La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

JNP EHS AIN ABESSA Evidence-Based Medicine (EBM) JNP EHS AIN ABESSA Evidence-Based Medicine (EBM) Concepts et Pratique HALITIM. A SANA. B LABABSA. K.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "JNP EHS AIN ABESSA Evidence-Based Medicine (EBM) JNP EHS AIN ABESSA Evidence-Based Medicine (EBM) Concepts et Pratique HALITIM. A SANA. B LABABSA. K."— Transcription de la présentation:

1 JNP EHS AIN ABESSA Evidence-Based Medicine (EBM) JNP EHS AIN ABESSA Evidence-Based Medicine (EBM) Concepts et Pratique HALITIM. A SANA. B LABABSA. K

2 Résumé L' "Evidence-Based Medicine" (EBM ) se définit comme l'utilisation consciencieuse et judicieuse des meilleures données (preuves) actuelles de la recherche clinique dans la prise en charge personnalisée de chaque patient" (Sackett, 1996). Ces preuves proviennent d'études cliniques systématiques, telles que des essais contrôlés randomisés, des méta-analyses, éventuellement des études transversales ou de suivi bien construites. Le processus de lEBM passe par les étapes suivantes:L' "Evidence-Based Medicine" (EBM ) se définit comme l'utilisation consciencieuse et judicieuse des meilleures données (preuves) actuelles de la recherche clinique dans la prise en charge personnalisée de chaque patient" (Sackett, 1996). Ces preuves proviennent d'études cliniques systématiques, telles que des essais contrôlés randomisés, des méta-analyses, éventuellement des études transversales ou de suivi bien construites. Le processus de lEBM passe par les étapes suivantes:Sackett, 1996essais contrôlés randomisésméta-analysesétudes transversalessuiviSackett, 1996essais contrôlés randomisésméta-analysesétudes transversalessuivi la formulation d'une question clinique claire et précise à partir d'un problème clinique poséla formulation d'une question clinique claire et précise à partir d'un problème clinique poséla formulation d'une question clinique claire et précise à partir d'un problème clinique poséla formulation d'une question clinique claire et précise à partir d'un problème clinique posé la recherche dans la littérature d'articles cliniques pertinents sur le problèmela recherche dans la littérature d'articles cliniques pertinents sur le problèmela recherche dans la littérature d'articles cliniques pertinents sur le problèmela recherche dans la littérature d'articles cliniques pertinents sur le problème l'évaluation critique de la validité et de l'intérêt des résultats trouvésl'évaluation critique de la validité et de l'intérêt des résultats trouvésl'évaluation critique de la validité et de l'intérêt des résultats trouvésl'évaluation critique de la validité et de l'intérêt des résultats trouvés l'intégration des résultats de l'évaluation pour le patient en causel'intégration des résultats de l'évaluation pour le patient en causel'intégration des résultats de l'évaluation pour le patient en causel'intégration des résultats de l'évaluation pour le patient en cause

3 Introduction 1/3 Introduction 1/3 L EBM fait maintenant partie intégrante de la pratique médicale. Elle consiste à baser les décisions cliniques, non seulement sur les connaissances théoriques, le jugement et l'expérience qui sont les principales composantes de la médecine traditionnelle, mais également sur des "preuves" scientifiques, tout en tenant compte des préférences des patients. Par "preuves", on entend les connaissances qui sont déduites de recherches cliniques systématiques, réalisées principalement dans le domaine du pronostic, du diagnostic et du traitement des maladies et qui se basent sur des résultats valides et applicables dans la pratique médicale courante. Les études cliniques considérées sont des essais contrôlés randomisés, des méta- analyses, mais aussi des études transversales ou de suivi bien construites lorsqu'il s'agit d'évaluer un test diagnostique ou de pronostiquer l'évolution d'une maladie (Sackett, 1996.L EBM fait maintenant partie intégrante de la pratique médicale. Elle consiste à baser les décisions cliniques, non seulement sur les connaissances théoriques, le jugement et l'expérience qui sont les principales composantes de la médecine traditionnelle, mais également sur des "preuves" scientifiques, tout en tenant compte des préférences des patients. Par "preuves", on entend les connaissances qui sont déduites de recherches cliniques systématiques, réalisées principalement dans le domaine du pronostic, du diagnostic et du traitement des maladies et qui se basent sur des résultats valides et applicables dans la pratique médicale courante. Les études cliniques considérées sont des essais contrôlés randomisés, des méta- analyses, mais aussi des études transversales ou de suivi bien construites lorsqu'il s'agit d'évaluer un test diagnostique ou de pronostiquer l'évolution d'une maladie (Sackett, 1996.

