La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

R APPEL DE LA SITUATION GÉOPOLITIQUE Depuis 1920, la Palestine est une région administrée par la Grande- Bretagne (mandat : traité de Sèvres). Après 1945,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "R APPEL DE LA SITUATION GÉOPOLITIQUE Depuis 1920, la Palestine est une région administrée par la Grande- Bretagne (mandat : traité de Sèvres). Après 1945,"— Transcription de la présentation:

1 R APPEL DE LA SITUATION GÉOPOLITIQUE Depuis 1920, la Palestine est une région administrée par la Grande- Bretagne (mandat : traité de Sèvres). Après 1945, la révélation de la Shoah accélère larrivée des Juifs et renforce la cause du sionisme (création dun Etat juif). En 1947, on compte 1,3 million de palestiniens (66,5%) pour juifs (33,5%). Londres propose alors deux plans successifs de partage qui naboutissent pas, et sen remet ensuite à lONU qui propose de diviser la Palestine en deux Etats : un Etat juif et un Etat arabe liés par une union économique. Q UESTION CARTE : Pourquoi ce plan de partage va-t-il entrainer un rejet de la population arabe de Palestine ? Q UESTION TEXTE : Pourquoi les juifs lacceptent-ils ? Q UESTION CARTE : Pourquoi ce plan de partage va-t-il entrainer un rejet de la population arabe de Palestine ? Q UESTION TEXTE : Pourquoi les juifs lacceptent-ils ? 1. L A CRÉATION D UN E TAT JUIF EN P ALESTINE (1948) L A PROCLAMATION DE L E TAT D I SRAËL " ERETS-ISRAEL (notre Israël) est le lieu où naquit le peuple juif. C'est là que se forma son caractère spirituel, religieux et national. C'est là qu'il réalisa son indépendance, créa une culture d'une portée à la fois nationale et universelle et fit don de la Bible au monde entier. En 1897, inspiré par la vision de lÉtat juif qu'avait eue Théodore Herzl, le premier congrès sioniste proclama le droit du peuple juif à la renaissance nationale dans son propre pays. Ce droit fut reconnu par la Déclaration Balfour du 2 novembre 1917 et réaffirmé par le mandat de la Société des nations qui accordait une reconnaissance internationale formelle des liens du peuple juif avec la terre d'Israël, ainsi que de son droit d'y reconstituer son foyer national. La Shoah qui anéantit des millions de juifs en Europe, démontra à nouveau l'urgence de remédier à l'absence d'une patrie juive par le rétablissement de lÉtat juif dans le pays d'Israël, qui ouvrirait ses portes à tous les juifs et conférerait au peuple juif l'égalité des droits au sein de la famille des nations. Le 29 novembre 1947, l'Assemblée générale des Nations unies adopta une résolution prévoyant la création d'un État juif indépendant dans le pays d'Israël, En conséquence, nous, membres du conseil national, représentant la communauté juive de Palestine et le Mouvement sioniste mondial, réunis aujourdhui, jour de lexpiration du mandat britannique proclamons la création de lEtat juif en Palestine, qui portera le nom dEtat dIsraël. David Ben Gourion, Premier ministre dIsraël, Tel-Aviv, 14 mai 1948 L A PROCLAMATION DE L E TAT D I SRAËL " ERETS-ISRAEL (notre Israël) est le lieu où naquit le peuple juif. C'est là que se forma son caractère spirituel, religieux et national. C'est là qu'il réalisa son indépendance, créa une culture d'une portée à la fois nationale et universelle et fit don de la Bible au monde entier. En 1897, inspiré par la vision de lÉtat juif qu'avait eue Théodore Herzl, le premier congrès sioniste proclama le droit du peuple juif à la renaissance nationale dans son propre pays. Ce droit fut reconnu par la Déclaration Balfour du 2 novembre 1917 et réaffirmé par le mandat de la Société des nations qui accordait une reconnaissance internationale formelle des liens du peuple juif avec la terre d'Israël, ainsi que de son droit d'y reconstituer son foyer national. La Shoah qui anéantit des millions de juifs en Europe, démontra à nouveau l'urgence de remédier à l'absence d'une patrie juive par le rétablissement de lÉtat juif dans le pays d'Israël, qui ouvrirait ses portes à tous les juifs et conférerait au peuple juif l'égalité des droits au sein de la famille des nations. Le 29 novembre 1947, l'Assemblée générale des Nations unies adopta une résolution prévoyant la création d'un État juif indépendant dans le pays d'Israël, En conséquence, nous, membres du conseil national, représentant la communauté juive de Palestine et le Mouvement sioniste mondial, réunis aujourdhui, jour de lexpiration du mandat britannique proclamons la création de lEtat juif en Palestine, qui portera le nom dEtat dIsraël. David Ben Gourion, Premier ministre dIsraël, Tel-Aviv, 14 mai 1948 Le plan de partage de lONU de 1947 est rejeté par les Arabes de Palestine : en effet, il découpe le territoire en deux Etats discontinus uniquement reliés par détroits corridors. De plus, alors que les Arabes sont majoritaires, ils obtiennent un peu moins de 50% des terres. Les sionistes lacceptent car ce plan leur concède une souveraineté et une immigration sans entrave : lEtat dIsraël est fondé le 14 mai Complément Complément : Jérusalem, en raison de la présence des lieux saints, est internationalisée et placée sous contrôle de lONU. C ONSÉQUENCE 1 ère guerre israélo-arabe En réaction, les Etats arabes voisins (Egypte, Transjordanie, Syrie) déclarent la guerre à Israël qui la remporte. La guerre entraine lexode de centaines de milliers de Palestiniens : cest la « Nakba » (« catastrophe » en arabe). R ÉSULTAT le territoire israélien sagrandit de 6000 Km² (soit km² au total). Israël interdit le retour des réfugiés palestiniens : le Proche-Orient entre dans une spirale de violence.

