La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Transmission du VHC en Egypte Séminaire de recherche de lANRS 5 mai 2011, Paris Arnaud Fontanet Institut Pasteur / Cnam.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Transmission du VHC en Egypte Séminaire de recherche de lANRS 5 mai 2011, Paris Arnaud Fontanet Institut Pasteur / Cnam."— Transcription de la présentation:

1 Transmission du VHC en Egypte Séminaire de recherche de lANRS 5 mai 2011, Paris Arnaud Fontanet Institut Pasteur / Cnam

2 Les origines de lépidémie

3 Bullin (Bulinus truncatus) Œuf de bilharzie (S. hematobium) Couple de bilharzies adultes (Source images: Ziskind,Néphrol et Thér., 2009).

4 Prévalence de la bilharziose en Egypte, enquêtes 1935 et 1991 Deux évènements: -Barrage dAssouan (1960) -Campagnes de traitement de la bilharziose (1960s-80s) (Strickland, Hepatology, 2006)

5 Prévalence de la bilharziose en Egypte, enquêtes 1935 et 1991 Deux évènements: -Barrage dAssouan (1960) -Campagnes de traitement de la bilharziose (1960s-80s) (Strickland, Hepatology, 2006)

6 Proportion avec anticorps anti-VHC parmi les ans, enquête nationale, 1996 SUDAN Mer méditerranée Mer Rouge 8% 28% 6% 26% 19% (Frank C et coll., Lancet, 2000) Génotype 4

7 Anticorps anti-VHC (%) Groupes dâge (en années) Prévalence des anticorps anti-VHC (%) par âge et par sexe, Zwyat Razin, 2002 (n = 4020) (ANRS 1211) (Arafa et coll., J Hepatol, 2005)

8 Anticorps anti-VHC (%) Prévalence des anticorps anti-VHC (%) par âge et par sexe, Zwyat Razin, 2002 (n = 4020) (ANRS 1211) (Arafa et coll, J Hepatol, 2005) Traitement bilharziose Traitements bilharziose Groupes dâge (en années)

9 Facteurs de risque chez les participants âgés de plus de 20 ans, Zwyat Razin, 2002 OR% exposésFraction attribuable (%) Ttt bilharziose Injections IV (>10) Transfusions Drainage dabcès Traitement des gencives Ventouse Césarienne (Arafa et coll, J Hepatol, 2005)

10 Quels sont les modes de transmission actuels?

11 Recrutement de cas incidents dhépatite aiguë C Importance de travailler sur des cas incidents: –Relation temporelle entre exposition et développement de la maladie respectée. –Données dexposition de bonne qualité: Période dexposition bien définie. Période dexposition récente. –Nous parlent de la transmission « actuelle », pas passée. Possible en Egypte du fait de lincidence élevée du VHC.

12 Recrutement, Fever Hospitals du Caire, (ANRS 1213 et 12122) N= 352 Âge médian (EIQ) = 32 (26-43) ans % hommes= 69% Génotype 4 > 95% Durée infection / début des symptômes = 50 jours

13 Facteurs de risque iatrogéniques, Greater Cairo, Cas VHC* N=94 n (%) Témoin VHA N=94 n (%) Témoin famille N=94 N (%) OR (95%CI) Valeur P Admission hôpital15 (16.0) 3 (3.2) 5 (5.3)3.8 ( ) Chirurgie 8 (8.5) 2 (2.1) 1 (1.1)5.3 ( ) 0.01 Sutures21 (22.3) 6 (6.4) 3 (3.2)5.1 ( ) <0.001 Injections intraveineuses 9 (9.6) 1 (1.1) 3 (3.2)4.3 (1.3-14) 0.01 Injections intramusculaires13 (13.8)12 (12.8)18 (19.1)0.8 ( ) 0.63 Perfusions13 (13.8) 5 (5.3) 4 (4.3)3.3 ( ) 0.01 Endoscopie 1 (1.1) Transfusions de sang Accouchement 4 (14.3) 1 (3.6) 6.6 ( ) 0.06 Césarienne 3 (10.7) Extraction dentaire12 (12.8)11 (11.7) 5 (5.3)1.5 ( ) 0.3 (Paez A et coll. PLoS ONE 2009) *définition de cas modifiée: ALT > 20 fois VSN

14 Facteurs indépendamment associés à une hépatite aiguë C, analyse multivariée, Greater Cairo, OR ajusté (95% CI) N=275 Valeur P Injections intraveineuses5.0 (1.2 – 20.2)0.02 Sutures4.2 (1.6 – 11.3)0.004 Toxicomanie Jamais Snif Injections ( 1.6 – 12.1) 7.9 ( 1.4 – 43.5) 0.01 Illettré3.9 ( )0.001 (Paez A et coll., PLoS ONE, 2009)

15 Facteurs indépendamment associés à une hépatite aiguë B 233 cas et 233 témoins appariés (âge, sexe), –Hommes: Ne sait ni lire ni écrire (OR = 6.1, 95% CI = ) Rasage chez les barbiers (OR = 2.1, 95% CI = ) Toxicomanie intraveineuse (OR = 3.4, 95% CI = ) –Women Ne sait ni lire ni écrire (OR = 2.2, 95% CI = ) Mariage récent (< 1 an) (OR = 42.0, 95% CI = ) par rapport aux femmes célibataires Accouchement (OR = 3.7, 95% CI = ) (Paez A et coll, IJE, 2009)

