La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

THÈME 7 Marchés financiers et décisions intertemporelles 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "THÈME 7 Marchés financiers et décisions intertemporelles 1."— Transcription de la présentation:

1 THÈME 7 Marchés financiers et décisions intertemporelles 1

2 PLAN I.Les marchés financiers et le coût du capital II.Les décisions intertemporelles 2

3 I. Les marchés financiers 3

4 Les marchés financiers Lieu de rencontre entre des épargnants à la recherche dun véhicule financier pour leur épargne et des entreprises à la recherche de liquidités pour financer des investissements. Transforment le capital financier en capital physique, lépargne en capacité de production. 4

5 Patrimoine et actifs financiers Le patrimoine est lensemble des actifs détenus par un ménage Il est principalement composé des actifs financiers (actions et obligations) et immobiliers Laccumulation dun patrimoine à travers lépargne sert à transformer une C présente en C future 5

6 Caractéristiques des actifs Les actifs acquis par les épargnants sur les marchés fin. se distinguent sur trois plans: – Leur rentabilité – Leur exposition au risque – Leur liquidité. 6

7 Linvestissement Augmentation du stock de K en vue daugmenter la capacité de prod. de lentreprise (1) ou de diminuer les coûts de production par laugmentation de la productivité (2) LI se traduit par des coûts présents en contrepartie de bénéfices futurs espérés. Les coûts associés à lI impliquent quil doit être financé. Dans le 1 er cas, laugmentation des coûts fixes va de paire avec celle des coûts variables. 7

8 Les sources de financement Peut-être financé en… Empruntant à une banque (PME) Émettant des actions (grandes entreprises) Émettant des obligations (grandes entreprises et États) Le coût du capital est le taux dintérêt Ce quil faut débourser pour obtenir des liquidités aujourdhui Coût dopportunité de posséder une somme future aujourdhui 8

9 I, financement et flux de trésorerie 9 Période123…t I-++…+ FIN+--…-

10 Les types de marchés financiers Le système financier intermédié – le système bancaire – les fonds dinvestissements Les marchés financiers désintermédiés – marché boursier – marché obligataire ou des t* dintérêt à moyen et long terme – marché des produits dérivés 10

11 Le système bancaire Ensemble des institutions de dépôts servant dintermédiaires entre les clients déposants (dépôts de CT) et les clients emprunteurs (prêt à LT) et participant au marché interbancaire Courroie importante dans le processus de création monétaire ( Δd. = Δr.*m d où m d =1/c.r.) Supervisé par la Banque centrale dans le cadre de sa pol. monétaire. 11

12 Le marché interbancaire ou des t* dintérêt de CT Fonds prêtables DfDf OmOm R t* dir. La BC supervise R en contrôlant lO m en procédant à des opérations dopen market : Prises en pension pour O m Cessions en pension pour O m t* descompte t* sur les dépôts Fourchette opérationnelle (0,5%) 12

13 Les actifs monétaires Dépôts bancaires libellés dans une monnaie et offrant un t* dintérêt lié directement à la pol. mon. de la banque émettrice R de CT : CR de détenir du numéraire Actif le plus liquide, risque lié uniquement au risque de change 13

14 Les obligations Titre de créance gén. négocié pour un terme et un t* dintérêt annuel (son t* de rdmt annuel) Émises par les gouv., les grandes entreprises dÉtat ou les sociétés par actions publiques Offrent un rdmt, une liquidité et un risque plus faible que les actions Une fois émises, elles peuvent être revendues sur des marchés secondaires 14

15 Les actions Titre de propriété donnant droit à une part des profits futurs et un droit de vote à lélection du C.A. Offre des rdmts rel. élevés et un risque variable Lémission dactions sur le marché primaire crée des liquidités pour la société émettrice mais dilue la propriété Une fois émises elles peuvent être revendues sur les marchés secondaires (les bourses) 15

16 Rentabilité nominale des actifs T* de cr. de la valeur de lactif sur une période donnée (gén. annuel). – Tcr V = (V f – V i / V i ) * 100 – TCAM V = ((V f /V i ) 1/n -1) * 100 Pour les actifs mon. et les obligations, on a : Tcr annuel = R Pour les actions, on a : – T* de rdmt t = (div t / P i ) * 100 – T* de rentabilité t = T* de rdmt t +(V t – V t-1 / V t-1 ) *

17 Rentabilité réelle des actifs (r) Puisque lépargne sert à transformer de la C présente en C future… et que les P des b. et s. évoluent en même temps que la valeur des actifs Le T*rdmt réel rent. nominale - r = R - 17

18 Équation de Fisher Le rendement réel dépend de R et linflation future. Les agents considéreront donc dans leur prise de décision que : r = R - e et sadapteront de telles sorte que nous aurons… R = r + e (équation de Fisher) 18

19 Le marché des fonds prêtables Fonds prêtables D f = I(r) O f = S(r) r r eq I=S 19 Pour simplifier, imaginons une économie fermée où il ny aurait quun seul marché pour tous les fonds prêtables r y assurerait que I=S et les agents ajusteraient ensuite ce taux à linflation anticipée, ce qui donnerait R = r eq + e Nous considérerons ci-bas que R est le coût du capital.

