La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Angers, 27 juin 2007 Escherichia coli O157:H7 au niveau de la ferme Jeanne Brugère-Picoux Réunion Angers, le 27 juin 07.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Angers, 27 juin 2007 Escherichia coli O157:H7 au niveau de la ferme Jeanne Brugère-Picoux Réunion Angers, le 27 juin 07."— Transcription de la présentation:

1 Angers, 27 juin 2007 Escherichia coli O157:H7 au niveau de la ferme Jeanne Brugère-Picoux Réunion Angers, le 27 juin 07

2 Angers, 27 juin 2007 Escherichia coli O157:H7 et autres colibacilles producteurs de Shiga-toxines Premier rapport sur 2 épidémie de colite of hémorrhagique associée à E.coli O157 :H7 publiés en 1983 (Riley et al, 1983 The New England Journal of Medicine) Autres épidémies associées à la consommation de hamburger E.coli O157 :H7 émerge en tant que pathogène dans la chaîne alimentaire 20 ans plus tard, il devient évident que cet agent pathogène est transmis à lHomme à partir dun réservoir animal par lintermédiaire de laliment, de leau de lenvironnement, ou par contact direct Transmission de personne-à-personne également démontrée

3 Angers, 27 juin 2007 Escherichia coli O157:H7 et autres colibacilles producteurs de Shiga-toxines Angleterre et Ecosse : Verotoxin-producing Escherichia coli infection and farm visites En 2004, les visites de fermes et les hamburgers mal cuits sont considérés comme les facteurs de risque majeurs des cas sporadiques dûs à E. coli 0157:H7 aux USA Kassenborg et al, CID, 2004, 38, Suppl 3, S 271 Willshaw et al, Vet Rec, 2003, 152, 365

4 Angers, 27 juin 2007 Réservoirs et modes de transmission dEscherichia coli O 157 H7 Réservoirs : mouton, oiseau, chien.... Réservoir bovin ViandeLait Autres denrées Homme Contamination alimentaire Transmission directe Contamination fécale

5 Angers, 27 juin 2007 Porcs, dindons… également

6 Angers, 27 juin 2007 Sources de linfection des animaux Bovins réservoirs de E. coli O157 : sources de la contamination Prévalence chez les bovins Bovins excréteurs transitoires Risque zoonotique à la ferme Fermes pédagogiques Moyens de lutte Contrôle du risque zoonotique à la ferme E. coli O157:H7 au niveau de la ferme

7 Angers, 27 juin 2007 Bovins réservoirs de E. coli O157

8 Angers, 27 juin 2007 Sources de linfection Environnement contaminé par Bv ou autres Ax Eau (rivières, pâtures, fertilisation avec lisier…) plusieurs mois de survie dans leau Aliment (céréales, ensilages)-ContaminationBV-BV salive, fèces.. Essentiellement une contamination dorigine fécale Facteurs de risque Age Sevrage Déplacements Saison Alimentation Possibilités de survie des bactéries dans lenvironnement E. coli O157 : sources de la contamination des bovins

9 Angers, 27 juin 2007 E. Coli peut persister plus de 2 ans dans lenvironnement dune ferme (Shere et al, 1998) Influence du type denvironnement Veaux en case excrétion pdt 4 mois/ veaux non excréteurs sur pâture pdt 6 mois (Jonsson et al, 2001) Mauvaise hygiène (humidité excessive) dans létable : plus grande prévalence (Smith et al, 2001) Essentiellement une contamination dorigine fécale

10 Angers, 27 juin 2007 Sources de linfection Facteurs de risque Age Sevrage (augmentation de lexcrétion) Déplacements (augmentation de lexcrétion) Saison (augmentation en été) en fait pas deffet saison obligatoirement (Alam et al, 2007) Alimentation Possibilités de survie des bactéries dans lenvironnement Pas de différence entre fermes biologiques et autres en Suisse (Kunhert et al, 2005) E. coli O157 : sources de la contamination des bovins

11 Angers, 27 juin 2007 Sources de linfection des animaux Bovins réservoirs de E. coli O157 : sources de la contamination Prévalence chez les bovins Bovins excréteurs transitoires Risque zoonotique à la ferme Fermes pédagogiques Moyens de lutte Contrôle du risque zoonotique à la ferme E. coli O157:H7 au niveau de la ferme

12 Angers, 27 juin 2007 E.coli et ferme pédagogiques Visites pour léducation et le divertissement des enfants devenues de plus en plus populaires (en particulier depuis une dizaine dannées) Quelques accidents ont démontré les risques liés à lexposition des enfants à des animaux ou à des produits bovins crus (revue de Brender et al en 2004 >25 maladies humaines Liées à ces visites) Risque sporadique mais réel et sous-estimé Concerne : les fermes pédagogiques sensu stricto les endroits aménagés dans les zoos les campings à la ferme les centres daccueil

