La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Enquêtes cas-témoins Dr DEVILLE Emmanuelle J D V 12/07/2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Enquêtes cas-témoins Dr DEVILLE Emmanuelle J D V 12/07/2006."— Transcription de la présentation:

1 Enquêtes cas-témoins Dr DEVILLE Emmanuelle J D V 12/07/2006

2 Généralités Épidémiologie analytique, étiologique, à visée explicative Enquêtes dobservation Rôle des facteurs susceptibles dinfluencer lincidence des problèmes de santé ( ou autres évènements )

3 Principe Sélection des CAS (groupe de sujets supposés représentatifs, pour lexposition au FR, de lensemble des malades avec cette pathologie) Des TEMOINS (non malades, supposés représentatif pour lexposition au FR dont sont issus les cas)

4 Principe % dexposés échantillons de cas % dexposés échantillons de témoins Comparaison statistique des 2 groupes à un temps t sur la base de lexposition passée Enquêtes rétrospectives À visée exploratoire (plusieurs hypothèses causales testées) ou analytique (affine une hypothèse unique)

5 TABLEAU DE CONTINGENCE (population cible) Malades M Non Malades NM total Exposés EABA+B=E NECDC+D=NE totalA+C=MB+D=NMA+B+C+D

6 PRINCIPAUX INDICATEURS Odds ratio : Approximation du RR en fonction du niveau dexposition chez les cas et les témoins.RRE = AD/BC si maladie de faible prévalence < 5 %. Mesure de la relation entre 2 variables dichotomiques. Risque absolu : proportion de malades chez exposés et non exposés RA exp.= A/A+B RA non exp. = C/C+D

7 PRINCIPAUX INDICATEURS Risque relatif : rapport du risque de maladie chez exposés et non exposés RR = RA e /RA ne Fréquence dexposition:proportion de sujets exposés dans une population FE=E/N=(A+B)/(A+B+C+D)=B/NM si maladie rare Prévalence : proportion de malades dans la population P=(A+C) / (A+B+C+D)

8 Variantes Il existe des distinctions concernant : La façon dassurer la comparabilité des cas et des témoins pour les facteurs de confusion ( appariement individuel ou stratification sur le facteur de confusion ) La représentativité des sujets vis-à-vis de lexposition au facteur de risque étudié

9 Appariement individuel Permet contrôle des facteurs de confusion à priori Pour chaque cas inclus on choisit un ou plusieurs témoins identiques pour le facteur de confusion ; utilisé de façon partielle sur 1 ou 2 facteurs de confusion ( âge, sexe souvent ). Permet de diminuer le nombre de témoins nécessaires. Un sur-appariement diminue la puissance des tests.

10 Stratification sur le facteur de confusion Prélèvement de léchantillon dans des groupes homogènes ou strates,définies au moyen des caractères de la population (âge, sexe,…) Méthode aléatoire échantillonnage Distribution du facteur de confusion comparable dans les deux groupes Nécessité dune analyse statistique à posteriori

11 Enquête cas témoins en population générale Prévalence de lexposition au facteur de risque importante et diffuse dans la population Le sujets tirés au sort ont une probabilité importante dêtre exposés au facteur de risque

12 Enquête cas témoins au sein dune cohorte Prévalence du FR faible et concentrée dans la population Faible probabilité dexposition La variabilité pour certain facteurs de confusion entre les cas et les témoins est ainsi réduite

13 Avantages et indications Réponse rapide Taille déchantillons limitée Raisons logistiques : faible coût réalisation pratique, source de données accessibles Possibilité détudier simultanément plusieurs facteurs de risque Étape préalable avant une enquête exposés non exposés

14 Avantages et indications 2 Peut constituer une première approche dun problème suivi ultérieurement par une enquête prospective Intervalle libre long entre exposition et maladie Intérêt majeur pour maladies à faible prévalence

15 Inconvénients Pas de connaissance exacte de lincidence exacte de la maladie chez les exposés et les non exposés On ne peut étudier le rôle des FR que sur la maladie prise en compte Données manquantes sur lexposition Problèmes de validation de linformation Non représentativité fréquente des groupes témoins. Nombreux biais potentiels.

16 Nombre de sujets nécessaires Dépend de différents paramètres: Risques derreur de première et deuxième espèce Pourcentage dexposés Le risque relatif attendu : augmentation de la probabilité davoir la maladie quand on est exposé au FR Lincidence a peu dinfluence.On considère la taux comme une bonne estimation.

