La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CHAPITRE 6 L analyse de la création de monnaie.. Les acteurs de la création monétaire 1.La banque centrale Cest linstitution responsable de la conduite.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CHAPITRE 6 L analyse de la création de monnaie.. Les acteurs de la création monétaire 1.La banque centrale Cest linstitution responsable de la conduite."— Transcription de la présentation:

1 CHAPITRE 6 L analyse de la création de monnaie.

2 Les acteurs de la création monétaire 1.La banque centrale Cest linstitution responsable de la conduite de la politique monétaire et qui, généralement, contrôle le système bancaire. 2.Les banques Ce sont les intermédiaires financiers qui ont pour fonction de recevoir des dépôts et daccorder des prêts.

3 Les acteurs de la création monétaire (suite) 3.Les déposants Ce sont les agents économiques – individus et institutions – qui détiennent des dépôts bancaires. 4.Les emprunteurs auprès des banques Ce sont ceux (individus) qui empruntent de largent aux institutions de dépôt et les institutions qui émettent des titres achetés par celles-ci.

4 Le bilan simplifié dune banque centrale Engagements Les postes enregistrés au passif du bilan de la banque centrale constituent ses engagements. Il sagit des billets en circulation et des avoirs conservés en réserves détenus par les établissements de crédit sur les livres de linstitution démission. Avoirs Lactif du bilan de la banque centrale est importante à un double titre : 1) ses variations sont à lorigine de variations identiques de la masse monétaire ; 2) il est rémunéré alors que les engagements ne le sont pas.

5 Contrôle de la monnaie banque centrale La somme de postes figurant au passif constitue la monnaie de la banque centrale : La banque centrale peut contrôler parfaitement le montant de la monnaie de banque centrale par ses opérations dopen market.

6 Les achats à lopen market à une banque Exemple : La banque centrale achète des titres dune valeur de 100 euros à une banque. Lachat à lopen market provoque une augmentation des réserves des banques égale a 100 euros. Le montant des billets en circulation nétant pas modifié, la banque central augmente elle aussi de 100 euros.

7 Les achats à lopen market au secteur privé non bancaire Exemple : La banque centrale achète des titres dune valeur de 100 euros au secteur privé non bancaire. Supposons que celui qui vend les titres dépose le chèque remis en paiement par la banque centrale à la banque dont il est client.

8 Les achats à lopen market au secteur privé non bancaire Exemple 2 : La banque centrale achète des titres dune valeur de 100 euros au secteur privé non bancaire. Supposons que le vendeur des titres encaisse,e cheque sous la forme de billets soit à sa banque, soit à la banque centrale. Il ny a pas de variations des réserves tandis que le montant des billets en circulation augmente du montant de lachat. La monnaie de la banque central augmente de 100 euros alors que le montant des réserves est inchangé.

9 Les achats à lopen market : Principal enseignement Leffet dun achat à lopen market sur la monnaie centrale – la liquidité bancaire ou réserves des banques – dépend de la forme – billets ou dépôt bancaire – de la détention du produit de la vente du titre par le vendeur. En revanche, leffet de cette même opération sur la monnaie de banque centrale en est indépendant.

10 Vente à lopen market Exemple : La banque centrale vend des obligations dÉtat dune valeur de 100 euros à un agent du secteur privé non bancaire. La vente de titres dune valeur de 100 euros a pour effet de réduire la monnaie de banque centrale du même montant, alors même que le montant des réserves nest pas modifié.

11 Les opérations dopen market : Principales conclusions Effets sur la monnaie de banque centrale mieux établis que les effets sur la monnaie centrale – la liquidité bancaire ou les réserves des banques. Par des opérations dopen market, la banque centrale contrôle beaucoup mieux le montant de la monnaie de banque centrale que la liquidité bancaire. Remarque : Les opérations dopen market – achats et ventes fermes aux conditions du marché – peuvent être effectuées non seulement sur le marché des titres dÉtat, mais aussi sur le marché des changes.

