La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dr Corinne ROEHRIG. CODES De lestime de soi … aux ateliers dexpression Carpentras, janvier 2011 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dr Corinne ROEHRIG. CODES De lestime de soi … aux ateliers dexpression Carpentras, janvier 2011 1."— Transcription de la présentation:

1 Dr Corinne ROEHRIG. CODES De lestime de soi … aux ateliers dexpression Carpentras, janvier

2 Et si on commençait par la fin? « Les mots sont des morceaux daffection qui comportent, parfois, un peu dinformation » « Les mots sont des morceaux daffection qui comportent, parfois, un peu dinformation » Boris Cyrulnik 2Dr Corinne ROEHRIG. CODES

3 Ou encore… « Je suis moi dans ton regard » Emmanuel Levinas 3Dr Corinne ROEHRIG. CODES

4 Lestime de soi Quest-ce que cest ? Quest-ce que cest ? Comment se construit-elle? Comment se construit-elle? A quoi sert-elle? A quoi sert-elle? Comment la valoriser? Comment la valoriser? 4Dr Corinne ROEHRIG. CODES

5 Paroles denfants Etre sur de soi, être bien entouré et être à laise partout Etre sur de soi, être bien entouré et être à laise partout Etre capable datteindre son meilleur niveau Etre capable datteindre son meilleur niveau Croire en soi et aux autres Croire en soi et aux autres Rester soi-même, ne pas se laisser influencer par les autres, mais aller vers les autres pour faire grandir sa confiance en soi Rester soi-même, ne pas se laisser influencer par les autres, mais aller vers les autres pour faire grandir sa confiance en soi Etre fier de ce que lon est, de ce que lon fait, aller de lavant Etre fier de ce que lon est, de ce que lon fait, aller de lavant Croire en ses moyens, oser sans stresser Croire en ses moyens, oser sans stresser Saimer soi-même et aimer les autres Saimer soi-même et aimer les autres 5Dr Corinne ROEHRIG. CODES

6 Lestime de soi nécessite Lestime de soi nécessite de saimer de saimer de se connaître de se connaître de saccepter de saccepter elle offre un potentiel de réussite à lindividu elle offre un potentiel de réussite à lindividu elle est personnelle, établie selon des critères internes à chacun elle est personnelle, établie selon des critères internes à chacun elle se construit avec les autres elle se construit avec les autres 6Dr Corinne ROEHRIG. CODES

7 Lestime de soi Evaluation positive de soi-même, fondée sur la conscience de sa propre valeur et de son importance en temps quêtre humain Evaluation positive de soi-même, fondée sur la conscience de sa propre valeur et de son importance en temps quêtre humain 7Dr Corinne ROEHRIG. CODES

8 Lestime de soi concerne lêtre et lagir Lêtre: je suis aimable Lêtre: je suis aimable comment je me vois, je me parle comment je me vois, je me parle Lagir: je suis capable Lagir: je suis capable comment jévalue mes capacités daction comment jévalue mes capacités daction comment je me vois réussir comment je me vois réussir comment japprécie mes résultats comment japprécie mes résultats 8Dr Corinne ROEHRIG. CODES

9 ( ) William James ( ) « Nous nous estimons en ce monde exactement daprès ce que nous prétendons être et faire ; nous prenons pour mesure de notre valeur le rapport quil y a entre les résultats que nous obtenons et ceux que nous pensons pouvoir obtenir ». « Nous nous estimons en ce monde exactement daprès ce que nous prétendons être et faire ; nous prenons pour mesure de notre valeur le rapport quil y a entre les résultats que nous obtenons et ceux que nous pensons pouvoir obtenir ». Estime de soi = prétentions / réussites Estime de soi = prétentions / réussites 9Dr Corinne ROEHRIG. CODES

10 Charles Cooley ( ) « Ce qui nous incite à la honte ou à la fierté nest pas le simple reflet de notre apparence, mais un sentiment associé, leffet imaginé de ce reflet dans lesprit dun autre ». « Ce qui nous incite à la honte ou à la fierté nest pas le simple reflet de notre apparence, mais un sentiment associé, leffet imaginé de ce reflet dans lesprit dun autre ». Estime de soi = « miroir social » Estime de soi = « miroir social » Intériorisation des jugements positifs ou négatifs des autres Intériorisation des jugements positifs ou négatifs des autres 10Dr Corinne ROEHRIG. CODES