2 2. L A PERSISTANCE DES CONFLITS ENTRE I SRAËL ET SES VOISINS ARABES. Le refus de lexistence de lEtat dIsraël par les Etats arabes voisins va être à lorigine de deux nouveaux conflits : 1967 : La guerre des Six jours Les pays arabes, soutenus par lURSS décident disoler Israël. Larmée israélienne riposte en attaquant lEgypte, la Syrie et la Jordanie. Les armées arabes sont écrasées en six jours. Israël occupe : - le Golan syrien, - la Cisjordanie, - la bande de Gaza, - le Sinaï égyptien. Les Palestiniens, dont les terres sont aux mains dIsraël, sont placés sous son contrôle. Les premières installations de colons juifs en Cisjordanie et dans la bande de Gaza datent de cette époque : La guerre du Kippour Ce conflit est la poursuite de lopposition précédente car les pays arabes veulent récupérer leurs terres et permettre le retour des Palestiniens sur leur sol. Surprise durant une fête religieuse juive, Israël repousse difficilement les armées arabes coalisées. Les Etats-Unis soutiennent Israël tandis que lURSS soutient les pays arabes. Les pays arabes décident de réduire leur production de pétrole jusquà la restitution des territoires occupés, ce qui provoque le 1 er choc pétrolier : LA GUERRE DES SIX JOURS 1973 : LA GUERRE DU K IPPOUR

