La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les condiments & assaisonnements Hamid AIT LHAJ Kalim BELHACENE Lucie BERNARD Lise BREYNE Hakima DACI Samir HERRICHE Master Agroalimentaire Régional 2010/2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les condiments & assaisonnements Hamid AIT LHAJ Kalim BELHACENE Lucie BERNARD Lise BREYNE Hakima DACI Samir HERRICHE Master Agroalimentaire Régional 2010/2011."— Transcription de la présentation:

1 Les condiments & assaisonnements Hamid AIT LHAJ Kalim BELHACENE Lucie BERNARD Lise BREYNE Hakima DACI Samir HERRICHE Master Agroalimentaire Régional 2010/2011 1

2 Introduction 2 Le secteur des sauces constitue prés de la moitié du marché des condiments, le reste regroupant les huiles, vinaigre, sel, poivre, etc.… Ce secteur des sauces regroupe notamment: - les sauces froides: sauce salade, mayonnaise,… - les sauces chaudes: sauce tomate pour pates, …

3 Sommaire Analyse de la demande Structure du marché Analyse des acteurs du secteur Les innovations Matrice de Porter Menaces et opportunités FCS: Facteurs clés du succès Comportements du consommateurs Analyse du linéaire 3

4 Analyse de la demande La demande est en hausse. Cela est due à une baisse de la fréquentation des restaurants ainsi que le fait que les clients désirent revenir au concept du « fait maison » Qui sont les clients et consommateurs??? Les Consommateurs Intermédiaires: - Industrie Agroalimentaire : produits intermédiaires intervenant dans chaine de production - Restaurations, Hôtels, Cafés, …: produits finaux servis directement aux clients Les Consommateurs Finaux: Clients - Clients Fideles: consommateurs réguliers de la marque - Nouveaux Clients: recherche clientèle en proposant innovation dans le produit (nouvelles saveurs, originalité produit…) - Les Enfants: premiers consommateurs de sauces et ketchup, fidélisation jeune clientèle par condiments ludique (packaging amusant…) La demande est en hausse. Cela est due à une baisse de la fréquentation des restaurants ainsi que le fait que les clients désirent revenir au concept du « fait maison » Qui sont les clients et consommateurs??? Les Consommateurs Intermédiaires: - Industrie Agroalimentaire : produits intermédiaires intervenant dans chaine de production - Restaurations, Hôtels, Cafés, …: produits finaux servis directement aux clients Les Consommateurs Finaux: Clients - Clients Fideles: consommateurs réguliers de la marque - Nouveaux Clients: recherche clientèle en proposant innovation dans le produit (nouvelles saveurs, originalité produit…) - Les Enfants: premiers consommateurs de sauces et ketchup, fidélisation jeune clientèle par condiments ludique (packaging amusant…) 4

5 Analyse de la demande Evolution de la fréquentation des restaurants entre 2001 et 2010 Entre Mars et juin 2010, on observe une chute de la fréquentation des restaurants: - trop cher - manque de temps Consommateurs: Le segment de consommateurs se divise en trois: -Les industries : utilisant des quantités importante mais très peu dentres elles y font appel. -Restaurants, hôtels… : concentration et volumes dutilisation moyenne -Clients : majorité des consommateurs (71%) sont des jeunes entre ans (notion de plaisirs et daccompagnement des plats) 5

6 Analyse de la demande Evolution du marché international des condiments Les flux de marché des condiments conserve la même tendance aussi bien sur le graphique ci contre que selon les chiffres trouvés à savoir que la tendance est un part limportation supérieur à la part dexportation: Importation: Tonnes (2009)(Allemagne (37%) et Belgique (23%) Exportations: Tonnes (2009)surtout moutarde La demande est très importante au niveau international (limportation constitue plus du double de lexportation Tendance à la hausse des importations: demande de plus en plus forte Les flux de marché des condiments conserve la même tendance aussi bien sur le graphique ci contre que selon les chiffres trouvés à savoir que la tendance est un part limportation supérieur à la part dexportation: Importation: Tonnes (2009)(Allemagne (37%) et Belgique (23%) Exportations: Tonnes (2009)surtout moutarde La demande est très importante au niveau international (limportation constitue plus du double de lexportation Tendance à la hausse des importations: demande de plus en plus forte 6

7 Analyse de la demande Evolution du marché national des condiments Importation: surtout Ketchup et sauce Tomates : T (Espagne (43%) Italie (16%) 2009 Volumes consommés en 2009: Sauces froides: tonnes : (+ 10% par rapport à la période précédente) -taux de pénétration: 40% Ketchup: tonnes: (+ 3.3% par rapport à la période précédente) -taux de pénétration: 45% Mayonnaise: -47 millions d'unités de vente consommateur: (+ 0.8% par rapport à la période précédente) Sauces chaudes: tonnes :(+ 4,6% par rapport à la période précédente) Taux de pénétration: 60.4% Valeurs suivant la tendance de 2000 en augmentation Importation: surtout Ketchup et sauce Tomates : T (Espagne (43%) Italie (16%) 2009 Volumes consommés en 2009: Sauces froides: tonnes : (+ 10% par rapport à la période précédente) -taux de pénétration: 40% Ketchup: tonnes: (+ 3.3% par rapport à la période précédente) -taux de pénétration: 45% Mayonnaise: -47 millions d'unités de vente consommateur: (+ 0.8% par rapport à la période précédente) Sauces chaudes: tonnes :(+ 4,6% par rapport à la période précédente) Taux de pénétration: 60.4% Valeurs suivant la tendance de 2000 en augmentation 7