11 Susan Harter ( ) Elle confirme James « lestime de soi est directement influencée par la manière dont les enfants et les adolescents perçoivent leurs compétences dans des domaines où la réussite est importante pour eux ». Elle confirme James « lestime de soi est directement influencée par la manière dont les enfants et les adolescents perçoivent leurs compétences dans des domaines où la réussite est importante pour eux ». Elle conforte Cooley : « le regard positif des autres est un déterminant important de lestime de soi… » Elle conforte Cooley : « le regard positif des autres est un déterminant important de lestime de soi… » 11Dr Corinne ROEHRIG. CODES

12 Susan Harter Elle met en évidence limportance vitale de lapprobation pour lestime de soi Elle met en évidence limportance vitale de lapprobation pour lestime de soi Encouragement/information sur ses réussites Encouragement/information sur ses réussites Elle montre que les renforcements positifs Elle montre que les renforcements positifs Apportent stimulation et affection Apportent stimulation et affection Favorisent la recherche dindépendance et de maîtrise Favorisent la recherche dindépendance et de maîtrise 12Dr Corinne ROEHRIG. CODES

13 Lattachement/ John Bolwby Nécessité absolue dun lien affectif pour lenfant Nécessité absolue dun lien affectif pour lenfant Le besoin dattachement est primaire, inné Le besoin dattachement est primaire, inné Les comportements de la figure dattachement envers lenfant, « laccordage affectif » qui existe entre mère et enfant donnent à ce dernier une conscience de sa valeur, de son importance, et laident à construire une « base de sécurité pour explorer le monde ». Les comportements de la figure dattachement envers lenfant, « laccordage affectif » qui existe entre mère et enfant donnent à ce dernier une conscience de sa valeur, de son importance, et laident à construire une « base de sécurité pour explorer le monde ». 13Dr Corinne ROEHRIG. CODES

14 Modalités dattachement Modalités dattachement SECURE, lenfant évolue sereinement entre sa figure dattachement et le monde environnant. SECURE, lenfant évolue sereinement entre sa figure dattachement et le monde environnant. INSECURE, lenfant na pas acquis de confiance dans les réactions quil peut espérer de son environnement et en éprouve de lanxiété. INSECURE, lenfant na pas acquis de confiance dans les réactions quil peut espérer de son environnement et en éprouve de lanxiété. 14Dr Corinne ROEHRIG. CODES

15 Modalités dattachement Modalités dattachement Style relationnel mère/enfant = « grammaire relationnelle », modèle pour les relations futures. Style relationnel mère/enfant = « grammaire relationnelle », modèle pour les relations futures. On peut dire de lattachement quil est la base de la confiance en soi. On peut dire de lattachement quil est la base de la confiance en soi. 15Dr Corinne ROEHRIG. CODES

16 Nourrissage affectif et miroir social Estime de soi continue de grandir selon réactions de lentourage Estime de soi continue de grandir selon réactions de lentourage Ajustement fonction des réactions en dehors du cercle familial, des pairs Ajustement fonction des réactions en dehors du cercle familial, des pairs « miroir social » : reflet perçu du jugement des autres à notre égard « miroir social » : reflet perçu du jugement des autres à notre égard Importance de linteraction Importance de linteraction 16Dr Corinne ROEHRIG. CODES

17 Albert Bandura Albert Bandura ( ) Auto-efficacité ou « sentiment defficacité personnelle » Auto-efficacité ou « sentiment defficacité personnelle » Croire en ses capacités augmente son taux de réussite et sa persévérance à réussir Croire en ses capacités augmente son taux de réussite et sa persévérance à réussir Repose sur les expériences du sujet Repose sur les expériences du sujet Lentourage joue un rôle capital de renforcement Lentourage joue un rôle capital de renforcement 17Dr Corinne ROEHRIG. CODES

