La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Citoyenneté et démocratie à Athènes (Ve-IV e avant JC) Source des documents iconographiques: Manuel numérique Magnard 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Citoyenneté et démocratie à Athènes (Ve-IV e avant JC) Source des documents iconographiques: Manuel numérique Magnard 2010."— Transcription de la présentation:

1 Citoyenneté et démocratie à Athènes (Ve-IV e avant JC) Source des documents iconographiques: Manuel numérique Magnard 2010

2 Quels sont les rapports entre les citoyens athéniens et la démocratie ?

3

4

5 Le fonctionnement de la démocratie Qui est citoyen ? Les citoyens sont donc une minorité, qui habite Athènes ou un bourg de lAttique ( sur hab. ) -Hommes libres, ils sont nés de père citoyen et de mère fille de citoyen. -Ils se réservent lactivité politique et la propriété foncière.

6 Stèle funéraire : femme et enfant 5e siècle avant J.-C. Paris, musée du Louvre © Photos12.com - ARJ

7 Les non -citoyens sont majoritaires. La femme -Ne possède aucun droit attaché à la citoyenneté mais elle la transmet. -Eternelle mineure, elle dépend de ses tuteurs successifs : père, mari et fils. -Elle nhérite pas, et ne dispose pas librement des ressources issues de son travail. -Cependant, elle participe activement à la vie religieuse (Texte Panathénées)

8 Métèque vendant du thon, détail issu du vase représenté ci-dessus.

9 Le métèque -Dorigine étrangère à la cité, réside en permanence à Athènes. -Homme libre, il est protégé par la loi et, comme les citoyens, est soumis à limpôt et au service militaire. -Mais, il na pas accès à la propriété foncière, et est exclu du droit politique. -Il assure la prospérité de la cité par son activité artisanale (5 P. 21) ou commerciale. -Il peut exceptionnellement devenir citoyen (par exemple pour services rendus à la cité).

10 Stèle funéraire : l'esclave est représentée comme un personnage de petite taille, près de sa maîtresse, Glyptothèque de Munich L'agriculture, principale activité utilisant des esclaves, British Museum

11 Lesclave -Dépourvu dautonomie, de liberté et de personnalité juridique, doit son statut à ses origines. -Il est ancien prisonnier de guerre ou né de parents non- libres. -Propriété de son maître, il est susceptible dêtre cédé, vendu, loué comme tout autres biens.. « Outil animé » possédé par tout citoyen même le plus modeste, sa condition reste très dure, malgré la répression des abus par lEtat -Il peut très exceptionnellement devenir libre.

12 Lexercice de la démocratie Le citoyen participe à la vie politique à travers différents institutions

13

14 LEcclésia : assemblée des citoyens, détient tous les pouvoirs. -Décide de la vie politique de la cité (vote les lois, dirige la politique extérieure, juge en cas de trahison, vote lostracisme) :démocratie directe -Les réunions ont lieu sur la Pnyx, colline où se réunit lEcclésia 40 fois par an. -Elle débat des propositions étudiées par la Boulé. -Chacun peut prendre la parole et proposer un amendement(modification apportée à un texte soumis à lexamen de lassemblée). -LEcclésia élit les stratèges, contrôle les magistrats quelle peut à tout moment révoquer.

15 La pnyx

16 La Boulé -Conseil permanent de 500 citoyens. -Prépare les séances de lassemblée. -Elle contrôle les trésoriers, surveille les stratèges (magistrats, dirigeants militaires). -Fait rendre compte à tous les magistrats, enquête sur les accusations de trahison.

17 LHéliée -Tribunal composé de 6000 juges où le peuple rend la justice -Chaque membre prête serment de ne pas porter atteinte aux lois et à la propriété. -Il juge des causes publiques ou privées. Après les plaidoiries (défense orale dune cause devant les juges), il juge sans délibérer. -Les sentences sont sans appel. -Une horloge à eau (la clepsydre) permet de mesurer le temps de parole grâce à lécoulement de leau.