3 Lexode massif de la population palestinienne en 1948 est la conséquence de la première guerre israélo-arabe : arabes palestiniens (musulmans et chrétiens) quittent le territoire ou en sont expulsés par Israël. Ils se réfugient dans les pays arabes voisins, souvent parqués dans des camps de fortune. Leur retour est impossible car leurs villages ont été détruits. De plus, les dirigeants arabes se montrent incapables de les rétablir dans leurs droits puisquau lieu de créer un Etat palestinien, ils ont préféré se partager les dépouilles de la Palestine (ex : lEgypte annexe Gaza, la Jordanie annexe la Cisjordanie jusquen 1967). 3. L A QUESTION P ALESTINIENNE Q UESTIONS : Pourquoi la population arabe de Palestine fuit-elle en 1948 ? Où trouve-t-elle refuge ? Pourquoi tout retour lui est interdit ? L A « N AKBA » OU L EXODE PALESTINIEN DE L E SORT DES P ALESTINIENS EN La Nakba (« la catastrophe ») est la défaite des armées arabes lors de la guerre de 1948 en Palestine, lacception par celles-ci de la trêve, lexpulsion de la majorité du peuple palestinien de ses villes et villages, lapparition du problème des réfugiés et de la diaspora palestinienne… La destruction des 418 villages palestiniens à louest de la ligne verte (frontière davant 1967 avec Israël), le souci de dissimuler toute trace indiquant la présence dune vie palestinienne antérieure sur ces terres, les massacres commis contre le peuple palestinien, confirment la brutalité dont ce dernier, désormais dispersé, a été la victime… Les dirigeants arabes furent incapables de relever le défi et dassumer leur responsabilité. Certains œuvrèrent même pour détruire ce qui subsistait de la Palestine. La question des réfugiés est restée un signal dalarme envoyé au monde arabe et à la communauté internationale. Liana Levi, Histoire de lautre -collectif-, 2004 L E SORT DES P ALESTINIENS EN La Nakba (« la catastrophe ») est la défaite des armées arabes lors de la guerre de 1948 en Palestine, lacception par celles-ci de la trêve, lexpulsion de la majorité du peuple palestinien de ses villes et villages, lapparition du problème des réfugiés et de la diaspora palestinienne… La destruction des 418 villages palestiniens à louest de la ligne verte (frontière davant 1967 avec Israël), le souci de dissimuler toute trace indiquant la présence dune vie palestinienne antérieure sur ces terres, les massacres commis contre le peuple palestinien, confirment la brutalité dont ce dernier, désormais dispersé, a été la victime… Les dirigeants arabes furent incapables de relever le défi et dassumer leur responsabilité. Certains œuvrèrent même pour détruire ce qui subsistait de la Palestine. La question des réfugiés est restée un signal dalarme envoyé au monde arabe et à la communauté internationale. Liana Levi, Histoire de lautre -collectif-,

