La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Comparaison des systèmes de santé et actions de coopération en médecine durgence dans les pays francophones du Sud-ouest de locéan Indien Thèse dexercice.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Comparaison des systèmes de santé et actions de coopération en médecine durgence dans les pays francophones du Sud-ouest de locéan Indien Thèse dexercice."— Transcription de la présentation:

1 Comparaison des systèmes de santé et actions de coopération en médecine durgence dans les pays francophones du Sud-ouest de locéan Indien Thèse dexercice de médecine générale soutenue par Nicolas Ribet Le 21 mai 2012 Université Bordeaux Segalen

2 Plan Introduction Les pays concernés, indicateurs et organisation sanitaire Lorganisation de la médecine durgence et de catastrophe Les actions de coopération Conclusion

3 Introduction Pays francophones de la zone océan Indien Développement médecine durgence: priorité mondiale de santé publique Coopération des pays pour atteindre objectif Méthodologie: – Revue de la littérature – Rapports internes – Visite des services durgence – Entretiens

4 Les pays de la région océan Indien Les Comores Madagascar Maurice La Réunion Mayotte Les Seychelles

5 Introduction Pays francophones de la zone océan Indien Développement médecine durgence: priorité mondiale de santé publique Coopération des pays pour atteindre objectif Méthodologie: – Revue de la littérature – Rapports – Visite des services durgence – Entretiens

6 Les pays de la région

7 Les Comores Union de trois îles au nord canal Mozambique Font partie pays les plus pauvres au monde Situation politique instable Indicateurs de pays sous-développés Un CH National à Moroni, très peu de moyens (matériels et humains), grand délabrement

8 Madagascar 4 ème île monde (superficie), population 19 M Situation politique instable, difficulté économiques Indicateurs de pays pauvre, mortalité due pathologies infectieuses élevée Faible part PIB pour la Santé Hôpitaux de la capitale manquent de matériel et de médicaments Faible nombre de centres de santé

9 Maurice Proche de la Réunion, voisin économique privilégié Indicateurs se rapprochant pays développés (faible natalité, mortalité due pathologies dégénératives) Secteur public gratuit, un CHR par district Système de soins le plus développé avec Réunion et Mayotte

10 La Réunion Département et Région dOutre-mer 700 km à lest de Madagascar Économie basée sur culture canne à sucre Chômage important, difficultés sociales Indicateurs pays développés mais population plus jeune et mortalité diabète et alcool plus élevée que France CHU de La Réunion créé en 2012

11 Mayotte Fait partie archipel Comores DOM depuis 2011 Forte pression migratoire depuis Anjouan Indicateurs de pays développé mais surmortalité: retard développement sanitaire Gratuité soins pour mahorais CH de Mamoudzou et 16 dispensaires (part importante du secteur public)

12 Les Seychelles Archipel de 115 îles; principale: Mahé Forte proportion population anglophone Économie basée sur tourisme Indicateurs se rapprochant pays développés (pathologies dégénératives) Un hôpital de référence (Mahé) et différents centres de santé

13 La médecine durgence et de catastrophe

14 Médecine durgence et de catastrophe Comores – Pas de faculté de médecine, 5% médecins urgentistes (DU) – 1 seul service urgences (CHN), conditions de travail très difficiles, peu de matériel – Pas de système de soins préhospitalier – Plan National de réponse à lurgence: manque de moyens Madagascar – 2 fac. médecine, formation Capacité MU, institut formation IADE – Conditions de travail très difficiles, peu de matériel – Pas de système de soins préhospitalier – Pas de plan structuré réponse catastrophe (surveillance)

15 Médecine durgence et de catastrophe Maurice – Pas de fac. médecine, accords Bordeaux, DU MU – 1 service durgence par district, matériel et personnel – SAMU de Maurice, régulation médicale – Système dalerte, télécommunication inter-îles Les Seychelles – Pas de fac. médecine, pas de formation MU, étrangers – 3 services durgence, matériel et personnel – Pas de système préhospitalier individualisé – Plan daction catastrophe, manque moyens

16 Médecine durgence et de catastrophe La Réunion – Fac. médecine, DESC MU, CESU – Services durgences; matériel, personnel soignant – SAMU de La Réunion, 4 SMUR – NRBC: CHU référence, rôle SAMU Mayotte – Pas de Fac. médecine, accueil internes, IFSI – Service durgence; matériel et personnel soignant – Pas de syst. préhospitalier individualisé (SMUR)

17 Les actions de coopération PARMU SAMU de Maurice URSIDA-COI REMU-COI

18 PARMU Projet dappui AR et MU étudié dès 1992 Mis en place But: prise en charge adaptée des patients, autonomie des services urgences et AR Initié par la France; coordonné par UB2 Formation et validation DU par 15 médecins et 42 IDE (en poste urgences/réanimation)

19 PARMU Budget de 1,5 M Formation 4 ans (AR) et 2 promotions de 2 ans (IDE), formation de formateurs Examen de sélection Cours théoriques (MIH) et stages pratiques (dans pays dorigine et Bordeaux)

