La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES ETATS DE CHOC Elisabeth Quénet SAR Henri Mondor.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES ETATS DE CHOC Elisabeth Quénet SAR Henri Mondor."— Transcription de la présentation:

1 LES ETATS DE CHOC Elisabeth Quénet SAR Henri Mondor

2 DEFINITION Inadéquation entre les besoins et les apports en oxygène Inadéquation entre les besoins et les apports en oxygène Le plus souvent secondaire à une insuffisance circulatoire aiguë responsable d'une baisse du transport en oxygène (TO2). Le plus souvent secondaire à une insuffisance circulatoire aiguë responsable d'une baisse du transport en oxygène (TO2).

3 DEFINITION L'état de choc est une insuffisance respiratoire cellulaire aiguë s'accompagnant d'une crise énergétique cellulaire L'état de choc est une insuffisance respiratoire cellulaire aiguë s'accompagnant d'une crise énergétique cellulaire Le défaut de synthèse d'ATP Le défaut de synthèse d'ATP Le cycle tricarboxylique de Krebs s'interrompt et le pyruvate est transformé en lactate Le cycle tricarboxylique de Krebs s'interrompt et le pyruvate est transformé en lactate Acidose plasmatique et d'une hyperlactatémie. Acidose plasmatique et d'une hyperlactatémie. Urgence : Urgence : Diagnostic clinique, TTT symptomatique en 1ère intention Diagnostic clinique, TTT symptomatique en 1ère intention Les examens complémentaires ne doivent pas retarder le TTT Les examens complémentaires ne doivent pas retarder le TTT La réponse au TTT symptomatique est un argument diagnostic fort La réponse au TTT symptomatique est un argument diagnostic fort

4 OXYGENATION TISSULAIRE 3 paramètres : 3 paramètres : la consommation en O2 (VO2) la consommation en O2 (VO2) transport en O2 (TO2)VO2 = TO2·ERO2 transport en O2 (TO2)VO2 = TO2·ERO2 extraction en O2 (ERO2) extraction en O2 (ERO2)

5 OXYGENATION TISSULAIRE Les déterminants de TO2 : Les déterminants de TO2 : TO2 = Qc.CaO2, Qc = débit cardiaque et CaO2 = contenu artériel en O2. TO2 = Qc.CaO2, Qc = débit cardiaque et CaO2 = contenu artériel en O2. CaO2 ~ Hb·SaO2·1,34, SaO2 = saturation artérielle ; 1.34 = pouvoir oxyphorique de lhémoglobine. CaO2 ~ Hb·SaO2·1,34, SaO2 = saturation artérielle ; 1.34 = pouvoir oxyphorique de lhémoglobine. Les déterminants de ERO2 : Les déterminants de ERO2 : La redistribution des débits régionaux : La redistribution des débits régionaux : La diminution de la perfusion des organes à haute réserve d'extraction (territoire cutané, territoire splanchnique) au profit des organes à faible réserve d'extraction (cœur, cerveau) La diminution de la perfusion des organes à haute réserve d'extraction (territoire cutané, territoire splanchnique) au profit des organes à faible réserve d'extraction (cœur, cerveau) L'augmentation du recrutement capillaire L'augmentation du recrutement capillaire

6 DEFAUT DOXYGENATION TISSULAIRE DEFAUT DOXYGENATION TISSULAIRE Baisse de TO2 : Baisse de TO2 : baisse de Qc, baisse de Qc, baisse de Hb, baisse de Hb, baisse de SaO2 baisse de SaO2 Diminution des capacités d'ERO2 Diminution des capacités d'ERO2 Combinaison des deux Combinaison des deux Cliniquement : Cliniquement : altération de la conscience ( oxygénation cérébrale ) altération de la conscience ( oxygénation cérébrale ) polypnée ( acidose ) polypnée ( acidose )

7 CLASSIFICATION

8 CHOC QUANTITATIF Sémiologie : système neuroadrénergique Sémiologie : système neuroadrénergique action inotrope, chronotrope et vasoconstrictrice : action inotrope, chronotrope et vasoconstrictrice : La tachycardie La tachycardie l'augmentation des RVS l'augmentation des RVS Augmentation de l'ERO2 : marbrures cutanées, oligo-anurie Augmentation de l'ERO2 : marbrures cutanées, oligo-anurie Maintien de la PAM Maintien de la PAM La chute de la PAM représente une rupture de l'adaptation de l'organisme face à la baisse du TO2 = signe la sévérité du choc La chute de la PAM représente une rupture de l'adaptation de l'organisme face à la baisse du TO2 = signe la sévérité du choc Etiologie : le contexte Etiologie : le contexte Choc cardiogénique ( turgescence jugulaire, OAP …) Choc cardiogénique ( turgescence jugulaire, OAP …) Choc hypovolémique (hémorragique, déshydratation, pertes digestives ou rénales.. ) Choc hypovolémique (hémorragique, déshydratation, pertes digestives ou rénales.. ) Insuffisance respiratoire aigue ( intoxication au CO ) Insuffisance respiratoire aigue ( intoxication au CO )

9 CHOC DISTRIBUTIF Sémiologie : atteinte des tonus vasomoteur central et périphérique. Sémiologie : atteinte des tonus vasomoteur central et périphérique. la baisse de la pression artérielle la baisse de la pression artérielle collapsus cardio-vasculaire = hypovolémie relative collapsus cardio-vasculaire = hypovolémie relative Tachycardie Tachycardie Hyperdébit Hyperdébit Mauvaise réponse au remplissage ( sévérité ) Mauvaise réponse au remplissage ( sévérité ) Étiologie : contexte Étiologie : contexte Anaphylactique (érythème urticarien, œdème de Quincke …) Anaphylactique (érythème urticarien, œdème de Quincke …) Septique ( GB >12000 ou ou < 4000 ; hyper ou hypothermie et/ou frissons ; infection documentée )

10 CAS CLINIQUES Patient 61 ans Patient 61 ans DNID, HTA DNID, HTA AOMI AOMI Pontage fémoro-poplité gauche il y a 36H Pontage fémoro-poplité gauche il y a 36H Appel pour malaise et dyspnée Appel pour malaise et dyspnée Polypnée, Pas de douleurs thoraciques Polypnée, Pas de douleurs thoraciques TA = 85/40, pouls = 60, SaO2 = 91% AA TA = 85/40, pouls = 60, SaO2 = 91% AA Pansement propre, redons peu productifs Pansement propre, redons peu productifs Visage congestif, turgescence jugulaire Visage congestif, turgescence jugulaire ECG : sus décalage ST antéroseptal ECG : sus décalage ST antéroseptal Troponine = 12 Troponine = 12 CHOC CARDIOGENIQUE CHOC CARDIOGENIQUE


Télécharger ppt "LES ETATS DE CHOC Elisabeth Quénet SAR Henri Mondor."

Présentations similaires


Annonces Google