La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Introduction à lépidémiologie et à la recherche clinique Matthieu Revest, Rennes DIU Bujumbura Médecins et infirmières promotion 5 15 Novembre 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Introduction à lépidémiologie et à la recherche clinique Matthieu Revest, Rennes DIU Bujumbura Médecins et infirmières promotion 5 15 Novembre 2011."— Transcription de la présentation:

1

2 Introduction à lépidémiologie et à la recherche clinique Matthieu Revest, Rennes DIU Bujumbura Médecins et infirmières promotion 5 15 Novembre 2011

3 Objectifs du cours Comprendre lintérêt de la recherche épidémiologique et clinique Connaître les caractéristiques des différents types détudes Être capable de lire des articles de recherche dune manière critique Comprendre limportance de léthique en recherche

4 Plan Introduction Tests statistiques Différents types denquêtes: Etudes observationnelles Etudes interventionnelles Notions déthique

5 Plan Introduction Tests statistiques Différents types denquêtes: Etudes observationnelles Etudes interventionnelles Notions déthique

6 Pourquoi faire de la recherche ? Amélioration de la prise en charge du patient Besoin de vérification, de preuve scientifique (evidence-based medicine), de validation Étape 1: épidémiologie = étude de la distribution des maladies chez lhomme et de leurs facteurs étiologiques/ protecteurs Étape 2: recherche clinique = étude de leffet dune intervention sur lhomme recherche fondamentale

7 Importance dans le domaine du VIH en Afrique Médicaments: efficacité différente ex: sous-type viral, métabolisation Effets secondaires différents: ex: abacavir, neuropathies périphériques… Stratégies de prise en charge selon environnement: ex: observance type DOT, allaitement protégé Domaine socio-comportemental: ex: évaluation représentation allaitement artificiel

8 Comment ? Observation Enquête transversale

9 Comment? Essai clinique Pas de traitement Traitement étudié 10 % 12 % Différence = effet du traitement Critère de jugement mortalité à 5 ans Essai contrôlé randomisé en double aveugle

10 Plan Introduction Tests statistiques Différents types denquêtes: Etudes observationnelles Etudes interventionnelles Notions déthique

11 Test statistique : interprétation Différence observée Test Il est peu probable que la différence observée soit due au hasard Différence significative La probabilité que la différence observée soit due au hasard est forte Différence non significative P>5% P<5%

12 Michel Cucherat - Service de Pharmacologie Clinique - Lyon 11 Différence non significative Résultat non significatif Résultat non significatif Absence réelle d'effet Manque de puissance ? Impossible de conclure Ne prouve pas qu'il n'y a pas d'effet

13 Application à lépidémiologie analytique Risque alpha : considérer comme significative une association alors quil nen existe pas Risque bêta : conclure quil ny a pas dassociation alors quil en existe une Puissance : mettre en évidence une association lorsquil en existe réellement une

14 Application à lessai thérapeutique Risque alpha : considérer comme efficace un traitement qui ne lest pas Risque bêta : ne pas conclure alors que le traitement est efficace Puissance : montrer lefficacité dun traitement réellement efficace

15 Intervalles de confiance – Enquêtes ou essais rarement réalisés sur lensemble de la population, mais sur échantillon représentatif de cette population. – Résultats: variables aléatoires subissant une fluctuation déchantillonnage. calcul intervalle de confiance à 95% (IC 95%).

16 Plan Introduction Tests statistiques Différents types denquêtes: Etudes observationnelles Etudes interventionnelles Notions déthique

17 Types denquête ObservationExpérience Essais thérapeutiques Epidémiologie descriptiveEpidémiologie analytique Etude transversale Etude de Cohorte Etude Cas-témoins

18 Plan Introduction Tests statistiques Différents types denquêtes: Etudes observationnelles Etudes interventionnelles Notions déthique

19 Enquêtes de cohorte Définition 1/2 Cohorte = groupe de sujets suivi dans le temps

20 Enquêtes de cohorte Définition 2/2

21 Enquêtes de cohorte Avantages Étude du risque de plusieurs maladies Ex: exposition à lefavirenz et risque de tératogénicité et de troubles psychiatriques Expositions rares Ex: exposition à latazanavir et apparition de lithiases Séquence chronologique exposition / maladie plus facile à établir Données dincidence et donc meilleure estimation du risque (RR)