20 Les incitations à lépargne et à linvestissement La défiscalisation de lintérêt (RÉER, CÉLI, etc.) O fp La défiscalisation de linvestissement (crédit dimpôt à lI, abolition de la taxe sur le K, etc.) D fp Lépargne publique Réduction, voire inversion, de «leffet déviction» ( O fp ) 20

21 II. Les décisions intertemporelles 21

22 La finance et lanalyse coûts-avantages Finance : Branche de léconomie appliquée étudiant la prise de décision intertemporelle dans un environnement incertain Analyse coûts-avantages : méthode formelle dévaluation de la rentabilité de projets dinvestissement 22

23 Valeur future Valeur de dollars daujourdhui transposée dans le futur Si les intérêts sont capitalisés et que R est constant à toutes les périodes, on a : VF 1 = X * (1 + R) VF 2 = VF 1 (1 + R) = X * (1 + R)* (1+R) = X * (1 + R) 2 …. VF t = X * (1 + R) t 23

24 Valeur présente Valeur de dollars du futur transposée dans le présent En transformant léquation de la VF, on a : X = VF t / (1 + R) t Combien vaut aujourdhui le fait de détenir dans 25 ans? X = $ / (1 + 0,06) 25 = $ 24

25 La VAN Valeur présente de flux de revenus futurs générés par un investissement moins le coût présent de ce dernier. VAN = t ( VF t / (1 + R) t ) – I VAN = B – I B représentant les flux de bénéfices actualisés. Une VAN>0 suggère que linvestissement devrait être réalisé. 25

26 Le taux dactualisation (R) Plus R est élevé, plus la VAN est faible. Pour évaluer un projet dinvestissement, on utilise simplement le coût du capital. Pour évaluer une option de financement, on utilise le taux dintérêt associé à au mode demprunt alternatif. 26

27 Le taux de rendement interne Le taux de rendement interne (TRI) est le taux égalisant la valeur des flux de revenus futurs aux coûts présents de linvestissement VAN = 0 t ( VF t / (1 + TRI) t ) = I Pour solutionner, il faut procéder par itération Une VAN positive signifie que le TRI (voir ci-bas) est plus élevé que le taux dactualisation. 27

28 Le délai de recouvrement Délai nécessaire pour que les flux de trésorerie couvrent les coûts de lI initial. Peut servir de critère complémentaire à la VAN et au TRI dans une évaluation préliminaire dun projet dinvestissement. 28

29 Dépréciation et valeur résiduelle À chaque période, lusure du capital lui fait perdre une partie de sa valeur, cest la dépréciation du capital (D) À la fin de la période t pour laquelle les flux de revenus sont escomptés, lI initial, bien que sétant déprécié conserve parfois une valeur résiduelle (VR) 29

30 Amortissement Étalement du paiement de la différence entre la valeur initiale (I) et la valeur résiduelle (VR) du capital sur la durée de son utilisation. Lorsque ce paiement est étalé également sur lensemble de la période, on dit quil sagit dun amortissement «linéaire». Lamortissement est parfois déductible dimpôt, cest du moins ce que nous considérerons ci-bas. 30

31 VAN et régime fiscal Pour obtenir une estimation plus réaliste de la rentabilité dun projet dinvestissement, il faut tenir compte de la VR et de la fiscalité VAN= t ( BN t / (1 + R) t ) + VR/(1 + R) t – I Où BN est le bénéfice net, soit le bénéfice annuel après impôt 31

32 Ex. A (VAN dune obligation) 32 N.B. On actualise au taux associé au mode de financement alternatif, p.e. le taux dun emprunt bancaire. La valeur de remboursement est égale à 100.

33 Ex. B (voir fichier excel) Un investissement de $ aujourdhui vous permettrait de générer annuellement des bénéfices de $ pour les 5 prochaines années. Le taux dimposition des bénéfices des sociétés est de 20% et la provision pour amortissement est déductible Léquipement pourrait être revendu $ dans 5 ans. Le taux dintérêt est de 10%. 33

34 Ex. B (suite) 34

35 Ex. B (TRI) Pour R=0,1, on a VAN=-7759<0, réitérons donc avec R<0,1. Pour R=0,05, on a VAN=2260>0, réitérons donc avec R>0,05. Pour R=0,075, on a VAN=-3014<0, réitérons donc avec R<0,075. Pour R=0,0625, on a VAN=-447<0, réitérons donc avec R<0,0625. Pour R =0,05625, on a VAN=888>0, réitérons donc avec R>0, Pour R =0,059375, on a VAN=215>0, réitérons donc avec R>0, Pour R =0, , on a VAN=-117<0, réitérons donc avec R<0, Pour R =0, , on a VAN=49>0, réitérons donc avec R>0, ….. Pour 0,060386, on obtient finalement VAN=0 Puisque le TRI

36 Ex. B (Délai de recouvrement) 36 Il faut dans ce cas 7 années pour recouvrer les coûts de lI.


Télécharger ppt "THÈME 7 Marchés financiers et décisions intertemporelles 1."

Présentations similaires


Annonces Google