8 Structure du marché Marché International: En déficit: -104millions dEuros en 2009 (-44Millions en 2008) Importation: Tonnes (2009) (Allemagne (37%) et Belgique (23%) Exportations: Tonnes (2009) surtout moutarde Marché International: En déficit: -104millions dEuros en 2009 (-44Millions en 2008) Importation: Tonnes (2009) (Allemagne (37%) et Belgique (23%) Exportations: Tonnes (2009) surtout moutarde Marché national: Stabilisation des ventes des mayonnaises depuis 2007 / 2008 Importation: surtout Ketchup et sauce Tomates : T (Espagne (43%) Italie (16%) % de PME et TPE : petite entreprise et activité artisanale Présence leader Unilever en France par acquisition dentreprise Française Dynamique : praticité et esthétique du conditionnement + personnalisation des recettes Dynamisme des activité industrielles dans ce secteur Augmentation de la consommation dans les ménages Marché national: Stabilisation des ventes des mayonnaises depuis 2007 / 2008 Importation: surtout Ketchup et sauce Tomates : T (Espagne (43%) Italie (16%) % de PME et TPE : petite entreprise et activité artisanale Présence leader Unilever en France par acquisition dentreprise Française Dynamique : praticité et esthétique du conditionnement + personnalisation des recettes Dynamisme des activité industrielles dans ce secteur Augmentation de la consommation dans les ménages 8

9 Structure du marché Segmentation du marché: (Source: SymphonyIRI) Sauces froides Les sauces froides: 121,74 M : Le chiffre d'affaires (+ 10% par rapport à la période précédente) 9% : Le poids de la promotion 30% : La part des MDD (valeur) (Source : SymphonyIRI) Le Ketchup 86 M : Le chiffre d'affaires (+ 4,1% par rapport à la période précédente) 10% : Le poids des promotions 50% : La part des MDD (volume) (Source : Nielsen ; origine : industriels) La mayonnaise 171,3 M : Le chiffre d'affaires (- 0.2% par rapport à la période précédente) 12% : Le poids des promotions 27,1% : La part des MDD (valeur) Les sauces froides: 121,74 M : Le chiffre d'affaires (+ 10% par rapport à la période précédente) 9% : Le poids de la promotion 30% : La part des MDD (valeur) (Source : SymphonyIRI) Le Ketchup 86 M : Le chiffre d'affaires (+ 4,1% par rapport à la période précédente) 10% : Le poids des promotions 50% : La part des MDD (volume) (Source : Nielsen ; origine : industriels) La mayonnaise 171,3 M : Le chiffre d'affaires (- 0.2% par rapport à la période précédente) 12% : Le poids des promotions 27,1% : La part des MDD (valeur) Sauces chaudes (Source: SymphonyIRI) Sauces chaude 54,15 M : Le chiffre d'affaires (+ 2.2% par rapport à la période précédente) 7,5% : La part des ventes sous promotion 28,4% La part des MDD (valeur) (Source : SymphonyIRI) Taux de pénétration : 60.4% Sauces chaude 54,15 M : Le chiffre d'affaires (+ 2.2% par rapport à la période précédente) 7,5% : La part des ventes sous promotion 28,4% La part des MDD (valeur) (Source : SymphonyIRI) Taux de pénétration : 60.4% 9

10 Structure du marché Leader : -Unilever;Amora-Maille CA:800millions deuros dans le secteur des sauces (utilisation de 3% pour la R&D), 30% part de marché en Europe, 40.3Milliards deuros de CA toutes activités confondues (2004) Suiveurs: -Heinz-Benedicta: 2 ème CA: 130 millions deuros dans le secteurs des sauces,7.104 milliards de CA tout secteurs confondus (2008), 19% part de marché des mayonnaises (1 er pour les sauces crudités) en Lesieur 3 ème : CA: 729 millions deuros (2009) tout secteurs confondus, 18% part de marché secteur mayonnaise (2002), (leader secteur huiles: 39.9% part de marché en valeur) Leader : -Unilever;Amora-Maille CA:800millions deuros dans le secteur des sauces (utilisation de 3% pour la R&D), 30% part de marché en Europe, 40.3Milliards deuros de CA toutes activités confondues (2004) Suiveurs: -Heinz-Benedicta: 2 ème CA: 130 millions deuros dans le secteurs des sauces,7.104 milliards de CA tout secteurs confondus (2008), 19% part de marché des mayonnaises (1 er pour les sauces crudités) en Lesieur 3 ème : CA: 729 millions deuros (2009) tout secteurs confondus, 18% part de marché secteur mayonnaise (2002), (leader secteur huiles: 39.9% part de marché en valeur) Les acteurs 10