22 Enquêtes de cohorte Inconvénients Souvent coûteuses et longues Perdus de vue Peu performantes pour les maladies rares, ou à temps de latence long

23 Enquêtes de cohorte Mesures dassociation: risque relatif Risque relatif = RR Risque relatif = RR = [a/(a+b)] / [c/(c+d)]

24 Enquêtes de cohorte Mesures dassociation: interprétation Interprétation du RR Risque Relatif RR (95% CI) 1.80 (0.90,3.60)p > (1.80,5.90)p < (0.20,0.60)p < 0.05 Étude 1: absence de risque Étude 2: facteur de risque Étude 3: facteur protecteur

25 Enquêtes cas-témoins Définition Étude rétrospective Sélection de la population en fonction de la présence ou non du critère de la maladie Recherche rétrospective de lexposition aux facteurs de risque

26 Enquêtes cas-témoins Définition

27 Enquêtes cas-témoins Avantages Intérêt – Résultats rapides – Coût faible Indications – Maladies dont les périodes de latence sont longues ex: cancer du poumon et tabac – Maladies rares – Étude de plusieurs facteurs de risque pour une seule maladie ex: cancer de lœsophage et exposition au tabac et à lalcool

28 Enquêtes cas-témoins Inconvénients Non adapté pour létude – De plusieurs maladies – Des expositions rares – De la relation chronologique entre exposition et maladie Ne permettent pas un calcul direct des taux dincidence de la maladie chez les patients exposés et non exposés – Estimation du risque par OR (Odds Ratio) Les risques de biais sont importants particulièrement ceux de sélection et de mémoire (recueil rétrospectif)

29 Etudes cas-témoins Mesures dassociation: OR (1/2) Odds Ratio = OR Odds Ratio = OR = ad / bc

30 Études cas-témoins Mesures dassociation: OR (2/2) Si maladie rare (prévalence < 5 %) OR sensiblement équivalent au RR Les sujets exposés ont une probabilité davoir la maladie OR fois celle des non-exposés Intervalle de confiance de lOR

31 Etudes cas-témoins Mesures dassociation: interprétation Interprétation du OR Odds Ratio OR (95% CI) 1.80 (0.90,3.60)p > (1.80,5.90)p < (0.20,0.60)p < 0.05 Étude 1: absence de risque Étude 2: facteur de risque Étude 3: facteur protecteur OR

32 Types denquête ObservationExpérience Essais thérapeutiques Epidémiologie descriptiveEpidémiologie analytique Etude transversale Etude de Cohorte Etude Cas-témoins

33 Enquête transversale Définition Enquête pendant une période définie: « photographie » Visée surtout descriptive Mesure dune prévalence: exposition ou maladie Échantillon de population représentatif

34 Enquête transversale Avantages et inconvénients Avantages: - facilité de mise en œuvre Inconvénients: - biais de sélection (patients sortis de la cohorte car malades par ex) - relation temporelle exposition – maladie ?

35 Biais Erreur systématique lors de la planification ou de la mise en oeuvre de lenquête dont la conséquence est une estimation erronée du RR (cohorte) ou de lOR (cas-témoins) – Sur estimation – Sous estimation Différents biais – Biais de sélection ex: malades ambulatoires – Biais dévaluation (mémoire) ex: exposition lointaine – Biais liés aux perdus de vue ex: effets secondaires – Biais de confusion ex: VIH, âge et fonction rénale

36 Types denquête ObservationExpérience Essais thérapeutiques Epidémiologie descriptiveEpidémiologie analytique Etude transversale Etude de Cohorte Etude Cas-témoins

37 Plan Introduction Tests statistiques Différents types denquêtes: Etudes observationnelles Etudes interventionnelles Notions déthique

38 Essai clinique Groupe avec et sans intervention Mesure de leffet de lintervention 2 types de conclusions: - jugement de signification (statistique) - jugement de causalité (qualité de lessai)

39 Essai clinique Pas de traitement Traitement étudié 10 % 12 % Différence = effet du traitement Critère de jugement mortalité à 5 ans Essai contrôlé randomisé en double aveugle

40 Qualité dun essai clinique Hypothèse principale Schéma détude: essai prospectif, double aveugle, randomisé, placebo Protocole: - objectif principal unique - définitions claires: maladie, critères déligibilité - critère de jugement principal : détermination nombre de sujets Recueil de données Analyse