18 Résilience Emmy WERNER, 1970 Emmy WERNER, enfants nés dans les « bas fonds » dune petite île de larchipel dHawaï 200 enfants nés dans les « bas fonds » dune petite île de larchipel dHawaï A 2 ans, présentent toutes « chances » de mal finir: misère, maltraitance, familles cassées, psychiatrisées, alcool…. A 2 ans, présentent toutes « chances » de mal finir: misère, maltraitance, familles cassées, psychiatrisées, alcool…. Suivi pendant 20 ans !!!! Suivi pendant 20 ans !!!! 30% des enfants, sans intervention extérieure, ont réussi à réaliser une vie « pleine de sens » 30% des enfants, sans intervention extérieure, ont réussi à réaliser une vie « pleine de sens » Ces enfants sont les premiers résilients Ces enfants sont les premiers résilients 18

19 Dr Corinne ROEHRIG. CODES Résilience - résistance à la destruction - capacité à se construire une vie riche - en dépit de circonstances difficiles, de traumatismes physiques ou psyhiques, dun environnement défavorable, voire hostile 19

20 Dr Corinne ROEHRIG. CODES Facteurs de résilience Facteurs de protection externes - Acceptation inconditionnelle - Solidarité, groupe, réseau - Responsabilisation Facteurs de protection internes - Projet de vie - Estime de soi - Humour Avoir des tuteurs de résilience 20

21 Dr Corinne ROEHRIG. CODES Evolution de lES :carrefour psycho-social Racines Racines Qualité de la confiance fondamentale acquise via lattachement Qualité de la confiance fondamentale acquise via lattachement Réactions de lentourage à la présence et aux actes de lenfant Réactions de lentourage à la présence et aux actes de lenfant Perception progressive de ses capacités, de ses différences, de son identité Perception progressive de ses capacités, de ses différences, de son identité Valorisation sociale Valorisation sociale Confirmation / ajustement lors de la socialisation, confrontation aux remarques de ses pairs et dautres adultes Confirmation / ajustement lors de la socialisation, confrontation aux remarques de ses pairs et dautres adultes Réussites/ambitions Réussites/ambitions Place sociale, Reconnaissance (miroir social) Place sociale, Reconnaissance (miroir social) Évolution possible toute la vie… Évolution possible toute la vie… 21

22 Trop destime de soi? Peut-on être en trop bonne santé? Peut-on être en trop bonne santé? Ce que nest pas une bonne ou juste estime de soi: Ce que nest pas une bonne ou juste estime de soi: Narcissisme, égotisme, culte de soi Narcissisme, égotisme, culte de soi Surestimation: je suis le plus….. Surestimation: je suis le plus….. Vanité, orgueil Vanité, orgueil 22Dr Corinne ROEHRIG. CODES

23 Bonne estime de soi Respect de soi et des autres être = autres Se connaître et saccepter tel quon est Se connaître et saccepter tel quon est Élaborer ses opinions à partir de faits Élaborer ses opinions à partir de faits Assumer ses responsabilités Assumer ses responsabilités Saffirmer sans blesser Saffirmer sans blesser Avoir un but dans la vie Avoir un but dans la vie Avoir de lhumour ! Avoir de lhumour ! 23

24 Rôles: bonne estime (1) Facteur PROTECTEUR, élément de léquilibre psychique et émotionnel Facteur PROTECTEUR, élément de léquilibre psychique et émotionnel Santé: adoption de comportements favorables, protection contre les conduites à risques Santé: adoption de comportements favorables, protection contre les conduites à risques Regard positif sur les aléas de la vie Regard positif sur les aléas de la vie Augmentation des capacités à mettre en place des stratégies adaptées Augmentation des capacités à mettre en place des stratégies adaptées 24Dr Corinne ROEHRIG. CODES

25 Rôles: bonne estime (2) Etre respecté, reconnu, intégré au groupe social de référence Etre respecté, reconnu, intégré au groupe social de référence Projets, ambitions Projets, ambitions Engagement dans laction Engagement dans laction Persévérance Persévérance Évaluation mesurée en fonction des processus pas seulement des résultats Évaluation mesurée en fonction des processus pas seulement des résultats Capacité à « se relever » Capacité à « se relever » 25Dr Corinne ROEHRIG. CODES