4 Introduction 2/3 La mise en œuvre de lEBM nécessite la compréhension d'un certain nombre de règles de recherche et dévaluation qui sont présentées sous forme de grilles de lecture et qui vont permettre l'appréciation des données disponibles (Users' guides to the medical literature) (Rosenberg et Donald, 1995).La mise en œuvre de lEBM nécessite la compréhension d'un certain nombre de règles de recherche et dévaluation qui sont présentées sous forme de grilles de lecture et qui vont permettre l'appréciation des données disponibles (Users' guides to the medical literature) (Rosenberg et Donald, 1995).Users' guides to the medical literatureRosenberg et Donald, 1995Users' guides to the medical literatureRosenberg et Donald, 1995

5 Introduction 3/3 Il faut noter que la pratique de l'EBM a soulevé dans la communauté scientifique un certain nombre d'objections qui peuvent être résumées comme suit :Il faut noter que la pratique de l'EBM a soulevé dans la communauté scientifique un certain nombre d'objections qui peuvent être résumées comme suit : Manque d'études et de données scientifiques pour un certain nombre d'actes cliniques qui ne seront jamais évalués en utilisant l'approche EBM ou études non représentatives de malades auxquelles elles prétendent s'appliquer. Ainsi "ce qui est blanc ou noir dans une revue scientifique peut rapidement devenir gris dans la pratique clinique", c'est ce que Naylor a défini comme les "Grey Zones". Problèmes à résoudre en médecine de "premier contact" (notamment la pathologie psychiatrique ) où se mêlent des dimensions sociales, culturelles, familiales, sanitaires. Le « psy » doit également interpréter un mode individualisé de présentation de la maladie plutôt que de reconnaître un tableau clinique classique. Informations valides et exactes d'aujourd'hui seront-elles utilisables demain? Manque d'études et de données scientifiques pour un certain nombre d'actes cliniques qui ne seront jamais évalués en utilisant l'approche EBM ou études non représentatives de malades auxquelles elles prétendent s'appliquer. Ainsi "ce qui est blanc ou noir dans une revue scientifique peut rapidement devenir gris dans la pratique clinique", c'est ce que Naylor a défini comme les "Grey Zones". Problèmes à résoudre en médecine de "premier contact" (notamment la pathologie psychiatrique ) où se mêlent des dimensions sociales, culturelles, familiales, sanitaires. Le « psy » doit également interpréter un mode individualisé de présentation de la maladie plutôt que de reconnaître un tableau clinique classique. Informations valides et exactes d'aujourd'hui seront-elles utilisables demain?

6 Pratique de l'EBM Pratique de l'EBM

7 1. Formulation claire de la question clinique La première étape de la pratique de lEBM est la formulation claire et précise de la question clinique qui doit être en relation directe avec le problème médical posé.La première étape de la pratique de lEBM est la formulation claire et précise de la question clinique qui doit être en relation directe avec le problème médical posé.question cliniquequestion clinique Problème médical Question Diagnostic: Comment sélectionner et interpréter un test diagnostique? Etiologie:Comment identifier les causes d'une maladie? Traitement: Comment choisir le meilleur traitement pour le patient? Pronostic: Comment anticiper l'évolution et les complications probables d'une maladie? Education des patients:Comment fournir aux patients et à leur famille les informations qui leur sont nécessaires?Problème médical Question Diagnostic: Comment sélectionner et interpréter un test diagnostique? Etiologie:Comment identifier les causes d'une maladie? Traitement: Comment choisir le meilleur traitement pour le patient? Pronostic: Comment anticiper l'évolution et les complications probables d'une maladie? Education des patients:Comment fournir aux patients et à leur famille les informations qui leur sont nécessaires?

8 Recherche darticles pertinents dans la littérature Recherche darticles pertinents dans la littérature Quelles bases de données interroger? Quelles bases de données interroger? 1. Bases de données bibliographiques1. Bases de données bibliographiques L'accès à l'information est facilité depuis un certain nombre d'années par l'utilisation de bases de données bibliographiques qui permettent d'identifier rapidement les articles pertinents dans la littérature. Ces bases de données sont constituées de citations bibliographiques présentées sous la forme de différents champs:L'accès à l'information est facilité depuis un certain nombre d'années par l'utilisation de bases de données bibliographiques qui permettent d'identifier rapidement les articles pertinents dans la littérature. Ces bases de données sont constituées de citations bibliographiques présentées sous la forme de différents champs: Champ du ou des auteurs Champ du titre Champ source (= nom du journal) Champ des descripteurs Champ du résumé (facultatif)Champ du ou des auteurs Champ du titre Champ source (= nom du journal) Champ des descripteurs Champ du résumé (facultatif)

9 Pour choisir correctement la ou les bases de données à interroger, il convient de se poser un certain nombre de questions:Pour choisir correctement la ou les bases de données à interroger, il convient de se poser un certain nombre de questions: Quelle est la base de données la plus appropriée? Où retrouver le maximum d'informations pertinentes sur un sujet? Quelle base de données fournit le plus rapidement les données à la communauté scientifique? Où retrouver les citations les plus récentes? Quelle est la base de données la plus appropriée? Où retrouver le maximum d'informations pertinentes sur un sujet? Quelle base de données fournit le plus rapidement les données à la communauté scientifique? Où retrouver les citations les plus récentes?