11 Analyse des acteurs du secteur 11

12 Amora-Maille 12

13 Entreprise : Amora-Maille Marchés cibles Zones géographiques Cat. Produits Fonctionnalités/ Tendances Technologies Compétences Taille : en France : employés (en 2008), employés ( en 2010 site de Chevigny saint sauveur). Lieu : Chevigny Saint-sauveur -usine de Dijon et dAppoigny fermée depuis fin usine de Chevegny DAS: -Authenticité -qualité gustative -Créativité -ludique et original -Praticité -Plaisir -Prêt à lemploi -Allégé - Bocaux - Petits formats - Tubes - Flacons - Bouteilles verres - Bouteilles plastiques -Tomates sans additifs ni colorants ni conservateurs muries au soleil -Œuf de poules élevées en plein air exclusivement pour la mayonnaise de Dijon -Conditionnement variables: Conditionnement variables: innovation packaging le tire- crocq: permet de sortir facilement les cornichons France Europe USA Enfants et grands public Janvier 2008:Ouverture dun centre européen de Recherche appliquée et dédiée à la création de nouvelles sauces but: concentrer ses efforts sur un plus petit nombre de projets ayant un impact plus important Fin 2009: Rassemblement des activités à Chevigny Saint-sauveur fermeture des sites de Dijon et Appoigny Janvier 2008:Ouverture dun centre européen de Recherche appliquée et dédiée à la création de nouvelles sauces but: concentrer ses efforts sur un plus petit nombre de projets ayant un impact plus important Fin 2009: Rassemblement des activités à Chevigny Saint-sauveur fermeture des sites de Dijon et Appoigny Ses derniers changements Type dacteur : Leader 7 segments : Moutarde Vinaigre Cornichons Sauces salades Mayonnaise Ketchup Sauce daccompagnement Ses nouveaux produits Appartenance à un groupe : Unilever Ketchup aux aromates, vinaigre de vin, moutarde aromatisée, vinaigrette bi- phasée,cornichons extra-fin nouveaux petit formats, mayonnaise légère en tube, cornichon croq sandwich. Japon Australie 13

14 Entreprise : Amora Stratégie de croissance ( diversifiée/spécialisée) Locale/nationale/internationale alliances Stratégie suivie Gamme, produits, portefeuilles circuits Distribution, Marches Px, communication, PI Stratégie Concurrentielle Ses avantages concurrentiels Différenciation/domination Positionnements Performance (position concurrentielle CA, Rentabilité) Structure ( taille, ressources, compétences, statut juridique) DescriptionForcesFaiblesses Siège Social :Chevegny Saint-sauveur Statut juridique : S.A.S Effectif total : 218 employés (2008) Date de création :12/01/1971 Filiale du Groupe UNILEVER Chiffre daffaire 2009: euro Capital social: Produits dépiceries fine et moyenne gamme Améliorer limage de la marque en accroissant la part de budget publicitaire et en réalisant des opérations de promotions: campagne daffichage + animation + publicité télévision + opération 100% satisfait ou 100% remboursé -Capitaliser sur les aspects de santé et de naturalité -gammes variées -Nom de la marque associé à lhistoire du produit -Développement de linternational -Innovation packaging -Prolifération des produits -Moitier de la production de la moutarde Maille vendue à lexport, et10% de la moutarde Amora -83% des exportations Amora- Maille concerne les exportations Adaptation de la marque au besoin spécifique des consommateurs à létranger: moutarde au miel pour lEurope alémanique, vinaigre de vin blanc Europe de lest, moutarde conditionnées en flacon souple pour lAustralie&Canada -Fabrication déchantillons test auprès de panels professionnels internes, externes et consommateurs -Produits conditionnés vendus aux différents distributeurs avec une marge de 35% -Part de marché en baisse de 22% -diminution des ventes de prés de 20% au profit des MDD et hard discounters qui ont augmentaient de 23% entre 2003 et Politique de prix Amora >de 20% par rapport a Benedicta et 9% par rapport à Lesieur -Format à contenance < à celle des concurrents Marque victime de sa trop grande notoriété dans le marché de la moutarde: les consommateurs associent la marque exclusivement avec la moutarde de Dijon: handicap pour les autres marchés des sauces froides Principaux marchés: -73% pour la France -64% pour lEurope -24% pour lAmérique -19% Australie, Asie et pays émergents Problème de compétitivité face aux MDD et au x Hard discounters 14

15 Votre analyse ? Equilibrée ? Ses enjeux stratégiques? -Ce faire davantage connaitre à linternational - Ne plus être victime de sa notoriété historique - Diversifier sa gamme de produit Vos recommandations ? Présentation synthétique de lentreprise (une ligne): Ses Objectifs ? Adaptée à son environnement actuel ? Adaptée car a su offrir une variété de recette au goût de chaque continent, culture tout en maintenant lesprit dautant qui a fait sa notoriété. Adaptée à son environnement futur ? Ayant des ventes et des parts de marché en baisse devra sadapter pour pouvoir rester en jeu. Compatible avec ses objectifs ? Oui car garde une notoriété historique malgré tout et a investit dans la recherche appliquée via louverture de son centre de recherche Principale société française de condiments,Amora a vu le jour en 1919 et a été rachetée par langlo-néerlandais Unilever en 1999 dans un but dopportunité de croissance élevée Grace a cette acquisition Unilever porte sa part de marché européen des produits alimentaires de 9 à 12% Principale société française de condiments,Amora a vu le jour en 1919 et a été rachetée par langlo-néerlandais Unilever en 1999 dans un but dopportunité de croissance élevée Grace a cette acquisition Unilever porte sa part de marché européen des produits alimentaires de 9 à 12% 1) Passer dune marge de 35% des produits conditionnés vendus aux différents distributeurs à une marge de 45% 2) Atteindre tonnes de production dici 2013, pour 2010 environ tonnes,pour 2011 environ tonnes dans un contexte de progression de lexport 3) Atteindre une répartition: 60/40 entre France et Export 1) Passer dune marge de 35% des produits conditionnés vendus aux différents distributeurs à une marge de 45% 2) Atteindre tonnes de production dici 2013, pour 2010 environ tonnes,pour 2011 environ tonnes dans un contexte de progression de lexport 3) Atteindre une répartition: 60/40 entre France et Export Diminuer ses prix voire saligner aux MDD et Hard discounters, redorer son blason suite à une restructuration encore récente dans les esprits, lentreprise a eu une mauvaise publicité qui a pu induire certains consommateurs au boycott des produits de la marque Diminuer ses prix voire saligner aux MDD et Hard discounters, redorer son blason suite à une restructuration encore récente dans les esprits, lentreprise a eu une mauvaise publicité qui a pu induire certains consommateurs au boycott des produits de la marque Diminution des ses parts de marchés, doit lutter contre des Concurrents en constante progression que sont les MDD Et Hard discounters. 15