26 Pas assez destime de soi ? Difficulté à parler de soi en termes positifs, sentiment dincompétence Difficulté à parler de soi en termes positifs, sentiment dincompétence Effacement & Dévalorisation Effacement & Dévalorisation Agressivité & Survalorisation Agressivité & Survalorisation Manque dambitions Manque dambitions Généralisation des situations déchec Généralisation des situations déchec Tendance à attribuer ses échecs à des sources externes Tendance à attribuer ses échecs à des sources externes 26

27 Rôles: basse estime Etre « méconnu », se sentir à lécart Etre « méconnu », se sentir à lécart Trouver que lherbe est toujours plus verte dans le pré du voisin Trouver que lherbe est toujours plus verte dans le pré du voisin Etre dépendant de lavis des autres pour avancer Etre dépendant de lavis des autres pour avancer Projection mal assurée dans ses projets avec « prophéties auto-réalisatrices » (je lavais bien dit!) Projection mal assurée dans ses projets avec « prophéties auto-réalisatrices » (je lavais bien dit!) 27Dr Corinne ROEHRIG. CODES

28 « Où lon trouve une basse estime de soi » Anxiété, dépression Anxiété, dépression Prise de risques (alcool, tabac, autres drogues, troubles des conduites alimentaires, relations sexuelles non protégées) Prise de risques (alcool, tabac, autres drogues, troubles des conduites alimentaires, relations sexuelles non protégées) Violences contre soi ou les autres Violences contre soi ou les autres Difficultés sociales, professionnelles Difficultés sociales, professionnelles 28

29 Dr Corinne ROEHRIG. CODES Lhistoire de Marc Marc aime beaucoup lhistoire et la géographie, où il a de très bons résultats, mais sa matière faible cest les maths. Quand ses parents, de formation scientifique, lisent son bulletin scolaire, ils ne voient que la note en maths, et lui disent quil est nul et fainéant : daprès eux, les maths cest facile si on travaille. Dailleurs sa sœur y arrive très bien. Marc aime beaucoup lhistoire et la géographie, où il a de très bons résultats, mais sa matière faible cest les maths. Quand ses parents, de formation scientifique, lisent son bulletin scolaire, ils ne voient que la note en maths, et lui disent quil est nul et fainéant : daprès eux, les maths cest facile si on travaille. Dailleurs sa sœur y arrive très bien. Marc fait des efforts mais ny arrive pas. Ses difficultés deviennent un sujet de moquerie dans la famille. Il développe des complexes vis-à-vis de sa sœur, avec qui il se dispute de plus en plus souvent violemment. Ses parents commencent à le trouver difficile. Marc fait des efforts mais ny arrive pas. Ses difficultés deviennent un sujet de moquerie dans la famille. Il développe des complexes vis-à-vis de sa sœur, avec qui il se dispute de plus en plus souvent violemment. Ses parents commencent à le trouver difficile. 29

30 Dr Corinne ROEHRIG. CODES Quelques phrases assassines… Moi aussi, jaurais aimé que tu sois belle…. Moi aussi, jaurais aimé que tu sois belle…. A ton âge, je rentrais dans du 36.. A ton âge, je rentrais dans du 36.. Tu nauras jamais damis… Tu nauras jamais damis… Quest-ce que jai fait pour mériter un enfant comme toi ? Quest-ce que jai fait pour mériter un enfant comme toi ? Toi, devenir avocat ? Tu ny arriveras jamais… Toi, devenir avocat ? Tu ny arriveras jamais… Moi à 15 ans je nétais ni moche ni grosse Moi à 15 ans je nétais ni moche ni grosse 30

