La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Grand-Titre O. MONTAGNE DEMARCHE HQE La Démarche HQE selon TOLLENS La réponse dun leader de la peinture.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Grand-Titre O. MONTAGNE DEMARCHE HQE La Démarche HQE selon TOLLENS La réponse dun leader de la peinture."— Transcription de la présentation:

1 Grand-Titre O. MONTAGNE DEMARCHE HQE La Démarche HQE selon TOLLENS La réponse dun leader de la peinture

2 LA DEMARCHE HQE SELON TOLLENS Répondre aux défis du XXI ème siècle Proposés par le bâtiment. Améliorer / Rénover les Bâtiments existants Réaliser des Bâtiments neufs 29 Millions de logements neufs à rénover chantiers par an En limitant leur impact sur lenvironnement

3 LA DEMARCHE HQE SELON TOLLENS Quelques chiffres : En 2000, le secteur résidentiel et tertiaire a dépassé : les 100 Millions de TEP soit 46 % de la consommation nationale dénergie soit 25 % des émissions de G.E.S. (moins de 3% pour la peinture). La seule phase dexploitation des bâtiments génère 80 % des impacts environnementaux sur lensemble du cycle de vie, de la construction à la démolition.

4 LA DEMARCHE HQE SELON TOLLENS Il sagit dune démarche et non dun label ! NEANMOINS : Il existe des certifications pour les Bâtiments du tertiaire (certifiés par le CSTB) Habitations individuelles (certifiés par le CEQUAMI) Le tout étant suivi par lADEME et, depuis peu, Certification des constructeurs NF Maisons Individuelles : maisons certifiées par an, 2200 chantiers vérifiés par an.

5 LA DEMARCHE HQE SELON TOLLENS La démarche HQE prend en compte la globalité de lart de construire par : Le choix des matériaux et du mode dapplication La maintenance du bâtiment, éventuellement sa déconstruction Léconomie dénergie rendue possible. Une vraie démarche globale de développement durable, prouvée et argumentée.

6 La démarche est globale :

7 LA DEMARCHE HQE Cette démarche se structure autour de 5 Référentiels : 2 Référentiels de définitions : Définition formelle : caractéristiques dun bâtiment et de son mode de construction permettant de 1- Maîtriser les impacts sur lenvironnement extérieur 2- Créer un environnement sain à lintérieur Définition « exigentielle » : selon 14 cibles organisées selon les deux principes : 1- Maîtriser les impacts sur lenvironnement extérieur 2- Créer un environnement sain à lintérieur

8 LA DEMARCHE HQE Cette démarche se structure autour de 5 Référentiels : 2 Référentiels de définitions + 3 Référentiels Opérationnels DEQE ( Définition Explicite de la Qualité environnementale) : exigentiels réalisés par les Maîtres dOuvrage qui vont lister, puis prioritariser les objectifs et les cibles selon le bâti. SME (Système de Management Environnemental) : organisation, procédures et bonnes pratiques (mise en œuvre et vérification) La Certification : travail en cours

9 Les 14 cibles de la démarche HQE 14 Cibles, subdivisées en 52 cibles élémentaires Domaine D1 : Maîtrise des Impacts sur lenvironnement extérieur. Cibles dEco-construction Cibles dEco-gestion Domaine D2 : Création dun environnement intérieur satisfaisant et sain. Cibles de Confort Cibles de Santé

10 Les 14 cibles de la démarche HQE Domaine D1 Maîtrise des impacts sur lenvironnement extérieur Cibles déco-gestion Cible n°4 : Gestion de lénergie Cible n°6 : Gestion des déchets dactivité Cible n°7 : Entretien et maintenance Cible n°5 : Gestion de leau Cibles déco-construction Cible n°1 : Relation des bâtiments avec leur environnement immédiat Cible n°3 : Chantier à faibles nuisances Cible n°2 : Choix intégré des procédés et produits de construction Cible n°12 : Conditions sanitaires Cible n°13 : Qualité de lair Cible n°14 : Qualité de leau

11 Nécessités pour une validation : Hiérarchiser ses exigences et les transformer en éléments factuels :

12 En quoi TOLLENS peut-il participer ? Quelques exemples : Relation harmonieuse du bâti avec lenvironnement. Conseil matériau de surface : organique, chaux, silicates Expertise couleur : Etude coloristique ; palette ; durabilité Choix des produits de construction. Prise en considération du bâti, de ses pathologies. Respect de lintégrité de la construction Logique organique ou minérale Chantiers à faibles nuisances : COV, métaux lourds, éthers de glycols. Pour le peintre, gestion de chantier, nettoyage & tri. Confort visuel : Choix matière, palette de B.S., produits décos, lavabilité Différentes structures.

13 LA DEMARCHE HQE Cette démarche est de plus en plus utilisée : Dans le Public :Mairies Écoles / crèches Hôpitaux et autres ERP Dans le Privé :Résidences de standing Hôtellerie / Maisons de retraite. Partenariat : Maître dOuvrage Maître dOeuvre Entreprise applicatrice Fournisseur de matériau

14 LA DEMARCHE HQE Cette démarche est largement encouragée par les Pouvoirs Publics : Incitations Financière par lADEME : Limite les surcoûts possibles engendrés par le choix des matériaux et des bonnes pratiques. Modification du Code des Marchés Publics (en cours) : Critères économiques, techniques et de Développement Durable mis sur un même plan. Largement relayés par le souci du Particulier !

15 Quels arguments pour Tollens ?

16 . Nouvelle norme européenne sur les COV

17 . Une écologie qui commence dès la production en usine. Des produits certifiés et labellisés. Choix de matériaux parfaitement naturels et adaptés au bâti Mais il ny a pas que les C.O.V. …..