16 Bénédicta 16

17 Entreprise : Bénédicta En 1957, Bénédicta lance la première mayonnaise en tube puis en 1961 la première sauce salade émulsionnée. Cest dans les années 60 que Bénédicta prouvera tout son savoir faire et atteindra son rang de maitre saucier. Depuis Bénédicta ne cesse dinnover pour le plus grand bonheur des gourmands. En 1957, Bénédicta lance la première mayonnaise en tube puis en 1961 la première sauce salade émulsionnée. Cest dans les années 60 que Bénédicta prouvera tout son savoir faire et atteindra son rang de maitre saucier. Depuis Bénédicta ne cesse dinnover pour le plus grand bonheur des gourmands. Ses derniers changements Type dacteur: Challenger Marchés cibles Produits Grands Publics, restauration hors domicile Zones geo Cat. Produits Fonctionnalités/ Tendances Technologies Compétences Ses segments : Mayonnaise Sauces froides Sauces chaudes Tartinables Sauces crudités/salade Ses nouveaux produits Appartenance à un groupe : Heinz Taille : en France : 235 employés au total Lieu (pour la France) : - entreprise à Seclin (Nord) pour les mayonnaises et les sauces - entreprise à Boulogne sur Mer pour la moutarde en 2010 lancement de la mayonnaise recette douceur. Lancement de la nouvelle sauce Oh Quizz ! Saveur kebab et du pack réception Best Of. Tubes Flacons souples Bec verseur Tartinables Sauces de variétés Qualité des produits Prêt à lemploi Plaisir Facilité demploi Accessibilité Europe Amériques Packaging adapté au client Différents conditionnement Aspect pratique (bec verseur pour les sauces chaudes) 17

18 Entreprise : Stratégie suivie Stratégie de croissance ( diversifiée/spécialisée) Locale/nationale/internationale alliances ForcesFaiblesses Performance (position concurrentielle CA, Rentabilité) Structure ( taille, ressources, compétences, statut juridique) Gamme, produits, portefeuilles circuits Distribution, Marches Px, communication, PI Stratégie Concurrentielle Ses avantages concurrentiels Différenciation/domination Positionnements Description une entreprise en France (Seclin dans le nord) qui produit des produits de marque Benedicta ou Marque distributeur pour la France et lexport. Etude constante des modes de consommation afin de toujours proposer au consommateur plus de confort et de services ainsi que la meilleure qualité possible. I nnovation des recettes et amélioration constante des packagings. depuis plus de 50 ans, développement et commercialisation des produits innovants sur le marché des sauces froides. Chaque année de nouvelles recettes douceurs, légères, de variété, avec de nouvelles saveurs, nouveau packaging. rachat de la marque par le grand groupe américain Heinz. Numéro 2 sur le marché français des sauces froides (mayonnaise, sauce de variété, sauce salade). appartient maintenant à un groupe américain. Propose des sauces variées avec un moyen simple dagrémenter tous les repas en satisfaisant les goûts et les envies. Produits variés qui respectent les différentes réglementations Nationales et européennes. Respect de la qualité. CA = 130 M deuros en 2007 Capital social = 29 M deuros Effectifs = 235 employés Siège Social = Seclin (Nord) Statut juridique = S A S Date de création = 1907 Filiale du groupe = Heinz Pour faire la différence face aux marques Maggi et autres Knorr, Bénédicta privilégie laspect pratique de leur nouvelles sauces chaudes avec linstallation de bec verseur, se réchauffant en 1min au micro- onde. Besoin constant dinnover de nouveaux produits car elle doit faire face à dautres grandes marques (Lesieur, Amora…) du même secteur. Concurrence importante dans le secteur des sauces froides et mayonnaises avec moins de part de marché que Amora. 18