31 Effet pygmalion Années 1960 Années 1960 Étude sur « lévolution du QI chez des enfants de classe primaire », Passation de tests de QI Étude sur « lévolution du QI chez des enfants de classe primaire », Passation de tests de QI Tirage au sort de certains noms denfants, déclarés comme ceux dont le QI va le plus évoluer dans lannée Tirage au sort de certains noms denfants, déclarés comme ceux dont le QI va le plus évoluer dans lannée Ce qui se réalise : Ce qui se réalise : En lien avec lattitude des encadrants En lien avec lattitude des encadrants 31Dr Corinne ROEHRIG. CODES

32 Pour valoriser lestime de soi 32Dr Corinne ROEHRIG. CODES

33 Utiliser un langage positif et valorisant User de renforcement positif User de renforcement positif Oublier les formulations négatives Oublier les formulations négatives Réviser son vocabulaire Réviser son vocabulaire 33Dr Corinne ROEHRIG. CODES

34 Quelques adjectifs valorisants Actif, Adroit, Affectueux, Agréable, Aidant, Artiste, Attachant, Attentif, Beau, Bon, Calme, Courageux, Créatif, Charmant, Bon joueur, Joyeux, Discret, Décidé, Déterminé, Doué, Drôle, Droit, Exemplaire, Efficace, Energique, Fort, Franc, Fidèle, Gentil, Généreux, Habile, Heureux, Honnête, Humain, Imaginatif, Intelligent, Juste, Logique, Malin, Modeste, Musicien, Naturel, Organisé, Pacifique, Patient, Poli, Rapide, Réfléchi, Résistant, Rassurant, Rusé, Savant, Solide, Sportif, Tranquille, Têtu,… Actif, Adroit, Affectueux, Agréable, Aidant, Artiste, Attachant, Attentif, Beau, Bon, Calme, Courageux, Créatif, Charmant, Bon joueur, Joyeux, Discret, Décidé, Déterminé, Doué, Drôle, Droit, Exemplaire, Efficace, Energique, Fort, Franc, Fidèle, Gentil, Généreux, Habile, Heureux, Honnête, Humain, Imaginatif, Intelligent, Juste, Logique, Malin, Modeste, Musicien, Naturel, Organisé, Pacifique, Patient, Poli, Rapide, Réfléchi, Résistant, Rassurant, Rusé, Savant, Solide, Sportif, Tranquille, Têtu,… 34

35 Souligner forces, compétences, talents 35Dr Corinne ROEHRIG. CODES Comportements des parents et impact sur les aptitudes au bonheur de leurs enfants Facilitant le bonheur : voir souvent ses parents… Compliquant le bonheur : voir souvent ses parents… Se réjouir, se détendre, savourer des instants de loisirs et de plaisirs Exprimer clairement quon savoure les instants de bonheur Dans les moments stressants, rire, relativiser, faire de lhumour Parler du bonheur à leurs enfants Ouvertement inquiets et préoccupés au point de ne plus être disponibles pour la détente et les plaisirs Nexprimer que des émotions négatives, ou des propos limitants lors des bons moments (ça ne va pas durer…) Se polariser sur les soucis quotidiens, et nenvisager de profiter de la vie que lorsquil ny aura plus aucun problème Ne jamais parler du bonheur ou sen tenir à des propos pessimistes (profites-en, tu perdras vite tes illusions,…)

36 Dr Corinne ROEHRIG. CODES Différencier individu et comportement Éviter à tout prix : Éviter à tout prix : TU ES nul, maladroit, décevant,… TU ES nul, maladroit, décevant,… Préférer : Préférer : TON COMPORTEMENT EST nul, maladroit, décevant,… TON COMPORTEMENT EST nul, maladroit, décevant,… 36

37 Dr Corinne ROEHRIG. CODES Attitudes favorables Oublier les mots blessants, humiliants Oublier les mots blessants, humiliants Nul, incapable, idiot, imbécile, … Nul, incapable, idiot, imbécile, … Eviter de généraliser à partir dune situation Eviter de généraliser à partir dune situation Tu ny arriveras jamais, avec toi cest toujours comme ça,…. Tu ny arriveras jamais, avec toi cest toujours comme ça,…. Risque de collage détiquettes! Risque de collage détiquettes! 37

