La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pays dIssoire Val dAllier Sud Elaboration du schéma dorganisation des services enfance jeunesse Newsletter n°2 – Décembre 2010 Pays dIssoire Val dAllier.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pays dIssoire Val dAllier Sud Elaboration du schéma dorganisation des services enfance jeunesse Newsletter n°2 – Décembre 2010 Pays dIssoire Val dAllier."— Transcription de la présentation:

1 Pays dIssoire Val dAllier Sud Elaboration du schéma dorganisation des services enfance jeunesse Newsletter n°2 – Décembre 2010 Pays dIssoire Val dAllier Sud INTERVENANTS EXTERIEURS Stéphane DURIN Directeur de mission Eva EA Carole MARIE Florian FULCO Consultants ENEIS Editorial La phase de diagnostic de la démarche délaboration du schéma dorganisation des services Enfance Jeunesse pilotée par le Pays dIssoire Val dAllier Sud touche à sa fin. Durant cette première phase, les consultants du cabinet Eneis Conseil, qui accompagne le Pays dans cette démarche, ont réalisé des entretiens avec les acteurs du territoire intervenant sur les politiques Enfance Jeunesse ainsi quune analyse documentaire et statistique poussée, et élaboré des projections démographiques. Le croisement des informations ainsi recueillies a permis détablir un diagnostic exhaustif, dobjectiver les évolutions identifiées par les acteurs concernés par les politiques Petite Enfance, Enfance et Jeunesse (élus, Région, CAF et Conseil général, techniciens des communes et des intercommunalités), de préciser les enjeux et les besoins liés à ces politiques et desquisser les premières pistes dévolution des dispositifs daccueil du jeune enfant, extrascolaire et périscolaire, et de loffre de loisirs à destination des adolescents. Vous en trouverez une synthèse dans les pages suivantes. Conformément à la méthodologie adoptée pour cette démarche et afin de définir collectivement les orientations et les actions opérationnelles en vue de lévolution des dispositifs à léchelle du Pays, la réflexion se poursuivra autour de tables-rondes de professionnels et dune table ronde délus des commissions enfance et jeunesse des communautés de communes, toutes animées par le cabinet Eneis Conseil. La représentation de lensemble des territoires composant le Pays et le croisement des regards des participants sont les garanties de la richesse des débats et des préconisations dévolution qui en découleront. Le Président,

2 Newsletter n°2 – Décembre 2010 Les principaux éléments de diagnostic (1) Dans son ensemble, le Pays a connu un afflux important de population, notamment de jeunes couples avec enfants présentant des besoins et des attentes élevés en termes de modes de garde des enfants. Toutefois, les territoires composant le Pays dIssoire Val dAllier Sud connaissent des évolutions différenciées en fonction de leurs caractéristiques (territoire rural / urbain, proximité des bassins demplois et des axes routiers), du contexte social, et de loffre en termes de modes de garde et de structures de loisirs. Cette diversité des situations nécessitera, dans la deuxième phase de la démarche, une prise en compte territorialisée des enjeux et des besoins. Si les tendances observées actuellement se poursuivent, le nombre de jeunes âgés de moins de 18 ans devrait augmenter de 5,6% entre 2007 et Ces projections dévolution globale masquent une estimation à la baisse des effectifs denfants de moins de 3 ans sur lensemble du Pays (à lexception de Puys et Couzes, tandis que les 3-12 ans et les ans augmenteraient fortement (respectivement +8,5% et +9%). Le dispositif daccueil du jeune enfant se caractérise par une polarisation de loffre daccueil collectif sur la commune dIssoire. Dans les autres territoires, le seul mode de de garde à disposition des parents est laccueil familial chez une assistante maternelle. Sur tous les territoires, à lexception de Lembron Val dAllier (ou un projet est en cours délaboration) et Ardes Communauté, un RAM est mis à disposition des assistantes maternelles et des parents. Cette prépondérance de laccueil individuel doit être interrogée au regard des impacts positifs de laccueil collectif sur la socialisation et la scolarité des enfants, démontrés par de nombreuses études. Le développement de laccueil collectif joue par ailleurs un rôle social, car il est moins coûteux pour les familles à bas revenus que laccueil individuel.

