La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Troisième partie : Le Rapport daptitude et lorganigramme.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Troisième partie : Le Rapport daptitude et lorganigramme."— Transcription de la présentation:

1 Troisième partie : Le Rapport daptitude et lorganigramme

2 Rapport daptitude et organigramme Pourquoi ? Pour qui ? Comment ?

3 Pourquoi un rapport daptitude? Pourquoi un organigramme ? Ils sont demandés : pour les concours ITRF internes de catégories A, B, C pour la promotion dun agent sur liste daptitude

4 Pourquoi un rapport daptitude et un organigramme ? Pour permettre au jury dauthentifier ce que mentionne le candidat dans le rapport dactivité (concours internes de catégories A ou B) ou dans le tableau « activités professionnelles » (catégorie C)

5 Pourquoi un rapport daptitude ? Pour permettre également au jury dapprécier le parcours professionnel du candidat les compétences mises en œuvre dans le cadre de ses activités professionnelles ses potentialités dévolution

6 Pourquoi un organigramme ? Pour appuyer et visualiser le positionnement de lagent dans la structure ( composante, service, laboratoire…..)

7 pour le jury dadmissibilité des concours internes ITRF de catégorie A, B, C. Le rapport daptitude et lorganigramme, pour qui ?

8 Composition des jurys dadmissibilité ITRF Catégorie A Jury national, composé au minimum de cinq membres au moins trois experts de la BAP (branche dactivité professionnelle) aucun représentant des établissements affectataires

9 Composition des jurys dadmissibilité ITRF Catégorie B Jury national, composé au minimum de cinq membres dont au moins un expert de la BAP soit un représentant de chaque établissement affectataire ( quand ils sont peu nombreux ) soit aucun représentant des établissements affectataires

10 Composition des jurys dadmissibilité ITRF Catégorie C Jury académique composé de 5 membres (ou inter-académique dans le cas de concours organisés en commun) dont au moins un expert de la BAP soit un représentant de chaque établissement affectataire (quand ils sont peu nombreux) soit aucun représentant des établissements affectataires

11 En règle générale, les membres du jury ne connaissent ni le candidat ni les structures et le fonctionnement de létablissement où il est en poste. Rapport daptitude et organigramme Sont des documents déterminants pour les membres du jury dadmissibilité.

12 Rédaction du rapport daptitude Le rapport daptitude professionnelle est un document rédigé par le supérieur hiérarchique de lagent. Cette rédaction peut être loccasion dune réflexion commune entre lagent et son supérieur hiérarchique et permettre de faire le point sur les perspectives dévolution de la carrière de lagent.

13 13 Rédaction du rapport daptitude Quelle méthodologie? Quel contenu ? Quelle forme ?

14 Méthodologie Le travail préalable de réflexion du rédacteur est-il au fait des activités du candidat ? est-il le supérieur direct du candidat ? ou doit-il mettre en œuvre des étapes intermédiaires pour rédiger le rapport ?

15 Méthodologie Le travail préalable de réflexion du rédacteur sur le candidat Lagent est-il apte à passer dans une catégorie supérieure, a-t-il des fonctions et compétences correspondant au poste pour lequel il veut postuler ? Ses fonctions et compétences sont-elles en adéquation avec la famille professionnelle, lemploi type et le profil de poste (quand il y en a un) du concours ?

16 Le contenu du rapport daptitude Le rapport doit décrire les fonctions et les compétences de lagent correspondant au corps postulé en adéquation avec la Branche dActivité Professionnelle (BAP), à la famille professionnelle, lemploi type* et/ou au profil de poste. * Le Référentiel des Emplois-types de la Recherche et de lEnseignement Supérieur « REFERENS »

17 Le contenu du rapport daptitude le parcours professionnel de lagent ses missions ses activités actuelles ses compétences et aptitudes (technicité et autonomie) ses capacités relationnelles Le rapport doit décrire :

18 Le contenu du rapport daptitude Parcours professionnel mobilités géographique et/ou fonctionnelle adaptabilité aux changements participation à des concours, formations complémentaires pertinentes… Fonctions actuelles : en préciser le cadre institutionnel et situer lagent dans lorganisation du service