4 L A CHARTE DE LOLP (O RGANISATION DE L IBÉRATION DE LA P ALESTINE )- EXTRAITS LOLP est née au Caire (Egypte) en 1964 et est dirigée par Yasser Arafat à partir de Elle rassemble plusieurs organisations palestiniennes. Dotée dinstitutions politiques, elle se présente comme un mouvement de résistance représentant les Palestiniens. Israël l'a considérée jusqu'aux accords d'Oslo (1993) comme une organisation terroriste avant de la considérer comme un interlocuteur diplomatique. Article 5 Article 5 - Les Palestiniens sont les citoyens arabes qui résidaient habituellement en Palestine jusqu'en 1947, quils en aient été expulsés par la suite ou quils y soient restés. Quiconque est né de père palestinien après cette date en Palestine ou hors de Palestine est également palestinien. Article 6 Article 6 - Les Juifs qui résidaient habituellement en Palestine jusquau début de linvasion sioniste seront considérés comme palestiniens. Article 9 Article 9 - La lutte armée est la seule voie menant à la libération de la Palestine. Article 15 Article 15 - La libération de la Palestine est, du point de vue arabe, un devoir national ayant pour objet de repousser lagression sioniste et impérialiste contre la patrie arabe et visant à éliminer le sionisme de la Palestine. La responsabilité entière incombe à cet égard à la nation arabe (peuples et gouvernements) avec à lavant-garde le peuple arabe de Palestine. Il sensuit que la nation arabe doit mobiliser tout son potentiel militaire, humain, moral et spirituel afin de participer activement avec le peuple palestinien à la libération de la Palestine. NB : certains articles appelant à la destruction dIsraël seront reconnu s caducs en L A CHARTE DE LOLP (O RGANISATION DE L IBÉRATION DE LA P ALESTINE )- EXTRAITS LOLP est née au Caire (Egypte) en 1964 et est dirigée par Yasser Arafat à partir de Elle rassemble plusieurs organisations palestiniennes. Dotée dinstitutions politiques, elle se présente comme un mouvement de résistance représentant les Palestiniens. Israël l'a considérée jusqu'aux accords d'Oslo (1993) comme une organisation terroriste avant de la considérer comme un interlocuteur diplomatique. Article 5 Article 5 - Les Palestiniens sont les citoyens arabes qui résidaient habituellement en Palestine jusqu'en 1947, quils en aient été expulsés par la suite ou quils y soient restés. Quiconque est né de père palestinien après cette date en Palestine ou hors de Palestine est également palestinien. Article 6 Article 6 - Les Juifs qui résidaient habituellement en Palestine jusquau début de linvasion sioniste seront considérés comme palestiniens. Article 9 Article 9 - La lutte armée est la seule voie menant à la libération de la Palestine. Article 15 Article 15 - La libération de la Palestine est, du point de vue arabe, un devoir national ayant pour objet de repousser lagression sioniste et impérialiste contre la patrie arabe et visant à éliminer le sionisme de la Palestine. La responsabilité entière incombe à cet égard à la nation arabe (peuples et gouvernements) avec à lavant-garde le peuple arabe de Palestine. Il sensuit que la nation arabe doit mobiliser tout son potentiel militaire, humain, moral et spirituel afin de participer activement avec le peuple palestinien à la libération de la Palestine. NB : certains articles appelant à la destruction dIsraël seront reconnu s caducs en L AFFIRMATION DU NATIONALISME PALESTINIEN DANS LES ANNÉES L A QUESTION P ALESTINIENNE Septembre 1972 : Lors des Jeux Olympiques de Munich, onze athlètes israéliens sont pris en otage et exécutés par un groupe terroriste palestinien appelé « Septembre noir » Q UESTIONS : Quel est le but de lOLP ? Quels sont ses alliés et ses ennemis ? Quels moyens utilise-t- elle pour faire entendre sa voix ? LOLP a pour but de défendre le sort des Palestiniens. La libération de ce territoire est un devoir national. Sappuyant sur les populations arabes de la région, lOLP veut dans un premier temps, éliminer le sionisme (donc lEtat dIsraël et ses alliés) de la Palestine. A partir de 1967 (occupation par Israël des derniers territoires palestiniens), lOLP fait de la lutte armée et des attentats terroristes, en Israël et dans le monde (ex : 1972, le massacre de Munich) ses principaux moyens daction.

5 Insérer ici la vidéo de Sabra et Chatilla téléchargeable depuis le site ou depuis la plateforme you tube à ladresse suivante : Si vous possédez une connexion internet en classe, cliquez sur le lien. Parallèlement, dans les territoires occupés par Israël (Cisjordanie et Bande de Gaza), la population palestinienne se révolte contre l'occupation israélienne : en 1987, une première « I NTIFADA », (guerre des pierres) voit le jour. Il sagit dun soulèvement général et spontané contre loccupation israélienne. Durement réprimée, cette initiative populaire est rapidement récupérée et encadrée par lOLP. Cest à cette occasion quest créé dans la Bande de Gaza un nouveau parti, le Hamas, un mouvement islamiste constitué d'une branche politique et d'une branche armée. Il prône la destruction de l'État d'Israël et l'instauration d'un État islamique palestinien sur toute la terre de l'ancienne Palestine mandataire (c'est- à-dire incluant les actuels État d'Israël, Cisjordanie et bande de Gaza). Dans le même temps, lOLP renonce à laction terroriste (1988) C ONTEXTE GÉOPOLITIQUE Depuis les années 70, les chefs et les combattants (Fedayin) de lOLP opèrent depuis le Liban. En 1982, larmée israélienne (Tsahal) envahit le sud du pays (opération « Paix en Galilée ») obligeant les principaux leaders palestiniens à fuir en Tunisie. Mais lassassinat du président libanais chrétien nouvellement élu, Bachir Gemayel et les massacres perpétrés en représailles dans les camps Palestiniens de Sabra et Chatila (sous les yeux de larmée israélienne) provoquent lindignation du monde entier, y compris en Israël où le consensus national autour du conflit se rompt : lintervention armée na pas apporté de solution à la question palestinienne. L ESCALADE DE LA VIOLENCE DANS LES ANNÉES L A QUESTION P ALESTINIENNE Bachir Gemayel : élu le 23 août 1982, président de la République, il est assassiné le 14 Septembre de la même année, quelques jours avant de prendre officiellement ses fonctions de président. Allié dIsraël et porteur despoir de paix dans un pays en guerre depuis 1975, son assassinat va entrainer des représailles sanglantes contre la population palestinienne installée au Liban. Son frère Amine lui succède et prend la tête du pays de 1982 à 1988 Logo du Hamas Branche armée du Hamas : soldats en prière 8 Décembre 2012 : célébration des 25 ans dexistence du Hamas dans la bande de Gaza. Une photo du Sheikh Ahmed Yassin, lun des religieux fondateurs du mouvement tué dans une attaque de l'armée israélienne en 2004 est brandie par les manifestants.