38 Attitudes favorables Etre chaleureux, être à lécoute Etre chaleureux, être à lécoute Apprendre à se taire! Apprendre à se taire! Offrir un cadre stable, être fiable Offrir un cadre stable, être fiable La sécurité intérieure vient aussi de la sécurité extérieure La sécurité intérieure vient aussi de la sécurité extérieure Favoriser lexpression des sentiments et des émotions Favoriser lexpression des sentiments et des émotions Qui mieux que lautre sait ce quIL ressent? Qui mieux que lautre sait ce quIL ressent? 38Dr Corinne ROEHRIG. CODES

39 Attitudes favorables Donner des responsabilités (adaptées) Donner des responsabilités (adaptées) Faire participer, encourager les initiatives Faire participer, encourager les initiatives Se donner et donner le droit à lerreur Se donner et donner le droit à lerreur Respecter les motivations Respecter les motivations 39Dr Corinne ROEHRIG. CODES

40 ATTITUDES DEFAVORABLES Être fermé, inattentif, ne pas laisser sexprimer, faire taire Être fermé, inattentif, ne pas laisser sexprimer, faire taire Laisser faire ou Être trop rigide Laisser faire ou Être trop rigide Ne pas indiquer quelles sont les règles, ou changer davis dans leur application, être imprévisible Ne pas indiquer quelles sont les règles, ou changer davis dans leur application, être imprévisible Utiliser des mots blessants, humiliants, être sarcastique Utiliser des mots blessants, humiliants, être sarcastique Souligner les faiblesses, les défauts et les échecs Souligner les faiblesses, les défauts et les échecs Ignorer les forces, talents, compétences, ne pas les chercher Ignorer les forces, talents, compétences, ne pas les chercher Réprimer toute expression ou ne pas y attacher dimportance Réprimer toute expression ou ne pas y attacher dimportance Tout faire, ignorer les initiatives, imposer ses objectifs Tout faire, ignorer les initiatives, imposer ses objectifs Maintenir dans la dépendance, contrôler de façon excessive Maintenir dans la dépendance, contrôler de façon excessive Ignorer les questions dont on ne connaît pas les réponses Ignorer les questions dont on ne connaît pas les réponses 40

41 Estime de soi et ateliers dexpression Seffacer …. Se centrer sur lautre Seffacer …. Se centrer sur lautre Considérer chacun comme un sujet Considérer chacun comme un sujet Le laisser sexprimer Le laisser sexprimer Offrir un espace dexpression des émotions Offrir un espace dexpression des émotions Lui laisser linitiative, la responsabilité Lui laisser linitiative, la responsabilité Se considérer comme un tuteur de résilience Se considérer comme un tuteur de résilience 41Dr Corinne ROEHRIG. CODES

42 Estime de soi et ateliers dexpression Sattacher à ce qui va bien ! Porter un regard positif, croire à ses compétences Sattacher à ce qui va bien ! Porter un regard positif, croire à ses compétences Valoriser ses créations, sa technique, ses idées, ce quil EST et ce quil FAIT Valoriser ses créations, sa technique, ses idées, ce quil EST et ce quil FAIT Laider à renforcer son identité Laider à renforcer son identité Laider à devenir lui-même Laider à devenir lui-même 42

43 Finalement nous ne fonctionnons quà lestime. Estime que nous nous devons, estime que nous devons aux autres et que les autres nous doivent. Lestime est le carburant des relations sociales, des relations sociales qui abandonnent le rapport de forces et lhumiliation pour tenter dinstaller la reconnaissance de lhumain et la solidarité. Philippe Mérieux 43Dr Corinne ROEHRIG. CODES

44 On avait commencé par là… « Les mots sont des morceaux daffection qui comportent, parfois, un peu dinformation » « Les mots sont des morceaux daffection qui comportent, parfois, un peu dinformation » Boris Cyrulnik 44Dr Corinne ROEHRIG. CODES

45 La force soit avec vous… 45


Télécharger ppt "Dr Corinne ROEHRIG. CODES De lestime de soi … aux ateliers dexpression Carpentras, janvier 2011 1."

Présentations similaires


Annonces Google