La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

États de choc et collapsus. Collapsus état de choc Hypotension artérielle majeure (PA < 80) dinstallation souvent brutale mais nentraînant pas de souffrance.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "États de choc et collapsus. Collapsus état de choc Hypotension artérielle majeure (PA < 80) dinstallation souvent brutale mais nentraînant pas de souffrance."— Transcription de la présentation:

1 États de choc et collapsus

2 Collapsus état de choc Hypotension artérielle majeure (PA < 80) dinstallation souvent brutale mais nentraînant pas de souffrance des organes périphériques. Possibilité danoxie cérébrale par bas débit. Causes : stimulation vagale intense, blocage sympathique (rachianesthésie ou traumatisme médullaire ou intox par les dépresseurs du SNC)

3 Etat de choc Défaillance circulatoire aigue, périphérique, généralisée entrainant la défaillance des organes dont la circulation est altérée. Aiguë : intense, dinstallation rapide, en qq mn à qq heures. Périphérique : le phénomène circulatoire caractéristique de létat de choc est la diminution des débits circulatoires locaux des différents organes. Généralisée : TOUTES les circulations locales sont ou peuvent être affectées par la diminution du débit circulatoire et la diminution du transport doxygène. Cependant, elles ne le sont pas toutes demblée. Les premières altérées sont les circulations CUTANEE, RENALE, HEPATIQUE, SPLANCHNIQUE et MUSCULAIRE. Entraînant la défaillance des organes dont la circulation est altérée : ces organes souffrent dhypoxie (apports doxygène < à leur métabolisme) et dès que leur capacité dadaptation est dépassée, leur métabolisme énergétique devient partiellement anaérobie la formation dacide lactique doù une acidose métabolique. il existe également une production cellulaire accrue de CO 2 participant également à la baisse du pH intracellulaire.

4 Système circulatoire Comprend 3 éléments : 1- volume sanguin circulant 2- la pompe cardiaque 3- les résistances vasculaires systémiques Et létat de choc résulte de la défaillance dau moins un de ces 3 éléments.

5 Etat de choc DéfautPathologie Volume sanguin circulantChoc hypovolémique RVSChoc vasoplégique Pompe cardiaqueChoc cardiogénique

6 Physiopathologie La perturbation circulatoire majeure, aigue, durable provoque un ralentissement circulatoire. Le ralentissement circulatoire a 2 conséquences : anoxie et acidose (accumulation de CO2) ce qui entraîne : Une diminution de la pression artérielle : < 80 mmHg Une oligurie : < 20 mL/h pendant 3h Des signes cutanés : marbrure, froideur

7 Signes cliniques Signes cutanés : – Pâleur – Peau froide, moite marbrée Chute de la diurèse Troubles de la conscience, obnubilation ou coma au maximum Chute de la pression artérielle systolique au-dessous de 80 – 90 mmHg Tachycardie avec pouls mal frappé, filant Polypnée

8 Etiologies des états de choc A – Chute du volume sanguin circulant Cest le choc par diminution du contenu. Exemple : choc hypovolémique dont lexemple type est lhémorragie = choc hémorragique : on en rapproche les déshydratations et les troubles électrolytiques

9 Etiologies des états de choc B – Chute des résistances artérielles périphériques Cest le choc vasoplégique par augmentation du contenant. Exemple : choc anaphylactique qui correspond à un situation où en raison de lallergie il y a une vasodilatation importante par rapport à la quantité de sang idem pour le choc septique.

10 Etiologies des états de choc C – Le choc par défaillance de la pompe Il comporte 2 possibilités : Choc par obstacle mécanique : o Les tuyaux sont bouchés : lartère pulmonaire est bouchée = embolie pulmonaire o Le cœur fonctionne correctement mais tamponnade ( péricardite) Choc cardiogénique : o Le cœur lui – même ne fonctionne plus = IDM o Définition : la mort ischémique dune partie du muscle cardiaque provoque lincapacité du cœur à assurer son rôle de pompe

11 Traitement des états de choc Mesures symptomatiques Poser une VAV Oxygéner Sonder Réchauffer Rassurer Traitement étiologique Choc hypovolémique : sang – soluté macroscopique (remplissage) de protéines Choc vasoplégique : adrénaline – vasopresseurs – remplissage Si embolie pulmonaire : traitement fibrinolytique (héparine) et anticoagulants Si tamponnade péricardite : ponction Si IDM : o Déboucher lartère : fibrinolytique, angioplastie o Traitement destiné à renforcer la contractilité du muscle cardiaque restant Dobutrex, adré, nor

12 Surveillance Signes cutanés (marbrures, cyanose, pâleur) Diurèse (un choqué qui pisse est sauvé!!) Conscience PA, pouls, température, FR Douleur (IDM, EP…) GDSA Éléments de surveillance en fonction de létiologie Surveillance hémodynamique : pression artérielle sanglante, PVC, échographie cardiaque


Télécharger ppt "États de choc et collapsus. Collapsus état de choc Hypotension artérielle majeure (PA < 80) dinstallation souvent brutale mais nentraînant pas de souffrance."

Présentations similaires


Annonces Google