La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Pratiques écosystémiques innovantes en éducation Innovation par le numérique en éducation Colloque LADIGECS Le 22 novembre 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Pratiques écosystémiques innovantes en éducation Innovation par le numérique en éducation Colloque LADIGECS Le 22 novembre 2012."— Transcription de la présentation:

1 1 Pratiques écosystémiques innovantes en éducation Innovation par le numérique en éducation Colloque LADIGECS Le 22 novembre 2012

2 2 Le déroulement de latelier-conférence Première partie : Le numérique dans les organisations au Québec J. Beaudoin Deuxième partie : Lélève daujourdhui et de demain T. Laferrière Troisième partie : Les conditions dinnovation T. Laferrière et invités Quatrième partie : Institutionnaliser linnovation J. Beaudoin, T. Laferrière Conclusion Animation: Solange Racine

3 3 Première partie : Le CEFRIO Linnovation par le numérique dans les organisations

4 4 Notre mission «Contribuer à faire du Québec une société numérique, grâce à lusage des technologies comme levier de linnovation sociale et organisationnelle.»

5 5 Le CEFRIO en quelques mots…… Centre facilitant la recherche en innovation organisationnelle à laide des TIC 160 membres universitaires, industriels et gouvernementaux Initie des projets sur les usages novateurs des TIC dans tous les secteurs dactivités Deux grandes unités daffaires: projets de recherche- expérimentation, enquêtes et veille Réseau de près de 75 chercheurs associés Approche de transfert en continu

6 6

7 7 Principales orientations du CEFRIO 1.Développer les usages numériques dans divers secteurs dactivité économique afin daugmenter la productivité et la compétitivité des entreprises ; 2.Expérimenter avec le gouvernement de nouvelles approches dinteraction citoyenne et de prestation de services ; 3.Favoriser le développement de territoires numériques et la transitions vers des territoire intelligents ; 4.Soutenir le développement dune culture organisationnelle du numérique.

8 8 Le numérique dans la population >80% utilisation régulière dInternet >Plus de 50% chez les 65 ans et plus >Plus de 95% chez les jeunes (18-24 ans) >Des habitudes bien ancrées >Croissance de la mobilité >Réseaux sociaux >Nouvelles réalités chez les plus jeunes >Attentes de la population en regard des institutions

9 9 Dans les organisations >Plus de 90% branchées à Internet haute vitesse >Progression dusages tels courriel >Outils bureautiques bien implantés >Lenteur pour sites web transactionnels et fonctions dinteraction clientèle >Perception à légard des TIC chez les dirigeants (dépense et non pas investissement) >Inconfort dans lutilisation

10 10 Lenquête du CEFRIO sur les TIC et linnovation > 4 types dinnovation : –Produit –Procédé –Commercialisation –Organisationnelle > 25 types de technologies de linformation et de la communication (intensité dutilisation) > La préparation à linnovation : –Modifications significatives à lorganisation –Présence déquipes multidisciplinaires –Acquisition dexpertise –Investissements physiques > La culture dexpérimentation

11 11 Les technologies étudiées Courriel Outils de communication et de collaboration Logiciels applicatifs et outils de gestion Applications mobiles Informatique en nuage Outils analytiques Outils de stockage et de gestion des données TIC utilisées en lien avec les partenaires, fournisseurs et clients

12 12 Préparer linnovation

13 13 Lintensité dutilisation des TIC > Les entreprises et organisations qui innovent utilisent les TIC de manière plus intensive

14 14 La culture dexpérimentation > Les entreprises et organisations qui innovent ont une culture dexpérimentation plus forte

15 15 La préparation de lorganisation > Les entreprises et organisations qui innovent effectuent davantage de changements organisationnels significatifs, acquièrent de lexpertise et rassemblent des équipes multidisciplinaires Pas de lien entre les investissements physiques et lintensité dinnovation

16 16 Voici Étienne, Éliot et Gabrielle

17 17 Linnovation en éducation Lélève daujourdhui et de demain, lécole numérique Touche pas touche… qui sont les élèves daujourdhui, ces travailleurs et citoyens de demain…