18

19 -Chargés de faire appliquer les lois (pouvoir exécutif) -Ils sont responsables sur leurs biens de leurs fautes éventuelles. -Les dix stratèges sont élus pour un an. -Doivent posséder des compétences militaires. -Rééligibles, ils deviennent les principaux magistrats de la cité. Les magistrats

20

21

22

23 Une communauté citoyenne soudée. Quel sont les ciments ?

24 Larmée -Le citoyen- soldat doit être prêt à mourir pour la défense de la cité et donc de la démocratie. Cest après léphébie (entraînement militaire de deux ans à partir de lâge de 18 ans) doc 1 P. 47 quil accède à la communauté des citoyens. -Chacun participe à leffort de guerre mais ce sont les plus riches qui dépensent le plus. Ces derniers dirigent larmée et arment les navires. Eux seuls sont cavaliers car ils peuvent acheter un cheval. -Les hoplites sont moins riches mais peuvent acheter un armement lourd (bouclier, lance, casque) Les plus démunis sont rameurs soit la moitié des citoyens.

25 Soldat hoplite

26 - Larmée remporte des victoires :.contre les Perses, lors des guerres médiques ( ) à Marathon et à Salamine (voir carte P. 41). Elles permettent de créer un empire en dominant des territoires et en les intégrant à la ligue de Délos. - Elle subit aussi lopposition :. dune autre cité grecque non démocratique Sparte, lors des guerres du Péloponnèse ( ). Athènes finit par sincliner. Les Spartiates prirent alors le contrôle de la ville et imposèrent le Conseil oligarchique des Trente Tyrans comme organe de gouvernement. Enfin, au IV ème siècle : Athènes subit la loi des Macédoniens et du roi Philippe, lors de la défaite de Chéronée en 338 avant J.C En 322 avant J.C, la démocratie est abolie.

27

28 La religion. -Comme tous les Grecs, les Athéniens pratiquent une religion polythéiste. -Ils sont très attachés à leurs divinités poliades (protectrices de la cité). -Mais lors des cultes panhelléniques (communs à tous les Grecs), la religion dépasse le cadre de la cité. -Le culte des divinités poliades est un acte politique. Tout citoyen doit y participer. Offenser les dieux, cest offenser la cité. Une assemblée, un conseil, un tribunal, une fête ne commencent jamais leurs activités sans un sacrifice. -Les Dionysies (fête en lhonneur de Dionysos) et les Panathénées (fête en lhonneur dAthéna) sont les fêtes les plus importantes

29 "Athéna pensive", Musée de l'Acropole, Athènes, vers av.-J.-C.

30

31 Le divertissement et la culture -Le théâtre, fête religieuse et politique financée par les riches, contribue à léducation du citoyen. A partir de Périclès, les pauvres reçoivent de la cité deux oboles(plus petit subdivision monétaire en circulation en Athènes) pour payer leur place. -La littérature est marquée par le patriotisme civique. -Larchitecture et la sculpture célèbrent la cité. Sur lacropole, temples et sanctuaires honorent les divinités poliades. Le Parthénon glorifie Athéna par sa taille imposante et sa décoration. Les sculptures de la frise et des frontons représentent des cérémonies du culte et des épisodes de la vie de la déesse.

32

33 Le regard critique des Athéniens sur la démocratie Une égalité relative. -Tous les citoyens sont en principe égaux devant la loi (isonomie) mais les inégalités économiques sont importantes. -Les plus pauvres (paysans) nont pas le temps de se consacrer à la vie politique même si le misthos, indemnité, est versée pour encourager la participation à la vie politique (1/3 salaire journalier). -Donc, seuls quelques milliers de privilégiés, exercent les fonctions les plus importantes.

34 Les dérives dénoncées - La vie politique devient donc une affaire de professionnels, qui saccaparent le pouvoir, maîtres dans lart de la parole. -Certains écrivains, comme Aristophane (vers avt J.C), dénoncent dans ses comédies, en utilisant larme de la dérision, la démagogie (flatter le plus grand nombre et mentir, pour attirer ses faveurs), lincompétence, la corruption des politiques.


Télécharger ppt "Citoyenneté et démocratie à Athènes (Ve-IV e avant JC) Source des documents iconographiques: Manuel numérique Magnard 2010."

Présentations similaires


Annonces Google