12 La conversion de dépôts en billets Exemple : Une personne décide de fermer son compte dans une banque en retirant puis en conservant sous forme despèces la somme quelle y détient (100 euros). Leffet net sur les engagements de la banque centrale est nul. Donc, la banque centrale contrôle mieux la monnaie de banque centrale que la liquidité bancaire.

13 Modèle du multiplicateur monétaire La création de dépôts : La banque individuelle. Le système bancaire est constitué par la banque A, à laquelle la banque centrale achète pour 100 euros de titres. Supposons que la banque A ne souhaite pas détenir de réserves excédentaires. Donc, elle accorde un prêt du même montant.

14 Modèle du multiplicateur monétaire (suite) La création de dépôts : La banque individuelle (suite). Si la banque A est prudente, ne va pas accorder des crédits dont le montant dépasse celui des réserves excédentaires dont elle dispose avant de se livrer à ces opérations

15 Modèle du multiplicateur monétaire (suite) La création de dépôts : Lensemble du système bancaire. Supposons que les 100 euros de dépôts créés par la banque A, soient déposés à la banque B et que celle-ci ne souhaite pas détenir de réserves excédentaires. On suppose que le taux de réserves obligatoires est égal à 10 %.

16 Modèle du multiplicateur monétaire (suite) La création de dépôts : Lensemble du système bancaire (suite). Supposons que les sommes dépensées par le bénéficiaire du crédit accordé par la banque B sont déposées dans un autre banque, disons la banque C. Dans lensemble du système bancaire, les dépôts augmentent alors de 90 euros, soit une augmentation totale de 190 euros.

17 Modèle du multiplicateur monétaire (suite) La création de dépôts : Lensemble du système bancaire (suite). Supposons que toutes les banques prêtent la totalité de leurs réserves excédentaires. Un augmentation de monnaie centrale de 100 euros est à lorigine dune création de dépôts égale à euros ! Le multiplicateur est égal à 10.

18 Modèle du multiplicateur monétaire (suite) Dérivation de la formule du multiplicateur. La variation totale du montant de dépôts (ΔD) est égale à 100 (ΔRx1) plus 90 [ΔRx(1-r)] plus 8 [ΔRx(1-r) 2 ], et ainsi de suite ; cette suite est égale a : En utilisant la formule de la somme dune suite infinie : Avec : r = coefficient de réserves ou des réserves des banques.

19 Extension du modèle du multiplicateur La formule du multiplicateur simple des dépôts a été dérivée en faisant deux hypothèses simplificatrices : 1.Les banques ne détiennent pas de réserves excédentaires. 2.Le secteur privé non bancaire neffectue pas dopérations de conversion de dépôts en billets. Sous ces hypothèses, la banque centrale a une maîtrise totale de la création de dépôts.

20 Extension du modèle du multiplicateur (suite) Supposons que les valeurs désirées des réserves excédentaires des banques (RE) et des billets du secteur privé non bancaire (B) : Les réserves obligatoires (RO) sont déterminées : Le montant de monnaie centrale est affecté soit à la détention de réserves obligatoires, soit à celle de réserves excédentaires : Le montant de monnaie de banque centrale (MBC) :

21 Extension du modèle du multiplicateur (suite) En utilisant les équations précédents : Le montant des dépôts est donc égal à : La masse monétaire (M1) est constituée par des billets et par dépôts :

22 Extension du modèle du multiplicateur (suite) On arrive ainsi à la définition du multiplicateur monétaire : Deux différences avec le multiplicateur simple des dépôts : 1.Le premier relie la valeur de la masse monétaire au montant de la monnaie de banque centrale alors que le second relie le montant des dépôts bancaires à celui de la monnaie centrale. 2.Le premier est inférieur au second : Lanalyse suppose que le montant des billets en circulation est constant. Dans le premier cas, cela ne limite pas la création de dépôts puisquon suppose que le public ne convertit pas une partie des dépôts créés en billets. La création de dépôts est alors à son maximum.

23 Les déterminants du multiplicateur monétaire On observe la tableau suivante :


Télécharger ppt "CHAPITRE 6 L analyse de la création de monnaie.. Les acteurs de la création monétaire 1.La banque centrale Cest linstitution responsable de la conduite."

Présentations similaires


Annonces Google