18 18 Ils ont la touche ! lications-ipad.html Original:

19 9NpYrbZgQ

20 20

21 21 Leur nombre saccroît ! Aux États-Unis, 39 % des enfants de 2 à 4 ans et 52% des enfants de 5 à 8 ans ont utilisé un iPad, iPhone ou un autre écran tactile pour jouer, écouter des vidéos et utiliser dautres applications 34 % des élèves du secondaire ont un iPhone Un peu plus de 50 % des jeunes ont accès à un iPhone, iPad ou autre mobile intelligent (2011, Common Sense Media) Au Québec, le CEFRIO pourrait nous en informer sous peu …

22 22 Linnovation par le numérique en éducation École branchée ? École 2.0 ? École en réseau ? École numérique ? Internet: Quelles nouvelles bornes ?

23 23 Linnovation par le numérique en éducation Quelle classe?

24 24 Linnovation par le numérique en éducation Une classe avec un tableau numérique ?

25 25 Linnovation par le numérique en éducation X Une classe avec des tablettes ? Apporter sa tablette

26 26 Linnovation par le numérique en éducation X Une question dargent, de pédagogie (gestion de classe), de sécurité http?s://www.duo.uio.no/bitstream/handle/ /9015/Gasparini.pdf?sequence=2

27 27 Linnovation par le numérique en éducation X https://www.duo.uio.no/bitstream/handle/ /9015/Gasparini.pdf?sequence=2 Une question dargent, de pédagogie (gestion de classe), de sécurité

28 28 Linnovation par le numérique en éducation X Contrôle de la touche ! Stylus ………..

29 29 Linnovation par le numérique en éducation Accepter davoir de nouveaux problèmes

30 30 Linnovation par le numérique en éducation Vidéo:

31 31 Linnovation en éducation Vidéo Alphabétisation technologique Approfondissement des connaissances Création de connaissances

32 32 Le bassin de connaissances Fracture Nouvelles technologies Coélaboration/cré ation de connaissances Avec la connaissance disponible les inégalités augmentent Avec la littératie informationnelle les inégalités augmentent Avec lingénuité requise les inégalités augmentent La voie de développement A Les riches vont senrichir ! (Scardamalia, 2012) enrichissentCoélaboca

33 33 04/05/2014

34 34 04/05/2014

35 35 Niveau dexplication des élèves selon lintensité dutilisation du KF

36 36 Les quatre faces de linnovation pédagogique à lère numérique FACE 1 FACE 2 FACE 3 PARTICIPATION / ACQUISITION DE CONNAISSANCES ACQUISITION DE CONNAISSANCES / PARTICIPATION ACQUISITION DE CONNAISSANCES / participation PARTICIPATION / ACQUISITION DE CONNAISSANCES FACE 4

37 37 PARTICIPATION / ACQUISITION DE CONNAISSANCES ACQUISITION DE CONNAISSANCES / PARTICIPATION ACQUISITION DE CONNAISSANCES / participation PARTICIPATION / ACQUISITION DE CONNAISSANCES FACE 1 FACE 2 FACE 4 FACE 3 La matrice d interactivité est inspirée des travaux de A. Sfard (1998), Deux métaphores nécessaires en enseignement: Faire apprendre par voie d acquisition de connaissances et faire apprendre par voie de participation interactivité Création de connaissances externe à la classe Communauté de création de connaissances Les quatre faces de linnovation pédagogique à lère numérique

38 38 interactivité PARTICIPATION / ACQUISITION DE CONNAISSANCES ACQUISITION DE CONNAISSANCES / PARTICIPATION ACQUISITION DE CONNAISSANCES / participation PARTICIPATION / ACQUISITION DE CONNAISSANCES FACE 1 FACE 2 FACE 4 FACE 3 La matrice d interactivité est inspirée des travaux de A. Sfard (1998), Deux métaphores nécessaires en enseignement: Faire apprendre par voie d acquisition de connaissances et faire apprendre par voie de participation Les quatre faces de linnovation pédagogique à lère numérique