19 Votre analyse ? Equilibrée ? Ses enjeux stratégiques? Ouverture sur létranger et continuer à innover en cherchant toujours à toucher les différents clients. Vos recommandations ? Présentation synthétique de lentreprise : Ses Objectifs ? Adaptée à son environnement actuel ? Benedicta est déjà bien adaptée dans son environnement avec la variété de leurs produits. Adaptée à son environnement futur ? Pour rester à son niveau actuel et faire face à ces concurrents (Amora), elle doit continuer ses innovations et cibler ses clients. Compatible avec ses objectifs ? Oui car Benedicta est le numéro 2 français sur le marché de la mayonnaise et des sauces froides vendues en grandes distribution. Ce qui lui vaut le nom de Maitre Saucier. Benedicta simpose avec une réussite marketing et des innovations chaque année avec la présentation des nouveaux produits et de nouveaux packagings accessibles. La croissance de parts de marché et volumes de ventes sont dactualité pour cette entreprise grâce à létude approfondie des besoins des consommateurs afin de proposer des produits ciblés et en adéquation avec les attentes des consommateurs. Benedicta simpose avec une réussite marketing et des innovations chaque année avec la présentation des nouveaux produits et de nouveaux packagings accessibles. La croissance de parts de marché et volumes de ventes sont dactualité pour cette entreprise grâce à létude approfondie des besoins des consommateurs afin de proposer des produits ciblés et en adéquation avec les attentes des consommateurs. Leur objectif majeur est leur engagement qualité avec la satisfaction totale de leur client (distributeurs et consommateurs) en France et à létranger et la sélection dingrédient naturel de qualité Bénédicta a aussi pour objectif daugmenter leur part de marché et leur chiffre daffaire notamment avec lexportation de leursproduits. Leur objectif majeur est leur engagement qualité avec la satisfaction totale de leur client (distributeurs et consommateurs) en France et à létranger et la sélection dingrédient naturel de qualité Bénédicta a aussi pour objectif daugmenter leur part de marché et leur chiffre daffaire notamment avec lexportation de leursproduits. La réussite de la marque repose sur le suivi régulier des besoins des conservateurs et les innovations. Ainsi que sur une politique qualité stricte avec la sélection dingrédients naturels de qualité.. Afin de sentendre à létranger (pays émergents) de manière plus prononcé, la marque doit continuer à innover mais devrait aussi étudier les attentes des clients étrangers. Elle pourrait installer une entreprise à létranger et augmenter les produits exportés. 19

20 Lesieur 20

21 Entreprise :Lesieur Été 2008, Réunification de Lesieur huile et la Générale condimentaire (GéCo : filiale de laméricain Campbell Soup qui commercialisait les sauces Lesieur) en une seule et même unité Été 2008, Réunification de Lesieur huile et la Générale condimentaire (GéCo : filiale de laméricain Campbell Soup qui commercialisait les sauces Lesieur) en une seule et même unité Ses derniers changements Type dacteur: Challenger Marchés cibles Produits Grands Publics, restauration hors domicile Zones geo Cat. Produits Fonctionnalités/ Tendances Technologies Compétences Ses marques : -Isio 4 -Lesieur gourmandes Ses nouveaux produits Les nouveautés 2010 sont les sauces gourmandes : la sauce mexicaine, la sauce 3 poivres, la sauce indienne, la sauce béarnaise, la mayonnaise au citron et son zeste et la mayonnaise au tournesol grillé. En 2009, lancement de la sauce salade Isio Actistérol enrichie en stérols végétaux. Les nouveautés 2010 sont les sauces gourmandes : la sauce mexicaine, la sauce 3 poivres, la sauce indienne, la sauce béarnaise, la mayonnaise au citron et son zeste et la mayonnaise au tournesol grillé. En 2009, lancement de la sauce salade Isio Actistérol enrichie en stérols végétaux. Appartenance à un groupe : Lesieur Taille : en France : L'effectif globale est de 700 personnes. Lieu (pour la France) : Siège Social à Asnières-sur-Seine (92) Usine de Coudekerque (59) Usine de Bordeaux (33) Usine de Vitrolles (06) Usine de Grande Synthe (Lesieur Générale Condimentaire) (59) -Allégé -Bon pour la santé -Nouveauté - innovation -Saveur traditionnelle -Pratique à l'emploi -Large choix En tube - En pot en verre - En monodose - En flacon en plastique- En dosette - En flacon california - En seau - En bidon - Grand public - Séniors - Personnes - surveillant leur ligne Restauration- Omega 3 - recettes allégées - conditionnements - pratiques - lItalie - le Portugal - le Royaume-Uni - lAllemagne - pays du Maghreb 21

22 Entreprise : Stratégie suivie Stratégie de croissance ( diversifiée/spécialisée) Locale/nationale/internationale alliances Prix de vente assez coûteux, donc problème de compétitivité avec les MMD et Discount. Le ketchup Lesieur n'est commercialisé que rarement pour le grand public (mais très connu dans la restauration) Prix de vente assez coûteux, donc problème de compétitivité avec les MMD et Discount. Le ketchup Lesieur n'est commercialisé que rarement pour le grand public (mais très connu dans la restauration) ForcesFaiblesses Performance (position concurrentielle CA, Rentabilité) Structure ( taille, ressources, compétences, statut juridique) Gamme, produits, portefeuilles circuits Distribution, Marches Px, communication, PI Stratégie Concurrentielle Ses avantages concurrentiels Différenciation/domination Positionnements Description ) Part de marché en volume : 35.1% Part de marché en valeur : 39.9% 2009, le chiffre d'affaires d'exportation était de 126 millions d'euros. -Lesieur est le leader incontesté du marché des huiles en France, avec un chiffre d'affaires de 723 millions d'euros en Bonne relation avec les professionnels de la restauration -La gamme est large et propose un bon choix de conditionnement pratique à l'utilisation. -De nouvelles sauces innovantes apparaissent Régulièrement (traditionnelles, allégées, exotiques...) -Touche un large public -Lesieur propose ses produit s dans plus de 60 pays à travers le monde. -connu dans plus de 60 pays à l'international -met ses connaissances en terme de recherche à la disposition des professionnel de santé par le biais de colloques, formations, brochures, relations avec la presse médicale et est à l'écoute des consommateurs -mise sur la tradition en misant sur un logo célèbre à 4 losanges (représentant M. Georges Lesieur et ses 3 fils), symbole de la marque et qui existe depuis a déjà une belle notoriété car c'est le leader sur le marché des huiles -Lesieur est à la pointe en terme de recherche et nutrition -bonne relation avec le monde de la restauration -Prix plutôt élevés Produits d'épicerie fine et moyenne gamme. Capital social : ,92 euros Siège social : Asnières-sur-Seine Statut juridique : SAS française 22

