La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA CHIRURGIE DU CANCER DE LŒSOPHAGE DOIT ÊTRE PRÉCÉDÉE DUN TRAITEMENT DE CHIMIOTHÉRAPIE OU RADIO- CHIMIOTHÉRAPIE?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA CHIRURGIE DU CANCER DE LŒSOPHAGE DOIT ÊTRE PRÉCÉDÉE DUN TRAITEMENT DE CHIMIOTHÉRAPIE OU RADIO- CHIMIOTHÉRAPIE?"— Transcription de la présentation:

1 LA CHIRURGIE DU CANCER DE LŒSOPHAGE DOIT ÊTRE PRÉCÉDÉE DUN TRAITEMENT DE CHIMIOTHÉRAPIE OU RADIO- CHIMIOTHÉRAPIE?

2 ROUEN : POUR

3 PLAN A) EPIDEMIOLOGIE/RECOMMANDATIONS B) ARGUMENTS EN FAVEUR DU TRAITEMENT NEO- ADJUVANT 1- Chimiothérapie (CT) 2- Radio-Chimiothérapie (RCT) C) CHIMIOTHERAPIE vs RADIO-CHIMIOTHERAPIE D) EFFETS SECONDAIRES/QUALITE DE VIE E) CONCLUSION

4 A) EPIDEMIOLOGIE DU CANCER DE LOESOPHAGE Carcinome épidermoïde (CE) : 60% > Adénocarcinome (ADK) : 40% (incidence CE diminue et ADK augmente) Pronostic mauvais : survie à 5ans < 10%. Au moment du diagnostic de cancer de lœsophage, environ 50% des patients ont une maladie localement avancée

5 A) RECOMMANDATIONS Œsophage cervical RCT généralement proposée en première intention (pas de référence) Alternative: Chirurgie si pas de réponse complète (accord professionnel)

6 Œsophage thoracique STADE III Carcinomes épidermoïdes (CE) RCT exclusive (schéma HERSKOVIC 50,4 Gy) (grade A) +/- chirurgie de rattrapage (accord dexperts) Adénocarcinomes (ADK) CT (2 cures 5FU-CDPP) puis chirurgie (grade C) Alternatives: CE ou ADK : RCT pré-opératoire (accord dexperts) ADK : RCT exclusive (50,4 Gy) (accord dexperts) +/- chirurgie de rattrapage (accord dexperts)

7 Cardia (JGO) Recommandations 2008 : usT1-T2 N1 ou T3 N0 : CT néo-adjuvante (grade C) T1-T2 N0: Chirurgie (+/- CT adjuvante si pN1) (grade C)

8 B) EN FAVEUR DU TRAITEMENT NEO- ADJUVANT Augmente La Survie (globale et sans progression) La Résécabilité Améliore Taux de résection R0 => Meilleur pronostic +++ Taux de réponse histologique Taux de réponse locale Naggrave pas La morbidité après la chirurgie La mortalité après la chirurgie Impact sur la Qualité de vie.

9 1- EN FAVEUR DE LA CHIMIOTHERAPIE 3 Méta analyses : T0-3 N0-1 CT néo-adjuvante vs chirurgie seule Gebski et al,Lancet 2007;8: Thirion ASCO 2008 (Non publiée) Sjoquist et al,Lancet 2010;12: Un article : MRC,Lancet 2002;359: cures 5FU-CDDP stade III ADK 66%

10 ETUDEGebskiSjoquistThirionMRC (802) Survie globale À 2ans 10% HR=0.9 p=0.05 (ADK) 7% 13% HR=0.87 p=0.005 (ADK) 5.1% 13% HR=0.87 p= % 21% HR=0.79 p=0.004 ; 16.8 vs 13.3 mois 9% SSP % HR=0.82 p= % HR=0.75 p= RO % vs 62% p= % vs 54% p< Mortalité post opératoire Pas de DS %41% vs 42% pas de DS