39 39 PARTICIPATION / ACQUISITION DE CONNAISSANCES ACQUISITION DE CONNAISSANCES / PARTICIPATION ACQUISITION DE CONNAISSANCES / participation PARTICIPATION / ACQUISITION DE CONNAISSANCES FACE 1 FACE 2 FACE 4 FACE 3 La matrice d interactivité est inspirée des travaux de A. Sfard (1998), Deux métaphores nécessaires en enseignement: Faire apprendre par voie d acquisition de connaissances et faire apprendre par voie de participation Les quatre faces de linnovation pédagogique à lère numérique Communauté de création de connaissances Création de connaissances externe à la classe

40 40 FACE 1 FACE 2 FACE 4 FACE 3 interactivité PARTICIPATION / ACQUISITION DE CONNAISSANCES ACQUISITION DE CONNAISSANCES / PARTICIPATION ACQUISITION DE CONNAISSANCES / participation PARTICIPATION / ACQUISITION DE CONNAISSANCES La matrice d interactivité est inspirée des travaux de A. Sfard (1998), Deux métaphores nécessaires en enseignement: Faire apprendre par voie d acquisition de connaissances et faire apprendre par voie de participation Connaissances et habiletés / compétences attendues au 21e siècle / PISA 2015 Contenu PRÉORGANISÉ provenant de lextérieur Contenu PRÉORGANISÉ fabriqué par les enseignants / contenu ORGANISÉ par la classe QUESTIONS COMPLEXES / activités et projets dinvestigation Les quatre faces de linnovation pédagogique à lère numérique Communauté de création de connaissances Création de connaissances externe à la classe

41 41 Les conditions dinnovation Lexpérience française (Bruillard, 2011) Un leadership favorable (direction et leader technique) avec une volonté claire et continue Un projet bien défini Des compétences techniques Du temps Des équipes soudées qui restent dans létablissement

42 42 Les conditions dinnovation Lexpérience française avec les ENT (Bruillard, 2011) Facteurs défavorables : Défaillances et dysfonctionnements techniques Faiblesse de lassistance et du suivi des utilisateurs Gestion délicate des accès, droits, sécurité Compétences insuffisantes des enseignants ou de léquipe de direction Difficultés daccès, de conservation et de transfert Crainte de perte de contrôle, ingérence … Coutellier et coll. (2010) : lhypothèse que cest un peu plus facile dans les petits établissements

43 Prise de décisions des intervenants Dans 4 CS du Québec, prise de décision pour la mise en œuvre de linnovation analysée sous 2 axes Hamel (2011): –Participation des enseignants : processus mis en place pour faciliter et encourager ladhésion des enseignants à la mise en œuvre –Déploiement dans la commission scolaire : processus mis en place pour soutenir et guider la mise en œuvre de linnovation et son institutionnalisation dans le système

44 Les conditions dinnovation dEly Insatisfaction face à la situation actuelle Connaissances et habiletés pour réussir linnovation Disponibilité des ressources nécessaires Disponibilité de temps Participation aux décisions Incitatifs et récompense Leadership Engagement des dirigeants

45 Quand linnovation part de lécole Leadership des enseignants et de la direction détablissement Linsatisfaction face à la situation actuelle est une force mobilisatrice importante, par ex., : –Faible motivation des élèves –Isolement professionnel des enseignants Développement des connaissances et habiletés des participants et autonomisation

46 Difficultés rencontrées : –Peu de reconnaissance des efforts consentis au niveau de lécole –Disponibilité des ressources (beaucoup de travail de persuasion pour la direction détablissement) –Courbe dinnovation limitée au niveau du système, peu de transfert dans dautres écoles –Innovation qui demeure fragile aux mouvements de personnel : lexpertise développée se perd dans le système Quand linnovation part de lécole