17 Biais de sélection Interviennent à la conception de létude ou dans constitution des échantillons Biais de surveillance et de diagnostic Biais dadmission Biais de survie sélective Biais de non réponse

18 Biais de mesure et dinformation De mémorisation Liés à la subjectivité de lenquêteur Liés à la qualité des données disponibles De prévarication ( omission, mensonge )

19 Biais de confusion Liés à linfluence de tiers facteurs sur association entre exposition et maladie Modifient lassociation entre les deux Ces facteurs de confusion sont associés à la fois au facteur dexposition et à la maladie étudiée Peuvent être contrôlés par appariement

20 Analyse statistique univariée Estimation des OR mesurant séparément la force des associations entre la maladie et chacun des facteurs dexposition, sans ajustement sur les facteurs de confusion potentiels OR=1 absence dassociation OR>1 le facteur dexposition est un facteur de risque pour la maladie

21 Analyse statistique univariée OR<1 le facteur dexposition est un facteur protecteur contre la maladie. Les résultats sont toujours estimés à un risque erreur près,représenté par le degré de signification p. Lassociation est statistiquement significative lorsque lintervalle de confiance à 95 % de lOR ninclut pas la valeur 1

22 Analyse multivariée Permet un ajustement réciproque des facteurs dexposition étudiés Méthodes de régression logistique Méthode dajustement de Mantel-Haenszel Modélisation Analyse linéaire discriminante Modèle de Cox (survie relative)…

23 Critères de causalité La mise en évidence dune association statistiquement significative entre un facteur dexposition et une maladie ne permet pas par elle-même de conclure quil existe une relation causale ( il ne sagit pas dune étude expérimentale).Limputabilité repose sur différents critères (dont aucun nest nécessaire ni suffisant pour affirmer lien de causalité )

24 Critères internes à létude Force de lassociation. Odds ratio élevé Effet dose-réponse Temporalité Spécificité de la cause et de leffet Cohérence interne de l étude (prise en compte des facteurs de confusion, minimalisation des biais)

25 Critères externes à létude Constance et reproductibilité de lassociation Plausibilité biologique Association cohérente avec les connaissances générales et hypothèses ayant conduit à la réalisation dune enquête Parallélisme de la distribution dans le temps et lespace du facteur de risque et de la pathologie

26 Grille danalyse critique. Résumé Est il structuré? Présente-t-il le but de létude? Méthodes utilisées décrites? Principaux résultats? Principales conclusions?

27 Grille danalyse critique. Introduction Présentation des connaissances actuelles? Description des objectifs de létude (principal et secondaires)? Justification du modèle détude ?

28 Grille danalyse critique matériel et méthodes La population à létude est elle bien définie? Population cible=population qui suscite lenquête à lorigine, à laquelle on désire étendre les résultats, peut être implicite (ex: population dun pays…) Population source= doù est extrait léchantillon, à caractériser

29 Matériel et méthodes A-t-on pris les mesures pour assurer la validité interne ? Prévention des biais de sélection (description mode de sélection des sujets,moyens pour réduction perdus de vue, non réponses, refus.., mention des critères dinclusion et dexclusion ?)

30 Matériel et méthodes Prévention des biais dinformation (étude en aveugle?, quelle méthode de collecte?,caractéristiques des instruments utilisés?,homogénéité de la formation des évaluateurs?) Prévention des biais de confusion ( groupes comparables?, plan danalyse?, taille déchantillon expliqué?, erreur alpha et puissance statistique de létude 1-bêta précisées? )

31 Grille danalyse critique.Résultats Les mesures nécessaires pour contrôler les biais ont-elles été prises? De sélection : prise en considération des perdus de vue? De confusion : a-t-on tenu compte de tous les facteurs confondants ou modifiants lors de lanalyse par stratification ou modélisation?

32 Analyse critique discussion et conclusion Les auteurs discutent ils de la validité interne de létude? Les conclusions de létude tiennent elles compte de la signification clinique des résultats? Les auteurs discutent ils de la validité externe de létude?


Télécharger ppt "Enquêtes cas-témoins Dr DEVILLE Emmanuelle J D V 12/07/2006."

Présentations similaires


Annonces Google