10 Le choix de la ou des bases de données à interroger dépend du sujet et du niveau d'exhaustivité recherché. Pour obtenir des informations exhaustives sur un sujet donné, il est indispensable d'interroger plusieurs bases de données, puisqu' aucune ne contient toutes les informations disponibles dans tous les domaines de la médecine. En pratique, ce n'est pas vraiment possible étant donné le coût très élevé de la majorité des bases de données, excepté Medline, Cancerlit ("Cancerlit search instructions") et PDQ qui sont proposées gratuitement sur certains sites Web. En priorité, il est donc nécessaire de se tourner vers des bases de données mondialement reconnues et peu onéreuses, tout en gardant à l'esprit qu'on n'accède pas à l'ensemble des connaissances dans le domaine.Le choix de la ou des bases de données à interroger dépend du sujet et du niveau d'exhaustivité recherché. Pour obtenir des informations exhaustives sur un sujet donné, il est indispensable d'interroger plusieurs bases de données, puisqu' aucune ne contient toutes les informations disponibles dans tous les domaines de la médecine. En pratique, ce n'est pas vraiment possible étant donné le coût très élevé de la majorité des bases de données, excepté Medline, Cancerlit ("Cancerlit search instructions") et PDQ qui sont proposées gratuitement sur certains sites Web. En priorité, il est donc nécessaire de se tourner vers des bases de données mondialement reconnues et peu onéreuses, tout en gardant à l'esprit qu'on n'accède pas à l'ensemble des connaissances dans le domaine. MedlineCancerlit"Cancerlit search instructions"PDQ MedlineCancerlit"Cancerlit search instructions"PDQ Les principales bases de données bibliographiques sont reprises ci-dessous:Les principales bases de données bibliographiques sont reprises ci-dessous:

11 Medline Medline, qui correspond à l'Index Medicus et à une partie de l'International Nursing Index et de Index to Dental Literature, est produite depuis 1966 par la NLM. Elle indexe 4600 journaux internationaux dans la plupart des domaines de la médecine. Sa couverture est essentiellement anglo-saxonne. Elle repose sur l'utilisation du thésaurus MeSH. Chaque article est indexé manuellement en moyenne avec 15 descripteurs dans les jours ou les semaines qui suivent sa parution. Le MeSH est réactualisé tous les ans. Des outils sont proposés en vue d'une exploitation optimale des fonctions de recherche qui en découlent. Le mapping, par exemple, permet de transformer les termes introduits par l'utilisateur en termes équivalents (descripteurs), la fonction d'explosion permet d'étendre la recherche à de multiples termes plus spécifiques à partir d'un terme plus général et enfin la pondération permet de restreindre la recherche à un concept majeur de la publication. L'utilisateur a aussi la possibilité de balayer la structure arborescente du MeSH en allant des termes les plus généraux aux plus précis et de s'aider de nombreux renvois pour le choix des descripteurs les plus appropriés. Medline est accessible sur cédéroms en version payante. Elle peut être également interrogée en ligne sur l'Internet, soit en version payante (Ovid Technologies et SilverPlatter), soit en version gratuite (PubMed, NLM Gateway, BioMedNet, Medscape,…). Chaque version présente une interface de recherche différente. Les fonctions de recherche sont plus complètes au niveau des versions payantes, alors qu'elles sont plutôt intuitives et souvent très simplifiées dans les versions gratuites. De plus, les fournisseurs d'accès payants offrent souvent des services supplémentaires, comme par exemple l'aide à l'interrogation, l'enregistrement et la réutilisation de profils avec envoi par courrier électronique des nouvelles citations (SDI ou Selective Dissemination of Information ou alertes), des interrogations multibases avec élimination des doublons ou des liaisons aux catalogues en ligne ou au texte intégral des revues.Medline Medline, qui correspond à l'Index Medicus et à une partie de l'International Nursing Index et de Index to Dental Literature, est produite depuis 1966 par la NLM. Elle indexe 4600 journaux internationaux dans la plupart des domaines de la médecine. Sa couverture est essentiellement anglo-saxonne. Elle repose sur l'utilisation du thésaurus MeSH. Chaque article est indexé manuellement en moyenne avec 15 descripteurs dans les jours ou les semaines qui suivent sa parution. Le MeSH est réactualisé tous les ans. Des outils sont proposés en vue d'une exploitation optimale des fonctions de recherche qui en découlent. Le mapping, par exemple, permet de transformer les termes introduits par l'utilisateur en termes équivalents (descripteurs), la fonction d'explosion permet d'étendre la recherche à de multiples termes plus spécifiques à partir d'un terme plus général et enfin la pondération permet de restreindre la recherche à un concept majeur de la publication. L'utilisateur a aussi la possibilité de balayer la structure arborescente du MeSH en allant des termes les plus généraux aux plus précis et de s'aider de nombreux renvois pour le choix des descripteurs les plus appropriés. Medline est accessible sur cédéroms en version payante. Elle peut être également interrogée en ligne sur l'Internet, soit en version payante (Ovid Technologies et SilverPlatter), soit en version gratuite (PubMed, NLM Gateway, BioMedNet, Medscape,…). Chaque version présente une interface de recherche différente. Les fonctions de recherche sont plus complètes au niveau des versions payantes, alors qu'elles sont plutôt intuitives et souvent très simplifiées dans les versions gratuites. De plus, les fournisseurs d'accès payants offrent souvent des services supplémentaires, comme par exemple l'aide à l'interrogation, l'enregistrement et la réutilisation de profils avec envoi par courrier électronique des nouvelles citations (SDI ou Selective Dissemination of Information ou alertes), des interrogations multibases avec élimination des doublons ou des liaisons aux catalogues en ligne ou au texte intégral des revues.

