La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

H1. Le citoyen à Athènes au Ve siècle stèle en marbre, 337 av. JC, agora, Athènes. La démocratie couronne le peuple : Image allégorique sur une stèle exposée.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "H1. Le citoyen à Athènes au Ve siècle stèle en marbre, 337 av. JC, agora, Athènes. La démocratie couronne le peuple : Image allégorique sur une stèle exposée."— Transcription de la présentation:

1 H1. Le citoyen à Athènes au Ve siècle stèle en marbre, 337 av. JC, agora, Athènes. La démocratie couronne le peuple : Image allégorique sur une stèle exposée au public comportant un décret contre la tyrannie. -> Près de deux siècles après sa naissance la cité rappelle les bienfaits de la démocratie et les méfaits de la tyrannie.

2 I.La lente mise en place de la démocratie au VIe et début du Ve siècle av.JC (p manuel Bréal 2006)

3 A. Athènes : une cité du monde grec, p Polis (cité) : ville et la campagne qui lentoure mais aussi régime politique : « Politeia ». Les Grecs ont expérimenté plusieurs formes de gouvernement (régimes politiques) : monarchie, aristocratie, oligarchie, tyrannie. Lunité du monde grec nest donc pas politique, elle est assurée uniquement par la culture, la langue, la religion. Qu'est-ce que la cité ? « [...] La cité est un ensemble de citoyens » ARISTOTE Politique, III, 1, 1-2 p. ex Athènes se dit = cité des Athéniens. Ce système s'oppose aux royaumes ou empires de lAntiquité ou la souveraineté est détenue par un seul homme. Source :

4 B. Une cité riche et étendue fondée…par Athéna, p.13. Les limites de la cité ne coïncident pas avec celles de la ville dAthènes Mines dargent Port du Pirée Murs de la ville dAhènes Polis (cité) : ville et la campagne qui lentoure

5 . Le rôle légendaire des dieux et des héros (cf.Thésée et le Minotaure) : Document : extrait Euménides dEschyle, p. 14 doc. 2 selon la légende, Athéna a fondé la cité après un affrontement avec Poseidon su le rocher de lAcropole. Elle est la déesse poliade de la cité dAthènes, Un «tetradrachme», la monnaie dAthènes avec la chouette et la branche dolivier. Voir aussi : En particulier la reconstitution (grandeur nature !!) du Parthénon à Nashville Reconstitution de la statue chryselephantine dAthéna située dans le Parthénon dArthènes

6 C. Comment la cité dAthènes devient-elle une démocratie ? p Avant Solon (VIIe-début VIe) : …la ville se partagea en autant de factions qu'il y avait de différentes sortes de territoires dans l'Attique. Les habitants de la montagne demandaient un gouvernement populaire ; ceux de la plaine préféraient un État oligarchique, et ceux de la côte, portés pour un gouvernement mixte, balançaient les deux autres partis, et empêchaient que l'un n'eût l'avantage sur l'autre. Dans le même temps la division que cause presque toujours entre les pauvres et les riches l'inégalité de fortune étant plus animée que jamais…Les pauvres, accablés par les dettes qu'ils avaient contractées envers les riches, étaient contraints de leur céder le sixième du produit de leurs terres; ce qui leur faisait donner le nom de sixenaires et de mercenaires; ou bien, réduits à engager leurs propres personnes, ils se livraient au pouvoir de leurs créanciers, qui les retenaient comme esclaves ou les envoyaient vendre en pays étranger. Plusieurs même étaient forcés de vendre leurs propres enfants… -> La démocratie naît donc de la réforme de la justice : un régime dégalité, lisonomia ou égalité des citoyens devant la loi. Source : Encyclopédie de lagora, Vie de Solon par Plutarque -> La réforme de Solon instaure légalité devant la loi dès le début du VIe s. (…) Sa première ordonnance portait que toutes les dettes qui subsistaient seraient abolies, et qu'a l'avenir les engagements pécuniaires ne seraient plus soumis à la contrainte par corps. (…) Solon voulant laisser les riches en possession des magistratures, et donner aux pauvres quelque part au gouvernement, dont ils étaient exclus, fit faire une estimation des biens de chaque particulier. (…) Il ne permit pas aux pauvres l'entrée dans les magistratures, et ne leur donna d'autre part au gouvernement, que le droit de voter dans les assemblées et dans les jugements; droit qui ne parut rien d'abord, mais qui, dans la suite, devint très considérable; car la plupart des procès étaient portés devant les juges, et l'on appelait au peuple de tous les jugements que rendaient les magistrats. Après laction « mythique » des dieux celle tout aussi « mythique » dun sage : SOLON né vers 640 av. J-C., mort en 558 av. J.-C