6 U N ESPOIR DE PAIX DANS LES ANNÉES L A QUESTION P ALESTINIENNE Q UESTIONS : En quoi les accords dOslo représentent-ils un formidable espoir de paix ? Quels obstacles empêchent sa réalisation ? C ONTEXTE GÉOPOLITIQUE La reconnaissance dIsraël par lEgypte (accord de Camp David en 1978), la fin de la Guerre froide (1991), lintervention américaine au Koweït ( : 1 ère Guerre du Golfe) sont autant dévénements qui vont amener Palestiniens et Israéliens à entamer des négociations de paix. En septembre 1993, à Washington, les palestiniens représentés par Yasser Arafat et les Israéliens représentés par leur premier ministre Yitzhak Rabin sassoient à la table des négociations sous légide des Etats-Unis dirigés par Bill Clinton. Israël reconnait lOLP comme « autorité palestinienne ». Yasser Arafat renonce officiellement au recours à la violence et reconnaît Israël. Les deux hommes reçoivent le prix Nobel de la Paix en Le processus de paix est en bonne voie (la Jordanie signe un accord de paix avec Israël en 1994) mais en 1995, Rabin est assassiné par un extrémiste juif : LES ACCORDS D O SLO La portée politique de ces accords est importante puisquils acceptent la création dune Autorité palestinienne présidée par Arafat. Cette autorité na toutefois que peu de pouvoirs et ses compétences sont limitées (éducation, santé, police….). De plus, les zones contrôlées par les Palestiniens sont très limitées et entrecoupées de colonies juives. Enfin lassassinat dYitzhak Rabin en 1995 et la radicalisation des positions dans les deux camps (sur le statut de Jérusalem, sur le problème des réfugiés palestiniens, sur la lutte contre le terrorisme -Hamas- …) bloquent ce processus.

7 C ONCLUSION Depuis 2000, le processus de paix amorcé durant les accords dOslo est définitivement enterré avec le déclenchement dune seconde Intifada. Les implantations de colonies juives dans les territoires palestiniens se sont multipliées. De plus, à partir de 2002, Israël entreprend la construction dun mur de séparation en Cisjordanie. Ce dernier ne suit pas les frontières reconnues par lONU et englobe des territoires palestiniens occupés par des colonies juives. Quel statut pour la Palestine aujourdhui ? La Palestine est devenue en 2012 un « Etat observateur non-membre aux Nations Unies » à la suite dun vote de lAssemblée générale. Seuls 9 pays ont voté contre : Israël, le Canada, la République tchèque et les Etats-Unis (et ses pays "satellites"). Vue de la colonie juive dOfra, en Cisjordanie, le 1er mars 2011