12 Les autres bases EmbaseEmbase Current Contents (CC)Current Contents (CC) HEALTHSTAR / Internet Grateful Med / NLM GatewayHEALTHSTAR / Internet Grateful Med / NLM Gateway Biosis PreviewsBiosis Previews Web of ScienceWeb of Science CancerlitCancerlit Physician Data QueryPhysician Data Query CinahlCinahl

13 Bases de données analytiques Bases de données analytiques Il existe également une série de bases de données qui sont accessibles via Internet et qui fournissent directement aux utilisateurs des données revues par des experts :Il existe également une série de bases de données qui sont accessibles via Internet et qui fournissent directement aux utilisateurs des données revues par des experts :

14 Cochrane LibraryPublication électronique (URL: correspondant à quatre bases de données suivantes:Cochrane LibraryPublication électronique (URL: correspondant à quatre bases de données suivantes:Cochrane Library Library Cochrane Database of Systematic Reviews (CDSR)Cochrane Database of Systematic Reviews (CDSR)Cochrane Database of Systematic Reviews (CDSR)Cochrane Database of Systematic Reviews (CDSR) Database of Abstracts of Reviews of Effectiveness (DARE) (accès gratuit)… Database of Abstracts of Reviews of Effectiveness (DARE) (accès gratuit)…Database of Abstracts of Reviews of Effectiveness (DARE)Database of Abstracts of Reviews of Effectiveness (DARE)

15 . Bases de données personnelles Il est important de pouvoir conserver les références bibliographiques intéressantes dans une base de données personnelles. Il existe différents logiciels de gestion de la bibliographie, par exemple "Reference Manager" et "EndNote" qui existent en version PC, qui restent faciles à utiliser et qui présentent l'avantage majeur d'être couplés à des programmes de traitement de texte.Il est important de pouvoir conserver les références bibliographiques intéressantes dans une base de données personnelles. Il existe différents logiciels de gestion de la bibliographie, par exemple "Reference Manager" et "EndNote" qui existent en version PC, qui restent faciles à utiliser et qui présentent l'avantage majeur d'être couplés à des programmes de traitement de texte.

16 Quel type d'étude choisir? Quel type d'étude choisir? Pour la recherche d'articles pertinents, il faut tenir compte du type d'étude afin de vérifier :Pour la recherche d'articles pertinents, il faut tenir compte du type d'étude afin de vérifier : 1. s'il est d'un niveau de preuve suffisant:1. s'il est d'un niveau de preuve suffisant: Etablissement d'une "hiérarchie" des différents types d'étude (présentée sous la forme d'une pyramide), établie en fonction de leur qualité méthodologique intrinsèque et allant, par ordre croissant, des séries de cas à l'étude transversale, à l'étude de cas- témoins, à l'étude de cohortes puis à l'essai contrôlé randomisé et la méta-analyse (Bouilliez et al, 1997; Matillon et Durieux, 1994); Etablissement d'une "hiérarchie" des différents types d'étude (présentée sous la forme d'une pyramide), établie en fonction de leur qualité méthodologique intrinsèque et allant, par ordre croissant, des séries de cas à l'étude transversale, à l'étude de cas- témoins, à l'étude de cohortes puis à l'essai contrôlé randomisé et la méta-analyse (Bouilliez et al, 1997; Matillon et Durieux, 1994);pyramideséries de casétude transversaleétude de cas- témoinsétude de cohortesessai contrôlé randomiséméta-analyseBouilliez et al, 1997Matillon et Durieux, 1994pyramideséries de casétude transversaleétude de cas- témoinsétude de cohortesessai contrôlé randomiséméta-analyseBouilliez et al, 1997Matillon et Durieux, 1994 Réalisation de quantifications du niveau de preuve des différents types d'étude. Réalisation de quantifications du niveau de preuve des différents types d'étude.quantifications 2. s'il est le plus approprié à la question posée:2. s'il est le plus approprié à la question posée: Recommandations en fonction du niveau de preuve pour les études réalisées dans le cadre du traitement, de l'étiologie, du pronostic et du diagnostic dont on a tiré une présentation simplifiée au tableau 3 Recommandations en fonction du niveau de preuve pour les études réalisées dans le cadre du traitement, de l'étiologie, du pronostic et du diagnostic dont on a tiré une présentation simplifiée au tableau 3Recommandations en fonction du niveau de preuveRecommandations en fonction du niveau de preuve