13 Angers, 27 juin 2007

14

15 Risque lié aux visites de fermes pédagogiques Ces risques sont généralement SPORADIQUES (doù une faible perception de ceux-ci) Mais ce nest pas une raison pour quil ny ait une prise de conscience de ces risques que lors dune épidémie grave car de simples mesures de précaution permettent de prévenir ces infections

16 Angers, 27 juin 2007 Risques liés aux visites de fermes pédagogiques Enfants âgés de moins de 5 ans, personnes âgées, femmes enceintes et personnes immunodéprimées à plus haut risque

17 Angers, 27 juin 2007 Exemples Pays Bas (Zoos, fermes….) ( Heuvelink, 2007 ) Pendant 3 ans visite de fermes éducatives (132), de care farms (91), et de camping à la ferme (84) 2/3 des fermes éducatives contaminées par E.coli 0157, Salmonella, et/ou Campylobacter (56% des fermes de soins) et 45,2% des campings à la ferme Fermes et zoonoses

18 Angers, 27 juin 2007 Exemples Canada (Zoos pour enfants) ( RMTC, 15 oct 2004 ) 10 nov 2003 éclosion de foyers à E.coli O157:H7 provenant dune ferme ouverte au public pendant le mois doctobre personnes malades dont 45 confirmés infectés (26 cas primaires et 19 cas secondaires) Moyenne dâge : 5 ans Enquête auprès des classes (15 avec malades, 77 non malades) Chèvre + E.coli O157:H7 Zoonoses

19 Angers, 27 juin 2007 Exemples USA (Zoos pour enfants) ( CDC, 23 dec ) 3 foyers dE.coli O157:H7 Caroline du Nord (oct 2004): 108 personnes malades (15 SHU) Floride (Mars 2005): 22 personnes malades (7 SHU) Arizona (Juillet 2005): 2 enfants malades 25 échantillons de fèces animaux : 15 + E.coli O157:H7 Zoonoses

20 Angers, 27 juin 2007 Exemples Suisse (Zoos pour enfants) ( Butikofer, 2005 ) 423 prélèvements fèces Campylobacter 41 + (porcs et volailles, 35% chaque espèce) Salmonella 2 + (S. Typhimurium chez une chèvre) Mesures de biosécurité importantes dans ces 30 zoos pouvant expliquer le faible nombre dagents pathogènes isolés Zoonoses

21 Angers, 27 juin 2007 Exemples Pays Bas (Zoos pour enfants) ( Valkenburgh, 2006 ) 125 fermes pour enfants contrôlées en 2004: Bonnes conditions dhygiène et de biosécurité/2002: E. coli O157 : 13 (10,2%) Salmonella spp. :19 (14,5%) Campylobacter spp : 74 (56,6%) Zoonoses

22 Angers, 27 juin 2007 Epidémie due à E.coli O157:H7 chez les visiteurs dune ferme laitière de septembre à octobre 2000 (Pensylvanie) 51 malades confirmés ou suspectés Age moyen : 4 ans (syndrome hémolytique et urémique chez 8 enfants) Contact avec des veaux et leur environnement associé avec un risque accru (+ enfants se rongeant les ongles et consommant des aliments ) Le fait de se laver les mains était protecteur 28 sur 216 cows (13%) colonisées par E.coli O157:H7 Crum et al, New England J. med., 2002, 347, 608)

23 Angers, 27 juin 2007 Gastro-entérite due à un Escherichia coli O157 producteur de cytotoxines après une visite de ferme pédagogique en Pays de Galles 17 cas primaires et 7 cas secondaires (3 adultes, 21 enfants) association évidente entre le fait de manger soit des ice cream ou de la barbe à papa risque augmenté si association avec un contact avec des bovins ou des caprins Après avoir consommé de tels aliments, les mains collantes peuvent être facilement contaminées par des matières organiques dans lenvironnement Ou directement en caressant le pelage des animaux Pour nettoyer leurs mains collantes les enfants lèchent souvent leurs doigts Payne et al, Emerging Infectious disease 2003, 9, 526

24 Angers, 27 juin 2007

25

26 Escherichia coli O157 Risque surtout important chez les très jeunes enfants (syndrome hémolytique et urémique) Exemple dune épidémie aux Etats- Unis en décembre 2004

27 Angers, 27 juin 2007 Epidémie en Caroline du Nord due à Escherichia coli O personnes (la moitié âgée de < 3 ans dont 15 avec un SHU) Chèvres et moutons 5 fois plus de risques si les enfants sont tombés ou se sont assis sur le sol Lavage des mains nayant pas permis déviter linfection

