La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

NEMATODOSES INTESTINALES. Parasites intestinaux Helminthes Protozoaires vers Némathelminthes Plathelminthes vers ronds vers plats Nématodes Cestodes Trématodes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "NEMATODOSES INTESTINALES. Parasites intestinaux Helminthes Protozoaires vers Némathelminthes Plathelminthes vers ronds vers plats Nématodes Cestodes Trématodes."— Transcription de la présentation:

1 NEMATODOSES INTESTINALES

2 Parasites intestinaux Helminthes Protozoaires vers Némathelminthes Plathelminthes vers ronds vers plats Nématodes Cestodes Trématodes segmentés non segmentés

3 HD = homme HI = Enterobius vermicularis Trichuris trichiura Ascaris lumbricoides Ancylostoma duodenale / Necator americanus Strongyloides stercoralis IMPASSES PARASITAIRES Trichinella spiralis Toxocara canis Ancylostoma caninum Anisakis simplex NEMATODES INTESTINAUX

4 NEMATODOSES INTESTINALES Enterobius vermicularis Trichuris trichiura Ascaris lumbricoides Ancylostoma duodenale Necator americanusStrongyloides stercoralis

5 Agent pathogène: Enterobius vermicularis - Vers adultes vivent et saccouplent dans la région iléo caecale - Migration des femelles fécondées Loxyurose Ver adulte, femelle; 1 cmVer adulte, mâle; 0,5 cm Œufs embryonnés à la ponte infestants Vers adultes femelles

6 1.Contamination: ingestion d œufs (mains) 2.Eclosion larves ver adulte 3.Accouplement dans la région iléo-cæcale 4.Migration femelles gravides vers marge anale 5.Œufs infestants dès la ponte 6.Pas de trajet extra-intestinal Cycle biologique dEnterobius vermicularis Direct (monoxème) court 3 semaines Loxyurose Prurit anal Auto infestation Pas de réaction immunitaire, HEOS modérée

7 Epidémiologie - Cosmopolite - Vie en collectivité Clinique - Enfants Prurit anal - A prédominance vespérale et nocturne - Plus rarement chez la fille: prurit vulvaire, vulvo-vaginite - Lésions de grattage péri-anales - Formes asymptomatiques +++ Diagnostic - Vers adultes sur les selles, les sous-vêtements, les draps - Scotch test anal de Graham (matin): Mise en évidence microscopique des œufs. Loxyurose

8 Agent pathogène: Trichuris trichiura - Vers adultes vivent enchâssés dans la muqueuse colique La trichocéphalose Vers adultes femelle (5 cm) et mâle (3 cm) Œufs non embryonnés à la ponte non infestants

9 1.Contamination: ingestion d œufs 2.Eclosion larves ver adulte 3.Accouplement dans la région colique 4.Emission des œufs avec les fèces 5.Œufs non infestants à la ponte 6.Maturation dans le milieu extérieur 6.Pas de trajet extra-intestinal Cycle biologique de Trichuris trichiura Direct (monoxème) long 1 mois 1 mois à 1 an La trichocéphalose Pas dauto infestation Zones chaudes et humides +++ Péril fécal +++ Pas de réaction immunitaire, HEOS modérée

10 Epidémiologie - Cosmopolite - Zones chaudes et humides - Utilisation dengrais humain - Péril fécal Clinique - Asymptomatique Symptômes digestif variés Diagnostic - HEOS modérée - Examen parasitologique des selles (3 X en 10 à 15 jours) Mise en évidence microscopique des œufs. La trichocéphalose

11 Agent pathogène: Ascaris lumbricoides - Vers adultes vivent et saccouplent dans lintestin grêle Lascaridiose Vers adultes femelle (15 cm) et mâle (10 cm) Œufs non embryonnés à la ponte non infestants

12 Zones chaudes et humides +++ Péril fécal +++ Cycle biologique dAscaris lumbricoides 1 mois à 1 an 2 mois 1.Contamination: ingestion d œufs 2.Eclosion larves dans lumière intestinale 3.Trajet extra intestinal des larves vers adultes 4.Accouplement dans la région du grêle 5.Emission des œufs avec les fèces 5.Œufs non infestants à la ponte 6.Maturation dans le milieu extérieur Pas dauto infestation Réaction immunitaire, HEOS massive en phase dinvasion Lascaridiose

13 Epidémiologie - Cosmopolite - Parasitose intestinale la + fréquente - Zones chaudes et humides - Utilisation dengrais humain - Péril fécal Lascaridiose

14 Clinique - Phase dinvasion (migration larvaire) Syndrome de Löffler: toux, expectorations, fébricule, infiltrats pulmonaire labile - Phase détat (présence des vers adultes dans la lumière intestinale) Asymptomatique Symptômes digestifs variés Complications chirurgicales: Obstruction dun canal, occlusion intestinale, étranglement herniaire, perforation intestinale, péritonite Lascaridiose Trajet extra intestinal -> 2 phases cliniques

15 Diagnostic - Phase dinvasion (migration larvaire) HEOS majeure (courbe de Lavier), non spécifique Réaction immunitaire (sérologie mal adaptée) Examen parasitologique des selles négatif - Phase détat (présence des vers adultes dans la lumière intestinale) HEOS absente Examen parasitologique des selles (3 X en 10 à 15 jours): Mise en évidence microscopique des œufs. Lascaridiose Trajet extra intestinal -> 2 phases biologiques

