La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Surveillance des Infections Sexuellement Transmissibles Réseaux de surveillance volontaire de biologistes et de cliniciens Tendances épidémiologiques/Caractéristiques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Surveillance des Infections Sexuellement Transmissibles Réseaux de surveillance volontaire de biologistes et de cliniciens Tendances épidémiologiques/Caractéristiques."— Transcription de la présentation:

1 Surveillance des Infections Sexuellement Transmissibles Réseaux de surveillance volontaire de biologistes et de cliniciens Tendances épidémiologiques/Caractéristiques des patients Infections à gonocoque Syphilis Infections à Chlamydia trachomatis dont la Lymphogranulomatose vénérienne (LGV) rectale

2 Surveillance des infections à gonocoque Réseau RENAGO : laboratoires,1986 Tendances: Indicateur NG/lab/an Sensibilité des souches (CNR) Caractéristiques des patients Enquête praticiens libéraux Enquête praticiens libéraux Surveillance DAV 5 villes (Paris, Lyon, Surveillance DAV 5 villes (Paris, Lyon, Marseille, Nice, Strasbourg)

3 Evolution du nombre de gonocoques isolés par laboratoire, par an et par sexe RENAGO 1994 – 2004 Evolution du nombre de gonocoques isolés par laboratoire, par an et par sexe +17% +45%

4 Résistance NG à la Ciprofloxacine Nouvelles recommandations thérapeutiques Juillet 2005: Ceftriaxone ou Cefixime Texte des recommandations: Alerte InVS

5 Profil patients masculins Phase pilote DAV (153)/ Enquête ville (121) *: Différence non significative * *

6 Surveillance de la syphilis Réseau de cliniciens volontaires Cas déclaré = syphilis « infectieuse » Primaire Secondaire Latente précoce ( < 1an) Indicateur : nombre de cas déclarés/an Indicateur indirect: ventes dExtencilline en France

7 Cas de syphilis par an et par stade

8 Nombre de cas de syphilis par an et par région, % - 3%

9 Ventes dExtencilline* par région

10 Syphilis cas déclarés 96% hommes et 4% femmes 84% d homosexuels masculins Age moyen = 36.5 ans Co-infection VIH/syphilis : de 61% en 2000 à 41% en 2004

11 Les patients récidivants consultants en DAV l 2 syphilis / Délai: 16 mois l 108 patients (7%) dont 102 homo (94%) l 70% VIH + l Partenaires 12 mois: 21 (1-100) 2 gonococcies dans lannée 30 patients (20%) dont 23 homo (76%), 63% VIH+ Partenaire 12 mois: 22 (1-200)

12 Surveillance LGV Avril 04 : Surveillance pilote prospective (6 centres) Données épidémiologiques simples (age, statut VIH) Définition des cas: Anorectite symptomatique chez un homme Recherche de CT par PCR positive + Sérovar L confirmé par génotypage Janvier 2005 : Mise en place dun questionnaire épidémiologique et élargissement surveillance

13 208 cas de LGV rectales au 31 Août * 80* * : 8 premiers mois de lannée 45 Cas rétrospectifs Surveillance débutée en Av 2004

14 Epidémiologie des LGV l 274 souches rectales génotypées / 208 L2b (76%) l Age moyen: 38,4 ans (24-62) l Statut VIH connu : 81 (39%), 69 (85%) VIH + l Majoritairement en IDF (92% des cas)

15 Chlamydioses uro-génitales Le réseau Rénachla Réseau de biologistes volontaires, 1989 Définition de cas: tout échantillon positif à CT Indicateurs : nombre de recherches et de positifs et taux de positivité

16 Renachla Evolution chez lhomme + 34% Tx de positivité: 3.5 % % 2004

17 Renachla Evolution chez la femme Tx de positivité: 2.7 % % %

18 CONCLUSION Profils différents selon le lieu de consultation Proportion de patients à haut risque IST Impact des campagnes de prévention Dépistage des partenaires en question Persistance dune transmission active dIST en 2004 Tendances globales En baisse : syphilis IDF, Stable: syphilis province En hausse: gonococcies et infections à CT Emergence LGV confirmée en 2005


Télécharger ppt "Surveillance des Infections Sexuellement Transmissibles Réseaux de surveillance volontaire de biologistes et de cliniciens Tendances épidémiologiques/Caractéristiques."

Présentations similaires


Annonces Google