La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

I. Observation et présentation de l'œuvre II. La composition III. Les matériaux IV. Les couleurs V. La lumière VI. L'interprétation VII. Le vocabulaire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "I. Observation et présentation de l'œuvre II. La composition III. Les matériaux IV. Les couleurs V. La lumière VI. L'interprétation VII. Le vocabulaire."— Transcription de la présentation:

1

2 I. Observation et présentation de l'œuvre II. La composition III. Les matériaux IV. Les couleurs V. La lumière VI. L'interprétation VII. Le vocabulaire VIII. Définitions des mouvements artistiques

3 I. Observation et présentation de l'œuvre 1/ Que voyez-vous ? Collectez le maximum d'indices pour faire une description de base : lieux représentés, objets, personnalités ou personnages, thématique. 2/ Recherchez les informations diverses données par l'œuvre: type d'œuvre titre de l'œuvre nom de l'artiste époque dimension genre

4 II. La composition 1/ Comment les éléments sont-ils disposés sur la toile ? 2/ Quelles lignes et quels plans peut-on dégager? 3/ Comment le regard va parcourir l'œuvre ? III. Les matériaux 1/ Quelle technique a été utilisée ? 2/ Sur quel support ? 3/ Quels formes sont délimitées et comment ? 4/ Quels outils ont été utilisés et quelles actions ont été mises en œuvre?

5 IV. Les couleurs 1/ Quelles sont les couleurs utilisées ? 2/ Y a-t-il une couleur dominante ? 3/Les couleurs sont-elles réalistes ou arbitraires ? 4/ Y a-t-il beaucoup de contrastes? V. Répartition de la lumière 1/ Comment peut-on qualifier la lumière? 2/ Est-elle réaliste, suggestive, symbolique ou aléatoire ? 3/ Quels sont les éléments mis en valeur par la lumière ?

6 VI. Interprétation Faire la synthèse des principaux éléments et les mettre en relation. Quel est l'effet produit ? Pour quelles raisons l'artiste a fait ces choix ? Donner ses impressions, faire part de ses émotions, de son adhésion ou pas.

7 VII. Le vocabulaire

8 Les Arts Photographie Mode Design Calligraphie Bandes dessinées Arts décoratifs Patrimoine Peinture Sculpture Architecture Cinéma Arts graphiques Vidéo

9 Types d'images Affiche Croquis Dessin d'animation Dessin d'humour Fresque Frise Illustration Photographie Esquisse Journal Caricature Ebauche

10 Mouvements artistiques Art antique Art byzantin Art cinétique Art gothique Art naïf Art nouveau Arte povera Art roman Baroque Classicisme Constructivisme - Cubisme Dadaïsme Expressionnisme Fauvisme Futurisme Hyperréalisme Impressionnisme Land art Maniérisme Minimalisme Néo-classicisme Nouveau réalisme Opart Pop art Pointillisme Postimpressionnisme Ready made Réalisme Renaissance Rococo Romantisme Surréalisme symbolisme

11 Les genres Portrait Paysage Nature morte Peinture historique Tableau de genre Peinture mythologique

12 Couleurs Camaïeu Chaud-froid Clair-foncé Clair-obscur Contraste Couleurs complémentaires Couleurs primaires Dégradé Dominante Intensité Lumière Monochrome Ombre-lumière Polychromie Transparence

13 Matières Bois Consistance Bronze Dégradable Carton Epaisseur Grillage Récupération Marbre Relief Métal Texture Papier Surface Pâte Support Peinture Pierre Plastique Plâtre Plexi Plumes Résine Tissage Toile Végétal Verre

14 Techniques Peinture a tempera Peinture à l'huile Peinture acrylique Aquarelle Gouaches Encres Fusain Sanguine Crayons Pastels Stylo à bille Collage Compression Détournement Dripping Empreinte Estampe Gaufrage Gravure Impression Lithographie Modelage Moulage Photomontage Reprographie Sérigraphie Travail in situ

15 Espace Arrière-plan Avant-plan Cadrage Contre-plongée De dos De face De profil Diptyque Equilibre Fond Gros plan Hors-champ Ligne de fuite Organisation Perspective Plan américain Plan italien (debout) Plan poitrine Plan taille Plans Plongée Points de vue Profondeur Très gros plan Triptyque Trois-quarts Vue aérienne Zoom

