La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Programme de formation théorique Contre Pulsion Intra-Aortique D.U. Faculté Laennec Professeur LEHOT 12 mai 2005 Présenté par Martine PISANI Spécialiste.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Programme de formation théorique Contre Pulsion Intra-Aortique D.U. Faculté Laennec Professeur LEHOT 12 mai 2005 Présenté par Martine PISANI Spécialiste."— Transcription de la présentation:

1 Programme de formation théorique Contre Pulsion Intra-Aortique D.U. Faculté Laennec Professeur LEHOT 12 mai 2005 Présenté par Martine PISANI Spécialiste Clinique France © Datascope Corp. 2001

2 n Dispositif temporaire dassistance myocardique n Seul support mécanique n 1ère application clinique en 1968 pour un diagnostic de choc cardiogénique (Dr. Kantrowitz) La contre pulsion Intra Aortique Définition

3 n Deux phases majeures –systole : phase de contraction –diastole : phase de relaxation n Limpulsion électrique précède lactivité mécanique Structure cardiaque et anatomie Le cycle cardiaque

4 n Intervient au début de la diastole (onde dicrote) n Assistance –augmentation de la pression aortique diastolique üamélioration du débit de perfusion coronaire üaugmentation de lapport en O 2 La contre pulsion Intra Aortique Gonflage du ballon

5 n Intervient juste avant la contraction du ventricule gauche (systole) –diminution de la pression artérielle systolique üdiminution de la résistance contre laquelle le cœur travaille üdiminution de la consommation en O 2 La contre pulsion Intra Aortique Dégonflage du ballon

6 n Pression Artérielle Moyenne n Indicateur de la perfusion périphérique n valeur normale entre 85 et 100mmHg, améliorée par la CPIA Variations de pression Courbes de pression aortique Onde dicrote Systolique Pression Diastolique SystoleDiastole mm Hg Perfusion coronaire Consommation O 2

7 Apports et besoins en oxygène Introduction MVO 2 ApportsBesoins Anatomie des artères coronaires Pression diastolique Durée de la diastole Extraction de lO 2 Fréquence cardiaque Postcharge Précharge Contractilité HBG (hémoglobine) PaO2 (pression partielle O 2 )

8 La contre pulsion Intra Aortique Pression artérielle assistée mmHg Systole non assistée Diastole augmentée A B Fin de diastole assistée Fin de diastole non assistée Augmentation de la Perfusion coronaire Diminution de la consommation Diminution de la consommation O 2 Systole assistée

9 La contre pulsion Intra Aortique Variations de la courbe de Pression Artérielle Augmentation Diastolique Perfusion Coronaire Pression aortique assistée de fin de diastole Besoin O 2 Systole Assistée Systole Non-assistée Inflation du ballon Pression aortique non assistée de fin de diastole mmHg

10 n Insertion sous fluoroscopie n Insertion percutanée par lartère fémorale jusque dans lartère aorte descendante n En labsence de surveillance optique, une radio de contrôle doit être effectuée La contre pulsion Intra Aortique Théorie - Pose du ballon

11 n Extrémité placée 1 à 2cm au pied de lartère sous-clavière gauche n le cathéter est positionné entre le 2ème et le 3ème espace intercostal La contre pulsion Intra Aortique Théorie - Pose du ballon Correct Incorrect

12 La contre pulsion Intra Aortique Bénéfices secondaires du traitement n Augmentation du débit cardiaque n Diminution de la FC n Diminution de la pression artérielle pulmonaire capillaire n Diminution de la résistance vasculaire systémique (réduction de la précharge)

13 n Insuffisance cardiaque réfractaire Aggravation ou rechute consécutive au diagnostic dinsuffisance cardiaque. A titre préventif, la CPIA assiste lactivité du ventricule gauche, assure une pression artérielle satisfaisante et stabilise les constantes hémodynamiques. n Choc cardiogénique Aggravation du diagnostic dinsuffisance cardiaque PAS < 90 mmHg Tachycardie Diurèse < 20cc/heure n Angor instable Caractérisé par une ischémie myocardique et une douleur thoracique, langor instable est réduit par une augmentation de la perfusion coronaire et la réduction dactivité du coeur gauche. La CPIA améliore les conditions hémodynamiques avant une intervention. La contre pulsion Intra Aortique Indications

14 n Infarctus avec altération hémodynamique Patient souffrant de troubles du rythme associé à des douleurs thoraciques et resistants au traitement médicamenteux. La CPIA augmente la perfusion coronaire, réduit le travail du coeur gauche et les douleurs, améliore les conditions hémodynamiques avant une intervention. n Complications mécaniques liées à un infarctus du myocarde grave Suivant la localisation de linfarctus, des complications plus ou moins importantes indiquent un acte chirurgical. La CPIA améliore alors les conditions hémodynamiques du patient avant lintervention n Ischémie entraînant une arythmie ventriculaire réfractaire au traitement médical Irritabilité ventriculaire refractaire provoquant un trouble du rythme pouvant entraîner des complications

15 La contre pulsion Intra Aortique Indications n Assistance circulatoire pour patient à haut risque en chirurgie ou en cardiologie interventionnelle Les actes tels que la coronarographie, langiographie, langioplastie sont susceptibles daugmenter la demande en oxygène alors que le tableau clinique présente déjà un déficit de lapport doxygène. n Choc septique Infection généralisée affectant toute la circulation, baisse de la pression artérielle, déficit neurologique et thermique pouvant entraîner un choc cardiogénique. n Sevrage de la Circulation Extra-Corporelle Suivant la durée de clampage de la crosse aortique et létat myocardique post-opératoire, la fin de lutilisation de la CEC peut provoquer une hypo-tension.

16 La contre pulsion Intra Aortique Contre-Indications n Insuffisance aortique sévère Lors du gonflage du ballon, le sang contenu dans laorte peut être propulsé dans le ventricule par la valve. En cas de régurgitation, le ventricule peut être sollicité, ce qui peut entraîner un travail supplémentaire. n Anévrisme abdominal ou aortique La génération dune poussée de contrepulsion sur une paroi comprenant un anévrisme peut aggraver lanévrisme et entraîner une rupture. n Calcification sévère intra-aortique ou vasculopathie périphérique La calcification fragilise la paroi des vaisseaux et rend la pression dinsertion dangereuse. Le rétrecissement du diamètre des vaisseaux peut rendre difficile la montée du catheter. n Insertion sans introducteur dans le cas dobésité ou de scarification de la peau

17 La contre pulsion Intra Aortique Effets secondaires - Complications

18

19

20 Je vous remercie de votre attention !


Télécharger ppt "Programme de formation théorique Contre Pulsion Intra-Aortique D.U. Faculté Laennec Professeur LEHOT 12 mai 2005 Présenté par Martine PISANI Spécialiste."

Présentations similaires


Annonces Google