La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le TDAH chez ladulte : Où en sommes-nous? Leila Ben Amor MD M.Sc. Pédopsychiatre Hôtel Dieu de Lévis Professeur Associée Département de Psychiatrie Université

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le TDAH chez ladulte : Où en sommes-nous? Leila Ben Amor MD M.Sc. Pédopsychiatre Hôtel Dieu de Lévis Professeur Associée Département de Psychiatrie Université"— Transcription de la présentation:

1 Le TDAH chez ladulte : Où en sommes-nous? Leila Ben Amor MD M.Sc. Pédopsychiatre Hôtel Dieu de Lévis Professeur Associée Département de Psychiatrie Université Laval

2 Plan de la présentation Données épidémiologiques Diagnostic et Symptômes Échelles dévaluation Troubles concomitants Évolution & Conséquences

3 Introduction La recherche centrée sur le TDAH de l enfant Peu de connaissances sur lévolution du TDAH: croyance FAUSSE quil finit par disparaître avec lâge Études longitudinales récentes: persistence du TDAH chez les adultes (jusquà 80%) Weiss et al., J Psych Pract, 2002

4 TDAH chez ladulte: données épidémiologiques (1) Étude longitudinale: Parmi les patients atteints de TDAH pendant lenfance et devenus adultes: plus de 65 % ont signalé la présence dau moins un symptôme de TDAH assez important pour entraver le fonctionnement Weiss et al., J Psych Pract, 2002

5 TDAH chez ladulte: données épidémiologiques (2) Études épidémiologiques antérieures: prévalence de 1 à 6 % Estimation actuelle : prévalence ~ 4-5 % Sex-ratio pour le TDAH Homme/femmes = 2:1 ou 1:1 (chez les enfants : ratio garçons/filles = 3-4:1) Kessler et al., J Occup Environ Med, 2005; Resnick. J Clin Psychology, 2005

6 TDAH chez ladulte: données épidémiologiques (3) Kessler et al, Avril 2006 Prevalence and Correlates of ADHD in the United States: Results from the national Comorbidity Survey Replication Plus de 3000 patients interviewés Basée sur le National Mental Health survey

7 TDAH chez ladulte: données épidémiologiques (4) Analyse des données: TDAH présent dans 4% de la population adulte. Moins de diagnostic et de traitement chez les hommes Profil de l adulte avec TDAH: homme, séparé, et avec un emploi moins bon (comparé aux compétences) Co-morbités importantes dans tous les groupes de TDAH

8 Diagnostic du TDAH: critères diagnostiques Le DSM-IV Symptômes présents depuis au moins 6 mois, entraînant une inadaptation (relative au niveau de développement de lenfant) Symptômes apparus avant lâge de 7 ans Symptômes entraînant une gêne fonctionnelle dans 2 environnements différents (fonctionnement social, scolaire ou professionnel) Symptômes non mieux expliqués par un autre trouble DSM-IV, APA, 1994

9 Hyperactivité Incapable de rester assis Court ou grimpe partout (situationest inapproprié ) les adultes éprouvent de lagitation A du mal à se tenir tranquille ( jeux ou loisirs) Agit comme sil était monté sur des ressorts Parle de façon excessive Remue souvent les mains/pieds ou se tortille Impulsivité Se précipite pour répondre A du mal à attendre son tour Interrompt les autres ou impose sa présence Critères du DSM-IV : Hyperactivité-impulsivité DSM-IV, APA, 1994 Au moins six des symptômes suivants :

10 Ne prête pas attention aux détails, fautes détourderie A du mal à soutenir son attention Difficulté à se conformer aux directives et à finir ses devoirs, tâches domestiques ou ses obligations professionnelles A du mal à organiser ses tâches ou activités Semble ne pas écouter quand on lui parle Évite les tâches nécessitant un effort mental soutenu Perd souvent des objets Se laisse facilement distraire A des oublis fréquents dans la vie quotidienne Critères du DSM-IV : Inattention

11 TDAH chez ladulte: Différences entre les symptômes du TDAH chez ladulte et chez les enfants : Inattention : les symptômes dinattention surviennent plus souvent que les symptômes dhyperactivité lhyperactivité chez les adultes est souvent intériorisée, entraînant des sentiments dagitation et de tension Symptômes dimpulsivité: sont moins courants, mais leurs conséquences sont plus durables Problèmes au niveau des fonctions exécutives Weiss et al., J Psych Pract, 2002; Resnick. J Clin Psychology, 2005