8 LI SLAMISME POLITIQUE DANS LE MONDE ARABE La montée en puissance de la radicalisation islamique date des années Elle s'est développée sur deux niveaux : d'une part, l'émergence de mouvements politiques islamistes luttant pour la création d'un État islamique; d'autre part, une mouvance plus floue œuvrant avant tout à la réislamisation des populations musulmanes tant dans les pays musulmans que dans l'émigration et qui prend des formes plus prédicatives et culturelles que politiques. Enfin, l'irruption du mouvement Al-Qaida révèle la mondialisation du radicalisme et de la violence politique islamiques ; ils ne visent pas tant les régimes des pays musulmans que la domination américaine. Nous appelons « islamistes » les mouvements qui voient dans l'islam une idéologie politique et qui considèrent que l'islamisation de la société passe par l'instauration d'un État islamique, et pas seulement par la mise en œuvre de la charia 1, ou Loi islamique […]. Le premier grand théoricien de l'islamisme, l'Égyptien Hasan al- Banna mort en 1949, fonde les Frères musulmans en Son compatriote Sayed Qotb mort en 1966 radicalise la pensée de cette confrérie dans les années Entre-temps, Abu Alla Maududi mort en 1979 a fondé en Inde, en 1941, la Jamaat-e-Islami « la société islamique ». Le politique et l'État se trouvent au cœur de la pensée de ces hommes et de leurs épigones... Leurs mouvements ont recruté parmi les intellectuels et les technocrates, souvent loin des ulémas 2 juristes et théologiens traditionnels. Ils ont été les vecteurs de la grande vague de contestation islamique des années 1970 et 1980, qui a culminé dans la révolution d'Iran en 1979 et la prise de pouvoir par l'ayatollah Khomeiny. […] Olivier Roy, Les trois âges de la révolution islamique, dans L'Histoire n°281, p Charia : ensemble de règles religieuses qui régit les rituels religieux mais aussi les aspects de la vie quotidienne des musulmans 2 Uléma : théologien, docteur de la loi musulmane, interprète du Coran. LI SLAMISME POLITIQUE DANS LE MONDE ARABE La montée en puissance de la radicalisation islamique date des années Elle s'est développée sur deux niveaux : d'une part, l'émergence de mouvements politiques islamistes luttant pour la création d'un État islamique; d'autre part, une mouvance plus floue œuvrant avant tout à la réislamisation des populations musulmanes tant dans les pays musulmans que dans l'émigration et qui prend des formes plus prédicatives et culturelles que politiques. Enfin, l'irruption du mouvement Al-Qaida révèle la mondialisation du radicalisme et de la violence politique islamiques ; ils ne visent pas tant les régimes des pays musulmans que la domination américaine. Nous appelons « islamistes » les mouvements qui voient dans l'islam une idéologie politique et qui considèrent que l'islamisation de la société passe par l'instauration d'un État islamique, et pas seulement par la mise en œuvre de la charia 1, ou Loi islamique […]. Le premier grand théoricien de l'islamisme, l'Égyptien Hasan al- Banna mort en 1949, fonde les Frères musulmans en Son compatriote Sayed Qotb mort en 1966 radicalise la pensée de cette confrérie dans les années Entre-temps, Abu Alla Maududi mort en 1979 a fondé en Inde, en 1941, la Jamaat-e-Islami « la société islamique ». Le politique et l'État se trouvent au cœur de la pensée de ces hommes et de leurs épigones... Leurs mouvements ont recruté parmi les intellectuels et les technocrates, souvent loin des ulémas 2 juristes et théologiens traditionnels. Ils ont été les vecteurs de la grande vague de contestation islamique des années 1970 et 1980, qui a culminé dans la révolution d'Iran en 1979 et la prise de pouvoir par l'ayatollah Khomeiny. […] Olivier Roy, Les trois âges de la révolution islamique, dans L'Histoire n°281, p Charia : ensemble de règles religieuses qui régit les rituels religieux mais aussi les aspects de la vie quotidienne des musulmans 2 Uléma : théologien, docteur de la loi musulmane, interprète du Coran. Comment définir lislamisme ? Quelles sont les conditions de son émergence et de sa diffusion ? Le premier mouvement islamiste naît en Egypte en 1928 avec les « Frères musulmans ». Crée par Hassan al-Banna, ce mouvement prône une politique sociale réformatrice. Q UESTIONS De quand date la naissance de lislamisme politique ? Quelle est lorganisation qui en est à lorigine ? Durant quelle période émerge-t-il vraiment ? Comment définir ce mouvement ? Quand et dans quelle circonstance est-il porté pour la première fois au pouvoir ? Q UESTIONS : De quand date la naissance de lislamisme politique ? Quelle est lorganisation qui en est à lorigine ? Durant quelle période émerge-t-il vraiment ? Comment définir ce mouvement ? Quand et dans quelle circonstance est-il porté pour la première fois au pouvoir ? A partir des années 1970, il se fragmente et se radicalise. Lislamisme devient alors un mouvement politique et religieux qui vise à instaurer un Etat et une société organisés selon les normes juridiques de la charia. Il repose sur la stricte observance de la loi coranique dans tous les domaines de la vie publique et privée et sur la remise en cause des valeurs occidentales présentées comme sataniques. Un moment clé de lapparition de lislamisme politique est la révolution iranienne de 1979 qui renverse le Shah et porte layatollah Khomeiny ( ) au pouvoir. De la BD au film Marjane Satrapi Persépolis est une œuvre autobiographique, de Marjane Satrapi dont la vie va être dirigée par les changements politiques en Iran. Cest litinéraire dune femme iranienne, de son enfance à lâge adulte, face aux vicissitudes dun Iran, en mutation, passant dun régime autoritaire à un autre. La vie de Marjane bascule le jour de la «Révolution Islamique» de Elle rencontre, dès lors, la guerre, la peur, le sort réservé aux femmes sous le régime des Mollahs, lexil en Europe, la perte de repères et lisolement au moment crucial où elle passe de lenfance à lâge adulte. C ONSIGNE : Relevez dans la compilation proposée, trois bouleversements provoqués par la mise en place du nouveau régime. Chaque bouleversement doit être illustré dun exemple précis. Le document vidéo proposé est une compilation de passages du film. Trois temps peuvent être dégagés : -La révolution islamiste et labolition du régime du shah -La guerre Iran-Irak et ses répercussions dans le pays -Les bouleversements du régime islamiste sur la société et sur les femmes en particulier. Dans cette compilation, Marjane apparait dabord enfant puis adolescente et enfin jeune étudiante aux côtés de ses parents et de sa grand-mère. A noter A noter : Le régime précédent (Shah) était un régime autoritaire. Certains bouleversements tiennent à la radicalisation de caractéristiques inhérentes aux régimes dictatoriaux, dautres sont le fruit de lislamisme : - Censure accrue - Le statut inférieur de la femme - Augmentation du nombre de prisonniers politiques (opposants) exécutés par le régime - Endoctrinement religieux de la population - Encadrement religieux de la société par les gardiens de la révolution Insérer ici la compilation de Persépolis téléchargeable depuis la plateforme you tube à ladresse suivante : Si vous possédez une connexion internet en classe, cliquez sur le lien.