17

18 Qualité des études réalisées dans le cadre du traitement, de l'étiologie, du pronostic et du diagnostic Tableau 3: Qualité des études réalisées dans le cadre du traitement, de l'étiologie, du pronostic et du diagnostic Sackett DL, Straus SE, Richardson WS, Rosenberg W, Haynes RB. Evidence-Based Medicine: how to practice and teach EBM. Second ed. London: Churchill Livingstone; Types d'étude Grade des recommandations ABCDE raitementRevue systématique d'essais contrôlés randomisés (avec homogénéité) OU essai contrôlé randomisé individuel (avec IC étroit) OU situation où le traitement amène une amélioration évidente ("tout ou rien")*essais contrôlés randomisésessai contrôlé randomisé Revue systématique d'études de cohortes (avec homogénéité) OU étude de cohorte individuelle (incluant les essais contrôlés randomisés de faible qualité (suivi < 80%)) OU recherche de l'issueétudes de cohortes Revue systématique d'études de cas- témoins (avec homogénéité) OU étude de cas-témoin individuellecas- témoins Série de cas OU études de cohortes OU de cas-témoins de faible qualitécohortescas-témoins Opinions d'experts OU articles de recherche

19 Comment définir la qualité d'une recherche (sensibilité et spécificité)? La qualité d'une recherche dépend du meilleur compromis entre deux critères: la sensibilité et la spécificité qui agissent de manière inverse.La qualité d'une recherche dépend du meilleur compromis entre deux critères: la sensibilité et la spécificité qui agissent de manière inverse. Une recherche "sensible" permet de retrouver la plupart des documents pertinents présents dans la base de données au risque d'inclure des documents moins pertinents (recherche large ou "broad search"). Une recherche "sensible" permet de retrouver la plupart des documents pertinents présents dans la base de données au risque d'inclure des documents moins pertinents (recherche large ou "broad search"). Une recherche "spécifique" permet de retrouver les documents les plus pertinents de la base de données, au risque d'en rater certains (recherche étroite ou "narrow search"). Une recherche "spécifique" permet de retrouver les documents les plus pertinents de la base de données, au risque d'en rater certains (recherche étroite ou "narrow search").

20 Comment développer une stratégie de recherche? (Centre for Evidence- Based Medicine) Centre for Evidence- Based MedicineCentre for Evidence- Based Medicine Il s'agit de développer correctement la stratégie de recherche à partir de la question clinique posée. Il est conseillé de procéder comme indiqué au tableau 4 :Il s'agit de développer correctement la stratégie de recherche à partir de la question clinique posée. Il est conseillé de procéder comme indiqué au tableau 4 :

21 Tableau 4 : Développement d'une stratégie de recherche Tableau 4 : Développement d'une stratégie de recherche 1. Formuler correctement la question clinique 1.a. Définir le type de question clinique: - Diagnostic? - Etiologie / causalité? - Intervention thérapeutique? - Pronostic? - Autre? 1.b. Décomposer la question en fonction des critères PICO - Critère P (Patient or Problem) = concept 1 - Critère I (Intervention) = concept 2 - Critère C (Comparison intervention) = concept 3 - Critère O (Outcomes) = concept 4 1.c. Combiner les différents concepts au moyen des opérateurs booléens

22 2. Décider dans quelle base de données chercher: a.Chercher dans Medline, y compris Pre-Medline b.Chercher dans d'autres bases de données que Medline 3. Vérifier quel type d'étude sera d'un niveau de preuve suffisant et le plus adapté à la question clinique poséetype d'étude 4. Rechercher les différents concepts (voir point 1): a.Explication d'une recherche pertinente dans Medline (Haynes et al., 1994) Des guides ont été développés dans le domaine du diagnostic, de l'étiologie / causalité, de l'intervention thérapeutique, du pronostic et des revues systématiques afin de retrouver les articles les plus pertinents possibles. Ces guides contiennent tous les termes intéressants à introduire éventuellement dans la stratégie de recherche: le vocabulaire courant (langage naturel), le vocabulaire contrôlé (descripteurs et sous-descripteurs), le type d'étude, les éléments de statistique et les critères d'évaluation à prendre en considération.Haynes et al., 1994diagnosticétiologie / causalitéintervention thérapeutiquepronosticrevues systématiques b.Explication d'une recherche pertinente dans les autres bases de données (Embase, Embase Alert, Biosis Previews, Cancerlit, PDQ)