16 Transmission intra-familiale du VHC Familles patients aigus C (n = 100) Familles avec anticorps anti-VHC (n = 31) Familles avec ARN VHC+ (n =18) Familles séquencées* (n = 12) Séquences identiques* (n = 3) Couples mariés Patient index sans FDR *330 paires de bases NS5b *>99% homologie (Paez et al, Gut, 2010)

17 Cohorte de Zwyat Razin, (ANRS 1211) 41 Indéterminés 3580 VHC séronégatifs 508 VHC séropositifs Résultats inclusion 3139 HCV séronégatifs 20 Indéterminés 25 HCV séropositifs Résultats suivis 4129 inclus Incidence = 25/10578 = 2.4 per 1000 personnes-années

18 Facteurs associés aux infections incidentes Etude cas-témoin nichée dans la cohorte: injections médicales (OR = 3.3, 95%CI = ) Sur les 25 infections récentes, 17 étaient virémiques, et 2 (12%) étaient liées à un virus identique à celui dau moins une personne vivant sous le même toit: –Un garçon de 18 ans avec la même souche que sa mère. –Un garçon de 6 ans avec la même souche que ses frères de 11 ans et 13 ans. Aucune famille na connu plus dune infection pendant la période détude: pas de contagiosité « extrême » pendant la primo-infection. (Mostafa A et al., Liver Int, 2010)

19 Et la susceptibilité génétique à linfection dans tout cela?

20 Regroupement intra-familial des cas Zwyat Razin, 2002, n=4020 (ANRS 12107) OR ajusté* Infection VHC % souches similaires Séquences NS5b Mari-femme2.2 (1.3 – 3.7)1/16 = 6% Père-enfant3.4 (1.8 – 6.2)2/16 = 12% Mère-enfant3.8 (2.5 – 5.8)5/22 = 23% Enfant-enfant9.3 (4.9 – 17.6)9/29 = 31% (Plancoulaine et coll., Gut, 2008) *modèles GEE2

21 Probabilité dêtre VHC+ selon lâge, le génotype Aa, et le statut VHC des parents (Laouénan et coll., Human Genetics, 2009)

22 Probabilité du génotype Aa chez les VHC+ selon lâge

23 Conclusions

24 Incidence toujours élevée Estimée à 2 / an au niveau national, soit nouvelles infections par an.

25 Transmission essentiellement liée aux soins médicaux Injections à visée médicale: intraveineuses et perfusions. Sutures et chirurgie. Soins dentaires: détartrage. Soins obstétricaux.

26 Transmission intra-familiale Limitée : 10% des cas incidents. Modes de transmission non définis (peut se faire par lintermédiaire de soins médicaux). Pourrait faire intervenir un facteur de susceptibilité génétique à linfection notamment chez les enfants. Pas darguments en faveur dun changement des recommandations actuelles en matière de prévention pour lentourage des sujets VHC+.

27 Toxicomanie par voie intraveineuse Peu documentée jusquà présent. 1-3% des témoins de létude (mais milieux défavorisés du Caire) VIH encore peu répandu: 4/413 étaient infectés lors dune enquête au Caire en 2006 (Soliman et coll., AIDS, 2010).

28 Nécessité de passer à lintervention Choix des interventions: –Communauté: éducation –Centres de santé: matériel jetable, stérilisation Intérêt des sciences sociales pour identifier les interventions pertinentes. Intérêt de la modélisation pour estimer limpact de ces interventions (et du traitement des personnes virémiques) Comment évaluer? –Sites expérimentaux: essais randomisés –Echelle nationale: Surveillance sentinelle, EDS

29 Remerciements Paris IP, Epidémiologie des Maladies Emergentes Claire Rekacewicz, Loïc Chartier Lenaig LeFouler, Sylvia Taylor Aline Munier, Yoann Madec Romulus Breban, Tamara Giles-Vernick Sandrine Leroy, Adela Paez Elisabeth Delarocque-Astagneau Arnaud Fontanet INSERM U550 Sabine Plancoulaine, Dorothée Obach Cédric Laouénan, Laurent Abel IP, Immunobiologie des Cellules Dendritiques Melissa Laird, Armanda Casrouge Stéphanie Thomas Matthew Albert INSERM U785 François Rimlinger Valérie Thiers Cairo Tropical Medicine and Research Institute Mai El Daly Sherif El-Kafrawy Hala Mansour Gamal Esmat Mohammed Abdel-Hamid Ain Shams University Rita Raafat Maha El Gaafary Mostafa El Hoseiny Noha Sharaf Amira Mohsen Naglaa Arafa Iman Bakr Diaa Marzouk Aya Mostafa Mostafa K Mohamed


Télécharger ppt "Transmission du VHC en Egypte Séminaire de recherche de lANRS 5 mai 2011, Paris Arnaud Fontanet Institut Pasteur / Cnam."

Présentations similaires


Annonces Google