23 Votre analyse ? Equilibrée ? Occupe la place de leader sur le marché des huiles mais peut davantage s'affirmer sur le marché des sauces condimentaires Ses enjeux stratégiques? Création de nouveautés. Bonne interaction avec les consommateurs via un bon service consommateur. Recherche bien développée en terme de nutrition santé. Vos recommandations ? Présentation synthétique de lentreprise : Ses Objectifs ? Adaptée à son environnement actuel ? Adaptée à son environnement actuel en proposant des produits allégés, des produits traditionnels, des produits santé ou encore des produits plus exotiques ou plus gourmands. Adaptée à son environnement futur ? Lesieur anticipe son futur en sensibilisant les consommateurs sur des problèmes de nutrition et de santé. De plus, cette entreprise est connue dans plus de 60 pays dans le monde Compatible avec ses objectifs ? Lesieur a une grande notoriété et cherche à la garder en s'accordant aux attentes des consommateurs et des restaurateurs en entretenant de bonnes relations avec ces derniers et en améliorant toujours la qualité des produits. Lesieur est une entreprise centenaire créée en 1908 par Monsieur Georges Lesieur et ses fils à Coudekerque et qui est spécialisée dans la production, la commercialisation et le conditionnement d'huiles végétales, d'huiles à goût, d'huiles de friture et de sauces condimentaires. Lesieur est une entreprise centenaire créée en 1908 par Monsieur Georges Lesieur et ses fils à Coudekerque et qui est spécialisée dans la production, la commercialisation et le conditionnement d'huiles végétales, d'huiles à goût, d'huiles de friture et de sauces condimentaires. -Assumer sa responsabilité d'acteur majeur sur la marché des huiles et sauces en s'engageant auprès de Programme National de Nutrition Santé. -Assurer au mieux la qualité et la sécurité alimentaire des produits. -Promouvoir l'information des consommateurs. -Poursuivre l'amélioration de la composition nutritionnelle des produits. -S'engager pour une réduction des émissions de CO2 dans un contexte environnemental. - Maintenir de l'employabilité des salariés dans un contexte social -Assumer sa responsabilité d'acteur majeur sur la marché des huiles et sauces en s'engageant auprès de Programme National de Nutrition Santé. -Assurer au mieux la qualité et la sécurité alimentaire des produits. -Promouvoir l'information des consommateurs. -Poursuivre l'amélioration de la composition nutritionnelle des produits. -S'engager pour une réduction des émissions de CO2 dans un contexte environnemental. - Maintenir de l'employabilité des salariés dans un contexte social Devrait davantage se développer sur le marché des sauces en élargissant la gamme de produits proposée au grand public. Rendre les produits plus attrayant, plus moderne de façon a concurrencer au maximum les autres marques 23

24 Les innovations Le marché des condiments et plus particulièrement celui des sauces est soumis à de nombreux aléas au vu des changement des habitude de consommation de ces clients. Cependant, pour répondre a ces variations, plusieurs innovations ont été mise en place: -Lallégé: point très important des innovations: clients de plus en plus sensible à la qualité de se quils consomment, notamment les femmes, désirant allier le plaisir de consommer des produits savoureux tout en limitant limpact de ces produits sur le physique (Lesieur: premier a lancer linnovation des sauces allégées) -Santé et bien-être: désire des clients de consommer des produits ne présentant aucun risque pour leur santé suite a la consommation dun produit riche en matière grasse (risque cardiovasculaire); mise en place de produits alliant le bienfait des omégas 3 et du « bio » (célèbre slogan: « Bon pour le corps, bon pour lesprit » de Lesieur), ainsi que la réduction de la quantité de sel dans les produits (Unilever) -Variétés de produits: créations de nouvelles saveurs de sauces en utilisant des ingrédients exotiques (piments, gingembre…) donnant naissance a de nouveaux produits (ex: sauce Tex- mex Amora, sauce exotique Heinz…) -Ludisme: destiné surtout au jeune publique afin de les fidéliser en créant des emballages suscitant leur intérêt (ex: Ketchupi: la bouteille de Ketchup en forme de personnage) Le marché des condiments et plus particulièrement celui des sauces est soumis à de nombreux aléas au vu des changement des habitude de consommation de ces clients. Cependant, pour répondre a ces variations, plusieurs innovations ont été mise en place: -Lallégé: point très important des innovations: clients de plus en plus sensible à la qualité de se quils consomment, notamment les femmes, désirant allier le plaisir de consommer des produits savoureux tout en limitant limpact de ces produits sur le physique (Lesieur: premier a lancer linnovation des sauces allégées) -Santé et bien-être: désire des clients de consommer des produits ne présentant aucun risque pour leur santé suite a la consommation dun produit riche en matière grasse (risque cardiovasculaire); mise en place de produits alliant le bienfait des omégas 3 et du « bio » (célèbre slogan: « Bon pour le corps, bon pour lesprit » de Lesieur), ainsi que la réduction de la quantité de sel dans les produits (Unilever) -Variétés de produits: créations de nouvelles saveurs de sauces en utilisant des ingrédients exotiques (piments, gingembre…) donnant naissance a de nouveaux produits (ex: sauce Tex- mex Amora, sauce exotique Heinz…) -Ludisme: destiné surtout au jeune publique afin de les fidéliser en créant des emballages suscitant leur intérêt (ex: Ketchupi: la bouteille de Ketchup en forme de personnage) 24