23 Amélioration de la qualité de la recherche Elargir ou préciser la question (se rappeler qu'une recherche large (broad search) peut fournir quelques résultats non pertinents et qu'une recherche étroite (narrow search) peut exclure des résultats pertinents)Elargir ou préciser la question (se rappeler qu'une recherche large (broad search) peut fournir quelques résultats non pertinents et qu'une recherche étroite (narrow search) peut exclure des résultats pertinents) Elargir la question (Wilczynski et al, 1993)Elargir la question (Wilczynski et al, 1993)Wilczynski et al, 1993Wilczynski et al, 1993 Plusieurs options sont possibles:Plusieurs options sont possibles: parcourir les citations pertinentes à la recherche d'autres termes à incorporer dans la recherche: des mots du langage naturel (avec troncature) à combiner éventuellement avec NEAR ou ADJ pour les retrouver dans une même phrase et dans n'importe quel ordre ou des descripteurs (vocabulaire contrôlé)essayer différentes combinaisons de termes ajouter et combiner des termes apparentés en utilisant ORutiliser une combinaison du langage naturel et des descripteurs en utilisant le ORsélectionner tous les sous- descripteursremonter dans le temps pour la rechercheparcourir les citations pertinentes à la recherche d'autres termes à incorporer dans la recherche: des mots du langage naturel (avec troncature) à combiner éventuellement avec NEAR ou ADJ pour les retrouver dans une même phrase et dans n'importe quel ordre ou des descripteurs (vocabulaire contrôlé)essayer différentes combinaisons de termes ajouter et combiner des termes apparentés en utilisant ORutiliser une combinaison du langage naturel et des descripteurs en utilisant le ORsélectionner tous les sous- descripteursremonter dans le temps pour la recherche

24 Préciser la question Plusieurs options sont possibles:Plusieurs options sont possibles: prendre des termes plus spécifiques dans la recherche en langage naturel ou des descripteurs plus spécifiquesutiliser des descripteurs plutôt que des termes du langage naturelsélectionner des sous- descripteurs spécifiques combiner avec l'opérateur booléen AND tous les aspects de la questionappliquer des limites: langue, être humain, type de publication, pays ou année de publicationprendre des termes plus spécifiques dans la recherche en langage naturel ou des descripteurs plus spécifiquesutiliser des descripteurs plutôt que des termes du langage naturelsélectionner des sous- descripteurs spécifiques combiner avec l'opérateur booléen AND tous les aspects de la questionappliquer des limites: langue, être humain, type de publication, pays ou année de publication

25 Filtres méthodologiques pour la recherche de publications pertinentes Filtres méthodologiques pour la recherche de publications pertinentes Il existe également des "filtres méthodologiques" qui sont des stratégies de recherche qui permettent de retrouver des publications pertinentes de haute qualité dans le domaine du diagnostic, du traitement, de l'étiologie et de la causalité, du pronostic, des essais contrôlés randomisés et des revues systématiques. Sur base de ce principe, le site PubMed propose des recherches automatisées soit plus sensibles soit plus spécifiques sur un sujet donné dans le domaine de l'étiologie, du pronostic, du diagnostic et du traitement ("clinical queries using research methodology filters").Il existe également des "filtres méthodologiques" qui sont des stratégies de recherche qui permettent de retrouver des publications pertinentes de haute qualité dans le domaine du diagnostic, du traitement, de l'étiologie et de la causalité, du pronostic, des essais contrôlés randomisés et des revues systématiques. Sur base de ce principe, le site PubMed propose des recherches automatisées soit plus sensibles soit plus spécifiques sur un sujet donné dans le domaine de l'étiologie, du pronostic, du diagnostic et du traitement ("clinical queries using research methodology filters").filtres méthodologiquesclinical queries using research methodology filtersfiltres méthodologiquesclinical queries using research methodology filters

26 3.3. Evaluation critique de la validité et de l'intérêt des résultats La troisième étape de lEBM consiste à évaluer de manière systématique la validité et l'intérêt des résultats et d'extraire les preuves qui sont à la base des décisions cliniques.La troisième étape de lEBM consiste à évaluer de manière systématique la validité et l'intérêt des résultats et d'extraire les preuves qui sont à la base des décisions cliniques. Malheureusement, une large proportion de recherches médicales publiées manque soit de pertinence soit d'une rigueur méthodologique suffisante pour être utilisées comme bases de décisions cliniques (Sackett et al, 1996).Malheureusement, une large proportion de recherches médicales publiées manque soit de pertinence soit d'une rigueur méthodologique suffisante pour être utilisées comme bases de décisions cliniques (Sackett et al, 1996).Sackett et al, 1996Sackett et al, 1996 De plus, il existe des sources de variabilité et d'erreur dans les essais cliniques. Elles sont de plusieurs types:De plus, il existe des sources de variabilité et d'erreur dans les essais cliniques. Elles sont de plusieurs types: 1. Erreurs aléatoires liées aux fluctuations de l'échantillonnage:1. Erreurs aléatoires liées aux fluctuations de l'échantillonnage: la répétition d'une même étude sur le même échantillon de patients et dans des conditions rigoureusement identiques n'arrive jamais exactement au même résultat par le simple fait du hasard la répétition d'une même étude sur le même échantillon de patients et dans des conditions rigoureusement identiques n'arrive jamais exactement au même résultat par le simple fait du hasard