19 Le contenu du rapport daptitude Missions, activités actuelles, compétences et aptitudes degré de technicité et dautonomie tutorat auprès de nouveaux agents ou de stagiaires animation daction de formation aptitude à encadrer (pour certains corps)

20 Le contenu du rapport daptitude Chiffrer pour montrer limportance des fonctions exercées : nombre détudiants, denseignants, dagents, budget, surfaces, importance des équipements…. Souligner la capacité dinitiatives personnelles (gage de technicité et preuve de la confiance qui lui est accordée) Démontrer que les compétences acquises permettent laccès à une catégorie supérieure Missions, activités actuelles, compétences et aptitudes

21 Le contenu du rapport daptitude Capacités relationnelles Relations internes au service (avec ses supérieurs, ses collègues, ses collaborateurs…) Relations externes au service (participation à des associations, commissions, aptitude à la négociation, capacité de représenter le service…)

22 La forme du rapport daptitude Définir un plan Rédiger un texte synthétique et précis (1 ou 2 pages) Le rapport doit être dactylographié, aéré et de lecture facile.

23 Quelques erreurs à éviter Le dossier doit faire ressortir des éléments valorisants, mais doit rester objectif. Certains dossiers ont tendance à privilégier les qualités morales du candidat (bon esprit, assidu, ponctuel, courageux, etc.) En réalité, cest sur ses qualités professionnelles (technicité et autonomie) quil sera évalué.

24 Quelques erreurs à éviter Ce sont les fonctions du candidat qui sont à prendre en compte et non celles de la composante En réalité, cest lagent qui doit être apprécié et non sa structure de travail Il nest pas utile de consacrer une trop grande partie à lhistorique de la carrière de lagent. En réalité, cest le parcours professionnel de lagent en adéquation avec le poste visé quil est utile de souligner.

25 Lorganigramme Cest un tableau schématique qui présente la structure dappartenance du candidat (service, laboratoire, UFR…) qui permet de situer le candidat qui présente des liens hiérarchiques (liens de subordination) et/ou fonctionnels

26 Quel organigramme utiliser ? Certains établissements ou structures sont dotés dun organigramme officiel Les agents peuvent établir un organigramme pour illustrer leur rapport dactivité Dans tous les cas, il faudrait retenir le (les) organigramme(s) qui illustre(nt) au mieux la position de lagent

27 Lorganigramme hiérarchique Définition Tableau schématique présentant lorganisation dun établissement ou dune composante les relations de subordination entre les différents éléments (directions / services) et entre les agents Lorganigramme hiérarchique peut avoir fait lobjet dune validation par une instance

28 Lorganigramme hiérarchique Présentation Le candidat doit apparaître clairement sur lorganigramme (son nom peut être surligné, par exemple) Dans le cas dune structure complexe on peut mettre 2 organigrammes - lorganigramme général de létablissement sur lequel est signalée la structure, - lorganigramme de la structure où apparaît le candidat

29 Lorganigramme fonctionnel Définition Tableau schématique illustrant les relations fonctionnelles quentretient lagent avec des collègues de son service avec d autres services de létablissement avec des partenaires extérieurs Lorganigramme fonctionnel vient en appui du rapport dactivité

30 Lorganigramme fonctionnel Présentation Lagent est au centre de lorganigramme fonctionnel Lordonnancement des différents interlocuteurs autour de lagent doit correspondre au rapport dactivité Les relations fonctionnelles signifiées par des flèches peuvent être définies par quelques mots

31 Qui fait quoi ? Lagent rédige son rapport dactivité (ou son tableau dactivités professionnelles en cat. C) le soumet à son chef de service lui propose un organigramme contre-signe le rapport daptitude professionnelle

32 QUI FAIT QUOI ? Le supérieur hiérarchique contre-signe le rapport dactivité (ou le tableau dactivités professionnelles) et lorganigramme fonctionnel signe lorganigramme hiérarchique de létablissement ou de la structure proposée éventuellement par lagent rédige le rapport daptitude professionnelle

33 Cohérence densemble Le rapport daptitude et le rapport dactivité (ou le tableau des activités professionnelles) de lagent doivent être complémentaires Le rapport daptitude doit être en cohérence avec le positionnement hiérarchique du candidat tel quil apparaît dans lorganigramme


Télécharger ppt "Troisième partie : Le Rapport daptitude et lorganigramme."

Présentations similaires


Annonces Google