La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Note sur lhistoire des stations de sports dhiver.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Note sur lhistoire des stations de sports dhiver."— Transcription de la présentation:

1 Note sur lhistoire des stations de sports dhiver

2 Ecrire lhistoire des stations de sports dhiver, cest saisir les spécificités dun contexte contraignant (climat et topographie), retracer le développement dun sport ou loisir (le ski et ses infrastructures), prendre la mesure de lévolution dune pratique sociale (de lélitisme au tourisme de masse), et replacer lensemble de ces éléments dans lhistoire de laménagement architectural et urbanistique de la montagne.

3 Suite à lapparition du tourisme de masse, les villages situés en altitude dans nos montagnes ont subis certaines modifications morphologiques afin de réponses aux besoins dune clientèle nouvelle. Dautres lieux ont aussi été envahis par les touristes, créant dans le seul but du ski des stations de ski intégrées et/ou en site vierge.

4 Les stations de 1 ère génération : Elles peuvent être qualifiées de spontanées. La station de première génération se développe autour dun village préexistant situé en proximité de la montagne, dun espace dévolution à ski, et présentant des caractéristiques denneigement intéressantes (altitude, orientation…) dans le cadre dun développement du tourisme de sports dhiver.

5 Megève, Morzine, Saint Gervais, Chamonix…

6 Megève : le chalet de la baronne Noémie de Rothschild, par Henry Jacques Le Même. Phot. Eric Dessert © Région Rhône- Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel, 2010 – ADAGP

7 Les stations de 2nde génération : Ces stations « ex nihilo » (hors lieu) ont été conçues en site vierge exclusivement pour le ski. Le lieu est toujours choisi en fonction de son altitude, son enneigement, son orientation, mais surtout en fonction de son potentiel en domaine skiable.

8 Courchevel

9 Les stations de 3éme génération : La station dite intégrée est imposée par le Plan Neige. Elle est conçue comme un « prototype de développement urbain ». Cette stratégie repose sur la convergence entre un promoteur, maître dœuvre unique, une collectivité locale qui lui concède lexclusivité de laménagement et les services de lEtat qui animent et contrôlent le projet. La station est dense, la maîtrise est globale : architecture, financement, conception, réalisation, promotion, fonctionnement.

10 La Plagne, Avoriaz, Flaine…

11 Typologie de la station intégrée

12 Cette 3 ème génération est marquée par : Labandon des résidences individuelles en chalets Une conception très groupée, voire en un seul bâtiment « paquebot » avec ou sans stations satellites Laffirmation des volumes bâtis ou la recherche dinsertion dans le site La transposition en général des conceptions et contraintes urbaines La standardisation des logements, surfaces minimales, architecture répétitive Pour certaines stations : volonté de conservation du cadre naturel, ou mimétisme avec lurbanisme et larchitecture du passé, recherche architecturale plus novatrice, ou encore utilisation des voies de desserte en cheminements skieurs.

13 La Plagne Avoriaz Flaine

14 Le retour au village : Aujourdhui, on constate un engouement vers une échelle dhabitat de montagne plus modeste. Le village devient « roi » des touristes et la recherche « dambiance village se traduit par une prolifération de chalets reprenant des modèles, tant dans la volumétrie que dans le détails, jusquau delà de nos frontières. Lharmonisation du paysage bâti et lunité sont des lignes directrices de la construction en montagne.

15 Montchavin-Les-Coches

16 Ski unique, typologies variées. Pour certains, toutes les stations se ressemblent. Combinant neige, soleil, pente, ambiance, chalet et montagne, les stations répondent à un même besoin mais sorganisent selon différemment. Le lieu dimplantation y est souvent pour quelque chose.

17 Quelques modèles dorganisation de lespace des stations de sports dhiver : (daprès R.Knafou, Mappemonde, 1989) Domaine skiable développé sur un versant unique en amont de la station, ancienne et récente. Flaine

18 Quelques modèles dorganisation de lespace des stations de sports dhiver : (daprès R.Knafou, Mappemonde, 1989) Domaine skiable développé à partir dune antenne de station elle-même relié au village par un téléporteur à gros débit. Morzine-Avoriaz

19 Quelques modèles dorganisation de lespace des stations de sports dhiver : (daprès R.Knafou, Mappemonde, 1989) Domaine skiable développé sur plusieurs versants convergents sur le village. Megève

20 Quelques modèles dorganisation de lespace des stations de sports dhiver : (daprès R.Knafou, Mappemonde, 1989) Vaste domaine skiable commun à de nombreuses stations de types différents. Les trois Vallées

21 Quelques modèles dorganisation de lespace des stations de sports dhiver : (daprès R.Knafou, Mappemonde, 1989) Domaine skiable éclaté. Liaison routière ou ferroviaire nécessaire en fond de vallée.

22 Chaque station de ski, possède une histoire inscrite dans un lieu, rien ne sert de copier, cest le lieu qui dicte ses règles. Selon son exposition, son passé, sa situation géographique chaque station de ski diffère de sa voisine. On ne peut dissocier lespace du temps, les deux ne forment en réalité quun. La réussite de la création, du développement ou du renouvellement dune station de ski est conditionnée tout d'abord par la prise en compte des contraintes dictées par le lieu puis par le programme quelle pourrait proposer. A chaque lieu sa station, à chaque station son lieu..


Télécharger ppt "Note sur lhistoire des stations de sports dhiver."

Présentations similaires


Annonces Google