La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Andropause Dr Van Snick -Dr Vassart I.P.I. Besançon 05/2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Andropause Dr Van Snick -Dr Vassart I.P.I. Besançon 05/2012."— Transcription de la présentation:

1 Andropause Dr Van Snick -Dr Vassart I.P.I. Besançon 05/2012

2

3 Si la jeunesse savait et si la vieillesse pouvait

4 La femme devient homme Lhomme devient femme

5 Plan Introduction Expression clinique Mécanismes de protection Mécanisme hormonal Thérapeutiques conclusions

6 Andropause: un phénomène qui a de lavenir!

7 Evolution masculine

8 Femme: progestérone, œstrogène,arrêt du cycle, GH, DHEA Homme: Testostérone, mélatonine, GH, DHEA

9 Testostérone

10

11 LH / Testostérone Valeurs de l'hormone hypophysaire induisant la sécrétion de testostérone par le testicule (LH) lors d'un prélèvement sanguin de base (temps 0) puis prélevé toutes les 30 min pendant 120 min après l'injection intraveineuse (i.v.) de 25 µg d'une hormone qui active la libération de LH (LHRH), chez 3 groupes d'hommes normaux, âgés en moyenne de 20 ans (zone hachurée), de 55 ans ( ) ou de 73 ans ( ). On note que dès l'âge de 55 ans, il existe une hypersécrétion de l'hormone hypophysaire par rapport au groupe plus jeune et ce même avant l'injection de LHRH. Cette hypersécrétion est bien plus importante dans le groupe plus âgés (Legros et Bruwier, 1982).

12 Plan Introduction Expression clinique Mécanismes de protection Mécanisme hormonal Thérapeutiques conclusions

13 Instabilité émotionnelle Diminution puissance musculaire Diminution résistance à leffort Dépôt de graisse autour du ventre Diminution de la vitesse de réaction Troubles du sommeil Douleurs chroniques Diminution de la libido Dysfonction érectile Prostatisme Ostéoporose Troubles vasculaires …

14 Troubles de lhumeur

15 Troubles du sommeil

16 Je dois vraiment changer de lunettes, moi!

17 Dysfonctionnement érectile

18 Prostatisme

19 Plan Introduction Expression clinique Mécanismes de protection Mécanisme hormonal Thérapeutiques conclusions

20

21 Sensibilité à landropause Isoflavones Antioxydants Métabolisme insulinique Axe endocrinien ( hypophyse, hypothalamus, thyroïde, surrénale) Système neurotransmetteur(sérotonine, mélatonine, dopamine, noradrénaline, adrénaline)

22 Plan Introduction Expression clinique Mécanismes de protection Mécanisme hormonal Thérapeutiques conclusions

23

24 Dosages hormonaux Pulsatile chez le jeune (LHRH, LH) Stable à landropause Diminution des androgènes Diminutions LHRH, LH Régression primaire tissu testiculaire Dysfonction érectile 1/3

25 Dysfonctionnement érectile

26 Plan Introduction Expression clinique Mécanismes de protection Mécanisme hormonal Thérapeutiques 1. Alimentaire 2. Hygiène 3. Plantes 4. Eviction conclusions

27

28

29 Plantes de prevention Glycine max Dioscorea villosa Rosmarinus Pépin de raisins Carduus marianus Chrysantellum americanum Ribes nigrum Tribulus terrestris

30

31 Discorea villosa

32

33

34 Tribulus terrestris

35

36

37

38 Phyto contient des saponines de type furastanols, des stérols, des flavonoïdes stimulerait la sécrétion de LH régulateur du taux de testostérone il empêcherait le corps de prendre conscience quil sécrète des taux plus élevés de testostérone (pas de rétrocontrôle sur la sécrétion de LH). Certains préconisent des cycles de 8 sem de tr et 2 sem sans afin déviter ce rétrocontrôle lextrait peut se faire à partir des fruits ou des parties aérienne lextrait serait standardisé à 40 % de saponines furastanols

39 Tribulus terrestris se prendrait matin et soir pour respecter le rythme circadien ; dautres préconisent trois doses par jour pour stimuler continuellement la sécrétion de LH augmenterait le taux de testostérone jusque 40% on peut lutiliser même sous traitement compensateur en testostérone exogène afin déviter le rétro-contrôle sur la LH et de poursuivre sa propre sécrétion endogène de testostérone normalise le taux dœstrogène sanguin : si trop élevé, Tribulus fait diminuer, si trop bas, Tribulus augmente jusquà des taux normaux. La testostérone produite sous Tribulus ne subit pas laromatisation et donc ne se transforme pas en œstrogènes ! Pas de risque de féminisation !

40 Tribulus terrestris Tribulus nest pas interdite chez la femme : Tribulus peut inverser les effets du processus de ménopause chez la femme mais ne lui fait pas produire suffisamment de testostérone pour avoir des effets virilisants chez la femme : perte de masse grasse, augmentation de la force, pas de rétention hydrique chez la femme : stop 5 j avant les règles puis reprendre (si LH augmente chez la femme, la FSH compense en augmentant également afin de conserver une bonne balance FSH/LH – phénomène qui nexiste pas chez lhomme)

41 Tribulus terrestris 150 mg de furastanol = dose idéale – jusque 450 m par j peut être pris avec les repas pas dES, pas de CI à déconseiller chez les femmes enceintes et susceptible de lêtre contiendrait également de la diosgénine

42 Plantes curatives Hypericum perforatum Equisetum arvense Pygeum africanum Sabal serrulata Pausinystalia Yohimbe Satureia hortensis Ginkgo biloba

43

44

45 Serenoa repens

46 Satureja hortensis

47 Pausinystalia Yohimbe

48 Pygeum africanum

49 Equisetum arvense

50 Hypericum perforatum

51 EVICTION Tabac Humulus lupulus Salvia officinalis Panax ginseng

52 EVICTION

53 Humulus lupulus

54 Salvia officinalis

55 Panax Ginseng

56 Conclusions

57 Tribulus terrestris Eleutherococcus senticosus Rosmarinus officinalis Isoflavones du soja Rester mince

58 On change…

59

60


Télécharger ppt "Andropause Dr Van Snick -Dr Vassart I.P.I. Besançon 05/2012."

Présentations similaires


Annonces Google