16 Agent pathogène: Ancylostoma duodenale, Necator americanus - Vers adultes vivent et saccouplent dans lintestin grêle - Vers hématophages Lankylostomose Vers adultes femelle ( 1 cm) et mâle ( 0,5 cm) Œufs non embryonnés à la ponte non infestants

17 5 jours 1 mois Lankylostomose 1.Contamination: transcutanée dune larve 2.Trajet extra intestinal des larves vers adultes 3.Accouplement dans la région du grêle 4.Emission des œufs avec les fèces 5.Œufs non embryonnés à la ponte 6.Eclosion dans le milieu extérieur: larve rhabditoïde 7.Maturation dans le milieu extérieur: larve strongyloïde (infestante) Réaction immunitaire, HEOS massive en phase dinvasion Pas dauto infestation Zones chaudes et humides +++ Péril fécal +++

18 Epidémiologie - Non cosmopolite - Régions tropicales et subtropicales - Mort des larves < 22°C - Péril fécal Lankylostomose

19 Clinique - Phase de pénétration cutanée Asymptomatique +++ Dermite dinoculation 24 heures après la contamination Éruption vésiculaire prurigineuse Surinfection: Gourme des mineurs - Phase dinvasion (migration larvaire) Asymptomatique Catarrhe des gourmes (toux, dysphagie, prurit nasal) Syndrome de Löffler - Phase d état (présence des vers adultes dans la lumière intestinale) Asymptomatique Symptômes digestifs variés Syndrome anémique Lankylostomose Trajet extra intestinal -> 2 (+/- 3) phases cliniques

20 Diagnostic - Phase de pénétration cutanée - Phase dinvasion (migration larvaire) HEOS majeure (courbe de Lavier), non spécifique Réaction immunitaire (sérologie mal adaptée) Examen parasitologique des selles négatif - Phase d état (présence des vers adultes dans la lumière intestinale) HEOS absente +/- anémie, non spécifique Examen parasitologique des selles (3 X en 10 à 15 jours): Mise en évidence microscopique des œufs. Lankylostomose Trajet extra intestinal -> 2 phases biologiques

21 Agent pathogène: Strongyloïdes stercoralis –femelle parthénogénétique: 2.5 mm (duodénum) : R° parthénogénétique +++ –adultes stercoraux (milieu extérieur) : multiplication sexuée femelle: 1mm mâle:0.5mm Languillulose

22 1.Pénétration transcutanée larve strongyloïde 2.Trajet extra intestinal des larves Vers adultes dans le duodénum 3.Maturation en femelle parthénogénétique Oeufs: éclosion sur place Oeufs: éclosion sur place Larves rhabditoïdes dans grêle Larves rhabditoïdes dans grêle Cycle exogène Cycle endogène Cycle exogène Cycle endogène adultes stercoraux L. strongyloïdes L.strongyloïdes œufs œufs L. rhabditoïdes L. strongyloïdes 1 mois Languillulose Cycle biologique de Strongyloides stercoralis Réaction immunitaire, HEOS Zones chaudes et humides +++ Péril fécal +++ Auto infestation HEOS persistante

23 Epidémiologie - Non cosmopolite - Régions tropicales et subtropicales - Mort des larves si T° basses - Péril fécal Languillulose

24 Clinique - Phase de pénétration cutanée Asymptomatique Phase de migration des larves: Syndrome de Löffler Larva currens - Phase détat: Asymptomatique Symptômes digestifs variés Anguillulose maligne si immunodépression (défaillance multiviscérale) Languillulose Trajet extra intestinal -> 2 (+/- 3) phases cliniques

25 Diagnostic - Phase de pénétration cutanée - Phase dinvasion (migration larvaire) HEOS Réaction immunitaire Examen parasitologique des selles négatif - Phase d état (présence des vers adultes dans la lumière intestinale) HEOS persistante Examen parasitologique des selles (3 X en 10 à 15 jours) avec technique dextraction larvaire de Baermann: Mise en évidence microscopique des larves Languillulose

26

27 Prophylaxie des nématodoses intestinales Contamination féco-orale Individuelle: hygiène - Lavage mains - Lavage légumes Collective: lutte contre le péril fécal - Interdiction dengrais humain - Installation de latrines, dégouts, de margelles aux puits - Traitement des eaux usées Cas particulier: oxyurose - Hygiène des mains - Ongles courts - Pyjama - Traitement de la famille Contamination transcutanée Individuelle: hygiène - Eviter les bains en eau stagnante - Port de chaussures Collective: lutte contre le péril fécal - Interdiction dengrais humain - Installation de latrines, dégouts, de margelles au puits - Traitement des eaux usées

28

29 En France: - Asymptomatique le plus souvent - Symptomatologie fonction de la charge parasitaire Découverte d un ver adulte Bilan dHEOS Symptômes digestifs Nématodoses intestinales, circonstances de diagnostic

30

31

32


Télécharger ppt "NEMATODOSES INTESTINALES. Parasites intestinaux Helminthes Protozoaires vers Némathelminthes Plathelminthes vers ronds vers plats Nématodes Cestodes Trématodes."

Présentations similaires


Annonces Google