9 Insérer ici le reportage vidéo sur les manifestations étudiantes de février 2014 sur la loi de censure des réseaux sociaux et dinternet téléchargeable depuis le site et depuis la plateforme you tube à ladresse suivante : Si vous possédez une connexion internet en classe, cliquez sur le lien. A partir de la fin des années 1980, on assiste à une diffusion rapide de cette idéologie qui devient une composante importante dans la vie politique. Par exemple, en Turquie, lAKP (parti pour le Justice et le Développement), parti islamiste modéré gagne en 2002 les élections législatives et se maintient au pouvoir depuis même si ses dérives autoritaristes ont provoqué la colère des étudiants stambouliotes et dune partie de la population en juin 2013 et plus récemment en février Parallèlement, le réseau Al Qaida de feu Ben Laden accroit laudience de cette idéologie en perpétrant de nombreux attentats et en ayant aujourdhui des ramifications internationales. Aujourdhui lislamisme inquiète, dautant plus quil étend son influence politique dans de nombreux États comme par exemple dans les territoires palestiniens avec le Hamas ou au Liban avec le Hezbollah. J AI MANIFESTÉ À I STANBUL, MA VILLE EST DEVENUE UNE PRISON (Témoignage dune étudiante turque en sciences politiques) « Tout sest fait par étapes. Voilà pourquoi nous sommes tellement en colère : l'AKP contrôle notre quotidien, les membres de ce parti se jouent de nous. Ils veulent nous faire aller à la mosquée, nous empêcher de boire des boissons alcoolisées. Pour eux, nous devrions tous avoir trois enfants, passer notre temps libre dans le centre commercial quils font construire. Il faut être un bon consommateur, ne pas essayer dêtre un marginal mais bien respecter ce quils décident » J AI MANIFESTÉ À I STANBUL, MA VILLE EST DEVENUE UNE PRISON (Témoignage dune étudiante turque en sciences politiques) « Tout sest fait par étapes. Voilà pourquoi nous sommes tellement en colère : l'AKP contrôle notre quotidien, les membres de ce parti se jouent de nous. Ils veulent nous faire aller à la mosquée, nous empêcher de boire des boissons alcoolisées. Pour eux, nous devrions tous avoir trois enfants, passer notre temps libre dans le centre commercial quils font construire. Il faut être un bon consommateur, ne pas essayer dêtre un marginal mais bien respecter ce quils décident » Marche pour le 21 ème anniversaire du Hamas à Gaza (décembre 2008) Défilé de la branche armée du Hezbollah inscrite depuis juillet 2013 sur la liste des organisations terroristes de lUnion européenne. A noter : Ces deux courants extrémistes sont opposés. S UNNITES C HIITES