16 VIII. Définitions des mouvements artistiques (niveau 3 ème ) Le cubisme Le cubisme cherche à représenter la réalité et sinterrogent sur ce quest la réalité. Dans un premier temps, de 1909 à 1912 les artistes partent du constat que les objets nont pas quun seul point de vue : ils dessinent les objets sous leurs multiples point de vue (de face, de côté..) Ex : Paul Cézanne, La montagne de Sainte-Victoire, Pablo Picasso, Les demoiselles dAvignon. Dans un second temps, de 1912 à 14, apparaît le cubisme synthétique : la réalité a du relief ou du volume. Les artistes vont coller des matériaux et divers papiers dans leurs œuvres. Ex : Juan Gris, Le Lavabo, Pablo Picasso, Nature morte à la chaise cannée, Georges Braque, Bouteille, journal et pipe. Le futurisme Les artistes font léloge dun monde technologique rassurant. Ils cherchent à exprimer le dynamisme, le mouvement et la vitesse du monde moderne. Le mouvement est traduit par la répétition du motif. Cette répétition produit un rythme saccadé., Ex : Luigi Russolo, Dynamisme dune automobile, Gino Severini, La danse du pan-pan au Monico LOPART ou OPTIQUE ART Joue sur des effets optiques (visuels). Les œuvres sont majoritairement abstraites : répétitions de formes, superpositions de trames avec des variantes. Impression de mouvement. Voir par exemple les œuvres de Victor Vasarely ou de Bridget Louise Riley.

17 Art cinétique Cinétique vient du grec « kinesis »=mouvement Lœuvre ou le spectateur bougent vraiment alors que dans lopart le mouvement est toujours optique. Victor Vasarely est à lorigine de ce mouvement dès Exemples de sculptures animées de Jean Tinguely ou des œuvres de Alexandre Calder. Lexpressionisme Expression intense des sentiments. Visions pessimistes et angoissantes de la vie marquées par les horreurs de la 1 ère guerre mondiale. Vive expression traduite par des coups de pinceaux ou de crayons brutaux ainsi que par des empâtements. Ce mouvement se développe durant le contexte de la première guerre mondiale, particulièrement en Allemagne et dans les pays germaniques. Il a été interrompu brutalement par le pouvoir nazi qui jugeait cette forme artistique « dégénérée ». Ex : Egon Schiele, Autoportrait, Shmitt-Rottluff, Gang nach Emmaus, Okar Kokoshka, La tempête Le Dadaïsme Mouvement de liberté artistique, plastique et littéraire. Cest le roumain Tristan Tzara qui le baptisa DADA, mot trouvé par hasard dans le dictionnaire. Il sagit dune immense révolte contre la guerre. Ce mouvement dénonce la machine et les inventions modernes qui ont été utilisées pendant la guerre. Dada se manifeste autant par son comportement que par les productions artistiques. Ce mouvement se traduit par un goût pour labsurde, le non-sens, la provocation, la surprise et lhumour. Quelques références : Marcel Duchamp, Fountain, Francis Picabia, Lœil cacodylate, Georges Grosz, The grey man dancers, Raoul Haumann, ABCD ou auto-portrait de lartiste

18 Le Surréalisme André Breton donne la définition de ce courant artistique, cest dans le rêve quon échappe aux horreurs de la guerre. Les artistes reviennent aux essences même de lhomme, cherchent à plonger dans linconscient pour atteindre la spontanéité créative. Ils inventent lécriture automatique et créent collectivement en improvisant. Ils pratiquent le collage, assemblent les objets et les matériaux et innovent avec la technique du frottage. Ce mouvement se développe après la première guerre mondiale entre 1925 et Quelques références : René Magritte Golconde, Salvador Dali, Persistance de la mémoire, Max Ernst, lAnge du foyer Le Pop Art Le pop art ou art populaire indique que lart prend appui sur la culture populaire de son temps. Ce courant sest inspiré des objets courants, de la publicité et de la société de consommation des années 60. Les boîtes de conserve de la marque de soupe Campbell, limage de Marilyn Monroe, les coupures de journaux (Andy Warhol), les bandes dessinées (Roy Lichtenstein) sont des sujets utilisés par les artistes du Pop art. Ce terme a été inventé en 1955 par Lawrence Alloway. Pop art et la forme abrégée de Popular Art. Ex : Roy Lichenstein, M-Maybe, Tom Wesselmann, Bathtub3, Andy Warhol, 20 marilyn et 200 boîte de soupe Campbell. Le Nouveau Réalisme Le nouveau réalisme est défini par le critique dart Pierre Restany qui selon lui regroupe « de nouvelles approche perspectives du réel ». Les nouveaux réalistes, héritiers du dadaïsme ne représentent plus le réel, mais ils le présentent vraiment. Ils collent directement dans leurs œuvres des éléments de leurs univers quotidiens : palissades, repas, affiches, détritus, voitures, etc…Ce mouvement se développe en France dès 1960, parallèlement au pop art qui se développe aux Etats-Unis et en Angleterre. New York devient une référence et sest lavènement dune société de consommation triomphante. Ex : Daniel Spoerri, Repas hongrois, tableau-piège, Cesar, Ricard, Arman, Chopins Waterloo

19


Télécharger ppt "I. Observation et présentation de l'œuvre II. La composition III. Les matériaux IV. Les couleurs V. La lumière VI. L'interprétation VII. Le vocabulaire."

Présentations similaires


Annonces Google