12 Moyennes des symptômes dhyperactivité Âge Évolution du TDAH en fonction de lâge : Symptômes dhyperactivité = - 0,26 (- 0,34; - 0,18) (Biederman et al., AJP, 157, 2000)

13 Moyennes des symptômes dimpulsivité Âge Évolution du TDAH en fonction de lâge : Symptômes dimpulsivité = - 0,26 (- 0,34; - 0,19) ( Biederman et al., AJP, 157, 2000)

14 Moyennes des symptômes dinattention Âge Évolution du TDAH en fonction de lâge : Symptômes dinattention ß = - 0,25 (- 0,35; - 0,15) ( Biederman et al., AJP, 157, 2000)

15 Biederman et al. Am J Psychiatry (1):36-42.

16 Échelles diagnostiques Entrevue diagnostique Conners pour le TDAH chez ladulte selon le DSM-IV (acronyme anglais : CAADID) Mini-entrevue neuropsychiatrique internationale Spencer et Adler, Prim Psych, 2004

17 Échelles dévaluation La plus utilisée: échelle de Conners pour le TDAH adulte Différentes versions: la plus courante échelle à 26 items Chaque item est coté de 0 à 3 (pas du tout à très souvent) Le score se situe entre 0 et 78: score plus élevé = dysfonctionnement plus marquée version que le patient remplit lui-même Conners et al., Multi-Health Systems Inc., Toronto, 1998

18 Site WEB:

19 TDAH chez ladulte : Troubles concomitants Comorbidité dans environ % des cas Troubles concomitants les plus courants : - dépression, anxiété, trouble de la personnalité antisociale, trouble oppositionnel avec provocation et trouble des conduites Comorrbidité avec Abus de substances –Les plus courantes : lalcool et le cannabis –Risque 3 à 4 fois plus élevé chez patients non traités –Risque accru si TDAH accompagné du trouble des conduites ou du trouble bipolaire Taux plus élevés de tabagisme Asherson. Exp Rev Neurotherap, 2005; Dodson. J Clin Psychology, 2005; Weiss et al., J Psych Pract, 2002 Kollins et al., Arch Gen Psych, 2005; McGough et al., Am J Psych, 2005; Wilens. Psychatr Clin N Amer, 2004; Biederman, J Clin Psych, 2003

20 Conséquences du TDAH chez ladulte Problèmes des relations interpersonnels Problèmes légaux: infractions au code de la route et excès de vitesse au volant (en rapport avec limpulsivité) Problèmes liés à lemploi: gardent moins longtemps leurs emplois sabsentent de leur travail 13 jours/année en moyenne Journées de travail perdues par année = 19 milliards de dollars US Weiss et al., J Psych Pract, 2002; Kessler et al., J Occup Environ Med, 2005

21 TDAH Pauvre estime de soi Troubles Académiques Relations Tabagisme et toxicomanie Blessures Accidents De la route Difficultés légales Occupationelles/ vocationelles Enfants Adultes Adolescents

22 Altération du fonctionnement 010 %20 %30 %40 %50 % 60% Tentative de suicide Congédiement Incarcératio n Blessures intentionnelles Abus de substances MST Grossesse à ladolescence Retard 1 année scolaire TDAHTDAH Normal Barkley RA. Attention-Deficit Hyperactivity Disorder: A Handbook for Diagnosis and Treatment; Swensen AR. Manuscrit en cours délaboration, Incidence en %

23 TDAH : Choix de traitement Deux grandes classes de médicaments Deux grandes classes de médicaments PsychostimulantPsychostimulantNon-psychostimulantNon-psychostimulant Méthylphénidate Ritalin ® Concerta ® Biphentin ® Amphétamines Dexedrine ® Spansule Adderall ® XR Atomoxétine Strattera ® Canadian Attention Deficit Hyperactivity Disorder Resource Alliance (CADDRA): Canadian ADHD Practice Guidelines, First Edition. Toronto, ON; CADDRA, 2006.