27 2. Erreurs systématiques, appelées biais. Ce type d'erreur dépend de la façon dont est organisée l'étude et d'interférences inhérentes au problème de santé étudié. On distingue:2. Erreurs systématiques, appelées biais. Ce type d'erreur dépend de la façon dont est organisée l'étude et d'interférences inhérentes au problème de santé étudié. On distingue: les biais de sélection dus à la constitution des échantillons les biais d'exécution liés à des différences dans la mise en oeuvre du protocole dans le groupe traité et dans le groupe contrôle les biais dans le suivi de l'échantillon liés à des différences systématiques au niveau des pertes du groupe traité et du groupe témoin les biais de mesure dus aux recueils des mesures et à des erreurs d'observation les biais de confusion dus à la non prise en compte de variables liées en même temps à l'intervention et à la maladie les biais de sélection dus à la constitution des échantillons les biais d'exécution liés à des différences dans la mise en oeuvre du protocole dans le groupe traité et dans le groupe contrôle les biais dans le suivi de l'échantillon liés à des différences systématiques au niveau des pertes du groupe traité et du groupe témoin les biais de mesure dus aux recueils des mesures et à des erreurs d'observation les biais de confusion dus à la non prise en compte de variables liées en même temps à l'intervention et à la maladie

28 Pour résoudre ces problèmes, une méthode simple et structurée, appelée "appréciation critique de la littérature"("critical appraisal" en anglais), a été développée par plusieurs équipes de travail aux USA, au Canada et en Angleterre. Il s'agit d'un certain nombre de règles qui sont disponibles sous forme de grilles d'évaluation et qui sont présentées dans une série d'articles publiés dans le JAMA entre 1993 et 1997, les "Users' guides to the medical literature" et dans "Clinical epidemiology : a basic science for clinical medicine" (Sackett et al, 1991; Moher et al, 1995). Ces grilles vont permettre l'évaluation des articles en fonction de l'aspect clinique abordé : le diagnostic, la causalité, l'efficacité thérapeutique et le pronostic. De telles grilles d'évaluation ont également été développées pour évaluer les revues systématiques.Pour résoudre ces problèmes, une méthode simple et structurée, appelée "appréciation critique de la littérature"("critical appraisal" en anglais), a été développée par plusieurs équipes de travail aux USA, au Canada et en Angleterre. Il s'agit d'un certain nombre de règles qui sont disponibles sous forme de grilles d'évaluation et qui sont présentées dans une série d'articles publiés dans le JAMA entre 1993 et 1997, les "Users' guides to the medical literature" et dans "Clinical epidemiology : a basic science for clinical medicine" (Sackett et al, 1991; Moher et al, 1995). Ces grilles vont permettre l'évaluation des articles en fonction de l'aspect clinique abordé : le diagnostic, la causalité, l'efficacité thérapeutique et le pronostic. De telles grilles d'évaluation ont également été développées pour évaluer les revues systématiques."Users' guides to the medical literature"Sackett et al, 1991Moher et al, 1995diagnosticcausalitéefficacité thérapeutiquepronosticrevues systématiques"Users' guides to the medical literature"Sackett et al, 1991Moher et al, 1995diagnosticcausalitéefficacité thérapeutiquepronosticrevues systématiques L'évaluation critique des recherches cliniques publiées consistera à s'assurer, pour les erreurs aléatoires, qu'il y a eu une analyse statistique (et pas seulement descriptive) des résultats et que les tests utilisés sont adéquats. Pour les biais, il s'agit d'essayer de les repérer et de voir s'ils ont été bien pris en compte lors de la conception de l'étude et de l'analyse des résultats.L'évaluation critique des recherches cliniques publiées consistera à s'assurer, pour les erreurs aléatoires, qu'il y a eu une analyse statistique (et pas seulement descriptive) des résultats et que les tests utilisés sont adéquats. Pour les biais, il s'agit d'essayer de les repérer et de voir s'ils ont été bien pris en compte lors de la conception de l'étude et de l'analyse des résultats.