20 Evaluation du PARMU Projet couteux, formation longue, impact faible? Surtout profitable pays déjà structurés (Maurice et Seychelles) Grande majorité professionnels formés en poste en AR (sauf Madagascar) Nécessité de poursuivre action

21 SAMU de Maurice 1992: Rapport dévaluation organisation préhospitalière en faveur dun modèle « à la française » Création en 1997 Financement Ministère Santé Maurice avec aide France, soutien technique UB2 et SAMU de La Réunion CRRA de Maurice: numéro dappel unique, PARM, régulation médicale permanente

22 SAMU de Maurice Techniques de pointe (géolocalisation…) 5 VTS médicalisés, matériel de réanimation spécialisée Evaluation: performant

23 URSIDA-COI Objectif: améliorer état santé des populations pays de la COI Projet en 2 volets: priorités santé publique – améliorer prise en charge patients par formation médecine urgence – lutte contre VIH/SIDA (formation, traitements,…) Mise en œuvre par la COI, soutenue par UB2, SAMU de La Réunion et MIH

24 URSIDA-COI Cours théoriques puis stages pratiques Validation DU – de MU: 24 médecins – de Soins Infirmiers en MU: 67 IDE – Formation de formateurs: 24 soignants Diplômes valables dans pays dorigine Efficacité, professionnels toujours en poste, réponse claire besoins de santé publique

25 REMU-COI COI: pérenniser actions coopération MU Mise en place dun réseau informel REMU: chefs de service des Urgences des principaux hôpitaux de la région et responsables des SAMU de La Réunion et de Maurice Objectifs principaux: – Formation des personnels – Harmonisation des pratiques – Intégration de la médecine durgence et de catastrophe dans les politiques nationales de santé – Assistance mutuelle lors catastrophes

26 Les actions en cours Accueil médecins et infirmiers des urgences des hôpitaux de la région au CHU Stages pratiques de 1 mois; Urgences, SAMU, SMUR, Grands Brûlés, Soins Continus Post Opératoire Missions réalisées dans les différents hôpitaux de la région par les médecins du CHU Formations théoriques et pratiques

27 Les actions en cours Exemples réalisation: – Poste de triage infirmier – Mise en place chariot durgence – Dossier de soins individuel – Ecriture règlement intérieur et protocoles de soins – Fonds de documentation DU de Médecine d'Urgence, durée un an, à nouveau proposé aux médecins mauriciens sous la direction UB2 depuis 2011

28 Lavenir de la coopération Rôle du CHU Poursuite des missions de formation dans les différents CH de la zone Suivi des actions (triage, chariot durgence,…) Poursuite DU MU à Maurice (avec appui CHU de La Réunion) Mise en place dun système de soins préhospitalier avec n° dalerte unique et régulation médicale à Antananarivo

29 Lavenir de la coopération 1 ères Journées Francophones de Médecine dUrgence de locéan Indien en juin 2012 à Antananarivo – Enseignement théorique et ateliers pratiques – Par médecins CHU de La Réunion et dAntananarivo – A destination des médecins urgentistes et des infirmiers des services durgences des pays de la région océan Indien

30 Conclusion Mise au point situation actuelle, pose bases coopération future Place centrale de La Réunion dans la zone Actions de coopération initiées par UB2 et CHU de Bordeaux, poursuivies par REMU, CHU de La Réunion (nomination dun PU-PH de MU) et SAMU 974 Situation politique et économique Comores et Madagascar Renouveler partenariat Maurice et Seychelles Mise à disposition décideurs santé pays zone

31

32 Serment Au moment dêtre admis à exercer la médecine, je promets et je jure dêtre fidèle aux lois de lhonneur et de la probité. Mon premier souci sera de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques et mentaux, individuels et sociaux. Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions. Jinterviendrai pour les protéger si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité. Même sous la contrainte, je ne ferai pas usage de mes connaissances contre les lois de lhumanité. Jinformerai les patients des décisions envisagées, de leurs raisons et de leurs conséquences. Je ne tromperai jamais leur confiance et nexploiterai pas le pouvoir hérité des circonstances pour forcer leurs consciences. Je donnerai mes soins à lindigent et à quiconque me les demandera. Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain ou la recherche de la gloire.

33 Serment Admis dans lintimité des personnes, je tairai les secrets qui me sont confiés. Reçu à lintérieur des maisons, je respecterai les secrets des foyers et ma conduite ne servira pas à corrompre les mœurs. Je ferai tout pour soulager les souffrances. Je ne prolongerai pas abusivement les agonies. Je ne provoquerai jamais la mort délibérément. Je préserverai lindépendance nécessaire à laccomplissement de ma mission. Je nentreprendrai rien qui dépasse mes compétences. Je les entretiendrai et les perfectionnerai pour assurer au mieux les services qui me seront demandés. Japporterai mon aide à mes confrères ainsi quà leurs familles dans ladversité. Que les hommes et mes confrères maccordent leur estime si je suis fidèle à mes promesses : que je sois déshonoré et méprisé si jy manque.


Télécharger ppt "Comparaison des systèmes de santé et actions de coopération en médecine durgence dans les pays francophones du Sud-ouest de locéan Indien Thèse dexercice."

Présentations similaires


Annonces Google