7 -> La réforme de Clisthène instaure légalité politique texte p. 14 carte p. 15 Le Citoyen membre : 30 Dèmes ou trittyes 10 tribus de 3 dèmes chacune Lensemble forme la Cité Aristote présente la réforme de Clisthène …Clisthène, s'étant placé à la tête du peuple après la chute des tyrans, commença d'abord par répartir tous les Athéniens en dix tribus au lieu de quatre, voulant les mélanger afin qu'ils participent plus nombreux à la gestion de la cité. Il divisa également le territoire de la cité en trente groupes de dèmes *, dix rassemblant les dèmes urbains, dix ceux de la côte, dix ceux de l'intérieur. Chaque nouvelle tribu comprend trois dèmes, de telle sorte qu'elle en ait un de chacune de ces trois régions. Clisthène rendit « frères de dèmes » ceux qui habitaient dans chacun des dèmes, afin d'empêcher, s'ils se saluaient en donnant le nom de leur père, de révéler les citoyens de fraîche date. Depuis cette mesure, les Athéniens, lorsqu'ils se rencontrent, se désignent du nom de leur dème *." D'après ARISTOTE (philosophe, av. J.-C.), Constitution d'Athènes, XXI. * Un dème est la subdivision de base de la cité, un sorte de canton. ** Voici comment étaient désignés deux citoyens athéniens célèbres " Périclès, fils de Xanthippos, du dème de Chorlagès " " Socrate, fils de Sophroniskos, du dème d'Alopékè ". Voir aussi :

8 Des citoyens avec les mêmes droits (isonomie) mais aussi les mêmes devoirs La phalange des hoplites : citoyens soldats La trière manœuvrée par les citoyens les plus pauvres -> La défense de la cité à lorigine de la démocratie Les Guerres médiques consacrent le rôle politique du peuple : av. JC Les citoyens sont donc amenés à participer de plus en plus nombreux à la défense de la cité et cette "révolution hoplitique" (ο πλ ται, les hoplites, soldats fantassins armés de la lance et du bouclier) s'accompagne de revendications politiques qui vont aboutir à la démocratie du Ve siècle. Les cavaliers, citoyens riches ou « ippeis » car ils combattent à cheval. Frise du Parthénon, Ve siècle av. JC, British museum

9 II. Comment fonctionne cette première démocratie de lHistoire ? p

10 A. Les institutions athéniennes Tribune de lorateur Ostraka : tessons Voir aussi diapo … Colline de la Pnyx, siège de lEcclésia face à lAcropole Source du schéma : Voir aussi ssemblees-tribunaux-magistratures.htm ssemblees-tribunaux-magistratures.htm

11 B. La démocratie en pratique: comment la cité est-elle gouvernée ? (p.22-23) Dans le dialogue intitul é Protagoras, Platon prête à Socrate les propos suivants: « Je vois que dans nos assembl é es, s'il s'agit de d é lib é rer sur une construction on fait venir les architectes pour prendre leur avis sur les constructions à entreprendre, s'il s'agit de construire des vaisseaux, on fait venir les constructeurs de navires, et de même pour tout ce qui est susceptible d'être appris ou enseign é [...]. Si, au contraire, il faut d é lib é rer sur le gouvernement de la cit é, chacun se l è ve pour donner son avis, charpentier, forgeron, cordonnier, marchand, armateur, riches ou pauvres, nobles ou roturiers, indiff é remment » Platon(Protagoras, 319b d). Quest-ce quun magistrat ? Comment la jusitice est-elle rendue ? P. 19 et p. 2-21Comment la jusitice est-elle rendue ? Voir aussi Euripide Les Suppliantes p.18

12 C. Les lieux de la démocratie athénienne entre religion et politique p Quel rôle joue le théâtre ? doc.5 p. 23 Voie sacrée : Panathénées p. 24 Justice Religion Politique Économie

13 LHéliée L'emplacement de l'Héliée, au pied de la colline de l'Aréopage. Jeton de vote d'héliaste. musée de l'Agora Plus de détails :

14 La préparation de la séance par la Boulè (racine du mot : volonté) Le calendrier, l'ordre du jour, les débats et les votes de lEcclésia font l'objet d'une préparation et d'une surveillance rigoureuse. L'essentiel de ce travail de préparation est effectué par le Conseil des 500 (Boulè) ou plus exactement par la tribu qui exerce à ce moment-là la prytanie, soit un dixième de ses membres. Ces cinquantes bouleutes fonctionnent comme un bureau. Ils rédigent des probouleumata (propositions de décrets), chaque probouleuma étant soumis ensuite à la discussion et au vote de lEcclésia. C'est la base des débats, la discussion donnant ensuite lieu le plus souvent à des amendements avant de faire l'objet d'un vote. Au IVe siècle, les débats sont de plus en plus houleux doù la protection des bouleutes. Source Eduscol : nnetefr/presentation.htm nnetefr/presentation.htm Le « bouleutirion » sur lagora Tous les textes de lois commencent par la phrase « Il a plu au démos et à la boulè des Athéniens… »


Télécharger ppt "H1. Le citoyen à Athènes au Ve siècle stèle en marbre, 337 av. JC, agora, Athènes. La démocratie couronne le peuple : Image allégorique sur une stèle exposée."

Présentations similaires


Annonces Google