La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Adaptation à la vie extra-utérine La naissance implique que brutalement le fœtus passe à létat de nouveau-né capable de se prendre en charge de manière.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Adaptation à la vie extra-utérine La naissance implique que brutalement le fœtus passe à létat de nouveau-né capable de se prendre en charge de manière."— Transcription de la présentation:

1 Adaptation à la vie extra-utérine La naissance implique que brutalement le fœtus passe à létat de nouveau-né capable de se prendre en charge de manière autonome totalement différente et durablement.

2 Ce passage à la vie aérienne pose différents problèmes : Instauration dune ventilation efficace Adaptation du système circulatoire Adaptation rénale Mise en place de la glycorégulation Autonomisation de la thermorégulation

3 Démarrage Ventilatoire Préalable indispensable : maturité pulmonaire suffisante, commande ventilatoire en bon état, appareil musculaire normal. A la naissance, louverture pulmonaire se fait sous l'influence de stimuli physiques et gazométriques (compression/décompression thoracique, froid, toucher, acidose). Inflation pulmonaire Développement des capillaires pulmonaires + chute des résistances pulmonaires = Afflux de sang aux poumons. Louverture des capillaires pulmonaires et leur maintien est également liée à la sécrétion de substances vasodilatatrices locales.

4 Adaptation cardiovasculaire Elle est concommitente au démarrage ventilatoire. Cest la libération de cathécolamines (adrénaline) à laccouchement qui permet cette adaptation. In utero, les 2 ventricules fonctionnent en parallèle grâce à lexistence de 3 shunts : le foramen ovale, le canal artériel et le canal darantius. Le clampage du cordon + le déplissement pulmonaire = chute des résistances capillaires débit sanguin pulmonaire des pressions des cavités droites du cœur et des pressions dans les cavités gauches.

5 Linversion des pressions intracardiaques entraînent la fermeture progressive des shunts. Les ventricules fonctionnent maintenant en série (ce fonctionnement est réversible quelques jours!).

6

7 La thermo-régulation Le placenta est un échangeur thermique. Le fœtus a une température > de 0,5 °C. La thermolyse du nouveau-né est élevée. – 0,25°C/min Le thermogénèse nécessite une lourde dépense énergétique, sous dépendance des catécholamines. Elle nest que chimique et pas musculaire (stocks glycogéniques hépathiques et graisse brune). Ladaptation physiologique au froid est insuffisante sans habillement et réchauffement.

8 Adaptation rénale Pendant la vie foetale, l'équilibre du milieu intérieur est assuré par le placenta qui assure notamment les fonctions dexcrétion. Lurine formée dès la 5è semaine nest quun ultrafiltrat. Après la naissance, la pression artérielle augmente, la résistance vasculaire rénale diminue, le débit sanguin dans lartère rénale augmente. Mais la filtration glomérullaire reste limitée.

9 La glycorégulation In utero, le carburant est le glucose, à la naissance cest le glycogène. Le maintien de la glycémie est assurée par la glycogénolyse hépatique et par la lipolyse des graisses brunes qui doivent être rapidement relayées par lalimentation. Lalimentation doit apportée du sucre sous forme de lactose et des dacides gras. Le système digestif mettra plusieurs semaines à finir sa maturation (motricité et absorption).


Télécharger ppt "Adaptation à la vie extra-utérine La naissance implique que brutalement le fœtus passe à létat de nouveau-né capable de se prendre en charge de manière."

Présentations similaires


Annonces Google