28 Angers, 27 juin 2007 Premier objectif : limiter le réservoir animal Difficile déradiquer complètement: Haute prévalence du portage E. coli 0157 Excrétion intermittente Sensibilité des techniques (faibles nombres) Il vaut mieux limiter la colonisation intestinale et par conséquent lexcrétion fécale Cas des fermes pédagogiques Contrôle du risque zoonotique à la ferme Lutte contre E. coli O157:H7 à la ferme

29 Angers, 27 juin 2007

30 Vœux pieux non suffisants

31 Angers, 27 juin 2007 Contrôler les animaux pour E. coli… Eviter la remise en suspension dans lair des germes pathogènes (bâtiment, ventilation)

32 Angers, 27 juin 2007

33 Le risque lié aux visites des fermes pédagogiques nécessite plus de publicité et des guidelines de mesures préventives Agencement de la ferme Bonnes signalisations du chemin pour les visiteurs Formation des éleveurs Facilités pour le lavage des mains Information adéquate par des écriteaux ou des prospectus

34 Angers, 27 juin 2007 Prévention des risques lors dune visite

35 Angers, 27 juin 2007 Importance de leffet protecteur du lavage des mains

36 Angers, 27 juin 2007 Premier objectif : limiter le réservoir animal Cas des fermes pédagogiques Contrôle du risque zoonotique à la ferme Excrétion fécale en Ecosse: 20% des infections sont responsable de 80% des transmissions ( Matthews et al, 2006 ) Il faut viser les 5% danimaux fortement excréteurs et/ou prévenir les facteurs augmentant lexcrétion (Tests, bonnes pratiques délevage et traitements) Tests Limiter la contamination de lenvironnement Moyens de lutte au niveau de lanimal Lutte contre E. coli O157:H7 à la ferme

37 Angers, 27 juin 2007 Eau (nettoyage, désinfection….) Lisier (effet bénéfique du compostage) (Lung et al, 2001) Limiter la contamination de lenvironnement

38 Angers, 27 juin 2007 Probiotiques, exclusion compétitive Antibactériens Alimentation Vaccins Lutte contre E. coli O157:H7 à la ferme Au niveau de lanimal

39 Angers, 27 juin 2007 Probiotiques Effets variables sur lexcrétion fécale Lactobacillus acidophilus réduit de 50%( Younts-Dahl et al, 2005) (confirmé par Stephens et al, 2007 : de 26% à 11-13%) Lactobacillus helveticus non viable efficace ( Johnson et al, 2007) Exclusion compétitive Efficace sur E.coli 0157 et O111 mais non sur O26 ( Thalcic et al, 2003 ) Il faut choisir la bonne formule microbienne Lutte contre E. coli O157:H7 à la ferme: Probiotiques et exclusion compétitive

40 Angers, 27 juin 2007 Probiotiques, exclusion compétitive Antibactériens Bactériophages Efficacité en milieu aérobie sur les E. coli O157 (Kudva et al, 1999, bach et al, 2002) Antibiotiques A éviter (risque dantibiorésistance/interdiction en Europe des facteurs de croissance) Diminution de lexcrétion fécale avec le sulfate de Néomycine (Elder et al, 2002) mais proche des antimycobactériens (gentamicine, streptomycine) Ionophores (inhibent les Gram+ et non les Gram-) mais naugmentent pas lexcrétion ( McAllister et al, 2006 ) Alimentation Lutte contre E. coli O157:H7 à la ferme

41 Angers, 27 juin 2007 Alimentation Céréales favorisant lacidification du rumen = survie de E.coli 0157 ( Callaway et al, 2004 )? Autres travaux démontrant le contraire Type de céréales? Mais contamination de laliment ou effet direct de la céréale??? Eau de boisson (chlorate efficace, Caprylate de Na également) Tannins (efficace) ( Min Byeng et al, 2007 )? Vaccins Lutte contre E. coli O157:H7 à la ferme

42 Angers, 27 juin 2007 Probiotiques, exclusion compétitive Antibactériens Alimentation Vaccins Diminution de lexcrétion fécale ( Potter et al, 2004 ) Non constante ( Van Donkersdgoed et al, 2005 ) Anticorps vitellins administrés per os : essais prometteurs chez le mouton ( Cook et al, 2005 ) Lutte contre E. coli O157:H7 à la ferme

43 Angers, 27 juin 2007 Conclusion E. coli O157 peut se révéler dangereux de la ferme à la table Découverte récente des risques liés aux visites des fermes pédagogiques. Difficulté du contrôle dun portage asymptomatique. Il faut réduire au minimum les risques de transmission dune zoonose en agissant dabord au niveau de la ferme puis en maîtrisant les points critiques de la chaîne alimentaire.

44 Angers, 27 juin 2007


Télécharger ppt "Angers, 27 juin 2007 Escherichia coli O157:H7 au niveau de la ferme Jeanne Brugère-Picoux Réunion Angers, le 27 juin 07."

Présentations similaires


Annonces Google