29 Intégration des résultats de l'évaluation dans la pratique clinique courante Intégration des résultats de l'évaluation dans la pratique clinique courante La quatrième étape de la "Médecine Factuelle" est l'intégration des résultats de l'évaluation dans la pratique clinique courante.La quatrième étape de la "Médecine Factuelle" est l'intégration des résultats de l'évaluation dans la pratique clinique courante. Les résultats de l'évaluation ne sont applicables à un patient donné que pour autant qu'il ne soit pas différent des patients inclus dans l'étude. Il convient ensuite d'évaluer les risques et les bénéfices potentiels du traitement sur le patient en question (Sarasin et Gaspoz, 1997).Les résultats de l'évaluation ne sont applicables à un patient donné que pour autant qu'il ne soit pas différent des patients inclus dans l'étude. Il convient ensuite d'évaluer les risques et les bénéfices potentiels du traitement sur le patient en question (Sarasin et Gaspoz, 1997).Sarasin et Gaspoz, 1997Sarasin et Gaspoz, 1997 La "Médecine Factuelle" est une approche qui vise à améliorer la prise en charge des patients. Elle ne se limite pas à rechercher des données prouvées scientifiquement mais elle fait également appel à l'expertise clinique individuelle qui déterminera la mise en application ou non des preuves dans la prise de décision clinique concernant un patient particulier.La "Médecine Factuelle" est une approche qui vise à améliorer la prise en charge des patients. Elle ne se limite pas à rechercher des données prouvées scientifiquement mais elle fait également appel à l'expertise clinique individuelle qui déterminera la mise en application ou non des preuves dans la prise de décision clinique concernant un patient particulier. D'après Rosenberg (Rosenberg W et Donald A, 1995), les réunions au sein des différentes équipes et les discussions entre cliniciens favorisent cette étape d'intégration des preuves dans la pratique médicale courante.D'après Rosenberg (Rosenberg W et Donald A, 1995), les réunions au sein des différentes équipes et les discussions entre cliniciens favorisent cette étape d'intégration des preuves dans la pratique médicale courante.Rosenberg W et Donald A, 1995Rosenberg W et Donald A, 1995

30 4. Avantages et inconvénients d'EBM Les avantages de l'EBM sont les suivants:Les avantages de l'EBM sont les suivants: Mise à jour des connaissances de base Mise à jour des connaissances de base Perfectionnement des techniques de recherche documentairePerfectionnement des techniques de recherche documentaire Amélioration des habitudes de lecture Amélioration des habitudes de lecture Confiance accrue lors de la prise de décision clinique Confiance accrue lors de la prise de décision clinique Stimulation de l'uniformité des soins via la mise sur pied de protocoles et de standards communs Stimulation de l'uniformité des soins via la mise sur pied de protocoles et de standards communs Optimisation possible des moyens disponibles grâce à l'évaluation réalisée sur l'efficacité de différents traitements Optimisation possible des moyens disponibles grâce à l'évaluation réalisée sur l'efficacité de différents traitements Meilleure compréhension et évaluation plus critique des méthodes utilisées en recherche clinique Meilleure compréhension et évaluation plus critique des méthodes utilisées en recherche clinique

31 Accessibilité à des praticiens de niveaux différents (cliniciens expérimentés, assistants, étudiants) et également à des non-cliniciens Amélioration de la communication entre les cliniciens et les autres scientifiquesAccessibilité à des praticiens de niveaux différents (cliniciens expérimentés, assistants, étudiants) et également à des non-cliniciens Amélioration de la communication entre les cliniciens et les autres scientifiques Les inconvénients de l'EBM :Les inconvénients de l'EBM : Besoin de temps pour l'apprentissage et la pratique de la méthode Besoin de temps pour l'apprentissage et la pratique de la méthode Nécessité d'un minimum de matériel et de connaissances informatiques Nécessité d'un minimum de matériel et de connaissances informatiques

32 5. Ressources EBM 5. Ressources EBM 1.Bases de données et revues EBM URL: 2. Recommandations pour la Pratique Clinique (RPC) URL: 3. Filtres EBM URL: 4. Textes de référence EBM lecture critique des essais cliniquesProducteur: Faculté de médecine de Lyon, France Description: Série d'outils en accès gratuit pour la lecture critique des essais cliniques. Adresse: URL: critique des essais cliniqueshttp://www.spc.univ-lyon1.fr/lecture-critique/

33 5. Glossaire et cours EBM EBM GlossaryProducteur: Evidence-Based Medicine Center, NHS Research and Development, Oxford, UK Description: Evidence-Based Medicine Glossary. Adresse: URL: EBM Glossary 6. Sites EBM spécialisés Evidence Based Psychiatry Center (Nagoya City University, Japan): 7. Journaux EBM spécialisés Evidence Based Mental Health (BMJ Publishing Group):

34 National Guideline ClearinghouseProducteur: National Guideline Clearinghouse (NGC), USA Description: Accès aux "Evidence-based clinical practice guidelines". Classement par maladies, traitements ou organisations. Possibilité de comparer des guidelines présélectionnés. Méthodologie: Niveau de preuve Cible: Professionnels de la santé Langue: Anglais Adresse: URL:


Télécharger ppt "JNP EHS AIN ABESSA Evidence-Based Medicine (EBM) JNP EHS AIN ABESSA Evidence-Based Medicine (EBM) Concepts et Pratique HALITIM. A SANA. B LABABSA. K."

Présentations similaires


Annonces Google