25 Les innovations Quelques exemples dinnovations: Ketchupi (Knorr/Unilever) Différentes formes +/- originales Différentes variétés et saveurs de sauces 25

26 Matrice de Porter Secteur: Condiments Sauces Leader: Unilever-Amora Suiveurs: Heinz-Benedicta, Lesieur Produits: Mayonnaise, Ketchup, Moutarde… Secteur: Condiments Sauces Leader: Unilever-Amora Suiveurs: Heinz-Benedicta, Lesieur Produits: Mayonnaise, Ketchup, Moutarde… Pression des fournisseurs: -fournisseurs Européens (Allemagne, Pays-Bas) -faible pression des fournisseurs car nombreux Pression des fournisseurs: -fournisseurs Européens (Allemagne, Pays-Bas) -faible pression des fournisseurs car nombreux Pression des clients: -influence importante des clients car nombreux -recherche dinnovations constante -consommateurs jeunes ayant beaucoup dinfluence Pression des clients: -influence importante des clients car nombreux -recherche dinnovations constante -consommateurs jeunes ayant beaucoup dinfluence Concurrents: -Unilever leader mondiale -suiveurs axés sur leader mais recherche diversification activité pour augmenter part de marché Concurrents: -Unilever leader mondiale -suiveurs axés sur leader mais recherche diversification activité pour augmenter part de marché Nouveaux entrants: -entreprise diversifiant activité ex: Lesieur (sauce avant Huile) -concentration marché donc peu de nouveaux entrants Nouveaux entrants: -entreprise diversifiant activité ex: Lesieur (sauce avant Huile) -concentration marché donc peu de nouveaux entrants Innovations: -augmentation de produits avec mention « bio » -produits Allégés Innovations: -augmentation de produits avec mention « bio » -produits Allégés 26

27 Menaces et opportunités Marché: - Risque de saturation du marché déjà concentré - Faible risque darrivée de nouveaux concurrents car marché concentré avec leader et suiveurs bien ancrés - Nombre de consommateurs en hausse, volonté de consommer produits pratiques et savoureux Innovations: - Segment de la population des ans source dinnovations - Risque de manque dinnovation pour séduire le reste des segments de consommateurs; fin des nouveaux produits - Utilisation des nouvelles technologies au service de la qualité des produits (matières grasses végétales, oméga 3, …) Secteur: - Baisse de lexport, pression des concurrents Européens, réglementation stricte sur les produits (certification): barrière a lentrée - Secteur encore porteur, nombreux clients fideles et consommateurs réguliers - Retour à la consommation de produits traditionnels par les clients Marché: - Risque de saturation du marché déjà concentré - Faible risque darrivée de nouveaux concurrents car marché concentré avec leader et suiveurs bien ancrés - Nombre de consommateurs en hausse, volonté de consommer produits pratiques et savoureux Innovations: - Segment de la population des ans source dinnovations - Risque de manque dinnovation pour séduire le reste des segments de consommateurs; fin des nouveaux produits - Utilisation des nouvelles technologies au service de la qualité des produits (matières grasses végétales, oméga 3, …) Secteur: - Baisse de lexport, pression des concurrents Européens, réglementation stricte sur les produits (certification): barrière a lentrée - Secteur encore porteur, nombreux clients fideles et consommateurs réguliers - Retour à la consommation de produits traditionnels par les clients 27

28 FCS: facteurs clés de succès Différents éléments montrent les facteurs clés de succès de ce secteur: -Notoriété: marque connue et gage de confiance du consommateur - Produits de lartisanat - Augmentation du nombre de client avec lévolution du mode de consommation en société (retour au fait maison, rapidité….) -Secteur porteur dinnovations: visant surtout le jeune publique ayant un impact très important sur la consommation de ces produits (impact des emballages sur lachat) -Variétés: gamme de produits riche et varié pouvant séduire de nouveaux consommateurs avides de nouveauté Différents éléments montrent les facteurs clés de succès de ce secteur: -Notoriété: marque connue et gage de confiance du consommateur - Produits de lartisanat - Augmentation du nombre de client avec lévolution du mode de consommation en société (retour au fait maison, rapidité….) -Secteur porteur dinnovations: visant surtout le jeune publique ayant un impact très important sur la consommation de ces produits (impact des emballages sur lachat) -Variétés: gamme de produits riche et varié pouvant séduire de nouveaux consommateurs avides de nouveauté Barriere à lentrée: Marché très concentré avec Amora-Unilever leader et suiveurs possédant la quasi-totalité des part de marché donc plus de place pour de nouveaux entrants Barriere à lentrée: Marché très concentré avec Amora-Unilever leader et suiveurs possédant la quasi-totalité des part de marché donc plus de place pour de nouveaux entrants 28

29 Comportements du consommateur Les différents notions de besoins ressentis par le consommateurs: -Notion de découverte: -expérimentation de nouvelles saveurs en consommant des produits de plus en plus variés -Notion de plaisir: -accompagnement des plats consommés tout les jours (améliorer saveurs) -produits bio et allégé dont les consommateurs sont de plus en plus friands -Notion ludique: -Emballage attrayant pour les jeunes consommateurs -Moyen de faire consommer des légumes -Notion de confiance: -Marques connues et reconnues, symbole de qualité -Confiance dans les choix des ingrédients (absence de colorants et de conservateurs) Les différents notions de besoins ressentis par le consommateurs: -Notion de découverte: -expérimentation de nouvelles saveurs en consommant des produits de plus en plus variés -Notion de plaisir: -accompagnement des plats consommés tout les jours (améliorer saveurs) -produits bio et allégé dont les consommateurs sont de plus en plus friands -Notion ludique: -Emballage attrayant pour les jeunes consommateurs -Moyen de faire consommer des légumes -Notion de confiance: -Marques connues et reconnues, symbole de qualité -Confiance dans les choix des ingrédients (absence de colorants et de conservateurs) 29

