pour les personnes bénéficiant dune couverture complémentaire ; ils croissent avec le niveau déducation, qui révèle la préférence pour le futur et l attention portée au capital santé (Génier, Economie et Statistique, 1998) Lachat de pharmacie sans ordonnance augmente avec le revenu et le diplôme et chez les personnes âgées (Génier, 1998, Briand, Chambaretaud, 2001) Un exemple : lévaluation du bilan bucco-dentaire des adolescents (IRDES, 2002) : –u n effet positif sur le recours aux soins préventifs des adolescents appartenant à des familles modestes ; –mais les familles les plus en difficulté, et les adolescents ayant des problèmes scolaires ou n ayant jamais reçu de conseils bucco-dentaires en bénéficient peu malgré la gratuité des soins. Il existe de nombreux autres exemples (sevrage tabagique, dépistage des cancers…) Ceci révèle, au delà des problèmes financiers, des représentations différenciées du « capital santé » que le système de santé ne compense pas, notamment à travers les soins de prévention prodigués

19 Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé Conclusions –Des problèmes daccès aux soins géographiques, surtout pour les soins spécialisés, mais en premier lieu économiques et sociales –Lassurance complémentaire santé, qui sest largement répandue depuis la mise en place de la Sécurité sociale, a un rôle important dans le financement des soins ; labsence de complémentaire est un facteur de renoncement à des soins qui peuvent être nécessaires –Le taux de couverture par une complémentaire augmente avec le niveau social, de même que les garanties couvertes ; il existe une frange non négligeable de la population sans couverture et parfois en mauvaise santé, malgré les dispositifs publics pour les plus défavorisés –Les politiques visant à augmenter le reste à charge des assurés risquent alors daggraver la situation des non assurés ou des moins bien assurés –Mais au-delà de laccès financier aux soins, les filières et conditions de prise en charge doivent être également questionnées


Télécharger ppt "Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé - www.irdes.fr La question de laccès aux soins aujourdhui : éléments de repérage Chantal."

Présentations similaires


Annonces Google