41 Groupes comparables Groupes identiques même type de patients même stade de la maladie, etc. qui ne diffèrent que par le traitement appliqué Si, à la fin, il existe une différence, celle-ci nest due quau traitement Grp T Grp C Traitement

42 Constitution des groupes La répartition ne doit dépendre ni du patient ni de la maladie ni du médecin ni du médicament Par tirage au sort Allocation aléatoire, randomisation Assure, qu'en moyenne, les deux groupes seront strictement comparables

43 Mauvais groupes contrôles Contrôles historiques par exemple, patients traités l'année dernière ces patients ne sont pas comparables à ceux traités actuellement Contrôle géographique patients d'un autre service

44 Maintien de la comparabilité Les deux groupes doivent être suivis de la même façon Evalués de façon objective Double aveugle et placebo Pas de perdus de vue Grp T Grp C Évaluation du critère Suivi Trt concomitant

45 Double aveugle - simple aveugle - ouvert Double aveugle (insu) ni l'investigateur, ni le patient ne connaît la nature réelle du traitement évaluation du critère de jugement en aveugle Simple aveugle (insu) l'investigateur connaît le traitement, pas le patient Ouvert le traitement est connu de tous

46 En pratique… En ouvert ou en simple insu, il est possible d'identifier les patients du groupe traité avec le traitement étudié et ceux du groupe contrôle. En double insu, les patients ne peuvent se distinguer en fonction de leur appartenance à un groupe ou un autre.

47 Différents biais Biais de sélection différence dans le pronostic de base des patients Biais de réalisation différence dans le suivi et les soins appliqués aux patients Biais d'évaluation (de mesure) différence dans l'évaluation du critère de jugement Biais d'attrition différence au niveau des "sorties" d'étude

48 Essai contrôlé randomisé en double aveugle Randomisation Grp T Grp C Critère Groupe comparable Maintien de la comparabilité Biais de sélection Biais de réalisationBiais d'évaluation Biais d'attrition RandomisationDouble aveugle ITT

49 Michel Cucherat - Service de Pharmacologie Clinique - Lyon 48 Biais de publication Les essais positifs sont plus facilement publiés que les négatifs Différence significative Différence non-significative Publication

50 Plan Introduction Tests statistiques Différents types denquêtes: Etudes observationnelles Etudes interventionnelles Notions déthique

51 Textes de référence Code de Nuremberg Déclaration dHelsinki Rapport Belmont

52 Le respect de la personne => consentement libre et éclairé La bienfaisance => protection bien-être participant La justice => population vulnérable Garantis par linvestigateur et linstitution supportant la recherche Trois principes universels de léthique de la recherche

53 A qui s applique-t-elle? Tous les essais interventionnels sur l être humain Hors champ : essais non interventionnels Actes pratiqu é s de fa ç on habituelle Et produits de sant é utilis é s de mani è re habituelle Et aucune proc é dure suppl é mentaire ou inhabituelle de diagnostic ou de surveillance

54 Promoteur = la personne physique ou morale qui prend linitiative dune recherche biomédicale sur lêtre humain, en assure la gestion et vérifie que son financement est prévu. Investigateur = la ou une des personnes physiques qui dirigent et surveillent la réalisation de la recherche. Il doit être médecin inscrit au tableau de lordre Définitions

55 Rôle : - Vérification critères dinclusion – non inclusion - Information au patient du protocole de recherche et, dans certaines situations particulières, la famille, les titulaires de lautorité parentale ou le représentant légal - Obtention du consentement - Signalisation des évènements indésirables Investigateur

56 Evaluation: - méthodologie de la recherche et de sa pertinence générale - conformit é aux dispositions relatives à la protection des personnes - documents d information et de recueil du consentement Comité national déthique

57 Conclusion

58 Rigueur Éthique Applicabilité

59 Évaluation des objectifs du cours Comprendre lintérêt de la recherche épidémiologique et clinique Connaître les caractéristiques des différents types détudes Être capable de lire des articles de recherche dune manière critique Comprendre limportance de léthique en recherche

60 FIN


Télécharger ppt "Introduction à lépidémiologie et à la recherche clinique Matthieu Revest, Rennes DIU Bujumbura Médecins et infirmières promotion 5 15 Novembre 2011."

Présentations similaires


Annonces Google