18 . Une préoccupation écologique qui commence à lusine Première usine de peinture en Europe certifiée ISO (Norme environnementale) ! Gestion des eaux : Récupération des eaux de lavages par ultrafiltration (circuit fermé) Réduction de la consommation en eau Réduction dénergie consommée Diminution de dégagement dhydrogène et démission de poussières Aménagement et entretien des bâtiments et espaces verts (impact paysager), limitation du bruit en périphérie immédiate. Gestion des M.P. : moins de 3% de pertes et limitation des déchets.

19 . Une préoccupation écologique qui commence à lusine Transfert de M.P. en vrac afin de limiter les emballages Utilisation de bidons en polymère recyclé. Lignes raclées afin de diminuer la quantité deau de rinçage. Audit qualité et objectifs environnementaux intégrés dans la Rémunération Amélioration continue des différents critères (PDCA).

20 . LABELS QUALITE ENVIRONNEMENTALE ISO 14001ISO 9001 : 2000

21 Des produits « propres » … Gamme « sans » solvant complète répondant à différentes problématiques chantiers : Haut niveau de finition: IDROTOP PRIM / MAT / SATIN Confort dapplication: CRYLORENO / TOLL-O-TEX SATIN Polyvalence demploi: ELASTACRYL MAT / SATIN Décoration : GRANIFECT

22 . Nouvelle gamme OXYGEN Candidat parfait aux chantiers HQE Bénéficie du label Ecolabel En premier lieu, des qualités techniques remarquables telles que : Excellente opacité Glisse facilitante Reprise fortement diminuée Optimisation du ratio Garnissant / tendu

23 . Nouvelle gamme OXYGEN

24 Le futur de nos produits … Tous passent Certains passent dores et déjà 2010, grâce à notre anticipation (travail depuis 2004). Changement de nos colorants dans notre Système à Teinter permettant de garantir des taux de COV les plus bas une fois teintés. Passage aveugle au nouveau système pour un plus grand confort.

25 Le futur de nos produits … (II) Trois catégories de produits en phase solvant sont vraiment touchés par 2010 : Mats & satins intérieurs en phase solvant (famille Aa : 30 g/litre vs 400 g/litre en 2007) Brillants intérieurs en phase solvant (famille Ab : 100 g/litre vs 400 g/litre en 2007). Peintures de rénovation pour bois en phase solvant (famille Ad : 300 g/litre vs 400 g/litre en 2007).

26 Le futur de nos produits … (III) Deux technologies nouvelles souvrent à nous et sont déjà en phase de tests dans nos laboratoires, via la« Coordination Internationale » (Portugal, Espagne, Italie et France). Les Hauts Extraits Secs Les Alkydes en Emulsions et les NanoParticules. Les produits connaîtront une évolution qui sera rendue Possible, en fonction des utilisations, par lune ou lautre des technologies. Des propriétés étonnantes ont déjà été notées.

27 . Un choix de matériaux naturels et adaptés. Peinturesorgano-minérales : ces produits contiennent plus de 5% de composés organiques Peintures minérales (chaux et silicates) : ces produits contiennent moins de 5% de composés organiques Revêtements minéraux (norme T ) Restaura, Vixalit, Ikos, SilicaFill, SilicaPaint, SilicaPierre, Visolcalce, etc...

28 Quelques indications de COV : Le Minimum pour ces produits de façade est de 75 g/mol. (Famille A.c.) Ainsi les produits suivants sont largement en-dessous. Visolcalce Fin : < 10 g/mol Vixalit :< 15 g/mol VisolSilicat OT: < 25 g/mol

29 . La chaux : Roche naturelle cuite un éco-système bouclé.

30 Qualités environnementales des minéraux (chaux & silicates) Micro-porosité : respect du bâti (+ de 10 fois sup. aux organiques). 3Assèchement rapide Pas besoin de décaper dans le futur 3 Bas COV Incombustible Anti-allergénique Durable Inertes (encrassement faible car pas délectrostatique) Résistance aux micro-organismes. Confort thermique (micro-cristallinité)

31 Comparaison des impacts environnementaux Basé sur lEco-profil de la vie dune peinture silicatée par rapport à celui dune peinture organique de même type. Production de Matières Premières Fabrication de la Peinture Application de la Peinture Durée de Vie Du revêtement Élimination du revêtement Critères : Consommation dénergieDéchets solides Émanations atmosphériquesCO 2 Effluents liquidesMatières dangereuses

32 Comparaison des impacts environnementaux Basé sur lEco-profil de la vie dune peinture silicatée par rapport à celui dune peinture organique de même type (estimations).

33 Comparaison des impacts environnementaux Un exemple dun intérêt financier dune écologie bien pensée : 020 ans30 ans40 ans50 ans10 ans Organique Silica-Paint

34 CONCLUSIONS Le monde de la peinture vit une révolution en deux étapes : 2007 & 2010 Un bon choix de peinture a une influence certaine sur le caractère écologique du chantier Ce choix de peinture correspond à un respect de lenvironnement, mais aussi à la nature du support et aux pathologies rencontrées. TOLLENS et VIERO sont bien armés en termes de produits performants & écologiques pour affronter les chantiers dau- jourdhui et de demain. Nos équipes de conseillers peuvent vous apporter les conseils et largumentation nécessaire pour réaliser vos chantiers en HQE.


Télécharger ppt "Grand-Titre O. MONTAGNE DEMARCHE HQE La Démarche HQE selon TOLLENS La réponse dun leader de la peinture."

Présentations similaires


Annonces Google