47 47 Richard Desjardins, directeur décole nouvellement retraité CS des Sommets

48 Quand linnovation part de la commission scolaire Lengagement des dirigeants guide la mise en œuvre de linnovation Un comité de suivi de la mise en œuvre incluant tous les participants (ou leurs représentants) Grand nombre de participants à linnovation Les actes de leadership comprennent les décisions relatives à une bonne disponibilité des ressources nécessaires, incluant du temps –Affectation dun CP pour le projet –Affectation dune ressource technique

49 Difficultés rencontrées : –Peu de leadership au niveau des écoles –Le CP prend de la place, ce qui peut fragiliser le développement de lautonomie des enseignants Quand linnovation part de la commission scolaire

50 50 Christine Tremblay, DG Gilles Routhier, DGA CS Rives-du-Saguenay

51 51 Les clés qui ont permis de démarrer et de faire progresser le projet École éloignée en réseau à la CSRS -Identifier un porteur de dossier à la CS, DGA; -Offre aux écoles ayant le profil ÉÉR; -Présentation par la DGA aux équipes-écoles qui souhaitaient adhérer; -Mise en place dune structure daccompagnement: - CP du RÉCIT pour le soutien pédagogique; - Un technicien en informatique qui maîtrise les outils ÉÉR; - Un comité de pilotage formé: - des directions; - dun représentant des enseignants; - du directeur du service informatique; - dun représentant de léquipe de recherche; - dun représentant du bureau régional du MELS; - de la DGA; - Plan daction.

52 52 Mise en place de conditions facilitantes -Temps de concertation entre les enseignants de même cycle; -Équipement fonctionnel; -Soutien technique continu. -Rencontres de planification à chaque début dannée; -Rencontre bilan à chaque année avec présentation des résultats de recherche sous forme de 4 à 7; -Formation donnée à tous les nouveaux à chaque année.

53 53 Clés pour favoriser la pérennité -Arrimage avec le nouveau DGA; -Présence dune équipe solide; -Ajout dun accompagnement par une enseignante; -Poursuite du leadership de la DGA; -Utilisation des outils ÉÉR par le comité de pilotage; -Déploiement des outils pour des besoins administratifs (CE comité de parents) transfert dexpertise; -Tournée des écoles en action; -Présence dexigences et proactivité; -Actualisation du plan daction (cibles chiffrées).

54 54 Lorsque la direction générale y croit… on constate que le projet croît… …en autant quelle y voit!

55 Quand linnovation est systémique Leadership distribué entre les écoles et la CS Comité de suivi pris en charge par tous les participants Reconnaissance de linnovation dans lensemble du système Connaissances et habiletés des participants développées en collaboration

56 Difficultés rencontrées : –Changement de personnel (transition en douceur) –Moins grand nombre de participants à linnovation vu lexigence de décisions partagées Quand linnovation est systémique

57 57 Bernard dAmours, DG CS du Fleuve et des Lacs

58 Innovation écosystémique

59 59 Innovation écosystémique TIC Curriculum Évaluation Pédagogie Convention coll. Normes adm. Looi, So, Toh & Chen, 2011

60 60 Institutionnaliser linnovation

61 61 Institutionnaliser linnovation Leçons des sciences du management Gestion du changement Leadership et conditions de soutien Gains dexpérience nécessaires pour pouvoir constater des bénéfices Leçons des sciences de léducation Les enseignants, « une culture » en soi – Linnovation externe est une invasion Coévolution –Les enseignants font un calcul rationnel des coûts et bénéfices (le modèle des 4 faces est un levier)

62 62 Institutionnaliser linnovation Enjeux de gouvernance et de culture En éducation, importance des ancrages législatifs, normatifs, administratifs Passer des volontaires à une majorité : comment sy prendre ? Incrémental vs. radical À quels problèmes on répond par lusage du numérique ?

63 63 Conclusion Quels gestes posez-vous pour institutionnaliser linnovation dans vos milieux?


Télécharger ppt "1 Pratiques écosystémiques innovantes en éducation Innovation par le numérique en éducation Colloque LADIGECS Le 22 novembre 2012."

Présentations similaires


Annonces Google