La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Diarrhées parasitaires Dr claudine Sarfati Ventiane juillet 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Diarrhées parasitaires Dr claudine Sarfati Ventiane juillet 2008."— Transcription de la présentation:

1 Diarrhées parasitaires Dr claudine Sarfati Ventiane juillet 2008

2 Amibiase intestinale –Entamoeba histolytica hématophage Giardiase –Giardia intestinalis, lamblia Cryptosporidiose –Cryptosporidium sp Isosporose –Isospora belli Cyclosporose –Cyclospora cayetanensis Microsporidiose –Enterocytozoon bieneusi, Encephalitozoon intestinalis

3 Amibiase: contamination Toujours ingestion de kystes –Eau sale –Aliments consommés crus, souillés par des kystes –Mains sales dun porteur de kystes (auto- infestation possible) –Contamination familiales et interhumaines –Rôle des mouches, cafards –Rôle des conditions dhygiène +++ –Rôle des pratiques sexuelles orales et anales

4 Amibiase: définition, prévalence Parasitisme de lhomme par un protozoaire : Entamoeba histolytica Peu fréquent dans les pays industrialisés 0,07% en France, 10% Mexique, 11% Vietnam, 16% Bengladesh chez lenfant

5

6 Formes parasitaires cycle non pathogène ( dans le colon plusieurs années) Cycle asymptomatique –Formes végétatives d Entamoeba histolytica ou trophozoïtes –Kystes d Entamoeba histolytica 10 à 12µ résistants,directement infestants Forme végétative Kyste

7 Lamibe devient pathogène La forme végétative : ou trophozoïte fragile+++ - propriétés protéolytiques - hématophage : - contient des hématies -envahit paroi colique -possibilité de diffusion sanguine - 20 à 40µ - pseudopodes Forme végétatives d Entamoeba histolytica hématophage

8

9

10

11

12 Amibiase intestinale Examen parasitologique des selles ( dans lheure qui suit lémission) –Trophozoites et /ou kystes –impossible de différencier E.histolytica de Entamoeba dispar Amibiase intestinale aigue: présence de formes végétatives hématophages Entamoeba histolytica Diagnostic biologique de lamibiase Pas dhyperéosinophilie Amibiase extra-intestinale –Sérologie +++ –Lexamen de selles peut être négatif

13 Traitement et prévention de lamibiase Amoebicides tissulaires Metronidazole flagyl R 30 à 50mg/kg/j en 3 prises/7 à 10j Tinidazole : Fasigyne R cp en 1 prise pendant 3 à 5 jours Secnidazole : Secnol R 30mg/kg/jour : 2 g en 1 prise Ornidazole : Tiberal R 6 cp à 500mg ou ampoule IV pendant 1 à 3jours Amoebicides de contact après : Tibroquinol + tiliquinol : Intetrix R 2 gélules x2 /10 jours Prévention: hygiène individuelle et collective

14 Amibiase intestinale –Entamoeba histolytica hématophage Giardiase –Giardia intestinalis, lamblia Cryptosporidiose –Cryptosporidium sp Isosporose –Isospora belli Cyclosporose –Cyclospora cayetanensis Microsporidiose –Enterocytozoon bieneusi, Encephalitozoon intestinalis

15 Giardiose

16 Giardiose: épidémiologie, clinique Prévalence : – 1,3% dans la population française, + fréquente dans les collectivités, 5% chez lenfant (crèches) –>10% dans les pays à faible niveau dhygiène,liée au péril fécal –Chez les patients VIH : naugmente pas la sensibilité à la giardiose Clinique : Giardia intestinalis vit dans le duodenum –1 à 3 semaines après lingestion des kystes –Porteurs sains asymptomatiques ++ –Diarrhées modérée, –douleurs abdominales, épigastriques, ballonements post prandiaux, nausées, anorexie, perte de poids –malabsorption des graisses selles décolorées

17 Giardiose: diagnostic, traitement Diagnostic : examen parasitologique des selles –Formes végétatives, kystes Traitement : –Metronidazole : 500mg x 3/ 5jours, enfant 30mg/kg/j –Secnidazole : 1 dose = 2 g adulte, 50mg/kg/j enfant –Tinidazole : Fasigyne –Albendazole : 400mg/j pendant 5 jours en cas de résistance Prévention: –Liée au péril fécal hygiène individuelle et collective –Eau non contrôlée, glaces

18 Amibiase intestinale –Entamoeba histolytica hématophage Giardiase –Giardia intestinalis, Giardia duodenalis, Lamblia Cryptosporidiose –Cryptosporidium sp Isosporose –Isospora belli Cyclosporose –Cyclospora cayetanensis Microsporidiose –Enterocytozoon bieneusi, Encephalitozoon intestinalis