11 SJOQUIST ET AL,LANCET 2010;12: SURVIE GLOBALE SELON TYPE HISTOLOGIQUE

12 2- EN FAVEUR DE LA RADIO-CHIMIOTHERAPIE 3 Méta analyses : TO-3 N0-1 RCT néo-adjuvante vs chirurgie seule Gebski et al,Lancet 2007;8: Sjoquist et al,Lancet 2010;12: Thirion ASCO 2008 (Non publiée) Deux Articles : Walsh et al,NEJM 1996;335: FU-CDDP 40 gy ADK stade II III IV Gaast et al,JCO 2010;28 Paclitaxel-carboplatine pdt 5 semaines et 41.4Gy Stades II, III (75.2% JOG) => Avantage pour RCT concomitante

13 ETUDEThirionSjoquistGaastWalsh (60)Gebski Survie globale À 2ans 18% 7% 22% HR=0.78 p= (ADK et CE) 8.7% 49 vs 26 mois p=0.011 HR= % 19% 16 vs 11 mois HR=0.81 p= % 19% p=0.002 (ADK et CE) 13% SSP % HR=0.82 p= ROHR=0.56 p< % vs 64.9% p< Mortalité post opératoire Pas de DS ---Pas de DS

14

15 SURVIE MEDIANE (MOIS) P=0.011 GAAST ET AL,JCO 2010;28

16 C) CHIMIOTHERAPIE VS RADIO- CHIMIOTHERAPIE Méta-analyse : CT vs RCT Sjoquist et al,Lancet 2010;12: Deux articles : Stahl et al,JCO 2009;27: ADK localement avancé stade III Burmeister et al,EJC 2011;47: RCT (35Gy) vs CT (5FU-CDDP) ADK du cardia; stades II et III

17 ETUDEStahl (177)SjoquistBurmeister (128) Survie globaleÀ3ans 27.7% vs 47.4% p= % pr RCT mais : p= vs 32 mois p=0.83 SSPÀ 3ans 59% vs 76.5% p= vs 26 mois p=0.37 RO2%vs15.6% p=0.03 8% vs 31% p=0.01 Mortalité post opératoire toxicité 3.8%vs10.2% p= Similaire

18 C) CHIMIOTHERAPIE VS RADIO- CHIMIOTHERAPIE

19 D) EFFETS SECONDAIRES DES TRAITEMENTS NÉO-ADJUVANTS Toxicités aigues Neutropénie => GCSF Dénutrition => Diététicienne, SNG, GPR Dysphagie/oesophagite => Traitement antalgique, SNG, GPR Trachéite => traitement symptomatique, antitussifs Mucite => bains de bouche Radio-épithélite => crème hydratante Toxicités tardives après la chirurgie si RCT préopératoire Cardiologique (péricardite) Pneumologique (épanchement pleural) IMRT diminue les toxicités

20 Safieddine et al,J Thorac cardiovasc Surg 2009;137:36-42 CE et ADK JOG (Siewert I ou II) et stades II III IV RCT : Cisplatine irinotecan et 40 Gy Score FACT-E (score Physique, familial-social, bien-être psychologique, bien-être émotionnel) diminue après la chirurgie si RCT avant puis retour à la normale observé à 3mois post opératoire et amélioration à un an. Effet transitoire sur la qualité de vie puis positif dès 3mois post opératoire D) QUALITE DE VIE

21 COURBE QUALITÉ DE VIE Van Meerten et al,Int J Radiat Oncol Biol Phys 2008;71:160-6

22 E) CONCLUSION Avantage du traitement néo-adjuvant pour stades avancés sur survie globale survie sans progression taux de résection RO Tolérance : pas de différence sur la morbidité ni la mortalité post opératoire par rapport à la chirurgie seule, effet temporaire sur la qualité de vie. Contrôle des Effets secondaires: traitements symptomatiques et techniques dIMRT. Evolution du Thésaurus de 2007


Télécharger ppt "LA CHIRURGIE DU CANCER DE LŒSOPHAGE DOIT ÊTRE PRÉCÉDÉE DUN TRAITEMENT DE CHIMIOTHÉRAPIE OU RADIO- CHIMIOTHÉRAPIE?"

Présentations similaires


Annonces Google