10 Les attentats du 11 septembre 2001 marquent un tournant pour la région dans la mesure où les Occidentaux décident dy intervenir directement au nom de la lutte contre le terrorisme et pour linstauration de la démocratie. Fin 2001, les EUA et une coalition de lOtan interviennent en Afghanistan pour y chasser les Talibans (protecteurs dAl Qaida) En 2003 et sans laccord de lONU (la France qui utilise son droit de veto), Georges W Bush engage son pays dans une 2 nde guerre contre Saddam Hussein, accusé à tort de protéger Al Qaida. Celle- ci est remportée en moins de six semaines (Bagdad tombe en mars et Saddam Hussein est capturé en décembre de la même année) mais la paix ne parvient pas à être imposée sur le sol irakien. Linterventionnisme occidental, souvent perçu comme une nouvelle forme dimpérialisme ne fait quattiser les tensions régionales. Avril 2003 : soldats américains devant le palais de Saddam Hussein à Tikrit. Avril 2003 : Manifestants irakiens sortant de la prière du Vendredi à Bagdad. Sur la banderole, on peut lire « Envahisseurs dehors ! Laissez- nous créer notre gouvernement nous-mêmes » C ONSIGNE : Observez les deux photographies et expliquez en quoi elles témoignent dun réel décalage entre la vision américaine et la vision iranienne de laprès Saddam.

11 Le Proche et Moyen Orient constituent ainsi une des grandes régions conflictuelles du monde. La multiplicité des problèmes (volonté iranienne de se doter de larme nucléaire, guerre en Syrie, affirmation de lislamisme politique…) et des facteurs daffrontement rendent très difficile la pacification de la région. Cest pourtant un enjeu clé des prochaines années pour la communauté internationale comme pour les acteurs régionaux. Juillet 2013 : manifestation contre le président Morsi, président islamiste égyptien (issu de la confrérie des Frères musulmans) déchu par larmée en juin. Il avait élu un an plus tôt -juin suite à la révolution de Janvier 2011

12 F ICHE E DUSCOL S ITES ACADÉMIQUES en-terminales-s/le-proche-et-le-moyen-orient-un-foyer-de-conflits/ + cours et conseils de Messieurs Donzac Benjamin (LPO Lumina Sophie) et Sylvain Richard (LPO Berthène Juminer) S ITE SUR LE M OYEN O RIENT ( ) S UR LES ENJEUX S UR L HISTOIRE POLITIQUE _depuis_la_fin_de_la_Premiere_Guerre_mondiale.pdf S UR I SRAËL ET L A QUESTION PALESTINIENNE presentation S UR L ISLAMISME geo/uploads/pages/324/file/synth%C3%A8se%20islam%20%20islamisme%20Denis%20FERRAND.pdf (mise au point scientifique)


Télécharger ppt "R APPEL DE LA SITUATION GÉOPOLITIQUE Depuis 1920, la Palestine est une région administrée par la Grande- Bretagne (mandat : traité de Sèvres). Après 1945,"

Présentations similaires


Annonces Google