19 Cryptosporidiose

20

21

22 Amibiase intestinale –Entamoeba histolytica hématophage Giardiase –Giardia intestinalis, lamblia Cryptosporidiose –Cryptosporidium sp Isosporose –Isospora belli Cyclosporose –Cyclospora cayetanensis Microsporidiose –Enterocytozoon bieneusi, Encephalitozoon intestinalis

23 Isosporose: épidémiologie Protozoose intestinale due à une coccidie : Isospora belli Parasitose des pays tropicaux Cycle dans lintestin grêle : schizogonie et gamogonie (oocyste) Oocystes maturation dans le milieu exterieur Contamination par ingestion des oocystes dans leau ou végétaux

24 Isosporose: clinique Clinique : – diarrhée muqueuse, douleurs abdominales – fièvre parfois – nausées, vomissements –Si patients immunodéprimés (VIH) diarrhée + sévère, malabsorption, deshydratation. Évolution vers la chronicité Rechutes après traitement.

25 Isosporose: diagnostic examen direct 25 à30µm/12à16µ 1 sporoblaste Ou 2 sporocystes Cristaux de Charcot Leyden coloration Ziehl Neelsen

26 Isosporose : traitement Trimetoprime/sulfametoxazole (cotrimoxazole) : 4 comprimés/10jours Rechutes fréquentes chez les immunodéprimés –si VIH : cotrimoxazole 4 cp /3 semaines –puis 2 comprimés / 2 semaines Ciprofloxacine si échec

27 Amibiase intestinale –Entamoeba histolytica hématophage Giardiase –Giardia intestinalis, lamblia Cryptosporidiose –Cryptosporidium sp Isosporose –Isospora belli Cyclosporose –Cyclospora cayetanensis Microsporidiose –Enterocytozoon bieneusi, Encephalitozoon intestinalis

28 Cyclosporose: épidemiologie Coccidiose due Cyclospora cayetanensis seule espèce chez lhomme Entérocytes: schizogonie, gamogonie Oocystes immatures selles Régions chaudes et humides (22 à 32°) Ingestion doocystes matures(2 semaines) Eau, aliments, mains

29 Cyclosporose : clinique Diarrhées aqueuses+++ Nausées, anoréxie Amaigrissement Chez les patients immunodéprimés, la diarrhée est + sévère

30 Cyclosporose : diagnostic Oocyste rond Paroi épaisse Contenu granuleux Réfringent 8 à 10 µm Coloration de ziehl Auto fluorescence en UV Examen direct

31 Cyclosporose : traitement Cotrimoxazole : 800mg 1 comprimé matin et soir / 7j contre indication ciprofloxacine 500mg x 2 par jour/7 jours Si patient VIH –4 cp/ 10jours –Prophylaxie : cotrimoxazole 3fois / semaine

32 Amibiase intestinale –Entamoeba histolytica hématophage Giardiase –Giardia intestinalis, lamblia Cryptosporidiose –Cryptosporidium sp Isosporose –Isospora belli Cyclosporose –Cyclospora cayetanensis Microsporidiose –Enterocytozoon bieneusi, Encephalitozoon intestinalis

33 Microsporidiose Eucaryote dépourvu de mitochondries 1000 espèces Enterocytozoon bieneusi (1985). – intestin grêle (duodénum) Encephalitozoon intestinalis, E. cuniculi, E.hellem –intestin, urines, LCR, poumons

34 Microsporidiose : cycle Multiplication dans les enterocytes Phase mérogonique asexuée Phase sporogonique Taille 1à 3 µm fonction de lespèce

35 Microsporidiose : épidémiologie Contamination par voie digestive Ingestion de spores Eau et aliments Parasitose cosmopolite Patients infectés par VIH taux CD4 50 /mm 3 Autres patients immunodprimés (greffés)

36 Enterocytozoon bieneusi –Diarrhée aigüe avec troubles hydro électrolytiques, malabsorption, stéatorrhée, –Diarrhée chronique –Amaigrissement, cachexie. Encephalitozoon intestinalis –Diarrhée, troubles urinaires, fièvre Microsporidiose : clinique

37 Microsporidiose : diagnostic 1 Spores E.bieneusi –1 à 1,5 µm –ovoïdes Spores E. intestinalis –3 à 3,5 µm –forme en banane Identification des espèces par biologie moléculaire

38 Microsporidiose : diagnostic 2 Trichrome de Weber Spores Fluorochrome Uvitex en UV

39 Microsporidiose : diagnostic 3 anapathologique Biopsie duodénale coloration au bleu de Unna Biopsie duodénale Coloration fluorochrome uvitex

40 Microsporidiose : traitement Enterocytozon bieneusi : –Fumagilline Encephalitozoon : –Albendazole 400mg x 2 /jours – pendant 3 semaines Reconstitution immunitaire par antirétroviraux


Télécharger ppt "Diarrhées parasitaires Dr claudine Sarfati Ventiane juillet 2008."

Présentations similaires


Annonces Google