3 Newsletter n°2 – Décembre 2010 Les principaux éléments de diagnostic (2) Concernant laccueil extrascolaire, seuls les Coteaux de lAllier ne disposent pas dun accueil de loisirs. Loffre doit cependant être développée : -Qualitativement : le dispositif nécessite dêtre étoffé le mercredi en période scolaire, ainsi que pour accroître la prise en charge des 3-6 ans ; -Quantitativement : déjà majoritairement saturé, le dispositif existant ne pourra absorber la forte augmentation des effectifs des 3-12 ans tels quanticipés par les projections démographiques. Laccueil périscolaire est bien développé sur lensemble du Pays, mais les structures existantes devront elles aussi composer avec une augmentation conséquente du public concerné. Une difficulté se pose tout particulièrement pour les parents denfants de 3-4 ans, voire 3-6 ans, scolarisés mais pour lesquels il nexiste pas toujours de prise en charge périscolaire (cest notamment le cas à Issoire Communauté et dans le Pays de Sauxillanges). Enfin, les territoires présentent une offre à destination des adolescents inégalement développée, aussi bien en termes de volume quen termes dadéquation entre les activités proposées et les attentes du public-cible. Une attention tout particulière devra être accordée à larticulation entre laccueil de loisirs et les services à destination des adolescents, afin dimpliquer au sein du dispositif les jeunes dès leur entrée au collège. Les évolutions anticipées des besoins de la population, les caractéristiques des territoires et les moyens dont ils disposent, suscitent un questionnement relatif à léchelle pertinente pour lélaboration des réponses coordonnées : -Pour porter les compétences Petite Enfance et Enfance Jeunesse et développer le dispositif existant -Pour garantir une cohérence et une meilleure intégration des dispositifs sur le territoire du Pays : en effet, en cas de déficit doffre sur un territoire, les usagers se reportent sur les structures des territoires limitrophes -Pour faciliter la mise en réseau des acteurs et léchange de pratiques

4 Newsletter n°2 – Décembre 2010 Pistes de travail et pilotage de la mission Le pilotage de la mission Le projet est supervisé par un comité de pilotage, qui se réunit à chaque étape-clé de la mission. Le comité de pilotage est composé délus du Pays, de partenaires (CAF, MSA, Région, Conseil général, Direction Départementale de la Cohésion Sociale) et de techniciens de lenfance /jeunesse. Contact Pays : Clémence GRENIER Le cabinet ENEIS Conseil, spécialisé dans lélaboration et lévaluation des politiques territoriales, a déjà accompagné plus de 20 départements, communes et intercommunalités, sur les champs de lenfance et de la jeunesse. ENEIS Conseil base ses interventions sur les principes suivants : Connaître les problématiques de territoires : lexpertise apportée par le cabinet sajuste aux spécificités locales Recueillir une information exhaustive : les analyses effectuées croisent des informations quantitatives et qualitatives pour des diagnostics objectifs Mobiliser les acteurs : chaque projet est co-élaboré avec les acteurs concernés afin de garantir la pertinence des évaluations et des propositions dévolution. Votre contact ENEIS Conseil : Stéphane DURIN, Directeur de mission Les pistes de travail identifiées pour les tables-rondes Des tables-rondes de professionnels seront organisées durant la semaine du 17 janvier 2011 sur les thèmes suivants : Un séminaire réunissant les élus des commissions enfance et jeunesse des collectivités composant le Pays dIssoire clora la semaine de tables-rondes. 1/ Laccueil du jeune enfant -Les modalités de développement de laccueil collectif -Renforcer la coordination des acteurs à léchelle du Pays 2/ Le développement de laccueil extrascolaire -Ladéquation de loffre aux besoins (dimension quantitative et qualitative) -Répondre à laugmentation du public-cible -Renforcer la coordination des acteurs à léchelle du Pays 3/ Laccueil périscolaire -Répondre à laugmentation du public-cible -La prise en charge périscolaire des enfants de 3-6 ans -Renforcer la coordination des acteurs à léchelle du Pays 4/ Loffre à destination des adolescents -Renforcer ladéquation entre loffre et les attentes des jeunes -Répondre à laugmentation du public-cible -Larticulation des ALSH et des services à destination des adolescents -Renforcer la coordination des acteurs à léchelle du Pays


Télécharger ppt "Pays dIssoire Val dAllier Sud Elaboration du schéma dorganisation des services enfance jeunesse Newsletter n°2 – Décembre 2010 Pays dIssoire Val dAllier."

Présentations similaires


Annonces Google