30 Conclusion Secteur des sauces: Points forts: - porteur dinnovations - rentable (CA de plusieurs millions deuros chaque années) - publique fidèle: confiance vis-à-vis des marques - bien développé à tous les niveaux géographiques - demande importante Points faibles: - difficilement accessible: leader et suiveurs déjà bien ancrés - recherche constante dinnovations indispensable pour ne pas lasser le publique Secteur des sauces: Points forts: - porteur dinnovations - rentable (CA de plusieurs millions deuros chaque années) - publique fidèle: confiance vis-à-vis des marques - bien développé à tous les niveaux géographiques - demande importante Points faibles: - difficilement accessible: leader et suiveurs déjà bien ancrés - recherche constante dinnovations indispensable pour ne pas lasser le publique 30

31 yeux mains sol Ketchup Mayonnaises Moutardes Unilever (Amora Maille ) Benedicta Lesieur MDD Auchan Analyse du linéaire 31

32 Le linéaire analysé se situe dans lhypermarché Auchan V2 à Villeneuve dAscq. Le rayon des sauces se situe dans lallée des condiments, entre le rayon du café et celui des pâtes, en tête de gondole se trouvent les moutardes avec une prédominance des couleurs jaune et noir, puis se trouvent les mayonnaises dont les couleurs phares sont le jaune, le bleu et enfin le vert, puis enfin le rayon du ketchup avec son rouge et vert. Organisation verticale : Le rayon des sauces présente 3 divisions verticales : La partie la plus au sol sert à placer les produits premier prix de la marque Auchan La partie au niveau des mains, présente les produits de marques nationales tel Amora, Benedicta mais aussi les produits MDD car ce sont sur ces produits que la marge est la plus importante, et cela permet aux consommateurs de les comparer aux marques nationales. La partie au niveau des yeux va accueillir les produits des marques nationales qui voudront mettre en avant leur produit. Organisation verticale : Le rayon des sauces présente 3 divisions verticales : La partie la plus au sol sert à placer les produits premier prix de la marque Auchan La partie au niveau des mains, présente les produits de marques nationales tel Amora, Benedicta mais aussi les produits MDD car ce sont sur ces produits que la marge est la plus importante, et cela permet aux consommateurs de les comparer aux marques nationales. La partie au niveau des yeux va accueillir les produits des marques nationales qui voudront mettre en avant leur produit. Analyse du linéaire 32

33 Organisation Horizontale : Au niveau du sol: Les MDD occupent la plus grande partie du niveau, leur prix sont moitié moins cher que ceux du Leader qui sont aussi présent en faible quantité sur ce rayon. Cet étage cible un public économe. Au niveau des mains, les produits MDD sont mis côte à côte avec les marques nationales. Les produits enfants y sont placés afin dattirer le regard de ces derniers et donc de viser un public plus jeune. Au niveau des yeux, le Leader est placé bien au centre car il est démontré que cest au centre du rayon que le consommateur sarrête pour y analyser les différents produits. Les nouveautés y sont placés. Organisation Horizontale : Au niveau du sol: Les MDD occupent la plus grande partie du niveau, leur prix sont moitié moins cher que ceux du Leader qui sont aussi présent en faible quantité sur ce rayon. Cet étage cible un public économe. Au niveau des mains, les produits MDD sont mis côte à côte avec les marques nationales. Les produits enfants y sont placés afin dattirer le regard de ces derniers et donc de viser un public plus jeune. Au niveau des yeux, le Leader est placé bien au centre car il est démontré que cest au centre du rayon que le consommateur sarrête pour y analyser les différents produits. Les nouveautés y sont placés. Analyse du linéaire 33 Prix: En moyenne les prix des concurrents directs dAmora comme Bénédicta et Lesieur sont 10% moins cher pour un même produit et ceux de la marque du distributeur sont jusquà 50% moins cher. Prix: En moyenne les prix des concurrents directs dAmora comme Bénédicta et Lesieur sont 10% moins cher pour un même produit et ceux de la marque du distributeur sont jusquà 50% moins cher.

34 Bibliographie et-supprime-265-emplois.html et-supprime-265-emplois.html article : chiffre de lexport ora+maille&source=bl&ots=XK4UgS_1f-&sig=h4I2aiWE- s129wJL90um970r6KI&hl=fr&ei=9R9ETYKVH82q4QaIgrX1Dw&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=10&ved= 0CFUQ6AEwCQ#v=onepage&q&f=false ora+maille&source=bl&ots=XK4UgS_1f-&sig=h4I2aiWE- s129wJL90um970r6KI&hl=fr&ei=9R9ETYKVH82q4QaIgrX1Dw&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=10&ved= 0CFUQ6AEwCQ#v=onepage&q&f=false Stratégie 34


Télécharger ppt "Les condiments & assaisonnements Hamid AIT LHAJ Kalim BELHACENE Lucie BERNARD Lise BREYNE Hakima DACI Samir HERRICHE Master Agroalimentaire Régional 2010/2011."

Présentations similaires


Annonces Google