24 Médicaments de 1 re intention pour le TDAH (enfant) AGENTS DE 1 re INTENTION – à longue durée daction Nom commercial (Nom générique) Forme posologique Dose initiale Calendrier dadaptation posologique Tous les 7 jours* Dose quotidienne maximale (enfant de 40 kg ou moins) Adderall ® XR (sels mixtes damphétamine) gélules de 5,10,15, 20, 25, 30 mg 10 mg le matin5 mg30 mg Concerta ® (chlorhydrate de méthylphénidate) comprimés de 18, 27, 36, 54 mg 18 mg le matin18 mg72 mg Strattera ® * (chlorhydrate datomoxétine) capsules de 10, 18, 25, 40, 60 mg 0,5 mg/kg/jour0,8 mg/kg/jour à la 3 e semaine 1,2 mg/kg/jour à la 5 e semaine 1,4 mg/kg/jour ou 100 mg/jour (la dose la moins élevée des deux) Biphentin ® (chlorhydrate de méthylphénidate) capsules de 10, 15, 20, 30, 40, 50, 60 mg 10 mg le matin 10 mg60 mg/jour ou 1,0 mg/kg/jour Canadian Attention Deficit Hyperactivity Disorder Resource Alliance (CADDRA): Canadian ADHD Practice Guidelines, First Edition. Toronto, ON; CADDRA, *atomoxétine tous les 10 jours ou bien tous les 14 jours pour des raisons pratiques

25 Médicaments de 2 e intention pour le TDAH (enfant) AGENTS DE 2 e INTENTION/DAPPOINT– à courte ou moyenne durée daction Nom commercial (Nom générique) Forme posologique Dose initiale Calendrier dadaptation posologique Tous les 7 jours Dose quotidienne maximale (enfant de 40 kg ou moins) Dexedrine ® (sulphate de dextro- amphétamine) comprimé de 5 mg2,5 mg le matin et à midi 2,5 mg (ajouter une dose à 16 h) 30 mg Dexedrine ® Spansule* (sulphate de dextro- amphétamine) capsules de 10, 15 mg 10 mg le matin10 mg40 mg Ritalin ® (chlorhydrate de méthylphénidate) comprimés de 10, 20 mg 5 mg le matin et à midi5 mg (ajouter une dose à 16 h) 60 mg Ritalin ® SR (chlorhydrate de méthylphénidate) comprimé de 20 mg20 mg le matin20 mg (ajouter une dose à 14 h) 60 mg Canadian Attention Deficit Hyperactivity Disorder Resource Alliance (CADDRA): Canadian ADHD Practice Guidelines, First Edition. Toronto, ON; CADDRA, *Laction de Dexedrine ® Spansule peut durer de 6 à 8 heures. Ritalin ® SR peut couvrir la période du midi, mais lexpérience clinique semble indiquer un effet comparable à celui des agents à courte durée daction

26 Médicaments de 3 e intention pour le TDAH simple chez lenfant AGENTS DE 3 e INTENTION - Emploi non homologué dans le TDAH en cas déchec thérapeutique Nom commercial (Nom générique) Forme posologique Dose initiale Calendrier dadaptation posologique Tous les 7 jours Dose quotidienne maximale (enfant de 40 kg ou moins) Apo ® - imipramine * comp. de 10, 25, 50, 75 mg 25 mg 150 mg Wellbutrin ® SR (bupropion) comp. de 100, 150 mg 100 mg le matin Ajouter 100 mg au coucher 200 mg Canadian Attention Deficit Hyperactivity Disorder Resource Alliance (CADDRA): Canadian ADHD Practice Guidelines, First Edition. Toronto, ON; CADDRA, *Tofranil est déconseillé en raison de formes posologiques inadaptées. Limipramine est parfois utilisée si des troubles de lhumeur coexistent avec les symptômes du TDAH. Limipramine est métabolisée en désipramine, agoniste noradrénergique efficace.

27 Étiologies Étiologie: génétiques (80%) Facteurs de l environnement (20%) Recherche: Neuro-imagerie

28 Le TDAH réduit la qualité de vie Qualité de vie globale TDAH Sujets exempts de TDAH Score moyen de QDV globale chez les adultes atteints du TDAH Meilleure QDV * * p < 0,001 p/r aux patients atteints du TDAH Brod et al.,Qual Life Res, 2006 QDV = Qualité de vie Cas diagnostiqués de TDAH et cas possibles de TDAH = 989 sujets Sujets témoins = 346

29


Télécharger ppt "Le TDAH chez ladulte : Où en sommes-nous? Leila Ben Amor MD M.Sc. Pédopsychiatre Hôtel Dieu de Lévis Professeur Associée Département de Psychiatrie Université"

Présentations similaires


Annonces Google